Technologies humaines et place de la magie dans la société 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Forgive me, Father, for I am sin
avatar
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL


En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE

Messages : 300
Date d'inscription : 24/03/2017
Mar 11 Juil - 23:43

Technologies humaines
De victimes à prédateurs



En un mot
Les humains n’ont pas de dons innés. De toute la population de Shreveport, ce sont ceux qui paraissent les plus démunis pour se défendre contre vampires renégats, arcanistes hostiles ou garous mal lunés. Pour palier ce manque de défense naturelle, ils se sont servis de la technologie. En plus des classiques armes en argent, les humains ont réussi à créer d’autres moyens pour se défendre contre les CESS, plus ou moins légalement.

En grande surface
On trouve des aérosols à particule d’argent par exemple. Ce sont des produits inoffensifs qu’on vaporise au même titre que des aérosols normaux mais qui rendent l’environnement difficile à respirer pour les garous et les vampires. Les particules d’argent s’infiltrent dans l’appareil respiratoire provoquant des démangeaisons incontrôlables et des vomissements pour les plus faibles individus. Il faut quelques secondes pour que le produit agisse et de deux à six heures pour qu’il disparaisse de l’organisme du CESS.

Les bombes lacrymogènes à nitrate d’argent ont fait des débuts retentissants il y a plus de dix ans maintenant. Très populaires pendant les trois premières années, elles ont été remplacées par des armes plus offensives chez les plus virulents anti-CESS. Elles fonctionnent sur le même principe que les bombes lacrymogènes classiques mais le nitrate d’argent empêche la régénération accélérée.

Pour les utilisateurs de cosmétiques, certains produits comme des crèmes pour le corps, des baumes à lèvres, ou encore des rouges à lèvres contiennent assez de poudre d’argent pour qu’un vampire ou un garou y fasse une réaction allergique assez violente permettant de démasquer celui qui veut se cacher.

Pour les chasseurs ou les Shepherds, des gadgets déjà utilisés (oreillettes, micros, montres et bracelets connectés) ont été améliorés par une célèbre entreprise pour devenir plus discrets. Les CESS ne sont plus capables d’entendre le léger bruit électrique qui provenaient de ces gadgets. Constitués dans un alliage d’argent et d’autres métaux, ils peuvent être modifiés sur le marché noir pour devenir de véritables petites bombes lorsque la commande est déclenchée.

A l’image des porte-clés futés qui sonnent lorsqu’on siffle, ont été mis en place des porte-clés hurleurs. Après pression sur un petit bouton, le porte-clés émet une fréquence inaudible pour les oreilles humaines mais insupportables pour toute ouïe développée.
Sur le marché noir
Plus perfectionnées que les classiques balles trempées dans l’argent ou en argent pur, on retrouve sur le marché noir des balles à têtes creuses remplies d’eau bénite. Lorsqu’elles atteignent leur cible, elles explosent dans le corps du vampire provoquant une brûlure interne qui guérira au même rythme qu’une brûlure humaine. Une dans le cœur et une autre dans le crâne suffit à tuer un vampire. Elles sont très rares, très dures à trouver mais surtout excessivement chères.

On peut trouver des sorts visant différents buts mais une grande partie de ce qu’on trouve sur le marché est de la camelote. Le plus sûr moyen d’avoir un sort qui fonctionne est d’aller directement trouver un arcaniste qui vous aidera volontiers si vous avez quelque chose à lui offrir en retour.

Certains artefacts magiques offensifs auraient apparemment le pouvoir d’être maniés même par des êtres non surnaturels. Cependant, les humains n’ont pas l’expérience nécessaire pour les utiliser à leur capacité maximale et encore moins pour les contrôler. Il n’est pas rare que certaines morts inexpliquées soient la cause d’objets que l’on croit maudits mais qui ne sont que magiques. Il est aussi possible de tomber sur de la camelote comme pour les sorts.

Il existe plusieurs recettes maisons pour confectionner des sortes de boules puantes extra fortes, qui sont proprement insupportables pour les êtres dotés d'un odorat surdéveloppé. A l'origine, ce produit devait être commercialisé en grande surface mais a fait un flop à cause de l'éclatement inopiné des capsules. Ce n'est pas vraiment dangereux mais vous imaginez, vous, empester soudainement tout un étage de bureau avec une odeur d'ammoniac industrielle en plein entretien d'embauche ou à l'église le jour du mariage de votre sœur ?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Forgive me, Father, for I am sin
avatar
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL


En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE

Messages : 300
Date d'inscription : 24/03/2017
Mar 11 Juil - 23:43

Place de la magie
Le commerce de magie et la magie du commerce



En un mot
La magie se niche dans le quotidien de tous, dans un bijou, un livre, mais aussi dans n'importe quel objet beaucoup plus commun. Présente pour faciliter la vie des usagers, qui sont de toute race, elle peut également s'avérer néfaste, comme dans le cas des shoots de magie.
Une prudence toute particulière doit être portée aux individus pernicieux qui vendent des objets de contrefaçon.

De plus en plus acceptée
Quelques années après la Révélation, la magie occupe une place confortable dans certains aspects de nos sociétés. D'abord réticents dans les premières années, les clients ont rapidement été de séduits par l’industrie de la magie. De plus en plus d’entreprises engagent des arcanistes dans leurs équipes de R&D afin d’améliorer l’efficacité de certains de leurs produits avec un petit coup de pouce magique. Ces produits sont vendus en tout état de cause, laissant le choix aux consommateurs de les utiliser ou pas au même titre que le marché du bio. On a assisté au cours des années à une véritable explosion du marché magique. Une grande chaîne de magasins a même conquis le monde entier avec son service de petits enchantements au choix sur presque tout et n’importe quoi.

On retrouve la magie dans les produits du quotidien comme certains cosmétiques qui gomment les imperfections pendant un certain nombre d’heures ou neutralisent les mauvaises odeurs ; certains produits ménagers qui permettent un rendu impeccable sans frotter ; des objets comme des tire-bouchons qui empêchent le champagne de s’échapper en éclaboussant tout sur son passage ; des appareils qui sèchent les cheveux en quelques secondes ; des fours qui cuisent les aliments en moins de dix minutes, etc.

D'autres produits sont bien moins innocents. Les arcanistes détiennent également une drogue : les shoots de magie. Ces arcanistes peu scrupuleux vendent des doses de magie pure aux humains, qui octroient des capacités surnaturelles pendant un laps de temps court. Par exemple, un shoot peut permettre à un humain de discerner les auras ou de maîtriser l’invisibilité pendant un court moment, qui peut aller jusqu’à une heure. Mais cette drogue est accompagnée d’un effet planant, d’une déconnexion de la réalité, en plus d’être très addictive.
Essor de la contrefaçon
Evidemment, certains en ont profité pour surfer sur la vague du succès avec de faux objets ou pouvoirs magiques. Beaucoup d’états s’en sont rendus compte et ont édicté des lois qui punissent la fraude magique. Elle est passible de prison et dans certains états plus extrémistes comme le Mississipi, de la peine de mort pour les CESS. Le plus célèbre procès de fraude magique a eu lieu dans le Montana en 2012.

Abigail Johnson était une médium qui a réussi à arnaquer plus d’une centaine de personnes à travers le Montana. Après leur avoir fait miroiter des promesses de contact avec leurs proches décédés et leur avoir demandé un énorme acompte, elle disparaissait dans la nature et recommençait dans une autre ville. Sa machination a duré six ans pendant lesquels elle a amassé des milliers de dollars. Ce sont les plaintes des victimes qui ont finalement permis de l’appréhender. Bien que coupable, elle est devenue une sorte de martyr pour les pro-CESS qui militent pour les droits des créatures surnaturelles et contre la peine de mort infligée seulement aux CESS en cas de fraude magique.
Mouvement contestataire
Tout comme certains apprécient l’apparition de la magie dans leur vie, d’autres la rejettent activement. Ce sont les megans (un nom probablement inspiré de "vegan"). C’est un tout nouveau concept qui devient de plus en plus populaire aux Etats-Unis depuis deux ans. Il consiste à ne consommer aucun produit ou service contenant ou ayant été produit par de la magie quelle qu’elle soit. Ce sont principalement des jeunes étudiants bobos qui militent pour le meganisme. Ils ne sont pas toujours anti-CESS, certains veulent seulement abolir l’utilisation de la magie qui corromprait la société actuelle et la rendrait difficile à appréhender sans une constante suspicion.
Se rapprocher des arcanes
Les humains ne peuvent pas devenir arcanistes, il n’existe aucune manière naturelle pour eux de s’approprier les arcanes. Cependant, ils peuvent tenter de s’en approcher, ou accomplir l’impensable pour changer leur nature.

Les shoots de magieL’accès le plus facile à un aperçu de la magie est une drogue : les shoots de magie. Des arcanistes peu scrupuleux vendent des doses de magie pure aux humains, qui octroient des capacités surnaturelles pendant un laps de temps court. Par exemple, un shoot peut permettre à un humain de discerner les auras ou de maîtriser l’invisibilité pendant un court moment, qui peut aller jusqu’à une heure. Mais cette drogue est accompagnée d’un effet planant, d’une déconnexion de la réalité, en plus d’être très addictive.

Les objets et tatouages magiquesLes humains peuvent également s’approcher de la magie grâce aux objets magiques ou aux tatouages magiques. Imprégnés de magie par un arcaniste, ces objets ou tatouages permettent à un humain de bénéficier d’une aide magique. Il ne s’agit pas véritablement de don, mais plutôt d’amélioration. Cela peut par exemple permettre à une personne discrète de se fondre plus facilement dans les ténèbres, ou à une personne attentive de discerner les contours des auras. Ces objets ou tatouages ne sont pas polyvalents, ils sont créés pour répondre à un besoin et s’en tiennent à celui-ci. De plus, privés de sources magiques, ils nécessitent d’être rechargés régulièrement par un arcaniste.
Les humains peuvent également déclencher des sorts mineurs, qui sont nécessairement créés par un arcaniste, et très rarement en créer eux-mêmes (la plupart de ceux qui peuvent sont soupçonnés d’avoir une ascendance arcaniste).

Les pactes avec des démonsCertains humains ne se contentent pas de ces aperçus des arcanes. Ils veulent véritablement devenir des arcanistes, sans limite aucune. Le seul moyen pour accomplir ceci est contre-nature : il s’agit de faire un pacte avec un démon. L’humain doit tout d’abord parvenir à invoquer un démon, une pratique interdite et dont la connaissance est dissimulée ou étouffée par des organisations telles que l’Eglise Wiccane.
L’humain doit suivre des indications précises et se protéger à l’aide d’un cercle de contention, sans quoi le démon sera libre de ses mouvements, ce qui mène en général à la mort de l’invocateur et à un démon en liberté, qui se mettra en chasse d’une âme humain et d’un arcaniste noir pour devenir un Incarné.
Une fois le démon invoqué et l’homme en sécurité hors du cercle, ce dernier peut marchander pour obtenir des dons ou avantages. Les prix sont toujours très élevés (les démons étant friand d’âme) et il est dit que les pactes ne sont jamais à l’avantage de l’humain, même s’il ne peut s’en apercevoir que bien des années plus tard.
L’homme peut donc négocier la capacité de manipuler la magie et, après avoir renvoyé le démon dans sa dimension, devient un arcaniste. Ce pacte étant contre-nature, il est impossible à ce nouvel arcaniste de pratiquer la magie blanche et il est presque certain qu’il se tournera vers la magie noire. Il lui faudra également apprendre à maîtriser ses nouvelles prédispositions et choisir une tradition magique. Certaines traditions nécessiteront de s’entourer de coutumes culturelles ou de religion, comme c’est le cas pour le chamanisme ou le vaudou. La plupart des arcanistes résultant d’un pacte avec un démon deviennent des sorciers noirs.
Cet arcaniste pourra cependant uniquement jouer avec les arcanes, et non acquérir un don inné tel que les arcanistes et les Outres obtiennent à la naissance. Cela peut être marchandé avec un second démon, s’il a envie de renouveler l’expérience et s’il lui reste des biens à négocier en échange, ce qui n’est en général pas le cas.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Role de la diversité et des Minorités dans une Société
» De la manière de s'élever dans la société
» La place d'Haïti dans le monde
» Waverly Place RPG
» Couleur de la magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: