Répondre

(F) Erynn Driscoll - Humaine, Shepherd (LIBRE) 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMIN ۰ Cannot a Beast be tamed
avatar
ADMIN ۰ Cannot a Beast be tamed
NO SÓLO DE PAN VIVE EL HOMBRE

En un mot : Patron du Syndicat du String.
Qui es-tu ? : • Garou qui n'a pas encore fait son coming-out.
• Proxénète.
• En dérapage contrôlé (ou pas).
• Préparé à tout, et surtout au pire.
• Catholique pratiquant.
• En colocation avec 6 de ses filles.

Facultés : • Garou-canasson.
• Force.
• Endurance.
• Détection de certaines humeurs (nervosité accrue, peur), et de la maladie.
Thème : Land of All /// Woodkid


Pseudo : Nero
Célébrité : Jon Kortajarena.
Double compte : Eoghan Underwood.
Messages : 144
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : Shiya (Ava') ; Motley Control (Signa')
Mer 6 Juin - 21:35

Erynn Driscoll
24 ans, Prostituée, anti-CESS
AVATARS SUGGÉRÉS Miss Mosh ou Juno Temple (parfaitement négociable)

CARACTERE Attirante • Rusée • Vraie, authentique • Pugnace • Tendre • Egocentrique • Superficielle • Irresponsable • Secrète • Colérique

FORCES ET FAIBLESSES++ Erynn est une survivante, dans tous les sens du terme. Elle ne se laisse que rarement abattre, quoi qu’il arrive, et même alors elle puisera toujours dans ses réserves pour agir d’abord et réfléchir après, faisant passer en priorité l’urgence du moment. C’est cet instinct presque animal qui la pousse en permanence qui lui a permis de ne pas se noyer totalement jusque-là.
++ Lorsqu’elle s’attache, c’est sans modération, et même si cela peut paraître un peu inquiétant selon le point de vue, mieux vaut l’avoir comme alliée que comme ennemie. Capable de tuer pour elle comme pour ceux qu’elle estime normal de défendre, son sens moral quasiment inexistant lui accorde une plus grande marge de manœuvre que les personnes dites « saines d’esprit », surtout pour une humaine. Elle ne réfléchit pas vraiment en termes de bien et de mal, mais plutôt en termes d’intérêt et presque d’investissement sur la durée. La notion de sacrifice, elle connaît, et n’hésite pas à la pratiquer chaque fois qu’elle le juge nécessaire. Elle ne s’attache pas aux choses matérielles.
++ Même ses fringues et son maquillage, dont elle est si friande, elle serait capable de les balancer du jour au lendemain s’il fallait bouger et repartir de zéro, encore. S’adapter reste pour elle l’essentiel. Par ailleurs, toute forme de confrontation la ravit, qu’elle soit verbale ou physique.
++ Gouailleuse, elle n’a pas pour habitude de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, et si cela peut lui attirer des ennuis, elle parvient bien souvent à désarçonner l’adversaire par un vocabulaire des plus fleuris et une agressivité qui peuvent surprendre, comparé à ce qu’elle dégage physiquement.


-- Néanmoins, Erynn reste une créature des plus instables, et ce sur bien des plans. Sa jeunesse reste notamment l’une de ses failles béantes. Totalement immature émotionnellement parlant, c’est dès qu’elle sort de son rôle de prostituée que le miroir que lui renvoie le monde la déstabilise, parfois gravement. Ayant subi de graves carences affectives depuis l’enfance, les choses ne sont pas allées en s’arrangeant pour elle, et son passé, la jeune femme se le représente souvent comme une longue descente aux enfers, qu’elle s’est à la fois créée et subie.
-- Troublée par ses propres comportements, elle souffre régulièrement de ses humeurs. Les qualifier d’explosives serait un doux euphémisme, tant elle est capable de faire montre d’une violence particulièrement dévastatrice. Incapable de comprendre et d’analyser ses pulsions, elle s’est aigrie avant l’heure, se confortant dans un rôle de victime qu’elle aime à faire payer à ceux qu’elle jalouse, que la raison en soit valable ou non. Son absence de fiabilité et de stabilité tend donc à rendre son entourage tour à tour méfiant, suspicieux ou las de devoir gérer les éclats de celle qui, en dépit des apparences, n’est encore bien souvent qu’une gamine déboussolée et qui n’est pas encore prête à trouver sa place à Shreveport.  
Voir le profil de l'utilisateur


    The skies do not fall
    I took a chance to build a world of mine. A one way ticket for another lifeI used to dream about the other side, the sun rising on the Skyline. I miss the friends I had to leave behind. I came to break the wall that rose around you. To see the land of all ⠇Woodkid
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Cannot a Beast be tamed
avatar
ADMIN ۰ Cannot a Beast be tamed
NO SÓLO DE PAN VIVE EL HOMBRE

En un mot : Patron du Syndicat du String.
Qui es-tu ? : • Garou qui n'a pas encore fait son coming-out.
• Proxénète.
• En dérapage contrôlé (ou pas).
• Préparé à tout, et surtout au pire.
• Catholique pratiquant.
• En colocation avec 6 de ses filles.

Facultés : • Garou-canasson.
• Force.
• Endurance.
• Détection de certaines humeurs (nervosité accrue, peur), et de la maladie.
Thème : Land of All /// Woodkid


Pseudo : Nero
Célébrité : Jon Kortajarena.
Double compte : Eoghan Underwood.
Messages : 144
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : Shiya (Ava') ; Motley Control (Signa')
Mer 6 Juin - 21:47

LE MOT DE LA FIN
Smooth criminal



Ici  :bonjour:

♆ Merci de vous être intéressé à ce scénar ! Concernant l'avatar, il est parfaitement négociable. Le mannequin Miss Mosh n'est pas forcément très connue, mais je peux vous assurer qu'elle a de nombreuses ressources en avatar si c'est cela qui vous inquiète. En revanche, et en cas de demande de changement, je tiens au style "pin-up". Erynn est prostituée depuis un moment, maintenant. Elle a pris l'habitude de cultiver son art et de jouer de maquillage, d'une gamme de fringues particulières, d'un charme à l'ancienne entre son style "de l'est" et son côté néo-américain. Pour le reste, tant que vous suivez à peu près sa psychologie de torturée, tout ce que je vous demande c'est de vous éclater à jouer cette tarée en puissance, sans pour autant partir en live ou dans le cliché. Le but c'et de s'éclater, je n'ai pas créé ce scénario comme un faire-valoir, mais bien parce que j'en trouvais l'idée sympathique.

♆ Je ne suis pas un nazi de la longueur des posts, mais j'attendrais au moins entre 600 et 700 mots par réponse, si possible. La syntaxe, la grammaire, l'orthographe me tiennent à cœur, et sans là encore être grammar nazi au point de traquer les fautes (puisque j'en commets moi-même), le plaisir de l'écriture passe par un français compréhensible et lisible, donc c'est le seul point auquel je tienne vraiment.
Niveau rythme, deux à trois posts par mois serait idéal (mais si c'est un peu moins, il n'y a pas mort d'homme, Don't panic.)

♆ Concernant l'évolution du lien, je suis du genre vraiment ouvert à tout. Si vous êtes plutôt branché tentative de relation, pourquoi pas, même si je préfère prévenir que ce sera difficile. J'aime jouer les choses selon les règles et avec cohérence, et vu le passif, et la situation de ces deux-là, ça semble mal barré. Mais rien n'est impossible, et comme j'aime le drama, vous avez vos chances :thuglife: Tout ça pour dire :aucune porte n'est fermée. Pour moi, l'enjeu de cette relation se noue entre le secret qu'Erynn porte quant au meurtre de Marisol, l'ex-compagne de San, sa possessivité maladive à son égard (je vous laisse en choisir la raison, si vous souhaitez la faire tomber amoureuse ça ne me dérange pas, mais si elle cultive une sorte de paradoxe et de contradiction entre haine et attirance malgré elle, ça me convient aussi), ce besoin de se rassurer en manipulant comme elle le peut et en soumettant les autres à ses envies... Bref : il y a de quoi faire. D'autant plus que j'ai laissé Erynn humaine justement pour vous permettre de choisir vers quelle voie elle tendrait à se diriger, même si son regard se pose pour l'heure sur le monde des Shepherds. Sachant qu'elle ignore la vraie nature de San qui est un garou, évidemment. En gros : y'a du bordel à prévoir, ça peut partir dans la direction que vous voudrez, je suis amateur de bonnes surprises, alors faites-vous plaisir !  

Voir le profil de l'utilisateur


    The skies do not fall
    I took a chance to build a world of mine. A one way ticket for another lifeI used to dream about the other side, the sun rising on the Skyline. I miss the friends I had to leave behind. I came to break the wall that rose around you. To see the land of all ⠇Woodkid
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
-
Répondre
Sauter vers: