Le Deal du moment : -25%
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD ...
Voir le deal
1499 €

Ethan Roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WEREEthan Roman 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Ethan Roman D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Salâh Ad-Dîn Amjad // Blanche de Lantins
Messages : 777
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Sam 23 Jan - 18:10 (#)

Ethan ROMAN
Ethan Roman XTCM02Gc
Date et lieu de naissance
10.02.1987 à Vâlcele.


Nationalité
Ou origine. d’où venez-vous ? J'suis roumain, enfin j’suis né en Roumanie mais bon, depuis que je suis aux States, je suis américain. Pas vraiment mais bon, j’ai négocié un joli passeport contre quelques billets.

Profession
Boarf… De base, j’suis mécano, je sais réparer à peu près tout ce qui roule. Mais s’il faut répondre à cette question, on va dire que je suis homme à tout faire. Après, je dis pas qu’un deal ou deux ou un don de sang, ne m’apportent pas du beurre dans les épinards.

Lieu d’habitation
Stoner Hill

Situation financière
Vous roulez sur l’or ou vous avez du mal à finir les fins de mois ?
C’est quoi ces questions ? Sérieux, mec ! On va dire que ça dépend des jours.

Spécificités
Pratiquez-vous la Foi ? L’alchimie ?
Rien de tout ça, mon grand.

Clan
A qui va votre allégeance et quel est votre rôle dans le groupe ?
J’ai pas de clan, j’roule ma bosse tout seul.

Possédé
Depuis quand êtes-vous possédé ? qui est le possesseur ?
T’as fumé quoi ? J’suis juste un crétin d’humain !

Marqué
Depuis quand êtes-vous marqué ? qui est votre vampire ?
Les vampires sont tous des abrutis, sauf quand ils paient pour un bon shoot. Mais c’est moi qui prélève, tout seul. Je ne veux pas que des dents sales et qu’on ne sait pas où elles ont trainé, pénètrent dans mon dedans.


  • TEMPÉRAMENT
    CaractèreQui êtes-vous ? Décrivez votre personnalité, vos qualités, vos défauts, vos craintes et vos espoirs. Ce que vous pensez de vous-même, ce que les autres pensent de vous.

    On dit de moi que je suis une tête brûlée, foutaise ! Faut bien savoir se défendre dans ce monde de fou. T’es faible, tu crèves, c’est pas compliqué. Tu te soumets, tu deviens le larbin des suceurs de sang ou d’autres factions farfellues. Y’a pas trente-six solutions, si tu veux vivre librement, faut avoir un caractère un tant soit peu solide. Et moi j’dis, si tu m’emmerdes pas, je ne te ferai pas chier. J’ai pas l’esprit d’un meneur, mais je ne suis pas un soumis, loin de là. J’veux juste qu’on me fiche la paix. Et ne me dites pas que je suis grossier, j’appelle juste un chat, un chat. Mais n’allez pas croire que je ne sais pas me montrer doux et gentil, z’avez qu’à le demander à ma sœur, si elle se souvient de moi… Elle saura vous dire à quel point, je peux être avenant et serviable. Si vous voulez vraiment savoir comment je suis, allez donc vous renseigner auprès de mes amis… heu, bon d’accord, j’ai pas encore d’ami ici, mais ça ne va pas tarder. Et lorsque j’accorde ma confiance, la vraie, celle qui ne se reprend pas, je donne tout, je pourrai même donner jusqu’à ma petite existence.

    J’suis un mec tout ce qu’il y a de plus banal. On m’a dit que j’avais des airs de Jésus en devenir, (un mec qui s’est fait passer pour un messie ou une connerie du genre, c’était y’a très longtemps, bien avant l’arrivée des monstres). Mon corps porte les traces de mon histoire. Cicatrices en tout genre, quelques tatouages exécutés dans un salon, tout au fond d’une ruelle dans un quartier mal famé. Et là, à mon annulaire, un simple anneau en argent, sans fioriture, qui ne me quitte jamais, témoin de mon union avec ma chère Garance. Et si par malheur, on venait à me le retirer, on découvrirait un trait épais gravé dans ma peau afin de ne jamais oublier.

    Je fonce d’abord, je réfléchis après. Je ne suis pas très fort pour les grandes discussions, je préfère agir même si mes actions sont parfois bancales. Plutôt solitaire et suspicieux, j’ai un peu de mal à me lier d’amitié avec le premier venu, faut avoir fait ses preuves avant que j’accorde ma confiance. J’ai une grande gueule, je dis ce que je pense, j’ai pas une once de diplomatie. Par contre, je suis d’une loyauté exemplaire envers mes amis. Mon gros point faible, c’est ma claustrophobie. Pas que je devienne marteau dans un souterrain, mais je suis content quand je revois le ciel au-dessus de ma tête. Par contre, aller crapahuter dans des grottes, très peu pour moi. J’suis pas qu’un looser, j’ai quand même quelques points forts comme ma capacité à réparer à peu près tout ce qui roule. Si j’ai survécu jusque là, c’est que quelque part, je sais tirer mon épingle du jeu.
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU
    Quel est votre métier, quels sont vos loisirs, vos passions ? Comment gagnez-vous votre vie ? Comment occupez-vous vos jours et vos nuits ?

    Hein ? Tu veux connaître mon planning ? Tu vas pas être déçu du voyage. Mon existence est triste à en crever, tu peux même pas imaginer. T’es sûr de toi, là ? Vraiment ? Alors, comme je te l’ai déjà dit, j’suis mécano. En gros, j’suis presque apte à réparer tout ce qui peut rouler. Bon, peut-être pas un char, faut pas pousser. Bref, je me débrouille et j’aime bien ça en plus, donc tant qu’on me fiche la paix quand j’ai le nez dans un moteur, tout va pour le mieux, dans le meilleur des mondes. J’ai dégoté un ptit boulot, mal payé, dans un garage au nord de The Heaven, coincé entre une usine qui crache de la fumée noire et un bar abandonné. Le patron est rarement là, ce qui m’arrange sacrément, je fais ce que je veux quand je veux. Le mec, il passe quand je le sonne pour commander des pièces manquantes. Lui, du moment que le taff est fait, il s’en fiche. C’est comme ça que j’ai retapé ma bécane aux frais de la princesse, ni vu, ni connu. C’est sûr que je vais pas finir millionnaire avec Joe mais ça paie les factures, la bouffe et un toit au-dessus de ma tête.

    En parlant de mon habitacle, c’est pas le grand luxe. On est bien loin des belles demeures coloniales de la Louisiane. Stoner Hill ne fait pas bon vivre, mais c’est pas cher. Une pièce unique, un mur pour la cuisine, un qui accueille la télé, un canapé lit, une table et deux chaises. Les commodités sont sur le palier, soyez pas choqués, c’est juste une habitude à prendre, faut viser le bon créneaux horraire. Spartiate et austère. J’ai pas besoin de plus. La cerise sur le gâteau, c’est le garage où je peux garer ma moto dans un box, étant certain de la retrouver au petit matin, et ça, je vous le garantis, ça n’a pas de prix. La seule touche personnelle que j’ai apporté à mon intérieur, sont quelques dessins de mon propre cru que j’ai épinglé aux murs. J’aime griffonner, noircir les pages blanches à l’aide d’un simple crayon, reproduire la sente que j’ai suivi durant mes balades nocturnes dans les forêts environnantes, un lac paisible reflétant parfaitement l’image des cimes, les vagues écumantes s’écrasant sur la falaise. Je ne suis pas un artiste, loin de là mais ça me détend. Garance aimait mes dessins qu’elle encadrait avec soin et les accrochait dans son atelier de couture. N’ayant gardé aucune photo de ma terre natale, je reproduis les paysages, les châteaux ou monuments qui sont restés dans ma mémoire. Parfois, je me risque à un portrait mais je reste éternellement insatisfait hormis celui de ma défunte épouse que je cache jalousement sous mon oreiller.
  • Caractéristiques de race
    Il n’est pas obligé de répondre à toutes les interrogations, mais nous souhaitons un aperçu de comment vous vivez votre nature.

    Êtes-vous alchimiste ou pratiquez-vous la Foi ? Non et non. Avez-vous des talents particuliers ? Ouais, j’suis un véritable poissard. S’il y a une flaque d’eau dans le désert, tu peux être sûr que je vais marcher dedans.
    Possédé : Depuis combien de temps êtes-vous possédé et comment est-ce arrivé ? Qui est l’esprit qui vous possède ? Comment partagez-vous votre corps avec l’esprit qui vous possède ? Avez-vous conscience d’être possédé ? Les autres moi, ça compte ? Non, plus sérieusement, on est déjà assez nombreux dans ma tête, même le plus féroce des esprits, y perdrait son latin.
    Marqué : Depuis combien de temps êtes-vous marqué et comment est-ce arrivé ? Quelle est votre discipline et comment l’utilisez-vous ? Quel est votre lien avec le vampire qui vous a marqué ? Souhaitez-vous devenir vampire à votre tour ? Alors très certainement pas ! Hors de question de devenir un mort vivant ! Sans compter la facture du dentiste… Imaginez ce que ça doit coûter en entretien, des canines comme ça !

    Si vous n'êtes concerné par aucune des précédentes questions, vous pouvez aussi parler de votre expérience avec le surnaturel. Avez-vous déjà été confronté à des CESS ? Que faites-vous pour vous défendre ? Pourquoi ne pas vous orienter vers la Foi, la chasse, l'alchimie ou la Marque ? Ouais, ma famille entière est partisane des vampires, tu peux même pas imaginer à quel point, ils les vénèrent. Leur vie entière tourne autour de leur adoration, c’est un peu pour ça que je me suis cassé de chez eux. Je déteste profondément les vampires, la magie ou toutes autres sortes de choses paranormales. Ils ne jouent pas franc-jeu, ils se cachent derrière leur « don » pour te planter un couteau dans le dos. Regarde, les mages là, quand tu les entends psalmodier leurs cantiques dans des langues bizarroïdes, tu te dis que ça peut forcément pas œuvrer pour le bien de l’humanité. Les vampires, on en parle même pas. Vivre éternellement au détriment des autres. Moi j’dis qu’au bout de quelques centaines d’année, tu dois avoir le cerveau en bouillie et ça ne doit plus tourner très rond au dernier étage. Quant aux bêtes, enfin les hommes-bêtes, comment veux-tu qu’ils s’intègrent correctement dans notre société ? Hein ? Un clébard reste une bestiole à quatre pattes, ça renifle partout, ça pisse pour marquer son territoire et ça se bat pour devenir chef du village… Et pour perpétrer leur race, tous autant qu’ils sont, ils viennent piocher chez les humains. Le pire dans tout ça, c’est lorsqu’ils échouent, ils nous volent nos mères, nos épouses ou nos enfants… Alors oui, j’ai pris les armes et je tue tout ce que je peux, c’est-à-dire pas grand-chose pour le moment. J’ai eu mon moment de gloire en abattant une saloperie de rat-garou… bon ok, la bestiole était toute petite et en pleine mutation mais ça en fait un de moins.

  • AFFILIATION ET OPINIONS
    Quel a été l’impact de la Révélation sur votre vie ? Comment l’avez-vous ressenti ? Avez-vous des opinions concernant des races ou des clans en particulier ? Que pensez-vous de Shreveport ? Quel est votre avis sur la milice anti-CESS ? Avez-vous prêté allégeance à un clan ? Quel est votre rôle ou statut au sein de celui-ci ? Êtes-vous anti ou pro-CESS ? Que pensez-vous des Shepherds ? Comment avez-vous vécu les événements d'Halloween 2019 ? [Obligatoire!] - Ah bah mon cochon, ça en fait des questions ! La Révélation a été la pire chose qui soit arrivé à l’humanité. Tous ces CESS aurait mieux fait de rester dans l’ombre. La Révélation a détruit ma famille, a tué ma mère et plus tard, a permis à une Bête de tuer mon épouse en tout impunité. Alors oui, je suis amère, j’en veux à ces créatures d’avoir fait de mon existence un cauchemar. Les vampires et les Hommes-Bêtes agissent au « grand jour » à couvert d’excuses venant bien trop tard, se servant de mots comme frénésie, rage ou non maîtrise de leur nouvelle nature. Mais le contraire n’existe pas et les conséquences s’acharnent sur les humains considérés comme racistes. Au nom de quelle idéologie a-t-on le droit de retirer la vie, l’essence même d’une personne ? Quant aux Autres, plus discrets, oeuvrant dans des chapelles ou temples, égrainant de longues litanies dans des langues oubliées, condamnant par quelques sorts ou potions le funeste qui ose se rebiffer contre ces manipulateurs de l’âme. Franchement, je ne sais pas lesquels je déteste le plus. Shreveport est un nid purulent et c’est bien pour cela que je suis venu ici. Bon, ok, le climat est pas dégueulasse en comparaison d’où je viens. Heureusement que les CESS n’on pas choisi de s’installer en Sibérie ! Je voudrais bien approcher cette milice même si je ne suis pas pour une extermination pure et simple mais afficher à mon tableau de chasse un vampire ou un garou, je pense que ça ferait du bien à mon âme. Ethan se détourne et se pince les lèvres, non cela ne lui apporterait aucune satisfaction. Le remord le ronge, lui bouffe la conscience et hante ses nuits. Il a tué, il entend encore les cris de l’animal en pleine mutation, les râles d’agonie puis le silence, terrifiant. De la bile monte dans son œsophage et inonde sa langue, il a envie de vomir. Ben je crois que t’as compris que je suis pas un fervent partisan des CESS. Ils peuvent pas vivre comme ils l’ont fait jusqu’à la Révélation ? C’était tellement plus simple. Je ne connais pas les Shepherds mais je veux bien discuter le bout d’gras avec eux, histoire de voir ce qu’ils ont à proposer. Quant aux évènements de 2019, j’étais sorti et j’avais fui la ville, loin du tumulte et de la foule. J’suis allé au bord du lac et j’ai fait quelques dessins. Mais j’ai vu dans les journaux que ça a été un gigantesque fiasco. Tu vois, ça, avant, ça n’existait pas. Les enfants se déguisaient et allaient mendier des bonbons et tout le monde était content. Maintenant…  

  • Singularités
    BONUSFacultatif Tout le monde a des habitudes ou des manies qui leur sont propres. Et les corps ne sont pas tous des toiles vierges. Avez-vous des signes distinctifs ? A quoi peut-on vous reconnaître ? Avez-vous des anecdotes à raconter ? Quelques tatouages, pour me souvenir, pour ne pas oublier. Sur mon épaule gauche une rose pour Garance avec un dé à coudre renversé au pied de la tige, duquel s’échappe une flaque de sang. Un anneau en guise d’alliance à mon annulaire. Une toute petite croix orthodoxe et quelques formes géométriques sur les avant-bras. Quant à mon apparence, ouais, après la mort de Garance, le physique n’a plus eu d’importance pour moi, mais on m’a déjà traité de « Jésus ».
Who am I ?
Ethan Roman GEds325T
Je suis Un inventé Blase Marie (oui, oui, c’est un pseudo). Visage Jared Leto. Sagesse Beaucoup trop pour le dire. Découverte En fouinant sur la toile. Présence Quotidienne, furtivement ou plus longuement. Avis Franchement ? Ben c’est la première fois que je débarque sur un forum et que je trouve toutes les infos sans me perdre. Du coup… ben j’suis resté. Crédits A la bonne âme qui pourra me faire de zoulis avatars. Mot de la fin Bah, Ethan le fait suffisamment pour moi :D
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WEREEthan Roman 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Ethan Roman D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Salâh Ad-Dîn Amjad // Blanche de Lantins
Messages : 777
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Sam 23 Jan - 18:10 (#)

TITRE DE L'HISTOIRE
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIO Tu veux savoir quoi au juste ? Ce qui s’est passé dans ma vie ? Ben écoute, j’te dirais bien pas grand-chose mais je sens que tu vas pas me lâcher si je n’ajoute pas quelques petits potins bien croustillants que tu pourras partager avec tes potes autour d’une petite mousse en te foutant joyeusement de ma tronche. Alors en avant la musique. J’suis né en Roumanie, tu sais où c’est la Roumanie déjà ? C’est de là que vient la super légende de Vlad Tepes, tu sais le mythe de Dracula, les guerres sanglantes et tout ça, tout ça. En plus, accroche toi bien à ta choppe, j’habitais pas loin du fameux château. Ben ouais. En été, quand les touristes venaient pour visiter les environs, on faisait des visites guidées avec mon grand frère Vasile, rien d’officiel et on faisait super gaffe à ne pas se faire chopper par les tours opérateurs officiels. Mais tu penses bien, que deux gamins qui jouent aux guident, ça fait rustique et pis, faut bien aider un peu les autochtones, ça donnait bonne conscience aux touristes. On les emmenait en forêt, leur montrait des endroits inquiétants, là où la lumière peine à filtrer à travers le feuillage touffu des arbres. Là, où des souches tourmentées donnent l’illusion de visages qui vous observent, où le vent se faufile entre des troncs serrés, sifflant comme un serpent en colère et où le bois craque et exprime son mécontentement de cette intrusions étrangère. Puis, on empruntait des petits chemins sillonnant entre herbes folles et majestueuses fougères jusqu’aux vieilles ruines recouvertes de mousses humides. On leur racontait des histoires sur ces pierres, les faisant sursauter, leur arrachant quelques exclamations pour finir dans un grand éclat de rire. En vrai, on n’avait aucune idée de ce que c’était, ce tas de cailloux, peut-être une ancienne dépendance ou une ferme abandonnée, qu’importe, ça nous faisait notre argent de poche et c’est un peu grâce à notre arnaque que j’ai appris à parler l’anglais. Au départ, j’avais appris les textes par cœur que Vasile avait écrit, sans avoir la moindre idée de ce que je baragouinais mais visiblement ça marchait bien. Par la suite, une fois que la base de l’anglais était acquise, les tours étaient plus dynamiques. En tout cas, on s’amusait bien et d’après ce que l’on pouvait voir, les gens appréciaient la balade.

Ethan sourit, le regard voguant dans un autre temps, ressentant presque la chaleur du soleil sur sa peau d’enfant d’une dizaine d’année. Les effluves boisés lui chatouillent les narines, les gazouillis de la rivière couvrent le ronron incessant de la climatisation. Il secoue la tête, chassant ces doux souvenirs.

Le pire c’est qu’on a fait ça jusqu’à l’année qui a précédé la Révélation. Après… tout a changé. Mais on y reviendra plus tard.

A l’école, j’étais un élève passe-partout, ni bon, ni mauvais. Je fournissais un minimum d’effort pour un résultat mitigé. J’avais la moyenne, ça suffisait pour que l’on me fiche la paix. Mon père m’a dégoté un apprentissage dans le garage du village que j’ai terminé avec mention, faisant la fierté de ma famille. J’ai continué à bosser chez Ravzan, on s’entendait bien et tout allait au mieux dans le meilleur des mondes. Je m’étais même amouraché de Ilinca avec qui j’ai couché pour la première fois. D’ailleurs si y’avait pas eu cette foutue Révélation, je pense que je serais actuellement, installé dans une maison à côté du garage, marié et trois marmots me tournant autour du ventre.

Mais voilà, il a fallu que les monstres sortent de l’ombre et donnent un visage aux cauchemars. J’avais 24 ans quand tout a basculé. Mon père a abandonné son boulot à l’usine et ma mère a délaissé ses tâches ménagères. Ils se sont mis à la botte du « Seigneur des Ténèbres » de la région, croyant qu’il était le digne descendant de ce bon vieux Vlad. N’importe quoi ! Ils ont enrôlé Vasile et Ana, ne comprenant pas que je ne suivais pas le mouvement. J’ai eu de grosses disputes avec mon père, des mots durs et qui, théoriquement, ne devraient jamais être énoncés, d’une part comme de l’autre. J’ai fini par claquer la porte et je me suis retrouvé comme un con dans la rue, devant chez moi, un sac à dos empli de mes vêtements accroché à mon épaule et mon passeport dans ma poche arrière. Mais à 24 ans, on a un égo qui dépasse l’entendement. Je suis allé chez Ravzan, ai pris ma bécane, tout le fric qui dormait dans le coffre, suis passé chez Ilinca pour voir si elle voulait me suivre, me suis ramassé le plus beau râteau de ma vie et j’ai taillé ma route vers le nord-ouest.

L’Ukraine ne m’intéressait pas, l’herbe de la Hongrie n’était pas plus verte que celle de Roumanie, bien au contraire. C’était en août, je me souviens très bien, les nuits étaient chaudes et je pouvais dormir à la belle étoile ou sous la petite tente que je m’étais acheté. Je voulais quitter les pays slave et visais l’Allemagne. Je sais que j’ai traversé la Slovaquie et la Tchéquie parce que j’ai passé les frontières, sinon, ne m’en demandez pas plus, j’en ai aucune idée, j’ai pas fait le touriste.

Dresde, première grande ville d’Allemagne. Tout me semblait différent, tout paraissait merveilleux hormis ces foutus dents longues qui rendaient les nuits chaudes de septembre, un peu moins sûres qu’avant. Je suis arrivé à Berlin en même temps que l’hiver. Je ne sais pas si vous avez déjà mis les pieds dans cette ville en hiver, mais je peux vous garantir que les petites nuits tranquillou sous ma tente, c’était fini ! J’ai trouvé une pension miteuse, dans un quartier où tout était gris, même les gens et un boulot au black dans un garage tout aussi triste. Le soir, je m’écroulais, éreinté, regrettant presque ma petite vie tranquille que je menais auprès de ma famille. Le seul contact que j’avais avec eux, c’était au travers de mon frère qui me racontait combien notre père s’investissait auprès de son nouveau « maître ».

Mon périple s’est poursuivi à travers l’Allemagne. Ca faisait presque deux ans que j’étais parti de Vâlcele quand j’ai vu cette vidéo qui a failli me faire vomir sur le comptoir du bar dans lequel j’étais tranquillement en train de regarder un match de foot. Un mec se changeait en bête…Après les vampires, l’arrivée des garous ou ne sais-je comment on les appelait.

Mes lieux d’habitation n’étant pas dans les plus beaux quartiers, j’étais occasionnellement témoin de petits dérapages des CESS, mais il y avait toujours un avocat plein aux as pour prendre leur défense, criant haut et fort leur innocence au nom de leur nature profonde. Par contre, le contraire était passible de lourdes peines.

J’ai quitté l’Allemagne, en partance pour l’Angleterre où j’ai enchaîné pour l’Irlande qui m’appelait inexorablement. Je me disais, à tort, qu’une petite île avec moins d’habitant, m’offrirait plus de paix. Dublin n'avait pas d'attrait à mes yeux, je voulais voir le Connemara, là où les légendes naissaient, comprendre éventuellement la Révélation. Les paysages que j’ai découvert étaient magnifiques, la quiétude s’évaporait, comme les brumes matinales, de la terre sacrée des ancêtres. L’odeur de la tourbe couplée aux distilleries de whisky donne à ce pays une autre dimension. Je suis allé jusqu’à Clifden où j’ai posé mes valises, trouvant un studio au-dessus d’un pub. Et c’est là que j’ai rencontré Garance. Un regard et mon âme fut perdue à tout jamais.

Elle était serveuse temporairement, son vrai métier étant couturière. La vie a repris un sens, les monstres, je m’en fichai éperdument tant qu’on nous laissait tranquille. Elle était si belle, vive, toujours un sourire accroché à ses lèvres. Ses cheveux roux s’enflammaient lorsque nous nous baladions sur la plage, les pieds nus, gelés par l’eau glacée qui la faisait crier. Cri qui se transformait en éclat de rire, emplissant mon univers. Ses bras s’enroulaient autour de mon cou, alors que mes mains se posaient sur sa taille, la soulevant dans les airs. Nous étions heureux. Des projets pleins la tête, nous nous sommes mariés dans une petite chapelle, surplombant la mer, en toute intimité. Notre union ne fut même pas sacrée par un prêtre ou autre organe religieux. La confiance était perdue dans toutes les croyances possibles et inimaginables, nous ne croyions plus qu’en nous. Je revois ma femme, belle et rayonnante, vêtue de sa robe bohème qu’elle avait faite elle-même, ses cheveux au vent et son petit bouquet de rose blanche.

Ethan détourne la tête, se lève, effectue quelque pas dans la pièce pour finalement se placer devant le mur. D’une main mal assurée, il évince ses larmes et s’appuie contre la paroi. Les minutes s’écoulent doucement, marquées par le cliquetis de la trotteuse de l’horloge suspendue au-dessus de la porte.

Et puis les Bêtes sont arrivées. A l’automne 2018, ils me l’ont arrachées. Son corps a été retrouvé à l’orée de la forêt, ses tripes nourrissaient déjà les mouches, sa jambe était à 30 mètres de son cadavre. Ils n’ont pas su me dire de quelle espèce il s’agissait. Ils ne m’ont pas laissé la voir. Ils m’ont juste donné une urne, froide et impersonnelle, une petite plaque collée sur le socle avec son nom et son prénom. J’ai jeté ses cendres dans l’océan, seul, son parfum hantant encore mon pull. Trois jours plus tard, j’embarquais avec ma moto sur un cargo. Je n’avais aucune idée de la destination du navire, peu m’en importait. J’ai bossé comme un forcené, oubliant les heures et les repas. La fatigue n’avait plus de prise sur mon corps harassé par la douleur, mon esprit voguait sur les flots de la souffrance où la haine se forgeait un chemin vicieux jusqu’à éclater au grand jour. J’ai provoqué des bagarres inutiles, accusant autrui de méfaits futiles.

Arrivé à New-York, j’ai débarqué après avoir reçu mon salaire, passé l’immigration en bonne et due forme et je me suis enfoncé dans le pays, quittant cette ville, bien trop grande pour moi. J’ai roulé autant que le plein me le permettait, parvenant dans un bled perdu où j’ai trouvé un motel. Je n’ai aucun souvenir de la chambre, ce que je sais c’est que j’ai dormi pendant plus de 18 heures. Mais au réveil, le manque n’avait pas disparu. La colère par contre avait grandi. Je me souviens de ce resto avec ses banquettes en simili cuir rouge, sa serveuse grassouillette, trainant un accent à couper au couteau et de ses quatre mecs qui bouffaient comme des porcs, ventant leurs prouesses à la chasse. Aucune idée de comment je me suis retrouvé assis à leurs côtés et acceptant de traquer tout ce qui n’était pas humain en leur compagnie.

Les semaines et les mois se sont écoulés sans que j’aie vraiment le contrôle sur mon existence. Nous avons fait de nombreuses traques, sans jamais trouver qui que ce soit à abattre. Le groupe s’est dissout avec le temps mais le besoin de revanche bouillait toujours autant dans mes veines. J’ai quitté la région après avoir acheté de faux papiers, certifiant une origine américaine et surtout un flingue avec un permis tout aussi falsifié que l’acte de naissance.

Mes escapades nocturnes se sont faites plus rares et surtout elles restaient toujours aussi infructueuses. Je ne devais pas utiliser la bonne méthode. Jusqu’au jour où je suis tombé, de façon tout à fait fortuite, sur un rat-garou en pleine transformation dans le fond de mon garage. Je ne sais pas ce qui m’a pris, j’ai sorti mon flingue et j’ai butté la bestiole qui grandissait, réduisant son petit corps en bouilli méconnaissable. Elle a couiné, s’est débattue contre la morsure douloureuse de la balle, contre sa mort imminente, son râle s’est répercuté contre les parois en béton comme un écho et résonne encore dans ma conscience. Puis le silence a repris ses droits. Je suis resté comme un imbécile à regarder le cadavre que je venais de créer. J’avais tué une personne et la vérité m’explosait en pleine face. Je me suis retourné et j’ai vomi toute la bile que pouvait contenir mon estomac. Le corps a été enterré profondément dans un champ, le plus loin possible de toute habitation.

J’ai repris la route, me menant à Shreveport où je me suis installé depuis environs une année. Nouvel appartement, nouveau boulot, mais ma haine persiste tout comme ce trou béant dans ma poitrine.

Maintenant, j’arrive à sourire, à parler normalement, à vivre, même si son souvenir est toujours aussi vivace. Les cauchemars s’estompent également, mes longues balades nocturnes y sont certainement aussi pour quelque chose. Je n’ai pas d’ami, la personne que je connais le mieux, pour l’heure, c’est le tenancier du bar qui se trouve juste à l’angle de la rue. Pitoyable !








CHRONOLOGIE
10.02.1987 Naissance en Roumanie.

1987 - 2011Vie heureuse en Roumanie en famille.

Août 2011Départ de Ethan de la maison familiale.

Juin 2014 Installation à Clifden, Irlande

Mai 2016Mariage avec Garance à Clifden, Irlande.

Septembre 2018Mort de Garance et départ pour les Etats-Unis

Début 2019Installation à Shreveport.
Revenir en haut Aller en bas
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
Heidi Janowski
Heidi Janowski
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
NE M'OUBLIE PAS

En un mot : TROUBLE
Qui es-tu ? : ­­Ethan Roman WHGHcJS3_o
≡ Humaine ­­de 25 automnes, beaucoup moins dans sa tête
≡ (ex(ex))Trompettiste professionnelle autoproclamée
≡ Marquée de la Reine d'AA, miss Elinor Lanuit elle-même
≡ Cousine de la démoniaque experte en chantage, Anna "la s****e" Janowski
≡ Mordue au littéral comme au figuré

Facultés : ≡ Surnaturellement agaçante
≡ Maîtresse du sarcasme et de l'ironie
≡ Balbutiements du tout premier niveau de Présence vampirique tout fraichement héritée

Thème : 'Round Midnight - Miles Davis
Ethan Roman 9mSwE8c1_o
QUAND J'AURAI SOMBRÉ

Pseudo : Pourpre
Célébrité : Gaia Weiss
Double compte : feue Helena
Messages : 2169
Date d'inscription : 01/09/2020
Crédits : vava: pourpre ; sign : drake ; pic: LUNAR.
Sam 23 Jan - 19:37 (#)

On va pas être copaings tous les deux Ethan Roman 2135486406 mais je sais déjà que tu vas plaire à quelques détraqués ici (je vous vois les boysIImen :eyes:)

En tous cas, bienvenue un peu plus officiellement, et bon courage pour la fin de la rédaction ! Au plaisir de se croiser sur la cb et peut-être en rp :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 23 Jan - 22:13 (#)

Alors, je suis vraiment sous le mauvais visage pour dire ça, mais j'aime bien ce qui se profile de ton personnage ! J'aime bien son côté simple, brut de décoffrage, c'est un humain qui incarne bien son espèce à sa façon et ça fait plaisir à voir.
Il s'entendrait bien avec mon autre gueule, Zach Solfarelli. Même si vu d'ici ça paraît pas très évident. :rire:

En tout cas j'espère que tu trouveras ton bonheur très vite et que tu te sentiras tout aussi rapidement chez toi, c'est notre souhait et je me fie à la commu pour t'accompagner !
Bonne rédac.
Revenir en haut Aller en bas
4B53NC3 - Have you ever considered piracy ? PS : J'ai les mollets concaves. CONCAVES !
Dana Campbell
Dana Campbell
4B53NC3 - Have you ever considered piracy ? PS : J'ai les mollets concaves. CONCAVES !



Ethan Roman 2JeQ7g8


Always code as if the guy who ends up maintaining your code will be a violent psychopath who knows where you live



En un mot : Mésadaptée
Qui es-tu ? : -
Propriétaire du ArtSpace
Electro-aimant à CESS
Geek
Codeuse émérite
Hackeuse
Socialement inapte
Presbyte
Vieille fille impulsive mais ultra riche sans que personne ne le sache.
Facultés : -
Craquer des codes.
Hacker des programmes.
Dénicher des choses.
Être étrange.
Ne pas se faire chier.
Être une bonne patronne.
Courageuse au mauvais moment.
Thème : Unbreakable - Stratovarius
Ethan Roman W4xNFSl
Ethan Roman NAVBAGJ

Totally not a virus.
Trust me...i'm only human.



Ethan Roman Hup4hTE
Ethan Roman 4kQahGB
Ethan Roman VDog9Te

Ethan Roman U5ey5yt

Ethan Roman F7jG54l

Neptune's Plague Fleet
- Pré-liens dispo -


Pseudo : Latrine
Célébrité : Carolina Porqueddu
Double compte : Kaidan Archos
Messages : 2824
Date d'inscription : 06/07/2019
Crédits : vava (ℓι¢σяиє) / Moodboard(Mara) / Signature ( drake & me )
Dim 24 Jan - 0:18 (#)

HUMAIN! :blbl:

Et désinvolte, indépendant et Leto ? Quoi demander de mieux !? :hum:

Bienvenue parmi nous ! On veut en lire plus!!!!!! :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
Alexandra Zimmer
Alexandra Zimmer
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
FULL DARK NO STARS
En un mot : We're all mad here. I'm mad. You're mad.
Qui es-tu ? :
- Infréquentable et associable à l’esprit encombré de mots, de mauvaises humeurs, d'ironie cinglante et d'indifférence, cachant une âme noire et liée aux enfers.
- Allergique à l’autorité avec une langue trop bien pendue pour sa propre sécurité, elle cherche à fuir ce monde humain dans lequel elle se sent étrangère.
- Écrivaine autrefois invisible dont seul le site internet attestait de son existence, elle est l'auteur anonyme d'un livre étrange et dérangeant, dicté par son propre père.
- Américaine et pourtant guère attachée au moindre patriotisme, elle erra longtemps sans attaches ni allégeances, avant d'être l'alliée forcée du plus terrifiant des Princes.
- Une antre modeste dans les Kingston Buildings masque ses noirceurs, ses poches trouées, ses écrits en vrac et une Honda 350 récemment achetée.

Facultés :
- Fille longtemps ignorante du Prince Hornet, l’ombre de celui-ci a influé sur sa vie, en étouffant une à une les dernières lueurs de son âme.
- Au gré des rencontres, des créatures de la nuit et du rêve d'une sorcière noire, ses perceptions se sont aiguisées et lui ont révélé bien des choses.
- Faculté répugnante, la forme du cafard l'habite depuis toujours, bientôt sublimée et portée à son paroxysme par l'influence d'Hornet.
- Remarquable plume, ses mots sonnent justes, acérés, et empreints d'une ombre beaucoup plus grande qu'elle-même.
- Une insupportable teigne dont les répliques teintées de fiel déclenchent vexations, colères et peines autour d'elle.

Thème : Nick Cave & The Bad Seeds : Red Right Hand
You'll see him in your nightmares
You'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
He ain't what he seems
You'll see him in your head
On the TV screen
Hey buddy, I'm warning
You to turn it off
He's a ghost, he's a god
He's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
In his catastrophic plan
Designed and directed by
His red right hand


Ethan Roman I6cMOY6Z_o
Ethan Roman R1ndMi7p_o
Ethan Roman IUwhKdSP_o
Pseudo : Achab
Célébrité : Rooney Mara
Double compte : Elinor V. Lanuit, Selma Weiss
Messages : 1247
Date d'inscription : 28/03/2019
Crédits : Nick Cave & The Bad Seeds ; Avatar par TAG
Dim 24 Jan - 14:43 (#)

C'est avec enthousiaste que je souhaite la bienvenue au saint Jésus roumain, pourvoyeur en miracles mécaniques et sanguins. Ça m'étonne pas d'ailleurs, les roumains ils ont le trafic dans le sang. :eyes:
Mis à part ça, je suis sûr que tu trouveras de quoi t'amuser ici, entre les sagouins anti-CESS et les toxico-anarchistes pro-CESS, tu auras de quoi faire. Avec de la chance, on aura peut-être l'occasion de se faire une course à moto en dégommant avec des battes de base-ball les boites aux lettres des riches de Western Hill. :dildo:
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Ethan Roman 3h4m Ethan Roman Ceip Ethan Roman Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Ethan Roman UIvGoQsk_o
Ethan Roman YeRbsxjy_o
Ethan Roman Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Ethan Roman Q4BUzZsR_o
Ethan Roman 6lntMzcG_o
Ethan Roman MO4zSK4d_o
Ethan Roman D9AIXJc1_o
Ethan Roman XWzAa0hC_o
Ethan Roman 5JE2qTJB_o
Ethan Roman HzUXXWGP_o
Ethan Roman QO6gtmzb_o
Ethan Roman CEzM03zd_o
Ethan Roman ICKtMWI7_o
Ethan Roman Y4jnIZ4I_o
Ethan Roman RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2763
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 24 Jan - 17:37 (#)

P'tit fillot :mimi:

Bienvenue officiellement et tu sais où me trouver au cas où Ethan Roman 2135486406




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 24 Jan - 23:03 (#)

Alexandra Zimmer a écrit:
Avec de la chance, on aura peut-être l'occasion de se faire une course à moto en dégommant avec des battes de base-ball les boites aux lettres des riches de Western Hill. :dildo:

:angel: Ethan Roman 808037838 iwannaseethis

Welcome here brute de pomme jesus roumain
J'adore ce genre de perso naturel, qui fricote avec la guigne et les poings, hâte de le voir évoluer in game :coucou:
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WEREEthan Roman 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Ethan Roman D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Salâh Ad-Dîn Amjad // Blanche de Lantins
Messages : 777
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Lun 25 Jan - 0:32 (#)

Ouh là, c'est quoi tout ce monde ? J'suis timide moi, vous rendez pas compte !

Merci à vous tous de votre accueil, à mon ptit parrain qui s'est pris la peine et surtout le temps de tout bien m'explicationner les détails obscures et aux nombreuses propositions qui émergent déjà de vos petits crânes.

La chasse à la boîte aux lettres me tente bien ! Au moins, les boîtes ne se carapatent pas en couinant.

Hâte de vous croiser soit en CB ou au détour d'un rp.

Merci merci merci
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Ethan Roman 1E5CfUE Ethan Roman AoZyjkn Ethan Roman BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Ethan Roman KOVXegv Ethan Roman WZKlL7H Ethan Roman J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Ethan Roman KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Ethan Roman ZfHtADc Ethan Roman Jq60QrG Ethan Roman MaP8TbX

"Before I die alone."

Ethan Roman GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Lun 25 Jan - 1:02 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin
Eh ben ! Une rapidité à boucler tout ça qui fait plaisir, surtout pour accueillir un personnage comme Ethan. Bon, moi je triche parce que non seulement je sais que tu vas faire des merveilles niveau écriture, mais parce que connaissant les projets que tu lui/nous réserves, il va y avoir du sport, et nous ici on aime bien ça. :thuglife: (Comme si y'avait pas assez d'humains martyrisés ou de personnages masochistes dans les parages, toutes races confondues. :cachotier:) Franchement quel plaisir de retrouver ta plume avec ce personnage qui a encore sacrément à apprendre sur le bestiaire du cru ! (on va s'marrer :arrow:) J'ai hâte de te voir prendre pleinement tes quartiers sur AA, et j'espère que le forum deviendra ton nouveau havre de paix pour longtemps. Bienvenue ! :heart:

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WEREEthan Roman 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Ethan Roman D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Salâh Ad-Dîn Amjad // Blanche de Lantins
Messages : 777
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Lun 25 Jan - 9:35 (#)

Merci ô grand Eoghan, voleur d'heures de sommeil ! (ok ok, j'avoue, c'est ma faute)

La rapidité n'est rien quand la passion s'en mêle.

Tsss... oui tu triches ! Et comme déjà dit, Ethan n'est qu'un humain voyons... je ne vois pas de quoi tu veux parler *sifflote joyeusement*. Misère, j'ai tellement hâte !

Et j'suis pô maso, c'est juste une évolution :D (désolé mais j'ai pas les smiley ici au boulot).

Oui, poser les valises, s'installer tranquillement et s'amuser, ça va faire du bien.



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 30 Jan - 12:12 (#)

*débarque après tout le monde*

Quoi ? En retard ? Moi :eyes: Un magicienne arrive à l'heure à laquelle elle est supposée arriver, comme le dit le vieux Gandalf :eyes:

Quoi qu'il soit, bienvenue parmi nous ! Ethan donne envie de voir ce personnage évoluer parmi nous, heureusement que tu as déposé tes valises du coup Ethan Roman 2135486406 J'aime beaucoup tout ce que j'ai pu lire et j'ai hâte d'en lire plus du coup :yeah:

Bienvenue à toi parmi nous du coup et au plaisir de se croiser inRP ou sur la CB :dédé:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ethan Roman ( +1 318-615-2202)
» Quand réparation rime avec sorcellerie - Ethan Roman
» I'll try anything once PV. Ethan
» He never had a chance || Ethan
» The road so far || Ethan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: