Jake Hamilton | Make America Great Again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 11 Oct - 16:44 (#)

Jake Alexander Hamilton
Jake Hamilton | Make America Great Again Ho1m
Date et lieu de naissance
01 Novembre 1978, à New-York

Nationalité
Américaine

Profession
Directeur général et actionnaire du groupe pharmaceutique Exxa, secteur Louisiane (laboratoires Exxa BioPharma et usines Exxa Chemicals). (Son père est actionnaire majoritaire et PDG du groupe Exxa, dont le siège social se situe à New-York)
Sénateur républicain de Louisiane

Lieu d’habitation
Shreveport. Une somptueuse villa à Pinecrest Village, sur les rives du Cross Lake.

Situation financière
Très aisée. Il a toujours vécu dans le luxe et l'opulence.

Spécificités
Il pratique l’alchimie depuis sa plus tendre enfance, sous l’œil exigeant du paternel.

Clan
Jake est un membre public des Shepherds depuis 2014, ainsi qu’un généreux donateur pour la cause. Il affiche officiellement une politique anti-CESS modérée, visant au contrôle strict des créatures surnaturelles (et non à leur extermination.). Son positionnement anti-CESS semble être une manoeuvre politique pour surfer sur la crainte que les créature surnaturelles suscitent. Plus il alimente cette peur dans le coeur des électeurs, plus il grimpe dans les suffrages.


  • TEMPÉRAMENT
    Caractère


    “Jake Hamilton? C’est qui ça? C’est pas l’type qu’est passé à la télé hier, là, avec ses vaches? Et qui ramène deux moches chez lui? Si! Même qu’y’en a une qu’a chié sur ses bottes. Une vache, hein...pas une des nanas! ahaha. C’est pas lui? Ah zut...”
    Rod M., 55 ans, téléspectateur à la ramasse.


    ”C’est un plaisir de travailler avec Jake. Il contrôle son image de manière assez innée. Il aime plaire et sait en jouer prodigieusement. Il n’a fallu que quelques réajustements minimes pour le rendre parfait. J’ai immédiatement su qu’il gagnerait les sénatoriales : on en avait fait le candidat idéal. Faire campagne n’a pas été de tout repos, mais nous avons pulvérisé les statistiques! Les quelques procès en cours n’ont pas su entacher sa réputation impeccable, tant dans sa vie personnelle que sur les réseaux sociaux. Il a travaillé son éloquence avec des grands noms du coaching. Son assurance et sa force de travail ont fait des miracles. A quand la prochaine étape?”
    Julia M., 44 ans, chargée de communication exaltée.


    “C’est le Diable qui se prend pour Dieu.”
    Sydney A., 27 ans, victime non satisfaite par les prestations.


    “Tain’, fait chier c’te con! Pouvait pas faire son p’tain d’discours ailleurs?! Surtout qu’on capte rien, et qu’on s’en branle! J’suis gavé, quoi. Pis fallait qu’la frangine débarque, sapée comme une michto, avec une jupe fluo à ras la touffe. Ca ouais, y va la r’marquer, mais just’ pasqu’c’est carrément vulgos. Elle clignote, c’est trop la misère! R’gardez-les, les morues, qui s’tortillent d’vant lui! Pfff, avec sa gueule de Justin Bieber pour vioque, c’est facile de s’faire des meufs! Y frime avec son costard qui vaut quat’ fois mon salaire, et avec sa putain de rolex,  mais y sait quoi d’la vie, lui, hein? Bah rien! L’a jamais bossé. J’parle d’un vrai boulot. Les politicards, c’est just’ d’la merde, c’est trop des mythos. Moi aussi, si mon père il aurait été riche, j’pourrais pécho facile.”
    Billy R., 36 ans, râleur frustré analphabète qui se prend pour un jeune.


    “La première fois que j’ai vu Monsieur Hamilton, j’étais terriblement anxieuse. Il avait un regard sévère, un bureau immense et impersonnel, et une stature qui m’intimidait. Pourtant, malgré mes bégaiements,  il m’a laissé ma chance. J’ai beaucoup appris à ses côtés, j’ai voyagé, j’ai séjourné dans des palaces. Evidemment, ce job n’était pas de tout repos, et demandait un investissement hors norme et quelques sacrifices qui m’ont souvent valu des disputes conjugales. Mon rôle était de tout organiser et planifier pour qu’il économise son temps précieux, jusqu’à réaliser des missions assez improbables dont je tairai le récit, pour des raisons de confidentialité. Le temps semble toujours lui manquer. En ce sens, je me suis toujours demandée après quoi il courait, alors qu’il a déjà tout. N’en fait-il pas trop? Pourquoi ce besoin d’aller toujours plus loin? Que veut-il prouver, et à qui? Ces questions resteront probablement toujours sans réponse… Il est extrêmement exigeant et sévère, avec ses collaborateurs, comme avec lui-même. Avec lui, c’est marche ou crève. Aucune pitié pour ceux qui n’avancent pas dans sa direction. J’avais parfois bien du mal à faire taire ma crainte de le décevoir, et j’essayais toujours de me surpasser. Heureusement, il semblait satisfait par mon travail. J’avoue aujourd’hui mon attirance pour lui, qui dépassait l’aspect professionnel. J’ai toujours su que je ne rivaliserais pas avec son épouse parfaite, la belle Adaline, mais j’ai espéré, en vain. Cette femme, je l’ai jalousée, sans jamais la détester. Et puis moi aussi j’étais mariée... Malgré tout, nous avions une relation privilégiée. Rares sont ceux avec qui il laisse tomber le masque. J’ai longtemps cru qu’il supportait le stress avec une facilité déconcertante, que tout glissait sur lui sans jamais l’atteindre. Il était un modèle de force que rien ne semblait pouvoir ébranler. Pourtant, avec le temps, j’ai vu se dessiner ses failles, et quelques irrégularités qui ajoutaient à son charme. Il n’est pas aussi assuré que ce qu’il en a l’air. Il est souvent anxieux ou contrarié. Et son calme s’évanouit parfois dans des colères terribles et terrifiantes. La pression qu’il encaisse chaque jour est énorme, encore davantage depuis qu’il s’est engagé en politique en tant que sénateur. Nul besoin de le blâmer pour quelques emportements, n’est-ce pas? L’aventure s’est terminée quand mon mari a été muté à Dallas. J’ai été forcée de démissionner. Le jour de mon pot de départ, il m’a offert une magnifique paire de boucles d’oreilles en diamants, absolument hors de prix, puis m’a remerciée pour ces six années de bons et loyaux services, mon implication, mon engagement, mon professionnalisme et ma discrétion. J’ai même eu droit à un discours émouvant qui m’a laissée en larmes. J’en suis encore toute émue aujourd’hui, alors que ça fait deux années déjà. Il ne m’avait jamais dit ces choses-là. De manière générale, il est assez peu loquace, en dehors de ses discours et autres apparitions publiques. On ne sait jamais vraiment ce qu’il pense...”
    Ashley R., 36 ans, assistante personnelle libérée délivrée.


    “Attendez, je vais visiter sa page Wikipedia, je vous donne mon avis après.”
    Jason W., 21 ans, jeune connecté.


    “C’était un enfant étrange. Dès le début, j’ai pensé qu’il avait des troubles du comportement social. Il aurait dû être suivi par un pédopsychiatre. Sauf que les parents n’étaient pas des exemples de stabilité émotionnelle. Ils étaient même toxiques au possible. J’ai démissionné au bout d’un an, ne supportant plus leurs exigences ou leurs sautes d’humeur. Aussi, je l’admets aujourd’hui : Jake me faisait un peu peur, à l’époque. Son regard, surtout, fixe et froid. Il n’avait pas d’amis et restait planté des heures à côté du lit de sa mère, à la regarder dormir, presque sans ciller. Ou même pendant qu’elle se douchait. Le courant passait mal entre eux, et il la poussait volontairement à bouts. Il était jeune, pourtant. Sa mère était une névrosée, complètement à côté de la plaque, toujours sous médocs. Elle avait baissé les bras avec son môme, et elle en payait le prix. Avec moi, il était plus doux. Je me souviens aussi qu’il avait une peur bleue de son père, jusqu’à s’en rendre malade. Et puis Jake a commencé à devenir violent, avec les animaux ou les autres enfants. Je me suis dit qu’il finirait mal, et j’ai prié pour lui. Aujourd’hui, quand je le vois, je me dis que Dieu lui est venu en aide. Nous fréquentons la même paroisse, et il ne cesse de me surprendre positivement. C’est un bon catholique, impliqué dans la vie de la communauté, et un très bon père de famille. Son sourire est devenu chaleureux, il est sociable, avenant, et s’exprime merveilleusement bien. Il représente tout ce dont l’Amérique a besoin : un homme solide, calme, rassurant et protecteur des valeurs patriotiques. Tout le monde l’adore. Je suis vraiment fière de lui…”
    Grace J., 68 ans, ex-super-nanny qui retrouve la foi.


    “Mon papa, c’est le plus gentil des papas.”
    Ava H., 5 ans, non-objectivité enfantine.


    “Il dissimule parfaitement ses intentions, si bien qu’on ne connaît jamais à l’avance ses points d’attaque. Il est soudain et imprévisible, allant parfois jusqu’à prendre des décisions irraisonnées ou totalement incompréhensibles. Ses audaces surprennent ou choquent. Il garde l’initiative et frappe sans avertissement, si bien qu’il inspire l’admiration et la crainte. Je crois que cet homme est fou, vraiment fou, sans scrupules, et qu’il est prêt à tout, même au pire. Affuté et tranchant, il écrasera ses ennemis jusqu’au dernier, sans aucun remord ni indulgence. Tout ce qui se met en travers de son chemin doit être détruit, c’est aussi simple que cela.”
    Steve J., 49 ans, DRH au contrat écourté
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU
    Jake est un bourreau de travail. Son agenda est toujours plein à craquer, remplis de multiples rendez-vous et voyages professionnels ou politiques. A cela s’ajoutent ses recherches en microbiologie moléculaire ainsi que ses expérimentations en laboratoire. Ses journées s’étirent très régulièrement jusque tard en soirée, souvent même le week-end, aux dépens de sa vie familiale. Ses enfants, il ne les voit pas réellement grandir, malgré les quelques créneaux qu’il leur accorde.

    Heureusement, il réussit parfois à s’octroyer des vacances, abandonnant temporairement cette course effrénée vers la réussite et cette vaine quête d’excellence. Il choisit l’évasion, de manière presque radicale, pour se ressourcer, se reconnecter à la nature, et surtout, se sentir exister. Treks, alpinisme, navigation… Il est souvent question de voyages en solitaire, dans quelques zones inhospitalières ou reculées, pour repousser ses limites, toujours plus loin. N’importe quel psychologue saurait détecter dans ces choix atypiques et dangereux un besoin de reconnaissance, une volonté de défier la mort et une peur de vieillir.

    Malgré tout, il s’accorde parfois le temps de marcher paisiblement, de faire du sport, ou de contempler la nature. Il en a besoin pour évacuer le stress et les tensions. Quand il trouve un peu de temps, il s’adonne à sa passion pour la photographie. Toutefois, vous ne pourrez probablement jamais admirer ses plus “beaux” clichés tant ils sont malaisants et morbides.
  • Caractéristiques de race
    J’ai été initié à l’alchimie dès mon plus jeune âge, par mon père, et je l’enseigne à mon tour à mon fils aîné. Une sorte de rite de passage pour mériter le nom des Hamilton. Cet Art mystique est très complexe et extrêmement nébuleux, contrairement à ce que certains pourraient penser, à bien dissocier de la magie. L’alchimie est un voyage initiatique, une compréhension du monde, une ouverture sur l’invisible. L’alchimie, c’est saisir les lois de la Nature, et se rapprocher de Dieu.

    Accomplir le Grand-Oeuvre n’est pas donné à un enfant. Mes premières années n’ont été qu’une suite infinie d’informations à mémoriser, concernant les vertus des plantes et des pierres, les symboles alchimiques ou quelques recettes de remèdes simples. Adolescent, j’ai abordé la chimie, et les préparations complexes. Sans réelle réussite, à vrai dire. Il me manquait encore l’essentiel : l’ouverture, l’expérimentation et la sagesse. Saisir les signes ne s’apprend pas dans les livres, c’est un enseignement quotidien, une recherche perpétuelle, un tâtonnement incessant.

    Maîtriser cet Art millénaire permettrait d’effectuer des miracles, jusqu’à offrir la vie, et même l’éternité. Construire et déconstruire à l’infini. Changer le monde. Qui n’a jamais rêvé d’un tel pouvoir? Malheureusement, je n’en maîtrise encore que quelques bribes superficielles. Sauf que ces maigres capacités suffisent déjà à offrir un grand potentiel dans le cadre de mes recherches biologiques et biochimiques. Changer la composition d’un traitement en dissociant quelques atomes, isoler certains composants médicinaux dans les plantes. Tout cela permet des avancées scientifiques considérables.

    Je n’ai pas trouvé l’élixir de vie ni la panacée. Je n’ai pas trouvé non plus la pierre philosophale, et n’ai pas la capacité de changer le plomb en or. Toutefois, je sais créer de l’argent à partir de cuivre, de mercure ou d’étain. Cela sonne comme une assurance-vie, dans certains contextes. Malheureusement, le véritable inconvénient de cet Art est la lenteur du processus ainsi que l'énergie que ces transmutations nécessite. Je n’aurai jamais assez de flux vital pour faire fortune avec mes productions d’argent, et c’est peut-être mieux ainsi. Là n’est pas ma véritable voie. Je crois en la lumière. Sincèrement. Je crois que je peux rendre le monde meilleur. Je crois en ma mission, et l’Alchimie peut m’aider dans ma tâche.
  • AFFILIATION ET OPINIONS
    “Une guerre se prépare, inévitablement. Une guerre qui peut éclater à n’importe quel instant. Les ennemis sont parmis nous. Ils nous ressemblent, dissimulent leur nature avec un certain talent et se jouent de nous dans l’obscurité. Ils sont le ver dans la pomme. Invisibles encore, mais occupés à pourrir et corrompre notre monde de l’intérieur.

    Qui veut d’un monde peuplé de sacs à puces puants, capables de déchirer la peau de chacun d’entre nous, avec leurs dents et leurs griffes acérées? De ces rôdeurs de l’ombre prêts à nous dévorer la nuit venue?  Qui veut d’un monde peuplés de cadavres ambulants, pourris et putréfiés de l’intérieur, de ces amas de chair infecte qui refusent de crever, cachés derrière une apparence fraîche et fallacieuse? Eux qui se délectent du sang de nos enfants et de nos pairs? Ou alors accordez-vous votre confiance aux arcanistes? Vous ne voyez pas le danger, ils sont gentils et pleins de belles promesses. Au pire, ce ne sont qu’une poignée de pucelles qui jouent aux sorcières, assises autour d’un pentacle en récitant des incantations incompréhensibles en latin. De ceux-là, on ne peut que s’en amuser. Sauf que les barrières du monde ne sont pas si étanches pour qui sait réellement les maîtriser. Ces arcanistes invoquent des forces qui les dépassent complètement. Des forces occultes et malsaines, venus semer le chaos sur notre monde, avant de le couvrir de ténèbres. L’Apocalypse est à nos portes. Vous souvenez-vous d’Halloween 2019? Tout cela n’était que le commencement, les prémices d’une ère nouvelle et profondément mauvaise. Et vous, vous allez attendre sagement la suite?

    Les politiques qui prônent le “bien vivre ensemble” sont soit utopistes et totalement inappropriées, soit infiltrées ou gérées par l’ennemi. La cohabitation est impossible. Les créatures surnaturelles sont comme des mauvaises herbes, robustes, solides et terriblement invasives. Ils sont un cancer qui attaque les chairs saines. Malheureusement nous avons perdu l’habitude de nous battre, nourris par la télé et le confort qu’offre notre société ultra-protective. Nous sommes devenus des pleutres, rongés par des peurs immenses et irrationnelles. Nous refusons l’affrontement, et fermons les yeux alors que coulent le sang et les larmes. Allons-nous les laisser détruire notre belle Amérique? Allons-nous les laisser nous prendre nos enfants?

    Prenons les armes, et défendons-nous. La guerre a déjà commencé. La peur doit changer de camp. Oui, le combat sera difficile et éprouvant. Nous devrons survivre à la nuit, une très longue nuit, mais nous vaincrons. Oui, mes frères. NOUS VAINCRONS!”



    Il se rend bien compte que ce discours est mauvais, qu’il mérite d’être peaufiné, et surtout qu’il est encore trop extrême et contestable. Il se demande encore pourquoi il a parlé des évènements d’Halloween 2019. Il ne se souvient de rien. Mais il le sent : il s’est passé quelque chose d’important. Une transition. Une mutation. Les stations météorologiques n’ont rien enregistré, à part quelques perturbations étranges et inexpliquées. Pas de cyclone, ni de tornade. Non. Mais quoi? Les signes se multiplient, et il ne sait pas les décrypter. Ca le rend dingue.

    Pour être tout à fait honnête, il se fout pas mal de ses semblables, à qui il ne voue qu’indifférence ou mépris. Et pourtant, par extension, tous les humains sont sa famille. Il se perçoit comme un berger qui doit guider son troupeau vers de plus verts pâturages. Une mission divine. Intégrer les rangs des shepherds était tout naturel : cette guerre, il ne pourra jamais la mener seul. Sa notoriété et ses donations font de lui un membre influent, et un proche d’Ambrosio Valladares.

    Malgré son aversion pour les créatures surnaturelles, il s’y intéresse avec une certaine fascination mêlée de méfiance et d’envie. D’un point de vue ethnologique et anthropologique, ils sont une découverte miraculeuse. Les étudier permettrait des avancées scientifiques spectaculaires, et un placement financier indéniable. Jake a lu divers bouquins sur le sujet, sur chacune de ces créatures, tout ça pour se rendre compte qu’il ne savait rien. Connaître son ennemi est un axe prioritaire, et il ignore encore tout. Cette guerre qu’il compte mener doit d’abord passer par la connaissance. Ca tombe bien, la recherche est son crédo.

  • Singularités
    BONUS"Un physique qui ne laisse pas indifférent, je suis tombée sous le charme de son regard pénétrant, me suis sentie à ma place dans ses étreintes rassurantes,  parfois passionnées. Il est chic, prend soin de son image dans les moindres détails, perfectionniste jusqu'au choix de ses boutons de manchette. Il a un dressing aussi grand que le mien et tout y est soigneusement rangé, si bien que les yeux fermés il pourrait se composer une tenue sans faute de goût.

    Sportif, il n'est pas de ceux qui portent des joggings flashy ou mous qui ont perdu leur forme à force de s'entraîner. Non, même dans ces moments là, il veille à son image. Et il est désirable, beau comme un dieu en toutes circonstances. Je le surnomme mon "viking", parce qu'il a cette froideur au premier abord qui peut faire un peu peur, alors qu'en s'accrochant à son sourire on se sent tout de suite en confiance.

    Nous avons les moyens financiers, l'image que nous montrons est parfaite aux yeux de ses électeurs, potentiels ou déjà conquis. Il ne cherche pas non plus à ce que sa richesse éclate à la face des gens, non, il ponctue ses costumes sobres avec des boutons de manchette discrets ou bien une montre de luxe. À son bras, je me sens comme une princesse. Physique impeccable, quelques cicatrices ça et là, certaines sont très anciennes d'autres récentes, dues à ses treks extrêmes, il y en a même que j'ai soigné, merci mes années d'infirmière. Il n'est pas qu'un cerveau bien rempli et je crois que c'est ce qui fait de lui l'homme idéal en toutes situations."
    Adaline H., 35 ans, épouse sous influence.
Who am I ?
Jake Hamilton | Make America Great Again GEds325T
Je suisun inventé Blase Jake. Visage Alexander Skarsgård. Sagesse Pas assez de place sur le gâteau pour y placer toutes les bougies.. Découverte Grâce à ma plume-soeur, la magnifique Lucia, dont les mots sont devenus ma drogue. Présence Régulièrement, mais j’écris très lentement, vous êtes prévenus. Avis Le forum est magnifique, avec un design mystique et soigné, un contexte riche, et une communauté gorgée de plumes superbes que je suis depuis un moment déjà. J’adore!Crédits  Variables en fonction des sélections. Mot de la fin Aimez me détester. Ou détestez m’aimer.





Fiche (2e partie)
L’autre côté du miroir
Tout homme plongé dans l’obscurité écarquille les paupières, comme si de plus de ténèbres absorbées pouvait naître la lumière.

BIO
2013
Lafayette, Louisiane, États-Unis
Poste de Police - salle des archives

L’inspectrice Courtney Jones, du Pasua, a les yeux cernés, et la mine fatiguée par une nouvelle nuit passée à éplucher le dossier Mary Powell, l’”ange du Bayou”, qui avait défrayé la chronique en septembre 2008, sur fond d’obscurs rites sataniques ou païens. Voilà plus de trois semaines qu’elle a été dépêchée à Lafayette pour réouvrir d’anciennes affaires, dont celle-ci. La révélation des thérianthropes offre une toute nouvelle lecture des faits, et elle espère ainsi trouver quelques pistes encore inexplorées. Devant elle s’amoncellent des dizaines de photos de la scène de crime. Le cadavre d’une femme, où tout du moins ce qu’il en reste, vu l’état de décomposition avancée, est suspendu dans les airs par un lourd crochet enfoncé entre les omoplates et relié à un épais câble d’acier. Ses bras sont levés, paumes vers le ciel, maintenus par un assemblage de ferrailles, un peu comme si elle sollicitait une intervention divine. Ses pieds ont été brûlés par une sorte de bûcher. Deux grandes ailes blanches, fixées sur son dos complètent l’oeuvre morbide.

L’inspectrice enclenche son magnétophone, pour y stocker les avancées du jour. «- Contrairement aux premières suppositions, ces ailes ne symbolisent pas celles d’un ange, mais celles d’une chouette effraie, ce qui signifie que notre tueur avait connaissance de la véritable nature de la victime, bien avant la révélation. La question est de savoir comment.» La veille, elle avait interrogé la famille de Mary Powell, et avait eu confirmation de sa nature chouette-garou. Une information que l’on n’ébruitait pas, à l’époque. «- Elle portait un collier et deux bracelets en argent, ornés de multiples étoiles et croissants de lune. Symboles de la nuit, et référence probable à la pleine lune. Ces bijoux n’appartenaient pas à la victime, puisque les thérianthropes de type garou ne supportent pas l’argent. Par conjecture, nous pouvons imaginer qu’ils ont été utilisés pour la torturer, ou pour nous guider sur l’appartenance surnaturelle de la victime. Le tueur a une situation financière moyenne, voir supérieure, tout du moins suffisante pour laisser ces bijoux sur son œuvre, comme un dernier cadeau macabre.»

Elle parcourt du regard les quelques clichés et continue son analyse.
«- Il y a une sorte de fétichisme du corps de la femme. Il a fait de son corps une oeuvre d’art, il l’a même “sublimée”. La victime a les ongles soigneusement vernis, et a été remaquillée post-mortem. Le tueur recherche une perfection, une iconographie fantasmée. Il a dû l’observer longtemps. Obsessionnellement. Il l’a séquestrée pendant près d’un mois. Un mois où elle est restée à sa merci. Il voulait qu’elle devienne son jouet. Son objet. Il a éprouvé du désir pour elle et l’a probablement violée.» Elle passe une main sur son front, la mine un peu dégoutée. «- Et pourtant, il éprouve un mélange de rage, de haine et de frustration à son encontre. Le corps de Mary est marqué de coupures profondes, et plusieurs de ses côtes sont fêlées. Et puis il y a ce bûcher, qui marque une certaine forme de condamnation. L’a-t-il jugée pour sa nature de garou? Ou hait-il simplement les femmes?»

L’inspectrice avale une gorgée de bière à même le goulot puis repose sa bouteille bruyamment. L’alcool n’est pas autorisé au sein du poste de police, mais elle en a vraiment besoin pour continuer à affronter les images sordides. Après un bref soupir, elle reprend ses conclusions. «- Le corps de la victime a été nettoyé méticuleusement. Pas une seule empreinte. Nous n’avons pas trouvé d’affaire similaire dans la région, mais il est évident que notre tueur n’en est pas à son coup d’essai. C’est trop élaboré, trop soigné. Nous sommes en présence d’un tueur intelligent, organisé et sadique. Un monstre assoiffé de domination, poussé par des pulsions d’horreur. L’extrême violence traduit un fantasme longuement élaboré et bien maîtrisé. Il est probablement de bonne constitution, puisqu’il a su maîtriser cette femme jeune et sportive. Il est certain qu’il recommencera.» Brève pause avant d’enchaîner, sur un ton plus déterminé. «- Toute cette mise en scène n’a pas encore livré tous ses secrets. Même si La fille était davantage qu'un simple accessoire pour lui, il veut surtout faire passer un message. Il a tout fait pour qu’on la trouve. Le lieu où il l’a exposée en est la preuve. Il est confiant, et se pense intouchable. Il nous teste, et s’amuse de notre déroute. Il est persuadé qu’il est plus intelligent que nous, et qu’il saura nous berner. Et c’est là son plus gros point faible...»




C'était ça, la vie: la destruction, la dégradation de quelque chose de parfait au départ. L'unique suspense concernait la vitesse de ce processus.


2020
Haughton, Louisiane, États-Unis
Villa de Jake et Adaline Hamilton

Dans un léger nuage de senteurs florales, Adaline s’approche pour réajuster ma cravate. Je la jauge un instant, avant d’afficher un sourire satisfait. Elle est époustouflante dans cette luxueuse et élégante robe bleue nuit, qui sublime divinement ses courbes féminines. Je ne l’aurais jamais laissée sortir dans cette tenue si elle n’avait pas été à mon bras. Trop belle. Trop désirable. Trop appétissante. Evidemment, elle est sujet de convoitises, et je ne prendrai jamais le risque de la perdre. Je ne connais que trop la frivolité et l’instabilité des femmes… Si ma trainée de mère s’est permise de se barrer quand j’avais dix ans, l’épisode ne se reproduira pas avec mon épouse. J’ai pris mes dispositions. Mieux vaut la savoir morte que dans les bras d’un autre. Oui, cette femme a le pouvoir de me rendre dingue. N’est-ce pas cela, l’Amour?

Je pose ma main droite sur sa nuque, serrant légèrement ma prise sur son cou, d’un geste possessif.«-Tu mettras ton collier de perles.» Quelques mots qui sonnent à la fois comme un ordre et un reproche. Je ne veux pas seulement qu’elle soit belle, je veux qu’elle soit parfaite. C’est son rôle, et elle se doit d’être à la hauteur. J’ai bien fait de la charger de la communication sur des réseaux sociaux et de l’impliquer dans quelques opérations humanitaires. Sa sensibilité féminine et maternelle apporte à mon image une chaleur qui me fait parfois défaut. Les images idéalisées de notre famille enflamment nos “followers” sur instagram, qui ne résistent pas aux perles de joies enfantines de nos gosses, aux clichés de nos vacances à l’autre bout du monde ou à la douceur de nos deux putains de chats. (S’ils n’étaient pas utiles à ma popularité, ces maudites bestioles seraient déjà éviscérées depuis longtemps!)

Un coup d’électricité foudroie soudain mon estomac. Je pose ma main sur mon ventre, avec une légère grimace de souffrance. Ne manquerait plus que les sutures lâchent. Cadeau de cette petite pétasse qui m’a filé entre les doigts. Mon sang souillant le carrelage blanc me renvient en mémoire, puis la douleur. Heureusement, après mon meeting, il est prévu que je reçoive un traitement à base de plantes et de sang de vampire. (Pour un fois que ces vulgaires cadavres ambulants servent à quelque chose d’utile!). Une fois complètement rétabli, je pourrai passer aux choses sérieuses pour éliminer la menace. Tout ça à cause d’une foutue pulsion! Tomber à cause d’une petite pisseuse serait pire que tout. Je mérite mieux. Bien mieux.



Une chute sans fin dans une nuit sans fond, voilà l’Enfer.


2020
Shreveport, Louisiane, États-Unis
Laboratoire Exxa BioPharma - Niveau -2, section 9, salle d’expérimentation 1

Il règne toujours en ce lieu une atmosphère étrange, une tension lourde et pesante. Triste souvenir marqué par la Faucheuse. Dix-huit de mes collaborateurs ont péri ici depuis l’ouverture du niveau-2 aux expérimentations sur les CESS. Compte-tenu de la dangerosité de ces créatures, nous nous en tirons plutôt à bon compte. La sécurité a été renforcée depuis, mais le risque pèse toujours sur nos épaules. Et il persistera encore. Dans notre jargon, on appelle ce lieu « La Fosse ». L’image parle d’elle-même. Heureusement, le risque a le don de me stimuler, surtout quand le jeu en vaut la chandelle. Les CESS bousculent le champ des possibles, et je veux être le premier à exploiter cette nouvelle manne scientifique et financière.

Un cri étranglé déchire le silence. Un cri d’outre tombe sombre et rocailleux venu de je ne sais quelles profondeurs. Les membres raidis et crispés, elle se tord de douleur en gémissant. Son corps en sueur est rougeâtre des perles d’hémoglobine qui s’échappent de chaque pore de sa peau. Je passe ma main sur son front humide. Elle est brûlante. Son corps rejette le traitement de la pire manière qui soit. Un pli soucieux me barre le front. La molécule n’aurait jamais dû agir de la sorte. J’ai su isoler le gène responsable de la mutation, mais ne parvient toujours pas à l’attaquer, malgré une bonne dizaine de tentatives. Je suis probablement passé à côté d’un facteur essentiel, mais lequel? J’attrape la seringue puis injecte à la jeune patiente un puissant antidouleur. Elle n’est rien d’autre qu’un sujet d'expérimentation pour moi, mais je regretterais qu’elle nous lâche maintenant. Elle a trop de valeur.

La gamine agonisante peine à ouvrir ses paupières gonflées et irritées, tout en continuant à pousser des gémissements plaintifs. J’attrape sa main dans la mienne, d’un geste doux qui se veut rassurant. «-Ca va aller, c’est fini....» Voilà maintenant deux ans que Lesley nous a rejoints. Elle avait treize ans quand elle est arrivée ici par l’intermédiaire d’un chasseur efficace, portée par toute l’innocence et l'incompréhension d’un éveil récent. Son atout principal est sa malléabilité, associée à une faible dangerosité relative. Elle a perdu à la grande loterie du destin. Garou-vache. Oui, garou-vache. Imaginez le nombre de jeux de mots hallucinants, et autres traits d’ironie concernant cette mutation ridicule… D’accord, on a parfois la sensation de se trouver au salon de l’agriculture au milieu du foin et des bouses, mais cette gosse est sans doute notre meilleure recrue. Mieux, elle a la naïveté de croire que nous allons la libérer de sa malédiction, et qu’elle pourra avoir des enfants simplement humains et un avenir radieux entourée de gens qui l’aiment. Ainsi, elle nous aide du mieux qu’elle peut, convaincue de nos bonnes intentions à son égard, et ce, malgré les épreuves extrêmement douloureuses qu’elle a traversé. Décidément, le destin est un sacré farceur.

A l’opposé, nous avons deux spécimens en section douze, le périmètre de haute sécurité. Un vampire que nous n’approchons que lors de ses phases de sommeil, armés jusqu’aux dents, et un métamorphe extrêmement agressif, que nous affamons et bourrons de médicaments. En tout, je dispose de dix créatures surnaturelles, plus ou moins exploitables. Les autres tests s’opèrent sur des cobayes simplement humains. Des âmes perdues ou des marginaux dont personne ne se soucie vraiment.  
CHRONOLOGIE
1978 Naissance à New-York.

1989 Sa mère quitte le foyer sans même se retourner. Elle ne donnera des nouvelles que quelques années plus tard, pour finaliser le divorce.

1995 Naissance de sa première fille, qu’il ne reconnaîtra jamais.

2005 Il s’installe à Shreveport, après de brillantes études à Harvard. Titulaire d’un doctorat en biochimie et biologie moléculaire, suivi d’un MBA, il est nommé par son père directeur général d’Exxa, sur le secteur Louisiane (Laboratoires de La Nouvelle Orléans et de Shreveport, et usine de Lafayette).

2006 Inauguration du nouveau laboratoire de Shreveport, dédié aux maladies infectieuses (dont le niveau -2 est tenu secret, et n'apparaît sur aucun plan de construction).

2008 Il est élu Représentant de la Louisiane à la Chambre des Représentants, pour le 4e district. (il sera réélu en 2010, 2012, et 2014)

2009 Il rencontre Adaline, qui deviendra sa femme deux ans plus tard.

2013 Naissance de son premier fils, Jayden Hamilton.

2014 Il rejoint les Shepherds, convaincu qu’une guerre doit être menée.

2015 Naissance de sa fille, Ava Hamilton, son petit trésor.

2017 Il est élu sénateur de Louisiane, pour un mandat de 6 ans.

2019 Naissance de son deuxième fils, Owen Hamilton.
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 11 Oct - 16:46 (#)

L’autre côté du miroir
Tout homme plongé dans l’obscurité écarquille les paupières, comme si de plus de ténèbres absorbées pouvait naître la lumière.

BIO
2013
Lafayette, Louisiane, États-Unis
Poste de Police - salle des archives

L’inspectrice Courtney Jones, du Pasua, a les yeux cernés, et la mine fatiguée par une nouvelle nuit passée à éplucher le dossier Mary Powell, l’”ange du Bayou”, qui avait défrayé la chronique en septembre 2008, sur fond d’obscurs rites sataniques ou païens. Voilà plus de trois semaines qu’elle a été dépêchée à Lafayette pour réouvrir d’anciennes affaires, dont celle-ci. La révélation des thérianthropes offre une toute nouvelle lecture des faits, et elle espère ainsi trouver quelques pistes encore inexplorées. Devant elle s’amoncellent des dizaines de photos de la scène de crime. Le cadavre d’une femme, où tout du moins ce qu’il en reste, vu l’état de décomposition avancée, est suspendu dans les airs par un lourd crochet enfoncé entre les omoplates et relié à un épais câble d’acier. Ses bras sont levés, paumes vers le ciel, maintenus par un assemblage de ferrailles, un peu comme si elle sollicitait une intervention divine. Ses pieds ont été brûlés par une sorte de bûcher. Deux grandes ailes blanches, fixées sur son dos complètent l’oeuvre morbide.

L’inspectrice enclenche son magnétophone, pour y stocker les avancées du jour. «- Contrairement aux premières suppositions, ces ailes ne symbolisent pas celles d’un ange, mais celles d’une chouette effraie, ce qui signifie que notre tueur avait connaissance de la véritable nature de la victime, bien avant la révélation. La question est de savoir comment.» La veille, elle avait interrogé la famille de Mary Powell, et avait eu confirmation de sa nature chouette-garou. Une information que l’on n’ébruitait pas, à l’époque. «- Elle portait un collier et deux bracelets en argent, ornés de multiples étoiles et croissants de lune. Symboles de la nuit, et référence probable à la pleine lune. Ces bijoux n’appartenaient pas à la victime, puisque les thérianthropes de type garou ne supportent pas l’argent. Par conjecture, nous pouvons imaginer qu’ils ont été utilisés pour la torturer, ou pour nous guider sur l’appartenance surnaturelle de la victime. Le tueur a une situation financière moyenne, voir supérieure, tout du moins suffisante pour laisser ces bijoux sur son œuvre, comme un dernier cadeau macabre.»

Elle parcourt du regard les quelques clichés et continue son analyse.
«- Il y a une sorte de fétichisme du corps de la femme. Il a fait de son corps une oeuvre d’art, il l’a même “sublimée”. La victime a les ongles soigneusement vernis, et a été remaquillée post-mortem. Le tueur recherche une perfection, une iconographie fantasmée. Il a dû l’observer longtemps. Obsessionnellement. Il l’a séquestrée pendant près d’un mois. Un mois où elle est restée à sa merci. Il voulait qu’elle devienne son jouet. Son objet. Il a éprouvé du désir pour elle et l’a probablement violée.» Elle passe une main sur son front, la mine un peu dégoutée. «- Et pourtant, il éprouve un mélange de rage, de haine et de frustration à son encontre. Le corps de Mary est marqué de coupures profondes, et plusieurs de ses côtes sont fêlées. Et puis il y a ce bûcher, qui marque une certaine forme de condamnation. L’a-t-il jugée pour sa nature de garou? Ou hait-il simplement les femmes?»

L’inspectrice avale une gorgée de bière à même le goulot puis repose sa bouteille bruyamment. L’alcool n’est pas autorisé au sein du poste de police, mais elle en a vraiment besoin pour continuer à affronter les images sordides. Après un bref soupir, elle reprend ses conclusions. «- Le corps de la victime a été nettoyé méticuleusement. Pas une seule empreinte. Nous n’avons pas trouvé d’affaire similaire dans la région, mais il est évident que notre tueur n’en est pas à son coup d’essai. C’est trop élaboré, trop soigné. Nous sommes en présence d’un tueur intelligent, organisé et sadique. Un monstre assoiffé de domination, poussé par des pulsions d’horreur. L’extrême violence traduit un fantasme longuement élaboré et bien maîtrisé. Il est probablement de bonne constitution, puisqu’il a su maîtriser cette femme jeune et sportive. Il est certain qu’il recommencera.» Brève pause avant d’enchaîner, sur un ton plus déterminé. «- Toute cette mise en scène n’a pas encore livré tous ses secrets. Même si La fille était davantage qu'un simple accessoire pour lui, il veut surtout faire passer un message. Il a tout fait pour qu’on la trouve. Le lieu où il l’a exposée en est la preuve. Il est confiant, et se pense intouchable. Il nous teste, et s’amuse de notre déroute. Il est persuadé qu’il est plus intelligent que nous, et qu’il saura nous berner. Et c’est là son plus gros point faible...»




C'était ça, la vie: la destruction, la dégradation de quelque chose de parfait au départ. L'unique suspense concernait la vitesse de ce processus.


2020
Haughton, Louisiane, États-Unis
Villa de Jake et Adaline Hamilton

Dans un léger nuage de senteurs florales, Adaline s’approche pour réajuster ma cravate. Je la jauge un instant, avant d’afficher un sourire satisfait. Elle est époustouflante dans cette luxueuse et élégante robe bleue nuit, qui sublime divinement ses courbes féminines. Je ne l’aurais jamais laissée sortir dans cette tenue si elle n’avait pas été à mon bras. Trop belle. Trop désirable. Trop appétissante. Evidemment, elle est sujet de convoitises, et je ne prendrai jamais le risque de la perdre. Je ne connais que trop la frivolité et l’instabilité des femmes… Si ma trainée de mère s’est permise de se barrer quand j’avais dix ans, l’épisode ne se reproduira pas avec mon épouse. J’ai pris mes dispositions. Mieux vaut la savoir morte que dans les bras d’un autre. Oui, cette femme a le pouvoir de me rendre dingue. N’est-ce pas cela, l’Amour?

Je pose ma main droite sur sa nuque, serrant légèrement ma prise sur son cou, d’un geste possessif.«-Tu mettras ton collier de perles.» Quelques mots qui sonnent à la fois comme un ordre et un reproche. Je ne veux pas seulement qu’elle soit belle, je veux qu’elle soit parfaite. C’est son rôle, et elle se doit d’être à la hauteur. J’ai bien fait de la charger de la communication sur des réseaux sociaux et de l’impliquer dans quelques opérations humanitaires. Sa sensibilité féminine et maternelle apporte à mon image une chaleur qui me fait parfois défaut. Les images idéalisées de notre famille enflamment nos “followers” sur instagram, qui ne résistent pas aux perles de joies enfantines de nos gosses, aux clichés de nos vacances à l’autre bout du monde ou à la douceur de nos deux putains de chats. (S’ils n’étaient pas utiles à ma popularité, ces maudites bestioles seraient déjà éviscérées depuis longtemps!)

Un coup d’électricité foudroie soudain mon estomac. Je pose ma main sur mon ventre, avec une légère grimace de souffrance. Ne manquerait plus que les sutures lâchent. Cadeau de cette petite pétasse qui m’a filé entre les doigts. Mon sang souillant le carrelage blanc me renvient en mémoire, puis la douleur. Heureusement, après mon meeting, il est prévu que je reçoive un traitement à base de plantes et de sang de vampire. (Pour un fois que ces vulgaires cadavres ambulants servent à quelque chose d’utile!). Une fois complètement rétabli, je pourrai passer aux choses sérieuses pour éliminer la menace. Tout ça à cause d’une foutue pulsion! Tomber à cause d’une petite pisseuse serait pire que tout. Je mérite mieux. Bien mieux.



Une chute sans fin dans une nuit sans fond, voilà l’Enfer.


2020
Shreveport, Louisiane, États-Unis
Laboratoire Exxa BioPharma - Niveau -2, section 9, salle d’expérimentation 1

Il règne toujours en ce lieu une atmosphère étrange, une tension lourde et pesante. Triste souvenir marqué par la Faucheuse. Dix-huit de mes collaborateurs ont péri ici depuis l’ouverture du niveau-2 aux expérimentations sur les CESS. Compte-tenu de la dangerosité de ces créatures, nous nous en tirons plutôt à bon compte. La sécurité a été renforcée depuis, mais le risque pèse toujours sur nos épaules. Et il persistera encore. Dans notre jargon, on appelle ce lieu « La Fosse ». L’image parle d’elle-même. Heureusement, le risque a le don de me stimuler, surtout quand le jeu en vaut la chandelle. Les CESS bousculent le champ des possibles, et je veux être le premier à exploiter cette nouvelle manne scientifique et financière.

Un cri étranglé déchire le silence. Un cri d’outre tombe sombre et rocailleux venu de je ne sais quelles profondeurs. Les membres raidis et crispés, elle se tord de douleur en gémissant. Son corps en sueur est rougeâtre des perles d’hémoglobine qui s’échappent de chaque pore de sa peau. Je passe ma main sur son front humide. Elle est brûlante. Son corps rejette le traitement de la pire manière qui soit. Un pli soucieux me barre le front. La molécule n’aurait jamais dû agir de la sorte. J’ai su isoler le gène responsable de la mutation, mais ne parvient toujours pas à l’attaquer, malgré une bonne dizaine de tentatives. Je suis probablement passé à côté d’un facteur essentiel, mais lequel? J’attrape la seringue puis injecte à la jeune patiente un puissant antidouleur. Elle n’est rien d’autre qu’un sujet d'expérimentation pour moi, mais je regretterais qu’elle nous lâche maintenant. Elle a trop de valeur.

La gamine agonisante peine à ouvrir ses paupières gonflées et irritées, tout en continuant à pousser des gémissements plaintifs. J’attrape sa main dans la mienne, d’un geste doux qui se veut rassurant. «-Ca va aller, c’est fini....» Voilà maintenant deux ans que Lesley nous a rejoints. Elle avait treize ans quand elle est arrivée ici par l’intermédiaire d’un chasseur efficace, portée par toute l’innocence et l'incompréhension d’un éveil récent. Son atout principal est sa malléabilité, associée à une faible dangerosité relative. Elle a perdu à la grande loterie du destin. Garou-vache. Oui, garou-vache. Imaginez le nombre de jeux de mots hallucinants, et autres traits d’ironie concernant cette mutation ridicule… D’accord, on a parfois la sensation de se trouver au salon de l’agriculture au milieu du foin et des bouses, mais cette gosse est sans doute notre meilleure recrue. Mieux, elle a la naïveté de croire que nous allons la libérer de sa malédiction, et qu’elle pourra avoir des enfants simplement humains et un avenir radieux entourée de gens qui l’aiment. Ainsi, elle nous aide du mieux qu’elle peut, convaincue de nos bonnes intentions à son égard, et ce, malgré les épreuves extrêmement douloureuses qu’elle a traversé. Décidément, le destin est un sacré farceur.

A l’opposé, nous avons deux spécimens en section douze, le périmètre de haute sécurité. Un vampire que nous n’approchons que lors de ses phases de sommeil, armés jusqu’aux dents, et un métamorphe extrêmement agressif, que nous affamons et bourrons de médicaments. En tout, je dispose de dix créatures surnaturelles, plus ou moins exploitables. Les autres tests s’opèrent sur des cobayes simplement humains. Des âmes perdues ou des marginaux dont personne ne se soucie vraiment.  
CHRONOLOGIE
1978 Naissance à New-York.

1989 Sa mère quitte le foyer sans même se retourner. Elle ne donnera des nouvelles que quelques années plus tard, pour finaliser le divorce.

1994 Naissance de sa première fille, qu’il ne reconnaîtra jamais.

2005 Il s’installe à Shreveport, après de brillantes études à Harvard. Titulaire d’un doctorat en biochimie et biologie moléculaire, suivi d’un MBA, il est nommé par son père directeur général d’Exxa, sur le secteur Louisiane (Laboratoires de La Nouvelle Orléans et de Shreveport, et usine de Lafayette).

2006 Inauguration du nouveau laboratoire de Shreveport, dédié aux maladies infectieuses (dont le niveau -2 est tenu secret, et n'apparaît sur aucun plan de construction).

2008 Il est élu Représentant de la Louisiane à la Chambre des Représentants, pour le 4e district. (il sera réélu en 2010, 2012, et 2014)

2009 Il rencontre Adaline, qui deviendra sa femme deux ans plus tard.

2013 Naissance de son premier fils, Jayden Hamilton.

2014 Il rejoint les Shepherds, convaincu qu’une guerre doit être menée.

2015 Naissance de sa fille, Ava Hamilton, son petit trésor.

2017 Il est élu sénateur de Louisiane, pour un mandat de 6 ans.

2019 Naissance de son deuxième fils, Owen Hamilton.
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Jake Hamilton | Make America Great Again 3h4m Jake Hamilton | Make America Great Again Ceip Jake Hamilton | Make America Great Again Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Jake Hamilton | Make America Great Again UIvGoQsk_o
Jake Hamilton | Make America Great Again YeRbsxjy_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Jake Hamilton | Make America Great Again Q4BUzZsR_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 6lntMzcG_o
Jake Hamilton | Make America Great Again MO4zSK4d_o
Jake Hamilton | Make America Great Again D9AIXJc1_o
Jake Hamilton | Make America Great Again XWzAa0hC_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 5JE2qTJB_o
Jake Hamilton | Make America Great Again HzUXXWGP_o
Jake Hamilton | Make America Great Again QO6gtmzb_o
Jake Hamilton | Make America Great Again CEzM03zd_o
Jake Hamilton | Make America Great Again ICKtMWI7_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Y4jnIZ4I_o
Jake Hamilton | Make America Great Again RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2764
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 11 Oct - 16:50 (#)

Quelle efficacité, déjà la moitié de la fiche de postée, tu as droit à ton pin's de "nouvelle graine prometteuse" :dildo:.

Bienvenue par ici, j'espère que tu prendras du plaisir à écrire parmi nous et à torturer notre petite Lucia, elle en a bien besoin. N'hésite pas à foutre le boxon avec les Shepherds et si jamais tu as des questions ou la moindre hésitation sur le contexte, le lore, le forum ou quoi, n'hésite pas à contacter un membre du staff on est là pour ça :mimi: !




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 16:51 (#)

Welcome, bienvenue...

Punaise quel plaisir de te voir débarquer ici :mouton:

Mon connard à moi !!!! Bon courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
Heidi Janowski
Heidi Janowski
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
NE M'OUBLIE PAS

En un mot : TROUBLE
Qui es-tu ? : ­­Jake Hamilton | Make America Great Again WHGHcJS3_o
≡ Humaine ­­de 25 automnes, beaucoup moins dans sa tête
≡ (ex(ex))Trompettiste professionnelle autoproclamée
≡ Marquée de la Reine d'AA, miss Elinor Lanuit elle-même
≡ Cousine de la démoniaque experte en chantage, Anna "la s****e" Janowski
≡ Mordue au littéral comme au figuré

Facultés : ≡ Surnaturellement agaçante
≡ Maîtresse du sarcasme et de l'ironie
≡ Balbutiements du tout premier niveau de Présence vampirique tout fraichement héritée

Thème : 'Round Midnight - Miles Davis
Jake Hamilton | Make America Great Again 9mSwE8c1_o
QUAND J'AURAI SOMBRÉ

Pseudo : Pourpre
Célébrité : Gaia Weiss
Double compte : feue Helena
Messages : 2172
Date d'inscription : 01/09/2020
Crédits : vava: pourpre ; sign : drake ; pic: LUNAR.
Dim 11 Oct - 17:38 (#)
En ligne

Bienvenue par ici camarade humain !

Un début de fiche très agréable à lire, j'ai hâte de la voir complète pour pouvoir détester ce personnage du mieux possible :yuhou: on ne sera pas dans même camp, mais au plaisir de se croiser en RP, ça n'en sera que plus intéressant !

Bonne fin d'écriture !
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 11 Oct - 18:44 (#)

@RHYS V. ARCHOS : Ce n'était pas dans mes attentions de torturer la jolie Lucia, mais puisque cela semble une nécessité, je me porte volontaire. :angel:
Et oui, je ne vais pas tarder à polluer la boîte à MP d'un membre du staff. J'ai quelques petites questions, notamment sur les événements d'halloween 2019...
Mais bon, toi, j't'aime pas. Par principe. Bien qu'une fourrure de jaguar soit pratique pour mieux appréhender l'arrivée de l'hiver... Tiens, d'ailleurs, question ciblée : quand un métamorphe (ou un garou) meurt, il prend quelle forme? Humaine ou animale?
(si c'est écrit dans les annexes, c'est que j'ai mal lu  :deso: , ou que je m'intéresse trop peu aux sales bestioles à fourrure)

@LUCIA KINNAMAN : Ton engouement me touche, ma douce. Je prendrai un soin particulier à te remercier (sur les conseils avisés de Rhys)
Nos instants passés ensembles resteront gravés dans ta mémoire. Sauf si tu la perds, encore une fois...

@HEIDI JANOWSKI : Quel gâchis de voir une si jolie demoiselle pleine de promesses se tourner vers le côté obscur, et les corps pourris de l'intérieur. Moi qui, à l'évocation de ce doux prénom, visualisait une petite demoiselle pleine de vie crapahutant dans sa montagne. Déception, vraiment.
Mais bon, j'ose croire que tu sauras retrouver le chemin de la sagesse. Tu es perdue, ma pauvre enfant. Laisse toi guider par la lumière.


Et merci à tous les trois pour l'accueil  :heart:  :heart:  :heart:
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Jake Hamilton | Make America Great Again 3h4m Jake Hamilton | Make America Great Again Ceip Jake Hamilton | Make America Great Again Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Jake Hamilton | Make America Great Again UIvGoQsk_o
Jake Hamilton | Make America Great Again YeRbsxjy_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Jake Hamilton | Make America Great Again Q4BUzZsR_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 6lntMzcG_o
Jake Hamilton | Make America Great Again MO4zSK4d_o
Jake Hamilton | Make America Great Again D9AIXJc1_o
Jake Hamilton | Make America Great Again XWzAa0hC_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 5JE2qTJB_o
Jake Hamilton | Make America Great Again HzUXXWGP_o
Jake Hamilton | Make America Great Again QO6gtmzb_o
Jake Hamilton | Make America Great Again CEzM03zd_o
Jake Hamilton | Make America Great Again ICKtMWI7_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Y4jnIZ4I_o
Jake Hamilton | Make America Great Again RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2764
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 11 Oct - 19:05 (#)

Hm, j'étais persuadé que c'était écrit dans la faq car c'était une question qu'on m'avait déjà posée mais je viens d'aller voir et à priori elle n'y est pas. Je vais le rajouter :dildo:. La réponse c'est que le théri garde la même forme au moment de sa mort. Pas de "détransformation magique" alors que la personne est morte. Ce qui peut donner lieu à des preuves compromettantes dans le cas d'un cadavre à demi transformé ou une forme monstrueuse. Plus la peine de se demander d'où viennent certaines légendes :sisi:.

Aprèèès, tu sais, on peut bien s'arranger hein. T'as l'air d'avoir une baraque friquée, les moyens, tout ça... T'es pas obligé de savoir que ton chat est un métamorphe, c'est gagnant gagnant pour tous les deux : ta maison est protégée et moi j'ai ma bouffe gratuite :sisi: :arrow:.

Pour Halloween, hésite pas.




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
Alexandra Zimmer
Alexandra Zimmer
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
FULL DARK NO STARS
En un mot : We're all mad here. I'm mad. You're mad.
Qui es-tu ? :
- Infréquentable et associable à l’esprit encombré de mots, de mauvaises humeurs, d'ironie cinglante et d'indifférence, cachant une âme noire et liée aux enfers.
- Allergique à l’autorité avec une langue trop bien pendue pour sa propre sécurité, elle cherche à fuir ce monde humain dans lequel elle se sent étrangère.
- Écrivaine autrefois invisible dont seul le site internet attestait de son existence, elle est l'auteur anonyme d'un livre étrange et dérangeant, dicté par son propre père.
- Américaine et pourtant guère attachée au moindre patriotisme, elle erra longtemps sans attaches ni allégeances, avant d'être l'alliée forcée du plus terrifiant des Princes.
- Une antre modeste dans les Kingston Buildings masque ses noirceurs, ses poches trouées, ses écrits en vrac et une Honda 350 récemment achetée.

Facultés :
- Fille longtemps ignorante du Prince Hornet, l’ombre de celui-ci a influé sur sa vie, en étouffant une à une les dernières lueurs de son âme.
- Au gré des rencontres, des créatures de la nuit et du rêve d'une sorcière noire, ses perceptions se sont aiguisées et lui ont révélé bien des choses.
- Faculté répugnante, la forme du cafard l'habite depuis toujours, bientôt sublimée et portée à son paroxysme par l'influence d'Hornet.
- Remarquable plume, ses mots sonnent justes, acérés, et empreints d'une ombre beaucoup plus grande qu'elle-même.
- Une insupportable teigne dont les répliques teintées de fiel déclenchent vexations, colères et peines autour d'elle.

Thème : Nick Cave & The Bad Seeds : Red Right Hand
You'll see him in your nightmares
You'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
He ain't what he seems
You'll see him in your head
On the TV screen
Hey buddy, I'm warning
You to turn it off
He's a ghost, he's a god
He's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
In his catastrophic plan
Designed and directed by
His red right hand


Jake Hamilton | Make America Great Again I6cMOY6Z_o
Jake Hamilton | Make America Great Again R1ndMi7p_o
Jake Hamilton | Make America Great Again IUwhKdSP_o
Pseudo : Achab
Célébrité : Rooney Mara
Double compte : Elinor V. Lanuit, Selma Weiss
Messages : 1251
Date d'inscription : 28/03/2019
Crédits : Nick Cave & The Bad Seeds ; Avatar par TAG
Dim 11 Oct - 19:12 (#)

Bienvenue. :gni:

Avec tous ces humains sains d'esprit qui arrivent dernièrement, on n'aura bientôt plus besoin de monstres. Vous restaurez ma foi en l'humanité, c'est merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

Jake Hamilton | Make America Great Again 3fkb Jake Hamilton | Make America Great Again Emj9 Jake Hamilton | Make America Great Again Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

Jake Hamilton | Make America Great Again Gwag Jake Hamilton | Make America Great Again Osc1 Jake Hamilton | Make America Great Again Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

Jake Hamilton | Make America Great Again Ag1d Jake Hamilton | Make America Great Again Uvzt Jake Hamilton | Make America Great Again Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
Jake Hamilton | Make America Great Again Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Dim 11 Oct - 19:31 (#)

Alexandra Zimmer a écrit:
Bienvenue. :gni:

Avec tous ces humains sains d'esprit qui arrivent dernièrement, on n'aura bientôt plus besoin de monstres. Vous restaurez ma foi en l'humanité, c'est merveilleux.

Je plussoie Alex :sisi: et c'est tellement rare que ça tient du miracle

Bienvenue tout plein espèce de cinglé :nope: encore un qui va me convaincre que les mâles sont une cause perdue et qu'on ferait mieux de les transformer en engrais ! *file s'acheter un broyeur* :yuhou:

Et pas touche aux métas :quoi:

(et sinon OUIIIIII Du DRAMA AVEC LUCIAAAAA :mouton: )
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 11 Oct - 20:47 (#)

@RHYS V. ARCHOS C'est marrant que tu me parles de chats, j'ai parlé de mon amour pour ces créatures dans ma fiche. Même si je trouve amusante l'idée de te compter parmi ma bande de félins bons à rien, je souris à l'idée d'imaginer mes gosses te tirer les poils, t'attraper par les oreilles ou essayer de te mettre les doigts dans les yeux. C'est beau la cruauté des enfants jeunes. Et je te mettrai un beau collier rose pailleté, avec une belle clochette.
Mais bon, je vis à Haughton, dans le triangle de foi, pour éviter les indésirables dans ton genre.
Cela dit, merci pour l'info, et je viendrai t'embêter (très prochainement) avec mes questions.

@ALEXANDRA ZIMMER et @EVANGELINE O'CALLAGHAN: Il ne faut pas faire de raccourcis trop simplistes, mesdames. Je ne suis pas foncièrement mauvais, bien au contraire. Je défend la veuve et l'orphelin, je me bats pour que nos bons citoyens de Louisiane puissent être en sécurité dans leur vie quotidienne. Et à côté de cela, je développe et commercialise des médicaments capables de soigner des malades, ou de soulager la souffrance (et accessoirement, j'espère trouver un remède capable de tuer la vermine). Est-ce là le portrait d'un monstre?
Néanmoins, j'espère que vous voterez pour moi lors des prochaines élections. Je vous remercie par avance.
(Et Evangeline, si vous m'en laissez l'occasion, j'aimerais vous prouver que tous les hommes ne sont pas à jeter dans le même sac - d'engrais. Et je vous félicite pour votre solidarité féminine avec notre très chère Lucia)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 21:00 (#)

Quel personnage, quelle plume, quel beau choix d’avatar ! J’ai une attirance particulière pour Alexander Skarsgård pour pléthore de raisons et le voir jouer sur AA me ravie. J’ai hâte de lire toute son histoire, de voir évoluer votre lien avec Lucia qui mérite bien de voir ce lien tellement malsain joué :perv: et je suis ravie que le forum te plaise ainsi que les plumes qui font vivre ce bébé mystique.
J’espère avoir le plaisir de croiser ta plume un de ces jours en tout cas et que tu te plairas parmi nous !
Bienvenue à toi ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Jake Hamilton | Make America Great Again 3h4m Jake Hamilton | Make America Great Again Ceip Jake Hamilton | Make America Great Again Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Jake Hamilton | Make America Great Again UIvGoQsk_o
Jake Hamilton | Make America Great Again YeRbsxjy_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Jake Hamilton | Make America Great Again Q4BUzZsR_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 6lntMzcG_o
Jake Hamilton | Make America Great Again MO4zSK4d_o
Jake Hamilton | Make America Great Again D9AIXJc1_o
Jake Hamilton | Make America Great Again XWzAa0hC_o
Jake Hamilton | Make America Great Again 5JE2qTJB_o
Jake Hamilton | Make America Great Again HzUXXWGP_o
Jake Hamilton | Make America Great Again QO6gtmzb_o
Jake Hamilton | Make America Great Again CEzM03zd_o
Jake Hamilton | Make America Great Again ICKtMWI7_o
Jake Hamilton | Make America Great Again Y4jnIZ4I_o
Jake Hamilton | Make America Great Again RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2764
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 11 Oct - 21:19 (#)

Des enfants... Sorcellerie :eyes: :judging: Jake Hamilton | Make America Great Again 2474394479
/évite Haughton/

Sinon tiens tant que je te vois parler d'élections et que je vois que ton personnage est sénateur, je t'invite à aller faire un tour dans ce topic si tu ne l'as pas encore vu (pour le premier post qui explique deux trois choses sur cet outil puis si t'es curieux de voir les articles qui ont été postés). Ça pourra peut-être t'être utile à l'avenir mais en tout cas sache que le MJ en moi se ravit et que si tu veux introduire du jeu en rapport avec ça, hésite pas à venir me voir pour qu'on en parle une fois que tu seras installé :dildo:.




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 21:20 (#)

Nan mais je rêve ou @Rhys V. Archos et @Evangeline O'Callaghan cherchent ma mort oO

Nan mais merci pour la mémoire Jakounet hein... pas vraiment besoin que des moments y soient gravés T_T je te connais ça va être sale, douloureux et psychologiquement difficile à supporter.
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

Jake Hamilton | Make America Great Again 3fkb Jake Hamilton | Make America Great Again Emj9 Jake Hamilton | Make America Great Again Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

Jake Hamilton | Make America Great Again Gwag Jake Hamilton | Make America Great Again Osc1 Jake Hamilton | Make America Great Again Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

Jake Hamilton | Make America Great Again Ag1d Jake Hamilton | Make America Great Again Uvzt Jake Hamilton | Make America Great Again Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
Jake Hamilton | Make America Great Again Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Dim 11 Oct - 21:58 (#)

@Jake : Mon avis est très arrêté sur la question pas besoin de me faire un exposé pour me prouver que tous les hommes ne sont pas à jeter (tu peux essayer, ma canne et moi on sera ravies de discuter avec toi :arrow: ) j'ai déjà un flic aux fesses, pas la peine de rajouter un politicien :gogorage: (et Rhys a raison, les enfants c'est mal :eyes: )

@Lucia > sorry choupette, mais j'aime beaucoup trop lire des rps pleins de drama et vous deux, vous êtes une mine d'or :héhé: promis t'auras droit à une amulette protectrice à un prix défiant toute concurrence :yuhou: (je peux aussi préparer un petit flacon de poison si besoin :sourcil: )
Revenir en haut Aller en bas
4B53NC3 - Have you ever considered piracy ? PS : J'ai les mollets concaves. CONCAVES !
Dana Campbell
Dana Campbell
4B53NC3 - Have you ever considered piracy ? PS : J'ai les mollets concaves. CONCAVES !



Jake Hamilton | Make America Great Again 2JeQ7g8


Always code as if the guy who ends up maintaining your code will be a violent psychopath who knows where you live



En un mot : Mésadaptée
Qui es-tu ? : -
Propriétaire du ArtSpace
Electro-aimant à CESS
Geek
Codeuse émérite
Hackeuse
Socialement inapte
Presbyte
Vieille fille impulsive mais ultra riche sans que personne ne le sache.
Facultés : -
Craquer des codes.
Hacker des programmes.
Dénicher des choses.
Être étrange.
Ne pas se faire chier.
Être une bonne patronne.
Courageuse au mauvais moment.
Thème : Unbreakable - Stratovarius
Jake Hamilton | Make America Great Again W4xNFSl
Jake Hamilton | Make America Great Again NAVBAGJ

Totally not a virus.
Trust me...i'm only human.



Jake Hamilton | Make America Great Again Hup4hTE
Jake Hamilton | Make America Great Again 4kQahGB
Jake Hamilton | Make America Great Again VDog9Te

Jake Hamilton | Make America Great Again U5ey5yt

Jake Hamilton | Make America Great Again F7jG54l

Neptune's Plague Fleet
- Pré-liens dispo -


Pseudo : Latrine
Célébrité : Carolina Porqueddu
Double compte : Kaidan Archos
Messages : 2824
Date d'inscription : 06/07/2019
Crédits : vava (ℓι¢σяиє) / Moodboard(Mara) / Signature ( drake & me )
Dim 11 Oct - 22:51 (#)

HELLO SEXY HUMAIN !  :yeah:
#teamHumain

Que puis-je dire d'autre que JOIE pour le choix d'avatar ( Parce que la Famille Skarsgård, miam. ) puis ce que tu nous as donné comme aperçu promet des choses ultras méga intéressantes et une tonnes de possibilités de liens RP géniaux !

Bienvenue parmi nous ( et tu sais que tu es tombé au bon endroit pour un perso aussi topissime ! :sisi: )

Au plaisir de croiser ta plume ( ... des fois, je trouve qu'il y a place à de drôle d'interprétation avec cette phrase ) !
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 11 Oct - 23:07 (#)

@ASTAAD SAYEGH : Un accueil aussi chaleureux de la part d'une femme absolument ravissante illumine ma soirée. Surtout que j'ai eu l'occasion de lire un délicieux RP où il était question d'une peau nue caressée par la chaleur d'une douche. Je ne sais pas pourquoi j'ai focalisé sur ce point :sourcil:

@RHYS V. ARCHOS : Je ne connaissais pas cette rubrique, et ça me ferait grand plaisir d'y participer. J'hallucine devant le graphisme, d'ailleurs. Bravo! J'irai lire ça en détails dès que j'aurai posé mes bagages dans le coin.

@LUCIA KINNAMAN : Fais moi plaisir, ma belle, oublie ce genre de surnom. C'est un précieux conseil. Je n'affectionne pas les familiarités. Et ça sonne terriblement mal.

@EVANGELINE O'CALLAGHAN : Si j'avais été grossier et que j'avais voulu confirmer ta détestation pour le genre masculin, j'aurais ajouté que toi aussi pourrais goûter ma canne, mais j'ai décidé d'être courtois. De telles bassesses ne me ressemblent pas, voyons. Et pas de commentaires sur le flic aux fesses non plus. Par contre, refourguer du poison à une paumée, je doute que ce soit l'idée du siècle.

@DANA CAMPBELL : Merci beaucoup pour l'accueil. Difficile d'imaginer que derrière ce joli minois se cache une véritable pirate informatique! Ressources qui pourraient m'être utiles, d'ailleurs.
En tout cas, ça fait plaisir de croiser une véritable humaine, qui veut croiser ma plume :sourcil: (le choix de la tournure de phrase est plaisante, en fin de compte)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 23:18 (#)

Bienvenue par ici !

On ne va bientôt plus pouvoir faire le moindre pas sans tomber sur un anti-CESS à ce rythme-là, où va le monde :roll:

Bon courage pour la fin de ta fiche et à très bientôt, en jeu ou en CB :dédé:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 11 Oct - 23:58 (#)

welcome here ! j'aime beaucoup la syntaxe de ton écriture et cette plume narrative, hâte de suivre vos folies avec Lucia, ça promet d'envoyer du lourd :moh: :moh:
(n'empêche plus je lis les gens sur ce fofo, plus je trouve qu'on est tous bien frappés du bulbe quand même :gni: :gni: )
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Lun 12 Oct - 7:17 (#)

@MORGANE WUNTHERSON : C'est donc que le monde va dans le meilleur des sens. Vive les anti-CESS! Cependant, merci pour l'accueil. (Tu sais que tu fais un peu flipper sur ton avatar? :what: )

@HENA HICKS : Merci tout plein. Un peu de folie dans la vie, c'est toujours bon à prendre. Continuons cette progression dans les tréfonds des âmes déséquilibrées.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 12:57 (#)

Holalala mais ce personnage quoi, j'adore ! Rien que le titre on comprends déjà tout ahah !
Hâte que Tybalt te croise en RP, un lien entre nos deux personnages pourrait être très intéressant, en bien ou en mal ! :feu:
Bienvenue à toi :grin: (Et oui je crois que tout le monde à Shreveport à quelques cases en moins, sauf moi bien entendu :wtf: )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 14:35 (#)

Bienvenue parmi nous !

Un très joli début de fiche, j'ai hâte de lire la suite ! Je n'ai pas de doute que tu te plairas parmi nous :D, hâte d'en découvrir plus et de lire tes futurs rp surtout!

Courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 14:54 (#)

Je m'en veux toujours de n'avoir pas assez de temps pour lire chaque nouvelle fiche, mais je confesse avoir un appétit d'autant plus vif pour celle-ci qu'elle sent bon la prise de position contextuelle, et un peu aussi le rappel du PTSD de notre bon Ian... :cachotier: (anti-CESS + labo + sous-sol secret = vous auriez des choses à vous dire autour d'un bourbon de caractère)

J'ai hâte de savoir quelles saloperies tu vas pouvoir semer dans ton sillage, j'aime les cinglés dangereux qui ont des choses à perdre. Bienvenue par ici, et bonne progression au long de nos nuits où rien ne brille jamais vraiment :dildo: (surtout pas l'intelligence :debilo: )
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2151
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Lun 12 Oct - 22:03 (#)

@TYBALT D. ALEISTER : Comment Jake et Tybalt ne pourraient pas s'entendre? Tybalt est sans nul doute un homme plein de sagesse, et d'idées sensées. Leur vision de la vie est assez similaire d'ailleurs. Et en prime, ils sont complémentaires. Si Jake se contente de diverses expérimentations sur les CESS, il n'a aucun talent pour les traquer. D'ailleurs, si Tybalt parvient à capturer certains CESS vivants (ou morts-vivants), Jake est preneur. Il n'est pas aisé de se fournir en souris de laboratoires, de nos jours... Suivant la prise, ça peut bien payer.

@BLAIR S. JACKSON : Merci douce créature. Vous, et votre personnalité multiple. Vous avez déjà envisagé une thérapie croisée? Je serais ravi de vous voir vous allonger sur un divan, à me raconter vos rêves intimes. En tout professionnalisme, évidemment. :sourcil:
Et accessoirement, votez pour moi :yuhou:

@ZACH SOLFARELLI : Mmm, oui, envoie-moi le numéro de Ian, il m'intéresse.
D'ailleurs, j'ai une petite place bien au chaud pour toi. Parce que bon, clodo, c'est pas réellement un choix de vie. Aider la science, par contre, est profondément enrichissant (surtout pour moi). Sauver des vies pour compenser celles que tu as prises, c'est intéressant, non? Bonus : c'est logé, nourri, blanchi, tout ça gratis!
*dévisage l'énergumène en plissant des yeux". A bien y réfléchir, non. Je ne suis pas suicidaire. Garou-ours, ça craint, sauf en carpette devant la cheminée. Personnellement, je préfère les garou-papillon, les garou-moucheron ou les garou-truite. Quelqu'un a ça en stock?

Merci beaucoup tous les trois pour l'accueil en tout cas :heart:
Nota à moi-même : J'hallucine devant le nombre de persos géniaux qui germent par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 12 Oct - 22:48 (#)

Euh Zach on le touche pas par contre, c'est pas un ours de laboratoire mais mon futur mari donc j'aimerais bien ne pas finir veuve dans l'immédiat, si vous me le permettez :nope:
Venez plutôt me voir, je suis de bonne compagnie, je vais vous faire un peu voyager, les gens comme vous ont besoin de se détendre un peu :saoule:

(Et ici Astaad, que je passe pas pour une mal polie qui dit pas bienvenue Jake Hamilton | Make America Great Again 2135486406)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 13 Oct - 15:04 (#)

Oh vous mon ami, je sens qu'on va bien se marrer ! :perv:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jake Hamilton (+1 318-596-2877)
» La Guerre des mondes • Jake
» Stelle Contrarie ~Jake~
» Make it Wow
» Make it last

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: