La Révélation et ses conséquences 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Forgive me, Father, for I am sin
avatar
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL


En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE

Messages : 276
Date d'inscription : 24/03/2017
Mar 11 Juil - 23:22

La Révélation
Attention, une révélation peut en cacher une autre



En un mot
2009Sortie publique du Tru Blood, un sang synthétique révolutionnaire, par une société secrètement dirigée par des vampires.

Juin 2011Le groupe Tru Blood organise une conférence amorçant la Révélation. Les vampires sont révélés.

Février 2012A la Une d’un journal, l’Eglise Wiccane débute la Révélation des arcanistes.

Mars 2013Une vidéo lance accidentellement la Révélation des thérianthropes.

Juin 2013L’interview d’un vampire rétablit le calme et sonne la fin à la Révélation.
LES ORIGINES D’UN TEL CHOIX
Pendant longtemps les sociétés surnaturelles ont vécu secrètement aux côtés des sociétés humaines, les deux ayant toujours été intimement intriquées l’une dans l’autre et parfois même plus profondément que prévu. Par la mise en œuvre et l’application de règles strictes et de sanctions sévères en cas de transgression, les vampires, thérianthropes, arcanistes et autres bêtes de la nuit ont pu faire coexister l’impossible aux côtés d’une réalité aussi banale que barbante sans que celle-ci ne s’en rende compte. Il y a bien sûr eu quelques dérapages ici et là, des accidents, des individus renégats, des dommages collatéraux et autres effets imprévus mais, dans la plupart des cas, il s’agissait principalement d’actes isolés et, jusque présent, l’intervention de moyens surnaturels tels que l’hypnose, la magie, la décrédibilisation publique ou l’intervention de groupes spécialisés ont toujours permis d’étouffer ces affaires, de cantonner la connaissance du monde éveillé à un cercle très restreint d’humains et ce à raison quand on voit le mal que certaines organisations comme l’inquisition chrétienne et autres organisations de chasseurs ont pu faire.

Toutefois, si les surnaturels ont toujours su s’adapter et suivre les changements des modes de vie des sociétés, l’ère moderne a apporté avec elle un phénomène imprévu dont les conséquences ont profondément bouleversé le monde : la technologie. La rapidité de progression de celle-ci, en tout cas à l’échelle des espérances de vie des surnaturels, et l’incroyable développement qu’elle a apporté ont conduit à ce qui s’avèrerait être la plus grande menace jamais affrontée en ce qui concerne la préservation du secret de l’existence du surnaturel : internet. Finie l’époque où il suffisait de modifier des souvenirs pour se débarrasser de gêneurs, finie l’hypnose sur le tas de témoins indésirés. Si les surnaturels ont toujours eu la magie, la société a désormais le numérique. Dans une époque ultra connectée où n’importe qui peut sortir un téléphone et filmer ce qu’il veut, enregistrer une conversation ou photographier ce qu’autrefois personne n’aurait voulu croire, dans une époque où les caméras de surveillance sont devenues monnaie courante, c’est devenu un réel problème. Que ce soit chez les vampires, les arcanistes ou autre, il suffit de deux ou trois pressions sur un écran pour envoyer la preuve de leur existence dans le vaste et tumultueux océan qu’est internet afin de le mettre à la disposition du monde entier. Bien sûr il y a toujours l’argument du « c’est truqué » mais face à la recrudescence exponentielle de ce genre d’évènements, plusieurs hautes autorités surnaturelles se sont penchées sur la question et se sont demandées s’il fallait agir et, si oui, comment. C’est de là qu’est venu le pari audacieux de devancer tout le monde et de choisir de briser le secret afin d’anticiper les répercussions d’un tel acte.
LA MISE EN OEUVRE
Au début marginaux, les partisans de cette idée ont rapidement pris de la visibilité après plusieurs incidents qui ont eu une répercussion assez importante dans la société humaine. L’affaire de Roswell est probablement l’un des meilleurs exemples. Elle a beau avoir été tournée en canular, elle n’en a pas moins marqué l’imaginaire collectif et, aujourd’hui encore, c’est une référence connue de tous et ressassée par les vampires comme si elle datait d’hier. Pourtant, si cette histoire date de 1947 c’est, dans un sens, pire encore car à l’époque il n’y avait pas alors toute la frénésie virtuelle de nos jours et il restait relativement simple d’étouffer la chose.

Il était trop tard pour empêcher la technologie de se répandre et de maîtriser le chaos en découlant. Alors, comment pallier cette menace ? La réponse fut inhabituelle car ne résidant pas, pour une fois, dans l’usage de force magique. Non, à la technologie les vampires allaient s’allier pour opposer la technologie. Une majorité des maîtres d’Amérique, d’Europe et d’Asie s’associèrent pour mettre en branle un plan sur le moyen terme. Ils usèrent de leurs influences pour dégager des sommes colossales et entreprendre d’investir massivement dans la recherche et le développement médical. Leur but ? Trouver une façon de synthétiser artificiellement du sang humain. L’imaginaire collectif avait, hélas, développé le vampire comme un prédateur sanguinaire et assoiffé se nourrissant au détriment de ses victimes. En trouvant le moyen de produire un sang humain suffisamment riche, les vampires s’assuraient d’éviter qu’une quelconque psychose ne se généralise et les desserve.

C’est en 2004, au Japon, que les recherches finissent par donner un prototype de sang convainquant qui sera référencé sous le nom de Tru Blood.
Après un temps de développement interne puis d’implantation dans divers hôpitaux test, le produit est lancé publiquement en grande pompe en 2009. Le public est fasciné par ce sang qui apporte plein d’espoir et de promesses de guérison de maladie sanguine. La mise en production est lancée, avec comme clientèle quasiment exclusive les hôpitaux et autres organismes de santé. C’est une mini révolution dans le secteur médical et le succès du Tru Blood est immédiat. Le produit se décline rapidement en toutes les versions de rhésus et types de sang possible et se généralise à grande vitesse. Il répond à la pénurie de sang qui touche énormément de pays et permet à l’entreprise de s’implanter en Amérique, en Europe, en Asie et ailleurs, dégageant au passage des bénéfices non négligeables.

En parallèle, ce sang synthétique est testé par les vampires en tant qu’alimentation et même s’il peine à se faire une place dans la mentalité des immortels qui préfèrent pour la plupart de loin leurs habitudes, il leur est bien forcé d’admettre que c’est une solution extrêmement pratique.
En 2011, les instances vampiriques jugent que le Tru Blood est suffisamment répandu pour entamer la seconde étape de leurs plans : la Révélation.
UN PARI RISQUÉ
Néanmoins, l’apparition du Tru Blood n’est en aucun cas la garantie du succès de la révélation et beaucoup de choses peuvent très vite mal tourner. Nul doute que la réception de l’annonce de l’existence de créatures surnaturelles va provoquer un raz-de-marée aux conséquences incontrôlables. Une fois fait, il sera impossible de faire marche arrière. De plus, à partir du moment où l’humanité va accepter de remettre en question les fondements même de ce qu’elle pensait être une réalité rationnelle, ce ne seront pas que les vampires qui seront exposés, mais l’entièreté des peuples de la nuit. Les maîtres vampires n’ont prévenu aucune autre race surnaturelle par sécurité mais comptent, implicitement, sur leur soutien indirect afin d’assurer une transition la moins violente possible. Hors de question, bien entendu, de se jeter tête la première dans la gueule du loup et plusieurs des alliés humains des vampires ont été placés à des postes influents de la société afin d’assurer une certaine pression allant dans leur sens. Les lobbys surnaturels existent depuis très longtemps et leur influence, si elle ne se perçoit pas toujours, n’en est pas moins réelle. La guerre qui s’annonce va être une guerre médiatique, et il s’agit là d’essayer de faire en sorte que la Révélation soit la mieux accueillie possible et, surtout, d’empêcher l’effet chasse aux sorcières.
LA CONFÉRENCE, ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR DE LA RÉVÉLATION
Profitant de la réputation et de la médiatisation du groupe Tru Blood, les vampires ont choisi de déclencher la Révélation par une conférence de presse donnée par le dirigeant de la firme. Durant plusieurs heures, il va essayer de convaincre son public de journalistes et de scientifiques de l’existence des vampires. La réunion, d’abord laborieuse, est aidée par plusieurs vampires qui font des démonstrations de leur nature, comme la puissance ou la régénération de leur peau après une coupure. Frôlant l’échec quand de nombreux spectateurs se sont insurgés en criant au canular, la conférence a finalement été un succès, les vampires se laissant examiner par les scientifiques invités, qui attestent devant les caméras qu’il ne s’agit pas d’illusion ou de tromperie.

L’évènement, que les journalistes retransmettaient sur quelques chaînes télévisées scientifiques (le public attendu lors d’une déclaration d’un groupe pharmaceutique), est soudainement repris en direct par toutes les chaînes d’information du monde. Les images enregistrées vont tourner en boucle pendant plusieurs jours et les vampires deviennent l’unique sujet de conversation, dans tous les cercles et sur toutes les lèvres, que l’on croit à leur existence ou non.
LA RÉVÉLATION DES VAMPIRES S’IMPOSE
Malgré tout, le chemin est encore long à parcourir. Si les vampires ont réussi à convaincre une salle pleine de scientifiques et à attirer l’attention de la presse et du monde, il reste beaucoup à faire. Car, si la Révélation est déclenchée, beaucoup crient au scandale, dénoncent une plaisanterie aux conséquences incontrôlées et appellent les organisateurs à mettre fin à leur canular. Entre ceux qui croient aux vampires et ceux qui refusent d’admettre leur existence, les débats font rage et une large majorité de la population reste à convaincre.

Pour accélérer le processus, quelques maîtres de ville, dans les capitales et grandes villes, se révèlent et demandent audience aux chefs d’états. A la tête des pays, les dirigeants (parfois aidés par leurs agences de renseignements ou autres cabinets obscurs qui soupçonnaient ou connaissaient l’existence du surnaturel) n’ont pas d’autre choix que de constater qu’il ne s’agit nullement d’une plaisanterie ayant mal tourné.

Lorsque le gouvernement suédois reconnait officiellement l’existence des vampires, la nouvelle fait l’effet d’une bombe. Malgré l’annonce, qui se voulait apaisante, la panique s’installe dans quelques villes tout autour du monde. Les croyants les plus radicaux interprètent l’arrivée des vampires comme l’annonce de l’apocalypse ou la venue de l’antéchrist. Certains dénoncent le silence de tous ceux qui savaient et qui se sont tus, et prêtent aux grandes organisations mondiales un rôle complotiste, les accusant d’avoir étouffé le secret sur des siècles. D’autres craignent qu’il ne s’agisse que du premier pas d’une manœuvre d’invasion des vampires, qui voudraient réduire en esclavage les humains. Les raisons sont nombreuses, mais beaucoup sortent dans la rue pour manifester leur angoisse, leur colère ou leur peur.

La situation manque de dégénérer, s’enflammant à chaque nouvelle annonce d’un gouvernement reconnaissant l’existence des êtres de la nuit. Lorsqu’une manifestation anti-vampire s’annonce particulièrement violente, le groupe Tru Blood prend à nouveau la parole, dans le but d’apaiser les esprits. Ils publient sans travestissement les résultats de leur produit, après deux ans de commercialisation. La démarche professionnelle intrigue, car ils agissent comme une firme publiant leurs résultats annuels, paraissant calme au milieu de cette tempête qu’ils avaient déclenchée. Grâce à la communication parfaitement contrôlée du groupe Tru Blood, la lumière est mise sur les avancées considérables faite en matière de maladies sanguines, ainsi que sur le succès du sang synthétique, qui participe à la réussite de nombreuses opérations médicales.
Perdues entre l’image traditionnellement mauvaise des vampires et l’image bienveillante qu’ils tentent de faire valoir, les foules hésitent et la situation stagne pendant quelques mois, permettant à la plupart des gouvernements de reconnaître à leur tour la Révélation.
L’ÉGLISE WICCANE BOUGE SES PIONS
La société humaine n’est pas la seule à être face à la Révélation. Les autres êtres surnaturels regardent l’annonce des vampires sans savoir comment y réagir. Si les réactions sont diverses et divisées, tous ressentent une certaine colère à l’égard des vampires, qui ont fomenté leur coming-out dans le plus grand secret. Il se dégage rapidement deux tendances : ceux qui souhaitent rester dans l’ombre et ceux qui souhaitent en sortir et révéler à leur tour leur existence au monde. Les partisans du secret sont les plus nombreux, mais les débats ont peine à se faire, du fait du manque d’organisations rassemblant les membres du surnaturel, même au sein de leur espèce.

Il existe néanmoins un groupe qui voit la Révélation d’un œil intéressé. Passé le temps de surprise, l’Eglise Wiccane commence à discerner une opportunité. Elle souhaite faire d’une pierre deux coups en prenant les devants pour accomplir deux objectifs. Elle veut révéler l’existence de la magie et des arcanistes avant qu’ils ne soient découverts suite à un accident, ainsi que se replacer au centre du monde magique, une position qu’elle souhaite recouvrer depuis bien longtemps. L’Eglise Wiccane est en effet tombée en désuétude et se placer en figure d’autorité et en tant que représentante des arcanistes peut lui permettre d’être à nouveau l’organisation incontournable qu’elle était.

Lorsque la situation revient au calme après la prise de parole du groupe Tru Blood, l’Eglise Wiccane se saisit de l’occasion et avance ses pions quelques semaines plus tard, en 2012. Constatant que les circonstances sont favorables et la situation aussi stable qu’elle peut l’être, elle rassemble ses membres les plus influents et parvient à décrocher la Une d’un important quotidien américain diffusé à l’international. Dans un article à quatre colonnes faisant le tour du monde en quelques minutes, la Révélation des arcanistes est lancée.
PANIQUE MÉDIATIQUE
Dans ce calme relatif, qui cache un bouillonnement de peur, d’excitation et de haine, l’annonce de l’existence de la magie et des arcanistes enflamme les esprits. Les hommes prennent peu à peu conscience qu’il existe un pan entier de leur monde qu’ils ne connaissent pas. Ils réalisent alors que le surnaturel ne se cantonne pas à la société des vampires, qui évolue parallèlement au monde humain sans jamais le croiser. Les arcanistes deviennent une réalité trop proche, qui se mêle à la réalité humaine. N’importe qui peut être mage ou sorcier : un voisin, un frère, un collègue. Cette réalisation en entraîne une autre : celle que les humains ont été trompés, tenus dans l’ignorance depuis toujours.

Pendant que les humains se font à l’idée de leur existence, les arcanistes ne faisant pas partis de L’Eglise Wiccane tentent de faire entendre leur voix, pour se démarquer d’une organisation qu’ils ne reconnaissent pas et qu’ils refusent en tant que représentant. En même temps, l’Eglise Wiccane essaye d’avancer à la manière des vampires et désigne des membres qui doivent prendre rendez-vous avec les têtes d’états, qui sont parfois devancés par des arcanistes venant d’autres regroupements. La Révélation arcaniste est néanmoins rapidement acceptée par tous, mais cela ne parvient pas à calmer la confusion générale.

Dans ce climat instable, c’est la panique médiatique. Les journalistes ne savent plus où donner de la tête et à qui donner la parole. Entre canular, vraies révélations et légendes mises en avant, beaucoup de choses sont dites et il est difficile de trier le vrai du faux. Diverses annonces sont faites sans vérification aucune, la presse essayant de s’approprier les premiers la prochaine Révélation importante. Car, les humains en sont désormais convaincus, les vampires et les arcanistes ne sont pas les seuls à exister dans l’ombre. Dès lors, les révélations, vraies et fausses, s’enchaînent. Zombies, fantômes, Outres, yétis et autres aliens sont mis en avant tour à tour.

Parallèlement, des personnalités font leur coming-out, se déclarant en tant que CESS, un terme que les médias ont inventé pour regrouper toutes les espèces non-humaines. Il est d’abord orthographié C.S. pour « Créature Surnaturelles », mais prend sa forme définitive de CESS rapidement, pour représenter visuellement la prononciation de l’acronyme originel. Suite à la sortie du placard surnaturel de quelques notables, la folie médiatique s’empare à nouveau des esprits, et tous les jours une personnalité est faussement (ou contre sa volonté) déclarée sorcier, zombie ou alien. Certains n’hésitent pas à annoncer que Michael Jackson ou Benjamin Franklin vivent toujours parmi nous, dissimulant leur nature vampirique.
L’ACCIDENT QUI RÉVÈLE LES THÉRIANTHROPES
Pendant une année, révélations, démentis et contre-révélations vont se succéder, jusqu’à ce que tout le monde surnaturel craignait arrive, en 2013. Un loup-garou en proie à une folie sanguinaire est filmé alors qu’il dévore un cadavre. La vidéo est partagée dans le monde entier et, si certains pensent à une manipulation et à des effets spéciaux, d’autres sont prompts à l’authentifier. La plupart sont des vampires, qui profitent de l’occasion pour concentrer l’hostilité sur les garous et les thérianthropes en général, et à dédiaboliser leur race un peu plus par la même occasion.

Les thérianthropes, dispersés en meute, famille ou petits groupes, sont dans l’incapacité de communiquer d’une même voix. Ce manque d’organisation nuit à leur Révélation et à leur image et ils en pâtiront longtemps, devenant dans l’esprit de tous des bêtes incapables de contrôle, des êtres à peine humain. Pourtant, plusieurs meutes ont essayé de prendre la parole, au sujet de leur nature et au sujet de la vidéo, mais le même manque d’unité sape leurs efforts. Quand un réfute l’authenticité de la vidéo, un autre tente de minimiser en déclarant que le garou n’a tué personne et qu’il s’agissait en fait d’une carcasse animale, ou la victime déjà décédée d’un accident de la route.

Alors que, depuis un an, les rumeurs d’espèces surnaturelles s’enchaînaient sans qu’aucune ne soit certifiée, la Révélation des thérianthropes est prise au sérieux très rapidement, peut-être grâce au buzz créé par la vidéo, très certainement grâce aux mots des vampires et arcanistes déjà révélés, qui facilitent l’éclaircissement des rumeurs concernant les hommes-bêtes. Et aussi un mécanisme de clignotant.Si leur existence devient connue, il reste de nombreuses zones d’ombres, notamment la différence entre métamorphes et garous. Les thérianthropes vivant traditionnellement à l’écart, et étant méconnus même parmi la plupart des autres CESS, ce point n’est guère surprenant. Et malgré les tentatives d’organisation, les thérianthropes continuent de subir la Révélation, au lieu d’en être acteur.
AFFOLEMENT GÉNÉRAL
Conséquence indirecte de la vidéo dévoilant les thérianthropes et du climat instable régnant depuis maintenant deux ans, la poudrière s’enflamme. Les humains prennent soudainement pleinement conscience d’un aspect que les précédents acteurs de la Révélation avaient soigneusement dissimulé : la violence et le danger que représentent les CESS. Si les vampires ont attendu de pouvoir baser leur communication sur le Tru Blood et l’absence de danger qu’ils représentent pour les humains, si l’Eglise Wiccane met la magie blanche en avant et condamne toute forme de magie offensive ou de manipulation, les thérianthropes font voler en éclat ces écrans de fumée. Dans cette vidéo sanglante, ils montrent ce qu’il existe de pire et font imaginer à tous le reste des dangers.

De violentes contestations commencent. Les foules scandent l’hypocrisie des vampires, qui se retranchent derrière la fabrication récente du sang synthétique, alors qu’ils ont massacré des humains pendant les siècles précédents. Elles dénoncent la magie et les arcanistes, dont les pouvoirs incompris inquiètent. Elles craignent une manipulation de masse, que les CESS prennent le contrôle, à moins qu’ils ne le possèdent déjà depuis longtemps. Des groupes prennent les armes et mènent la chasse aux CESS, tuant parfois sur un simple comportement qu’ils considèrent suspect.

Les politiques ne savent que faire pour rétablir le calme. Certains pays mettent en branle des mesures contre les CESS, pour apaiser la foule humaine, d’autres préfèrent miser sur l’intégration de ces nouveaux citoyens. Les gouvernements se déchirent en luttes internes, incapable de se mettre d’accord sur la marche à suivre.

Lorsque le chaos menace, une voix s’élève. Un vampire, Jürgen Landgraf, habitant la ville louisianaise de Shreveport, prend la parole. Dans une longue interview télévisée, entre monologue et dialogue avec un journaliste, il déroule un discours qui se veut apaisant. Son temps de parole s’éternise mais personne n’envisage de lui reprendre l’antenne. Durant plus de dix heures, il créé un temps suspendu, une parenthèse de calme à laquelle tout le monde s’accroche, happé devant les téléviseurs. Rassurant, mais légèrement moralisateur, il explique que la paix entre les espèces est maintenue depuis des siècles et qu’il ne tient qu’aux humains de la préserver plus longtemps. Il dévoile quelques pans de la vie et de l’organisation des CESS, comme le fait qu’un Maître s’assure de faire respecter l’ordre et la loi dans chaque ville. Sans rompre d’importants secrets, il met en lumière tout ce qui peut ramener le calme et convaincre les humains que les CESS ne veulent que continuer à vivre comme ils le faisaient et l’ont toujours fait. Il en profite pour mettre fin à la folie médiatique, en écartant des rumeurs sans fondements, tel que l’existence des extra-terrestres ou celle des farfadets.

L’intervention de ce vampire permet à tous de reprendre ses esprits, grâce à la bulle d’attention qu’il a créé, qui suspend les tensions pendant une dizaine d’heures. La situation revient peu à peu au calme, même si certains continuent de protester ou de faire preuve de violence. Une deuxième conséquence de cette interview surprend le vampire : sa ville, Shreveport, est soudain au centre de l’attention du monde, et devient rapidement un foyer de CESS, attirés par la promesse de paix, ou au contraire parce qu’ils prédisent de futures tensions, ou simplement pour rejoindre un lieu où d’autres CESS, comme eux, vivent.
UNE RÉVÉLATION TOUJOURS INCOMPLÈTE
Cette interview marque la fin de la Révélation. Mais, malgré le long discours du vampire, qui a éclairci des zones d’ombre de la Révélation, il reste bien des mystères cachés, volontairement ou non, aux yeux des humains.

Les vampires sont ceux ayant le mieux réussi leur Révélation, grâce à leur plan bien préparé. S’ils paraissent s’être mis à nu, ils maintiennent toujours une Mascarade agile, pour préserver leurs derniers secrets, tels que leurs disciplines ou le don d’hypnose qu’ils possèdent.

La plupart des secrets des arcanistes ont été éventés, mais l’Eglise Wiccane, mise en avant par son action dans la Révélation, met l’accent sur la magie blanche et minimise l’existence et la puissance des autres magies.

Quant aux thérianthropes, ils ont subi la Révélation sans pouvoir la contrôler, et seule leur existence est connue des humains. Leurs traditions, leur diversité et même leur nature est maintenue dans le flou. Car bien peu savent la différence entre métamorphes et garous, et encore moins connaissent ces deux termes, regroupant n’importe quel homme se transformant en animal sous l’appellation « garou » ou encore pire le terme erroné de « lycanthrope ».  Si certains hommes-bêtes se réjouissent que leurs secrets leur appartiennent toujours, d’autres regrettent que le brouillard les entourant ne les rende que plus inquiétants et haïs de la population.

Si vampires, arcanistes et thérianthropes sont connus de tous, malgré les secrets ou méconnaissances qu’il peut persister, d’autres races sont restés dans l’ombre.
Dans le cas des démons, c’est une volonté de l’ensemble, des Princes aux Engeances, de ne pas sortir dans la lumière. Les autres races se sont réjouies de cette décision et ont participé à dissimuler les informations concernant les démons durant la Révélation. La plupart craignait qu’une Révélation des démons fasse rapidement basculer le monde humain dans la panique et le chaos.

Quant aux Outres, leur existence a été révélée durant la folie médiatique et l’information s’est perdue au milieu des débats sur les gobelins et autres créatures légendaires. La Révélation des thérianthropes a alors éclipsé tout le reste, et l’existence des Outres est restée à l’état de rumeur, reléguée au même rang que le monstre du Loch Ness. Aucune instance ne les fédère et beaucoup d’entre eux ont déjà des difficultés à mettre un mot sur leur nature, alors personne ne prend la parole pour lever le voile. L’Eglise Wiccane se garde bien d’en parler, malgré leurs connaissances sur le sujet, car elle considère les Outres en quelque sorte comme sa chasse gardée. (en savoir plus sur le statut des Outres)

Invisibles ou dotés d’une intelligence limitée, certaines créatures surnaturelles n’ont aucune prise sur le monde et sont donc tributaires des autres races pour être révélées. Dans une volonté de ne pas relancer la panique, les CESS concernés, principalement des arcanistes, ont pris le parti d’entretenir un semi silence au sujet des esprits, des zombies et des goules. Leur existence n’est pas cachée, mais aucun ne souhaite les mettre en avant. Il en résulte des croyances diverses à leur sujet, certaines personnes niant leur existence, tandis que d’autres minimisent leurs effectifs. Si beaucoup sont prêts à dire que les fantômes et les zombies sont réels, ils sont terrorisés à l’idée que leurs proches pourraient flotter auprès d’eux ou qu’eux-mêmes ne connaitraient pas le repos à leur mort, sans parler de l’impact sur les théories des différentes religions sur la vie après la mort. Ce blocage créé un tabou sur la question, de sorte que zombies et esprits sont rarement évoqués.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Forgive me, Father, for I am sin
avatar
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL


En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE

Messages : 276
Date d'inscription : 24/03/2017
Mar 11 Juil - 23:33

Les CESS autour du monde
It's a new day, i's a new life and I'm feeling good


Conséquence de la Révélation, les humains ont appris l’existence des créatures surnaturelles qui partagent leur monde, même si certaines sont restées dans l’ombre. Mais apprendre à vivre avec les CESS n’a pas été le seul impact de la Révélation et les CESS n’ont pas été accueillis de la même manière dans toutes les régions du monde.
SITUATION MONDIALE
Dans la plupart des pays, la Révélation a eu plusieurs conséquences. La première a été la recrudescence des religions, qui a été guidée par le besoin d’un retour aux sources. Pour certains, la religion a même retrouvé son attrait grâce à la Révélation, car si les créatures surnaturelles existent, n’est-ce pas une preuve que Dieu et les anges existent aussi ? L’Eglise Catholique a été le premier bénéficiaire de ce regain, mais elle est loin d’être la seule religion concernée par le phénomène.

Suite à la Révélation des arcanistes, la magie a été mise en lumière et elle a rapidement conquis la société. Fascinant les entreprises, la magie devient un outil d’innovation et de marketing et les humains doivent apprendre à vivre avec. (Plus d’info dans la place de la magie dans la société).

Les arcanistes ne sont pas les seuls à bénéficier financièrement de la Révélation. Des humains se sont enrichis en surfant sur la vague de la Révélation. Conception d’outils anti-CESS (en savoir plus dans les technologies humaines), livres prétendant révéler les secrets les mieux gardés, charlatans se prétendant voyants ou mages… les filons sont nombreux pour exploiter le surnaturel à son avantage.

Des aspects négatifs ont malheureusement aussi découlés de la Révélation. La montée de l’intolérance en est un des principaux. Le mouvement des Shepherds en est représentatif, avec ses manifestations pro-humains le jour et ses violences masquées la nuit. Si ce groupe est emblématique de la Louisiane, il en existe bien d’autres à travers le monde.

Une deuxième conséquence négative est l’impact que la Révélation a eu sur la justice. Parasitée, voire paralysée, la justice souffre de la découverte du surnaturel. Certains accusés se retranchent derrière le paranormal pour expliquer qu’ils ont été manipulés, des familles manifestent pour faire rejuger des affaires au vu des dernières révélations, les avocats ne savent pas comment défendre leurs clients CESS… C’est le chaos dans les tribunaux et la justice est au ralenti.


Outre ces conséquences secondaires, le premier impact de la Révélation a été la confrontation entre les humains et les créatures surnaturelles. Il règne une paix relative, bien souvent menacée par les mouvements anti ou pro-CESS qui manifestent régulièrement leur mécontentement ou leur soutien à une cause ou à une décision gouvernementale. Loin du chaos qui a secoué le monde pendant la Révélation, les violences existent néanmoins, et une tension palpable se fait sentir sous cette paix fragile.
Malgré tout, la société est avant tout constituée d’une masse calme, des humains qui n’appartiennent à aucun extrême et qui ne font que vivre avec la Révélation. Elle ne s’est achevée qu’il y a quelques années et la population, humains et CESS, essayent toujours de s’habituer à cette nouvelle société qui en découle. Tous sont en constante recherche d’un équilibre. Ce qui est certain, c’est que la Révélation n’a pas fini de bouleverser l’ordre mondial ou de livrer ses conséquences.
LES CAS PARTICULIERS
Dans certaines régions, la Révélation a été accueillie d’une manière différente et les relations entre CESS et humains s’en trouvent affectées. C’est notamment le cas dans ces pays et régions :
ScandinavieLa Suède a été le premier pays à reconnaître officiellement l’existence des vampires et elle a continué sur sa lancée pionnière, entraînant ses voisins avec elle. Les gouvernements Scandinaves furent les plus rapides à proclamer décrets et lois pour faciliter l’insertion des CESS et la cohésion entre les espèces. Les éclats de violence ont été très rares dans les terres du nord et une certaine harmonie parait y régner. La Scandinavie est devenue une terre d’accueil des CESS, ce qui oblige les autorités publiques (ou dans le cas des vampires, les monarques) à devoir réguler les entrées sur le territoire.

Europe de l’EstTraditionnellement un territoire vampire, les êtres de la nuit sont en effet présent dans toutes les couches de la société, en Europe de l’Est. Le contrôle leur a paru un enjeu prioritaire de la Révélation et ils sont bien nombreux à avoir infiltré leurs Marqués dans les hautes sphères, leur donnant une influence non négligeable sur la politique. Malgré tout, des tensions existent et les différentes races vivent parallèlement plutôt qu’ensemble.

RussieSi la Révélation n’a pas créé la panique en Russie, elle a eu d’autres conséquences : l’éveil des chasseurs et l’avidité des autorités. Les chasseurs y ont toujours été très nombreux, léguant le secret de l’existence du surnaturel de père en fils, faisant de ces terres désertiques un terrain de jeu. A la Révélation, ils ont été parmi les premiers à réagir, profitant du chaos pour se remettre en selle. Parmi la population, ils ont été nombreux à les imiter, la violence touchant parfois des innocents. Les autorités, eux, ont rapidement discerné une opportunité dans l’existence d’être surdoués. Payant des chasseurs pour leur livrer les CESS au lieu de les exécuter, ils les parquent dans des lieux secrets, où ils sont étudiés ou embauchés. La Russie est paradoxalement la terre où l’existence des Outres est  la plus acceptées et où ils sont le plus en sécurité, car recrutés par les autorités.

AsieL’Asie de l’Est a toujours été une terre arcaniste et leur influence s’est ressentie lors de la Révélation. Grâce à leur nombre et à leur emprise sur le monde surnaturel, ils ont facilité le déroulement de la Révélation et ont proposé leurs services aux autorités. Grâce à eux, les CESS ont affirmé leur droit à l’auto-gérance, les humains ne s’insinuant pas dans les affaires surnaturelles. En revanche, les CESS investissent le monde humain avec aisance, de nombreux arcanistes ayant pignon sur rue et les thérianthropes étant plus respectés et moins craints que dans le reste du monde. C’est également la région où l’existence des esprits a été la mieux acceptée, ce qui a contribué à relancer le culte des ancêtres et le bannissement des mauvais esprits grâce à la religion.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Forgive me, Father, for I am sin
avatar
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL


En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE

Messages : 276
Date d'inscription : 24/03/2017
Mar 11 Juil - 23:34

Lois et justice aux Etats-Unis
Objection, votre honneur !
LES LOIS VOTÉES AUX ETATS-UNIS APRÈS LA RÉVÉLATION
La Révélation est encore jeune, mais certains pays ont mis en branle des réformes pour adapter la société à ce nouveau monde, comme c’est le cas des Etats-Unis. Malgré la difficulté de réunir une majorité d’opinions concordantes, les élus ont réussi à se mettre d’accord sur quelques grandes lois au sortir de la Révélation. Votées alors que les humains ne savent pas tous des secrets des CESS, ces lois sont parfois incomplètes, mais posent un premier cadre qui a paru important au Congrès.

Concernant les vampires, deux lois principales ont été votées. La première est l’obligation d’obtenir le consentement d’une personne avant de s’en nourrir. D’abord étudiée pour interdire totalement aux vampires de mordre des humains, le projet de loi a été modifié grâce à l’important lobby vampire et à quelques élus Marqués. Si beaucoup sont satisfaits par cette loi, les anti-CESS sont nombreux à réclamer que le projet originel soit remis au goût du jour.

La deuxième loi en lien avec les vampires met en place la nécessité d’avoir des papiers en règle. Cette décision a été prise lorsque l’on s’est rendu compte que la majorité des vampires vivaient avec des faux papiers, à cause de leur âge (jusque là, il était impensable d’avoir un passeport déclarant que vous aviez deux cents ans) ou à cause du fait qu’ils soient légalement morts pour certains. Une administration encore bafouillante a été inaugurée pour s’occuper exclusivement des vampires. Elle délivre des pièces d’identité affichant à la fois l’âge réel et l’âge physique des vampires. Cependant, comme la vérification est difficile, bien des vampires en profitent pour déclarer un âge bien en-deçà de la vérité.


Récemment, une nouvelle loi est passée entre les mains des élus. Elle a pour but d’interdire toute manœuvre de manipulation mentale. Destinée en particulier aux arcanistes, cette loi est néanmoins lancée à l’aveuglette et contient un certain nombre de formulations maladroites, faisant craindre à certains qu’elle ne soit inefficace. Elle a cependant participé à rassurer une population inquiète de pouvoir être forcée à agir contre son gré.

De nombreuses lois concernant les CESS sont encore à l’étude de projets, mais les élus manquent cruellement d’informations et sont trop profondément divisés pour que la machine fédérale avance rapidement.
LA JUSTICE AUX ETATS-UNIS
Parasitées par la découverte du surnaturel, la justice est confrontée à de nombreux problèmes, comme décrits plus haut dans les conséquences de la Révélation. L’un de ces problèmes concerne le jugement des CESS. De plus en plus de tribunaux sollicitent l’aide d’experts (des CESS ou des humains s’octroyant le titre d’expert) pour les éclairer lorsque des affaires ont une dimension surnaturelle.

Le choix des jurés est également devenu un problème, suite à de nombreuses plaintes de jury partial, car constitués uniquement d’humains. Dérogeant à la règle du tirage au sort pour choisir les jurés, les tribunaux tentent de placer au moins un CESS dans le jury, lorsque l’affaire concerne une créature surnaturelle. Cependant, personne ne possédant de registre listant les CESS de la ville, les choix sont souvent basés sur des listes de CESS volontaires, en défaveur de l’impartialité de mise.

La justice reste un secteur très chamboulé par la Révélation et il est attendu une grande réforme qui doit l’adapter aux nouveaux besoins.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La délation peut elle être une bonne chose...
» Contre la délation
» La Grande Révélation
» pollution atmosphérique et allergie des enfants
» Un retour sans gloire et une révélation infiniment triste [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: