Nouveau   Répondre

Chacun voit ce que tu paraîs, peu perçoivent ce que tu es - Shannon Mulligan 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
You shall be a restless wanderer
avatar
You shall be a restless wanderer
ASHES YOU WERE

En un mot : Gouvernante et femme de main
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Shannon
Célébrité : Alexandra Breckenridge
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédits : perso
Mar 5 Juin - 0:55

Shannon Mulligan
Date et lieu de naissance
6 août 1982 non loin de Sherveport, mais pas dans la ville même.

Nationalité
Je suis américaine mais j’ai des origines irlandaises, il parait que ça se voit…

Profession
Je suis gouvernante ou intendante selon les contrats obtenus.

Lieu d’habitation
Pinecrest, côté classe moyenne, les voisins ne sont pas à l’affut et les futurs employeurs rôdent dans les environs.

Situation financière
Il parait que je me maintiens. Mon banquier m’adore parce que je ne suis jamais dans le rouge mais il aimerait que j’engrange un peu plus pour pouvoir me proposer de spéculer. Dommage pour lui, ça ne m’intéresse pas.

Apprentissage
Il n’y a pas réellement eu un début à cet apprentissage quand le regard maternel n’est fixé que sur vous et les moindres traces de votre magie. Cependant, si je devais fixer une date, je dirais lors de mon premier séjour chez ma tante, j’avais six ans. Il parait que c’était pour mon bien mais je ne l’ai jamais vraiment accepté surtout depuis que je sais que la famille n’est qu’une façade. L’apprentissage s’est achevé dix ans plus tard. Alors je quittais tout, ma formation et ma famille pour une bague passée à mon doigt par mon seul amour.

Magie
Je suis l’héritière d’une longue lignée de sorcières de magie noire, lignée matriarcale qui s’éteindra avec moi.

Clan
Depuis mon arrivée à Sherveport, je suis entrée dans l’Irae en tant que simple femme de main. Je n’aspire à rien d’autre si ce n’est me fondre dans la masse comme à chaque nouvelle ville, même si ici tout est plus familier. D’ailleurs je sens le regard des autres membres qui m’épie alors que j’ai été acceptée par Circé en personne. Mais je ne doute pas de pouvoir faire taire leurs appréhensions.


  • TEMPÉRAMENT
    Caractère
    Je suis quelqu’un d’adaptable, je peux me fondre dans n’importe quel univers, habituée que je suis à jongler entre la pauvreté connue depuis ma plus tendre enfance et la richesse côtoyée par le biais de mes divers emplois. Cette capacité d’adaptation a été renforcée par mes nombreux déménagements et du coup j’ai également utilisé mes dons presque innés d’organisation. Néanmoins, je ne m’embarrasse pas de choses superflues et rien n’entravera jamais ma légendaire indépendance, je peux quitter un lieu du jour au lendemain sans qu’une larme ne coule.
    J’affiche également une remarquable politesse. Tout d’abord, ma mère y a toujours veillé depuis mon plus jeune âge, elle en faisait un point d’honneur et c’est resté ancré en moi, comme marqué au fer rouge. Et puis mon métier au sein de riches familles qui cumulent bonne relation et diplomatie hypocrite à toute épreuve, j’ai peaufiné cette suave politesse, rarement feinte mais toujours travaillée pour rester à la fois indispensable et invisible, un art en somme. Surtout quand il s’agit de doser selon les circonstances.
    L’orgueil ne me fait pas défaut non plus puisque non contente d’être fière de mes origines sorcières, j’espère également parvenir à m’élever au-dessus de la condition dans laquelle ma mère a accepté de vivre toute sa vie. Je sais ce que je veux et je n’avouerai jamais mes erreurs. Je suis ma route et j’ai raison, en partant de ce postulat de départ, la remise en cause n’a pas sa place dans ma vie. J’envie les autres d’avoir une vie que je n’ai pas eue, un père qui m’a manqué, une sœur que je n’ai plus, une enfance heureuse, un enfant avec l’amour d’une vie. Des choses dont je dois malgré moi faire le deuil, tant pis, d’autres souffriront ce que j’ai souffert sans le moindre remords.
    Malgré ma discrétion, ma réserve, certains diront, ma sévérité, je sais me faire charmeuse, voire même joueuse pour obtenir ce que je désire. Ce qui est bien utile. Cette séduction travaillée et améliorée au fil des années agit sur tous : hommes, femmes et enfants. Elle m’aide à piéger les uns et les autres sans qu’ils ne puissent réagir à temps, qu’ils soient rongés de l’intérieur, acculés par le savoir je détiens qui devient alors un pouvoir. J’aime ce sentiment, le seul à m’arracher encore un réel sourire, tout machiavélique qu’il soit.
    Pour le reste, je manie un peu trop bien le sarcasme. Si bien qu’il n’est détectable que pour les personnes qui me sont proches, autant dire que le cercle est restreint. Les autres mettent ça sur le compte de la maladresse ou d’un dommageable écart de langage. Mais la plupart du temps, les réflexions qui m’animent ne dépassent pas le stade de la pensée, devenir trop transparente serait un pari bien trop risqué surtout par les temps qui courent.
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU

    Ma vie n’a rien de rare même si d’aucun pourrait la trouver palpitante. Quand je suis en place en tant que gouvernante ou intendante dans une riche maison, je tiens à garder une relative intimité. Donc le réveil se fait réellement tôt, pour être fraiche et dispose avant même le réveil de mes patron, l’apparence à une telle importance qu’il faut savoir travailler ses entrées et ses disponibilités. Quand j’étais mariée, cela rendait Lawrence réellement fou que je puisse faire ça sans jamais faillir. Quelques potions mais une volonté sans faille peut faire la différence. D’ailleurs mes références en cela sont impeccables, même si quelques patrons ont connu des destinées que je pourrais éventuellement qualifiées de fatales.
    Quand je travaille, ma journée est rythmée par les horaires de la famille, généralement il y a les repas et les heures de classes et de boulots, fragmentés ou agrémentés par les menus travaux qu’exigent l’entretien d’une maison. Cela pourrait me permettre de libérer quelques heures de ce précieux temps pour moi-même mais ce n’est pas mon genre de m’octroyer ce type de droit sauf si j’ai un projet particulier à mener. Mais alors je prendrais toutes les précautions pour que mes employeurs n’en connaissent jamais la teneur.
    Ma vie, lorsque je cherche un emploi, consiste à flâner dans les lieux qui pourront m’être utile, ou je pourrais me rendre visible si les circonstances l’exigent. Un nouveau patron n’est jamais loin et je ne peux rester oisive trop longtemps. Même si mon train de vie n’a rien farfelu, il faut quand même que je maintienne un compte à flot. Et mon côté économe ne me le permettrait pas.
    Lorsque la nuit arrive, je ne suis pas du genre à sortir pour m’étourdir de fêtes et d’alcool et si jamais je peux m’octroyer une petite tequila fruitée par moments, je préfère le calme de ma maison que le fracas de la ville. Néanmoins, il m’arrive de sortir mais ce sera toujours parce que j’y trouve un intérêt quelconque pour mener à bien des desseins qui me sont propres.
  • Caractéristiques de race


    Je suis née avec cette magie noire qui fait pleinement partie de moi. Très jeune, j’ai commencé à manifester mes dons magiques. C’est ma mère qui a commencé à nous former ma sœur et moi avant de nous confier aux bons soins de sa sœur, ma tante Sylia. Je suis devenue rapidement puissante, capable de maitriser de nombreuses capacités mais cela a des répercutions physiques. Je peux fabriquer de nombreuses potions comme de nombreuses sorcières, mais je peux également utiliser la manipulation mentale, je me suis entraînée, même après l’arrêt de ma formation. Mais j’ai aussi appris à me méfier de la magie. Elle a tué les deux seules personnes que j’ai réellement aimé. Et elle me détruit de l’intérieur. Je suis persuadée que c’est à cause d’elle que je ne peux pas avoir d’enfants, une fille à qui transmettre ma tradition ancestrale. Et je pense aussi qu’elle finira par me tuer prématurément à cause de ses douleurs musculaires parfois extrêmement fortes et ses nausées impromptues.


  • AFFILIATION ET OPINIONS
    La Révélation n’a pas eu réellement d’impact sur ma vie, si ce n’est de m’amener à plus de prudence encore qu’auparavant. Ma mère m’a toujours enseignée la méfiance envers les autres. Leur jalousie est sans pareille. Elle préférait que les affaires se règlent entre clan, tranquillement en privé, pas au travers des yeux qui voient sans savoir. Maintenant… la tranquillité n’est plus de mise. Cependant, il est amusant de voir comment certains peuvent se méfier ou s’accoquiner avec les CESS qu’ils pensent si différents d’eux et finalement se retrouver piéger par eux-mêmes comme de misérables insectes dans la toile d’une laborieuse araignée. Nous ne sommes pas différents, nous avons seulement d’autres moyens de régler les problèmes, d’autres moyens d’exprimer nos ressentis. Nous avons nos codes. Cependant, je ne suis pas du genre à envenimer les situations, je préfère m’en servir à mon avantage. Quand à la loi contre les manipulations mentales, elles sont bien trop inexactes pour pouvoir réellement m’inquiéter….

  • Singularités
    BONUS J’aime quand les choses sont bien rangées et bien triées, du coup je passe beaucoup de temps à déplacer et replacer les objets pour mieux les ajuster. Ça peut changer toutes les semaines, du moment que l’ensemble reste agréable et ordonné. Tantôt les grandeurs comptent, d’autres fois ce sont les couleurs et parfois même l’ordre alphabétique. Cette occupation peut me tenir un après-midi complet sans que je ne vois pas le temps passé. Je suis ultra ponctuelle quand il s’agit de mon emploi et effroyablement en retard quand il s’agit de retrouvailles informelles, mais comme cela arrive peu, je n’en fais pas cas. D’ailleurs, je ne m’excuse jamais, j’utilise des chemins détournés ou ma magie en dernier recours, mais jamais un « désolé » ne franchira mes lèvres. D’autre part, avec Lawrence, j’ai pris l’habitude après des journées difficiles, ou tout simplement fatigantes, de boire une tequila-orange bien fraîche. Je ne peux pas rester longtemps sans rien faire alors même restée allongée dans un lit pour lire est au-dessus de mes forces, je cuisine, je range, je nettoie, aucun temps ne doit être perdu.
Who am I ?
Je suisun prédéfini Blase Diane ou Miss PP Visage Alexandra Breckenridge. Sagesse 26+4 ;) DécouverteMon cher cousin m’a mis un couteau sous la gorge et je n’ai pas résisté. Présence 1 fois par semaine, sûr, plus si mon emploi du temps le permet. Avis J’aime beaucoup le graphisme, le contenu est riche maintenant j’attends d’y jouer pour avoir un avis plus précis CréditsMot de la fin Par le sang de l’agneau immolé !
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
avatar
You shall be a restless wanderer
ASHES YOU WERE

En un mot : Gouvernante et femme de main
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Shannon
Célébrité : Alexandra Breckenridge
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédits : perso
Mar 5 Juin - 0:57

There’s nowhere to go
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIO

Août 1982

L’été était chaud et humide, mais cela n’avait rien d’inhabituel pour n’importe quel habitant originaire du bayou. Tous les ingrédients étaient réunis pour m’entourer d’une aura presque mystique, ne manquait que la nuit d’encre et une lune rousse pour que le décor soit complet. Ma mère habitait une maison sommaire et discrète, presque à la sortie de la ville. Ne pas attirer les regards, mais agir, toujours, aurait pu être la devise de cette femme implacable et sévère qu’était ma génitrice. Si vous pensiez lire une histoire d’amour fille/mère à base de douces embrassades et mots câlins, passez votre chemin. La rancœur, la méfiance, la défiance même pour être exacte nous habitaient l’une et l’autre. Je lui tenais et tiens toujours rigueur pour l’éducation que j’ai reçu. Pour son espoir pesant en moi et en mes capacités. Pour ses traditions ancrées qui sont aussi miennes malgré moi. Pourtant nous avons un lien inconditionnel, une promesse faite à l’univers que rien ne pourrait briser, mais la tendresse filiale n’y avait pas sa place ; notre rôle était plus vaste, notre descendance trop ancienne pour le permettre. Je disais donc que, cette après-midi-là, le temps était celui qui imprègne la légende du bayou. Quand on se l’imagine gorgé d’eau chaude, baignant dans des vapeurs moites et magiques, et enveloppé du vert omniprésent de la végétation dense environnante. D’autres jureraient pouvoir entendre les accords d’un groupe de blues ou de jazz réunissant autour de leurs rythmes si particuliers toutes les communautés chaloupantes. Je pourrais vous le laisser croire mais la vérité fut autre. La vérité – quel mot intéressant et si différent selon la personne qui le prononce ; comme « victime », « coupable » ou « responsable » - la vérité donc c’est que je ne me souviens pas du jour de ma naissance et que ma mère ne se noyait pas dans ce genre de souvenirs quand d’autres essuyaient encore une larme émue en évoquant leur accouchement. J’ai su qu’il faisait ce temps lourd et humide parce qu’elle s’en servait pour me connecter au bayou, à mes origines, à mon histoire. Je le saurai quand elle s’en servira pour me comparer à Sophia. J’étais née pour faire partie de cet univers mystérieux et pesant, impénétrable et attirant et je me devais de lui ressembler, de le faire perdurer. Et j’ai été élevée en conséquence….

Mars 1985

« Shannon, tu as une petite sœur ! » m’a dit ma grand-mère avec une fermeté que j’ai fait mine de comprendre du haut de mes presque trois ans. J’étais une grande sœur et je sentais bien que ça m’ajoutait un poids supplémentaire à porter car même si ce nouveau-né avait une mère que je devais désormais partager, mon aïeule me faisait clairement comprendre que j’avais également un rôle à jouer. Un rôle apparemment important mais dont j’ignorais tout et je ne pourrais compter que sur moi-même pour le comprendre, et l’entretenir. J’ignorai qu’il allait décider d’une partie de mes choix, une partie de ma vie. Et pour une enfant de bientôt trois ans, la charge était déjà bien lourde sur mes épaules mais je serai forte et je tiendrai. Cette naissance fut mon premier souvenir. Il parait que les premiers souvenirs ne naissent que vers les cinq ou six ans selon les individus, et encore là nous parlons des humains de base. Mais je le sais parce qu’il y avait du monde à la maison ce jour-là : ma grand-mère qui n’était pas du tout une mamie gâteau, une voisine et ses deux filles quand j’y repense sans doute une sorcière aussi, et mon père, un peu à l’écart dans cet environnement féminin. Je le sais parce qu’il pleuvait très très fort ce jour-là et que je croyais que la maison allait s’écrouler sous les gouttes glacées qui cinglaient les vitres ou alors qu’on finirait emporter par une crue et que nous serions tous obligés de voguer sur le Mississippi mais il n’en fut rien. Je le sais parce que tout le monde s’est affolé quand Sophia n’a pas crié tout de suite. Je le sais parce que ce soir-là, mon père a fait sa valise et n’est jamais revenu. En revanche, je ne me rappelle pas si j’ai ressenti quelque chose ce soir-là dans mon petit lit. J’ai serré très fort le bras de ma poupée qui a fini par se tordre jusqu’à former un angle étrange qu’il fut impossible de le redresser ensuite. Ça m’a fait du bien de me dire qu’elle devait souffrir. Pas de raison que je sois la seule, et surtout, je ne pouvais pas souffrir. Mon petit cerveau de trois ans avait bien intégré l’idée portée par ma famille. Je venais de perdre mon père, sans doute ma mère mais avec ma petite sœur était entrée dans ma vie une autre compagne qui allait me suivre comme un besoin vital. Elle, c’était la damnation.

Septembre 1988

« Shannon ! Tu feras ce que je te dis ! Je suis ta mère et une enfant ne décide pas de sa vie ! Encore moins une sorcière noire ! »
Ça n’avait rien à voir mais ma mère aimait utiliser cet argument à chaque escarmouche. En quoi ma qualité de sorcière noire pouvait bien entrer en compte dans ma détermination à ne pas aller à l’école vêtue d’une robe d’un bleu délavé, un peu trop chaude pour la saison, aux emmanchures plus qu’élimées et accompagnée de chaussures noires dont le vernis s’écaillait, comme l’année dernière.
Sophia glissa sa petite main glacée malgré la chaleur environnante dans la mienne comme pour adoucir la colère qui montait en moi. Comme pour me rappeler sans mot dire que dans cette galère nous étions deux, même sang, même poids à porter. J'ai serré doucement ses petits doigts en murmurant :
« Allez Pia, ça va bien se passer ! »
Qui est-ce que je tentais de rassurer au juste ? Elle ou moi ? Je connaissais l'école alors qu'elle la découvrait. Elle devait avoir peur, appréhender mais elle semblait si calme que je n'arrivait pas à savoir. Mais moi je savais déjà la méchanceté gratuite des autres, le jugement et les regards mauvais. S'ils touchaient à ma sœur, ils allaient comprendre que je ne m'appelais pas Mulligan pour rien.
Et ce fut le cas. Quelques uns de mes camarades firent d'atroces cauchemars ou accumulèrent les idées noires. Ça se voyait et je savais que ça venait de moi, par contre j'ignorais comment. Personne parmi ces élèves maltraitants ne fit le lien entre ces dérangements et moi, mais je tenais ma vengeance, secrète et délicieuse.

Juillet 1990

« Shannon, voici ton cousin Eoghan. C'est avec sa mère que tu apprendras à utiliser la magie. »
Ma grand-mère m'avait conduite jusque chez ma tante, Sylia, pour mes grandes vacances. Ce seraient les premières d'une longue série où une nouvelle fois je n'avais pas mon mot à dire. J'avais donc laissé Pia qui avait été forte et n'avait pas pleuré, surtout pas devant grand-mère Julianna, et j'avais pris la route vers cette tante et ce cousin dont ma mère m'avait parlé avec dégoût. Je ne devais pas les aimer, il n'était pas normal qu'elle l'ait gardé, nous sommes une lignée de femmes, les hommes n'ont pas de places dans notre monde.
Pourtant, il avait pas l'air méchant, là, debout, devant moi, n'osant pas regarder ma grand-mère, notre grand-mère, mais refusant de fuir malgré tout. Sa mère, Sylia, ne tarda pas à faire son apparition et elle était impressionnante. Mais en plus, quand elle darda son regard sur moi, je sus que cet apprentissage serait long et difficile. Instinctivement, je compris que j'allais devoir me battre, et me battre contre son fils. La partie ne semblait pas gagner d'avance mais j'avais déjà emmagasiné en moi un tempérament bien plus solide que ce que mes huit ans laissaient penser. Nous nous saluâmes tous sans un mot puis ma grand-mère tourna les talons me laissant livrée à moi-même.
- Eoghan, montre sa chambre à notre invitée, fit Sylia d'un ton glacial. Puis tu l'amèneras à la cuisine que je vois ce que ma soeur lui a appris.
D'un geste, mon cousin m'invita à le suivre, je pris ma petite valise dans une main et entrais pour la première fois dans cette maison qui allait devenir si familière.

Août 1997

« Shannon, surveille ta mixture ! »

Mon regard quitte les gestes précis de mon cousin pour se recentrer sur ce qui bout devant moi. Les ingrédients à ajouter son à portée de main. Je suis la concentration t la précision même, enfin, je le suis devenue au fur et à mesure des années et des vacances passées chez ma tante. La formation pour devenir une brave petite sorcière noire n'a jamais été de tout repos. La surveillance et l'exigence de Sylia est poussée à l'extrême, elle ne tolère que l'excellence et je n'accepterai rien d'autre de ma part : je dois l'être. J'ai une ascendance à défendre, un nom à porter au rang qu'il mérite, qui lui revient. Mais comme si ça n'était pas suffisant, Sylia a jugé bon d'instaurer entre son fils et moi, une compétition, qui avec les années s'est muée en duel quasi mortel mais où la mort est exclue. Vous voyez le paradoxe ?
Ces relations où les cousins deviennent comme des frères n'étaient pas notre voie. Ou alors nous étions des frères ennemis. Nous nous combattions ; moi : pour que je sois digne des Mulligan et lui : pour que sa mère ne regrette jamais d'avoir gardé un mâle sorcier rouge.
Pia avait rejoint notre duo pour les grandes vacances depuis quelques années maintenant mais elle n'avait pas le même programme que nous. Sylia, tout aussi exigeante, reprenait nos anciennes leçons pour les lui inculquer.
***
Installés sous un arbre avec mon cousin, pendant un des rares moments de répit où nous agissions en niant royalement la présence de l'autre, le nez dans un livre. J'ai fini par lui dire ce que je pensais depuis un peu trop longtemps.
- En fait Eoghan, ton problème est simple à régler.
Il a laissé passer un temps de silence comme si les mots faisaient leur chemin ou qu'il n'était pas certain que c'était bien moi qui venait de parler. Puis finalement, je l'ai entendu dire :
- De quoi tu parles ?
- De ton problème d'être un garçon dans notre famille.
J'ai posé mon livre et me suis assise face à lui. Il m'a regardée avec méfiance, c'était sans doute le seul sentiment que l'on éprouvait sincèrement l'un pour l'autre, mais il n'a rien ajouté :
- Si on te supprime tes attributs masculins, tu pourrais vivre tranquillement comme une sorcière rouge, c'est pas l'idéal, mais c'est comme grand-mère Julianna quand même.
Eoghan est resté un moment sans voix, à me fixer, comme s'il ne comprenait pas ce que je venais de dire. Puis, il a blêmi :
- T'es pas sérieuse ?
- Si, ce serait la meilleure solution, je...
Je n'ai jamais eu l'occasion de finir cette phrase, mon cousin m'a bondi dessus, la lutte a été réellement violente et aurait pu l'être plus encore si Sylia, prévenue par Pia, n'était pas intervenue. Après ce jour-là, l'inimitié qui avait toujours existé a pris une tournure irréversible.

CHRONOLOGIE
6 août 1982Naissance de Shannon.

15 mars 1985Naissance de Sophia.

dateDate importante pour le perso avec l'évènement correspondant. C'est un résumé, soyez bref. Lorem ipsum dolor sit amet.

dateDate importante pour le perso avec l'évènement correspondant. C'est un résumé, soyez bref. Lorem ipsum dolor sit amet.

dateDate importante pour le perso avec l'évènement correspondant. C'est un résumé, soyez bref. Lorem ipsum dolo
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
SMALLTOWN BOY

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? : • Connard égocentrique obsessionnel compulsif.
• Second de l'Irae.
• Mentor de Marlow Havenford.
• Victime des caprices de Yago Mustafaï.

Dark days.
Darker nights.
Facultés : • Magie rouge.
• Télépathie (infiltration, communication).
• Empathie (désordre émotionnel et hormonal).
• Herboriste né, excellente maîtrise des potions.
• Magie de protection et de défense.
• Chercheur invétéré des mystères du Temps et de la Chair.
Thème : The Way /// Zack Hemsey.



Pseudo : Le Tueur de Fun
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro.
Messages : 453
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') / Exception (signa')
Mar 5 Juin - 8:18

:roule2:  :yeah:

...

Pu**** de bor*** de me*** de oejgfn$g*jn*gj,g

:aah: :aah: :aah: :aah: :aah: :aah: :aah:

Tu t'es bien gardée de me le dire que tu t'inscrivais cette nuit, hein, cousine. :thuglife:
RAH je suis déjà dans le kiff absolu.  :popcorn:

Bon courage pour la suite de ta fiche, par le sang de l'agneau immolé :cachotier:
Voir le profil de l'utilisateur



I'm gonna tell you something you don't want to hear
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
A Spirit Wasting Away

En un mot : Gnomus.
Qui es-tu ? : ♦️ Indiana Jones en plus petit, avec moins de blagues mais plus de serpents.
♦️ Stéphane Bern de la magie, avec moins de portes à pousser mais plus de bouquins chelous.
♦️ Casanova moderne, avec moins de conquêtes immorales mais avec plus de rituels sympas.

♠️ Juggler's Bazaar. Artisan, vendeur et chasseur d'artefacts (lieu : Tesseract).
♠️ Propriétaire d'une vieille demeure isolée, à quelques kilomètres au nord de Shreveport.
Facultés : ♦️ Don inné : télékinésie intrasensitive. Agit sur la matière et dans la matière.
♦️ Tradition : sorcellerie.
♦️ Couleur : rouge.
♦️ Prédilections : cristaux, potions, enchantements.

♠️ Formé pour devenir chasseur de CESS (a délaissé cette voie cependant).
♠️ Expérience d'une quinzaine d'années dans la chasse aux artefacts.
Thème : King Dude - "Deal With The Devil" ; Jozef van Wissem & Jim Jarmusch - "The Mystery of Heaven"
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Mina-Ligeia / Minou
Célébrité : Erik Danielsson
Messages : 711
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : Mina-Ligeia (avatar, icons). Frimelda (code sign). The Devil's Blood, "... If Not A Vessel ?" & "I Was Promised A Hunt" (quote).
Mar 5 Juin - 9:11

Shannooooon :wii:
Ça fait plaisir de te revoir !! Même si j'ai passé deux ans à n'entendre que le plus grand mal de toi xD :please: :arrow:

Bienvenue ici ! Fais comme chez toi et bonne rédaction :heart:
Voir le profil de l'utilisateur


[ PLAY ► ]


Oh la belle bann ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
avatar
When witches don't fight, we burn
INTUITIVE SOUL

En un mot : Nature
Qui es-tu ? : ♠️ Membre de l’Église Wiccane
♠️ Chamane protectrice du MORSUS

♠️ Streap-Teaseuse du Wild Orchid Cabaret
♠️ Pute Occasionnelle
♠️ Sorcière au rabais de Dalzel Street

♠️ Maîtresse des secrets
♠️ Crasse & Élégance
Facultés : ♠️ Wild Spirit (don) : capacité à projeter sa conscience dans un animal afin de ne former plus qu'un et de prendre le contrôle de son corps. Abandon du corps physique, risque de mort si l'animal meurt pendant la projection de conscience.
♠️ Traditions : Chamanique (amérindienne) & sorcellerie européenne (héritage païen, notamment druidique)
♠️ Couleurs & Totem : Rouge clairsemé de blanc - Lynx
♠️ Affinité des Arcanes :
+++ Lien avec les animaux, les esprits de la nature, des ancêtres et le plan astral induisant notamment la métamorphose animale, voyance intuitive, vision des animaux totems, communication avec les ancêtres, influence sur la météo, exorcisme et projection dans le monde astrale.
moyens : Transe, méditation, danse, chant, état second, cercle, sang.
++ Magie de liens, de charmes, effet miroir notamment à des fins protectrices
moyens : Transe, sang, cercle, rituels, sortilèges.
+ Guérison et fertilité
moyens : Sang et herboristerie notamment par le biais de potions et remèdes.

Thème : Scale Down - Rising Appalachia

TOUT N'EST QUE CYCLE

Pseudo : Chat
Célébrité : Pénélope Cruz
Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2018
Crédits : Schizophrénic
Mar 5 Juin - 14:19

Bienvenue !

Olalala, une lignée matriarcale de mages noires, ça promet d'envoyer du paté :marlow:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Dead is the new alive
avatar
ADMIN ۰ Dead is the new alive


CHASED FOR A SOUL


En un mot : Fake Human.
Qui es-tu ? : Accomplie de 181 ans.
Oriente les crocs naissants
Guide les vampires âgés
Conseille l'Essaim sur les éphémères
Aura dissimulée, immortalité inavouée
Facultés : Obténétration | Auspex | Présence
Thème : Snap out of it - Arctic Monkeys
DARK VITALITY


Pseudo : Asleth
Célébrité : Imaan Hammam
Double compte : Miša Novak
Messages : 328
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : (Ava) Didi (Sign) Zadig
Mar 5 Juin - 14:38

La secte s'agrandit :coucou: #GogolRae :lala:
Bienvenue à toi et n'hésite pas si tu as des questions, même si tu es entre les bonnes mains de ton cousin :gni:
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
avatar
When witches don't fight, we burn
LIKE A PHOENIX

En un mot : fesses
Qui es-tu ? : Pur produit de la Louisiane au service du Juggler's Bazaar. Habile utilisateur de magie rouge et avocat intransigeant en affaires, il défend les intérêts des fondateurs de son clan en tant que sorcier mais aussi en tant que parfait représentant juridique.
Facultés : Sorcier passionné et entraîné depuis son plus jeune âge, il a une très bonne maîtrise de son don, l'hémokinésie, et des arcanes liées aux émotions. Il pratique énormément, fait tout pour cultiver sa magie et l'améliorer.
Thème : Now we are free - Hans Zimmer, Lisa Gerrard - Gladiator soundtrack

RISE FROM YOUR ASHES

Pseudo : rama
Célébrité : henry cavill
Messages : 40
Date d'inscription : 28/05/2018
Crédits : (c) balaclava ; sign (c) bat'phanie
Mar 5 Juin - 15:17

Soledad D. Adàn a écrit:
Olalala, une lignée matriarcale de mages noires, ça promet d'envoyer du paté :marlow:

Tu m'ôtes les mots de la bouche. :like:

Bienvenue :thuglife:
Et bonne rédaction surtout :doge:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
avatar
You shall be a restless wanderer
ASHES YOU WERE

En un mot : Gouvernante et femme de main
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Shannon
Célébrité : Alexandra Breckenridge
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédits : perso
Mar 5 Juin - 23:57

Merci à tous pour votre accueil ça fait bien plaisir

*profitez des compliments tant que j'en fais*

Cher cousin, pensais-tu réellement que j'allais t'avertir de ma venue ? Comme c'est mignon...

Vinzent, "le plus grand mal de moi" comme c'est intéressant, je me demande bien de qui ça peut venir...

Soledad, Angus, j'espère être à la hauteur de vos espérances "d'envoi de pâtées"

Lexie, entre de bonnes mains, avec mon cousin, je ne suis pas certaine que ces deux choses vont ensemble...

*je reprends ma rédaction...*
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
A Spirit Wasting Away

En un mot : Gnomus.
Qui es-tu ? : ♦️ Indiana Jones en plus petit, avec moins de blagues mais plus de serpents.
♦️ Stéphane Bern de la magie, avec moins de portes à pousser mais plus de bouquins chelous.
♦️ Casanova moderne, avec moins de conquêtes immorales mais avec plus de rituels sympas.

♠️ Juggler's Bazaar. Artisan, vendeur et chasseur d'artefacts (lieu : Tesseract).
♠️ Propriétaire d'une vieille demeure isolée, à quelques kilomètres au nord de Shreveport.
Facultés : ♦️ Don inné : télékinésie intrasensitive. Agit sur la matière et dans la matière.
♦️ Tradition : sorcellerie.
♦️ Couleur : rouge.
♦️ Prédilections : cristaux, potions, enchantements.

♠️ Formé pour devenir chasseur de CESS (a délaissé cette voie cependant).
♠️ Expérience d'une quinzaine d'années dans la chasse aux artefacts.
Thème : King Dude - "Deal With The Devil" ; Jozef van Wissem & Jim Jarmusch - "The Mystery of Heaven"
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Mina-Ligeia / Minou
Célébrité : Erik Danielsson
Messages : 711
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : Mina-Ligeia (avatar, icons). Frimelda (code sign). The Devil's Blood, "... If Not A Vessel ?" & "I Was Promised A Hunt" (quote).
Mer 6 Juin - 0:08

Lexie Harrington a écrit:
La secte s'agrandit :coucou: #GogolRae :lala:

J'avais pas vuuuu :riri: quelle vilaine fifille.

Rha vivement que tu refasses surface près d'Eo après le Grand Barbecue, la cousine, j'ai grand hâte de voir vos frictions à tous les deux. :wii:
Voir le profil de l'utilisateur


[ PLAY ► ]


Oh la belle bann ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
SMALLTOWN BOY

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? : • Connard égocentrique obsessionnel compulsif.
• Second de l'Irae.
• Mentor de Marlow Havenford.
• Victime des caprices de Yago Mustafaï.

Dark days.
Darker nights.
Facultés : • Magie rouge.
• Télépathie (infiltration, communication).
• Empathie (désordre émotionnel et hormonal).
• Herboriste né, excellente maîtrise des potions.
• Magie de protection et de défense.
• Chercheur invétéré des mystères du Temps et de la Chair.
Thème : The Way /// Zack Hemsey.



Pseudo : Le Tueur de Fun
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro.
Messages : 453
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') / Exception (signa')
Mer 6 Juin - 0:14

Putain le Grand Barbecue ça me fait penser au Grand Pot-au-feu du Donjon de Naheulbeuk :facepalm:

Mais oui, j'ai hâte de jouer à "Je te tiens, tu me tiens, par la carotide", ça va être sympa, on rigole bieng.
Voir le profil de l'utilisateur



I'm gonna tell you something you don't want to hear
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
avatar
You shall be a restless wanderer
ASHES YOU WERE

En un mot : Gouvernante et femme de main
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Shannon
Célébrité : Alexandra Breckenridge
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédits : perso
Mer 6 Juin - 0:29

*mais grave... !*

Je n'aurais pas dit la carotide, cher cousin. Question de point de vue sans doute...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
ADMIN ۰ When witches don't fight, we burn
SMALLTOWN BOY

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? : • Connard égocentrique obsessionnel compulsif.
• Second de l'Irae.
• Mentor de Marlow Havenford.
• Victime des caprices de Yago Mustafaï.

Dark days.
Darker nights.
Facultés : • Magie rouge.
• Télépathie (infiltration, communication).
• Empathie (désordre émotionnel et hormonal).
• Herboriste né, excellente maîtrise des potions.
• Magie de protection et de défense.
• Chercheur invétéré des mystères du Temps et de la Chair.
Thème : The Way /// Zack Hemsey.



Pseudo : Le Tueur de Fun
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro.
Messages : 453
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') / Exception (signa')
Mer 6 Juin - 0:30

Si tu parles de mes bijoux de famille, j't'arrête tout de suite, tu vas te calmer. :eyes:
Voir le profil de l'utilisateur



I'm gonna tell you something you don't want to hear
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
avatar
MJ ۰ When witches don't fight, we burn
A Spirit Wasting Away

En un mot : Gnomus.
Qui es-tu ? : ♦️ Indiana Jones en plus petit, avec moins de blagues mais plus de serpents.
♦️ Stéphane Bern de la magie, avec moins de portes à pousser mais plus de bouquins chelous.
♦️ Casanova moderne, avec moins de conquêtes immorales mais avec plus de rituels sympas.

♠️ Juggler's Bazaar. Artisan, vendeur et chasseur d'artefacts (lieu : Tesseract).
♠️ Propriétaire d'une vieille demeure isolée, à quelques kilomètres au nord de Shreveport.
Facultés : ♦️ Don inné : télékinésie intrasensitive. Agit sur la matière et dans la matière.
♦️ Tradition : sorcellerie.
♦️ Couleur : rouge.
♦️ Prédilections : cristaux, potions, enchantements.

♠️ Formé pour devenir chasseur de CESS (a délaissé cette voie cependant).
♠️ Expérience d'une quinzaine d'années dans la chasse aux artefacts.
Thème : King Dude - "Deal With The Devil" ; Jozef van Wissem & Jim Jarmusch - "The Mystery of Heaven"
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Mina-Ligeia / Minou
Célébrité : Erik Danielsson
Messages : 711
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : Mina-Ligeia (avatar, icons). Frimelda (code sign). The Devil's Blood, "... If Not A Vessel ?" & "I Was Promised A Hunt" (quote).
Mer 6 Juin - 1:33

Décidément, y en a du monde après tes glaouies, entre ceux qui veulent du brosex, celles qui diraient pas non à un concert de maracas près du buffet et celle qui... well. :hum:
Elles sont plaquées or ou quoi ?
Voir le profil de l'utilisateur


[ PLAY ► ]


Oh la belle bann ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
avatar
You shall be a restless wanderer
ASHES YOU WERE

En un mot : Gouvernante et femme de main
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Shannon
Célébrité : Alexandra Breckenridge
Messages : 5
Date d'inscription : 05/06/2018
Crédits : perso
Mer 6 Juin - 23:31

Elles sont inutiles surtout, arrêtons d'en faire tout un plat !
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
That kid you called a weirdo
avatar
That kid you called a weirdo
ASHES YOU WERE

En un mot : Caramba
Qui es-tu ? : Chasseur sur le déclin et journaliste nature, accompagne les chasseurs d'artefacts du Juggler's Bazaar
Facultés : Télékinésie
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Marmotte
Célébrité : Pedro Pascal
Double compte : Jürgen Landgraf
Messages : 13
Date d'inscription : 14/01/2018
Crédits : Abandon
Mer 6 Juin - 23:46

Bienvenue sur le forum :drool:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Your soul is mine
avatar
MJ ۰ Your soul is mine
ASHES YOU WERE

En un mot : Blblblbl
Facultés : Tes capacités, tes dons.

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Lustuu
Célébrité : Stephen James
Double compte : Jorgen Anders & Elle Sheppard
Messages : 36
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : Honeyy
Jeu 7 Juin - 10:50

Shannon Mulligan a écrit:
Elles sont inutiles surtout, arrêtons d'en faire tout un plat !



:rire: :rire:

Bienvenue Shannon ! Cet avatar, c'est la beauté quoi :aah:
C'est super de voir ce personnage débarquer, j'ai hâte de voir ce que ça va donner, vous deux :blbl:
Voir le profil de l'utilisateur


    evil drew first blood

    If you come with me then I can show you
    Where we'll take you where you dare not go to
    Follow me and let my mind control you
    We will rebuild this world that will destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Dead is the new alive
avatar
ADMIN ۰ Dead is the new alive
THE BURDEN OF ETERNITY
Outstare the stars. Infinite foretime and infinite aftertime: above your head. They close like giant wings, and you are dead.

En un mot : Le vampire que tu peux présenter à tes parents.
Qui es-tu ? : L'Irlandaise. L'Infante légitime de Jürgen Landgraf. Le visage presque angélique de Tru Blood. Le verbe qui casse lors des débats. L'idéal vampirique. L'humaine immortelle. La féministe.
Facultés : Vicissitude. Présence. Quietus.
Thème : Ain't no sunshine.

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Heda
Célébrité : Odette Annable
Double compte : Marlow Havenford
Messages : 54
Date d'inscription : 13/01/2018
Crédits : Morrigan (avatar)
Jeu 7 Juin - 12:36

Sieghart Mönch a écrit:

Il nous faut ça en smiley. :rire:


Mais plus sérieusement. :arrow:
Bienvenue à toi avec la terrible Shannon ! :drama: Elle est tellement badass ! Mais ne martyrise pas trop Eo, j'en ai besoin. :taggle:
Voir le profil de l'utilisateur


LUST FOR LIFE


Where do we go when we walk on light ? Who do we call at the edge of night ? Don't let me go, hold me in your beating heart. I won't let go. Forever is not enough. Let me lay my head down on the shadow by your side.| ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Dead is the new alive
avatar
ADMIN ۰ Dead is the new alive


CHASED FOR A SOUL


En un mot : Fake Human.
Qui es-tu ? : Accomplie de 181 ans.
Oriente les crocs naissants
Guide les vampires âgés
Conseille l'Essaim sur les éphémères
Aura dissimulée, immortalité inavouée
Facultés : Obténétration | Auspex | Présence
Thème : Snap out of it - Arctic Monkeys
DARK VITALITY


Pseudo : Asleth
Célébrité : Imaan Hammam
Double compte : Miša Novak
Messages : 328
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : (Ava) Didi (Sign) Zadig
Jeu 7 Juin - 14:17

On a ça si vous voulez : :sickburn:

:cachotier:
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce qu’on voit dans le rétroviseur est plus proche qu’il n’y parait.
» Chacun son tour...! Bito, à toi de jouer.
» AINSI LE VOIT LE POÈTE
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
-
Nouveau   Répondre
Sauter vers: