Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -61%
SEB Yaourtière multifonction : ...
Voir le deal
39.49 €

Salâh Ad-Dîn Amjad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Sam 5 Juin - 17:52 (#)

Salâh ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad UKnPd9s9
Date et lieu de naissance
An de grâce 1603, quelque part dans l’Empire Perse.

Nationalité
Perse. Possède actuellement un passeport iranien.

Profession
Homme d’affaire dans le pétrole.

Lieu d’habitation
Stoner Hill.

Situation financière
Aucun problème de ce côté-là.

Sire
Marzban

Étreinte
Janvier 1640 à l’âge de 37 ans (soit 417 ans dont 380 ans vampirique)

Disciplines
Nom de vos trois disciplines : (18 points à répartir)
Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

Clan
Chaos.

  • TEMPÉRAMENT
    CaractèreS’il a embrassé la cause du Chaos et qu’il en revendique la tête, c’est que lui-même est assez instable. Il peut dire blanc et la minute d'après va prétendre que c'est noir, niant fermement s’être positionné une première fois. Il a raison, même s’il a tort, il trouvera une faille, un détail permettant de prouver la véracité de ses dires. Les oppositions l’insupportent et mettra tout en œuvre pour convaincre son interlocuteur, afin qu’il épouse la même opinion. Salâh a toujours vu les choses en grand, il est incapable de se contenter de peu, il lui faut toujours plus. Et il s’en donne les moyens, qu’importe le prix, du moment où ça ne touche pas son Infant. Sacrifier des êtres pour parvenir à ses fins est une possibilité déjà évoquée, du moment que cela bénéficie à ses desseins. Il a le discours facile et l’écoute en berne. Les arguments d’autrui ne l’intéresse pas, ils sont faux quoi qu’il en soit, il n’y a que sa parole qui soit d’or. Les lois ne sont pas faites pour lui, mais il fait la loi et il compte bien qu’elle soit respectée. S’il doit recourir à des actions extrêmes, il le fera, sans aucun scrupule du moment que son but est atteint. Et pour cela, il s’entoure pas forcément des plus forts, mais va chercher ses disciples dans les bas-fonds de la populace, ceux qu’il aime appeler les « oubliés ». Dans l’ombre, il distille de belles paroles, imprime dans les esprits des jours meilleurs et réussi à convaincre son auditoire de travailler pour lui. S’il trahit sa parole, il trouvera une échappatoire, une porte de sortie, faisant glisser les erreurs et les fautes sur un pion qu’il poussera dans l’arène, le donnant en pâture à ses disciples, lui permettant de garder la tête haute. S’entourant de mages noirs qui le rattachent à ses dons perdus, la colère bout dans ses veines, bien plus ardemment que le sang qui y circule. Même s’il connait les sorts, les gestes et les conséquences, plus aucune essence magique ne s’échappe de son esprit et en garde un goût particulièrement amer. La torture, les actes diffamatoires, la trahison, rien ne lui fait peur. Il considère les guerres comme un terrain de jeu, il faut savoir manipuler, à bon dosage, chaque pièce, les placer sur les bonnes cases et surtout au bon moment.
  • UNE NUIT DANS VOTRE PEAU
    Des métiers, il en a eu une bonne dizaine si ce n’est plus. A une époque, il excellait en vendeur de chameau mais les animaux sentaient trop mauvais et il n’aimait pas ramasser les excréments. Il a connu des moments de disette et s’est promis de ne jamais plus être dans la nécessité. Depuis lors, il observe le monde, étudie les hommes et leurs convoitises. S’il le faut, il raréfie le marché, étant capable de s’endetter monumentalement, sachant très bien qu’au bout du compte, les bénéfices combleront et créeront des excédents colossaux. Salâh a fin nez pour les investissements et un sens aiguisés pour les affaires. Plus prévoyant un requin de Wall Street, il est là où on ne l’attend pas, parvenant à déjouer les plans des gros investisseurs. Son nom ne circule pas, il utilise des courtiers qui eux-mêmes ne savent pas pour qui ils travaillent. Même si le monde moderne reste une aberration pour lui, il a le sens des affaires dans la peau. Il ne s’agit que d’offres et de demandes et cela, depuis la nuit des temps. L’or noir a fait de lui un homme extrêmement riche mais il se garde bien de le crier sur les toits. Il vit de manière aisée sans tomber dans l’opulence et cache soigneusement toute trace de sa fortune. Etant réfractaire à la technologie, son empreinte est quasi indétectable. Il communique par téléphone filaire ou par courrier postal lorsqu’il s’agit d’extrême urgence. Il privilégie les contacts, recevant et distant ses ordres directement aux personnes concernées. Au moindre doute sur un de ses contacts, il l’élimine, purement et simplement, le remplaçant dans la foulée par un autre subalterne. Il y a un constant roulement dans son personnel, afin de pallier aux trahisons et aux fuites, sans compter qu’il utilise son don de chimérie sans limite. Hormis les affaires, il garde un œil aiguisé sur son empire oriental qu’il gère d’une poigne de fer. Ses nombreux contacts, vampires et sorciers noirs lui sont fidèles, connaissant que trop bien les châtiments qui les attendent au moindre faux pas.

    Il aime la magie noire et la regrette, bien plus que son existence humaine. Mais l’Eternité lui a offert de nouveaux dons, extrêmement puissants qu’il s’applique, avec énormément de rigueur, à étudier. Il sait que le chemin est encore long, grâce à sa ténacité et pugnacité, il parvient à d’excellent résultat, bien qu’insuffisant à ses yeux.

    Parfois, il s’octroie une nuit paisible, aimant flâner le long des cours d’eau, se mêler à la foule, chasser en compagnie de Yago.
  • Caractéristiques de race

    Chimérie
    2
    Quietus
    3
    Présence
    0

    Le début de son éternité a été très difficile, ne l’acceptant pas. Il aurait voulu mourir, comme le reste de son clan. Petit à petit, à force des choses et ayant cette rage de « vivre » en lui, il s’est battu contre sa propre Bête.

    Il gère sa soif au gré de son humeur, se laissant parfois aller jusqu’à la frénésie, libérant volontairement le monstre assoiffé qu’il peut être. Jamais il ne se nourrira d’une poche de sang ou pire, de sang synthétique, trouvant le goût absolument ignoble. Parfois, il lui arrive de chasser ou d’organiser, avec quelques amis, des battues. Il ne le fait pas aux Etats-Unis, uniquement dans le désert, là, où les cris peuvent résonner sans éveiller de soupçons.

    Après des débuts difficiles, il a adopté sa Bête, il l’aime, la vénère, écoutant ses besoins auxquels il répond volontiers.

    La technologie et Salâh, font deux. Il déteste ça et s’entoure de personne étant à la pointe du savoir dans cette matière-là. Il n’a pas de téléphone portable, estimant que si quelqu’un veut le joindre, il peut se déplacer. Son réseau est vaste, lui permettant d’être informé en tout temps des affaires importantes. Il paye en cash, n’a pas de carte de crédit, s’il est à sec, ses assistants le feront pour lui. L’électricité et l’eau chaude sont bienvenues, comme bien d’autres petites inventions qui rendent l’éternité plus douce.

    Chimérie : Il l’utilise pratiquement constamment, c'est presque une seconde nature. Ce sont des chimères simples, qu'il est le seul à voir. Elles agissent en fonction de son état d'âme et s'accentuent dès que son humeur fluctue. La joie imprime des oiseaux, des papillons, des lucioles ou autres volatiles plus ou moins gros. Sous le coup de la colère, des illusions plus sombres volètent autour de lui sans qu’il s’en rende vraiment compte.

    Quiétus ou Mort Silencieuse : C’est un don qu’il apprécie énormément, tant en défensif qu’en attaque. Le don de Quietus est venu bien plus tard que Chimérie. Des rencontres diverses et des actions, pas toujours louables, l'ont fait éclore. Dès lors, Salâh consacre énormément d'énergie et de temps à l'apprentissage de ce don qu'il chérit particulièrement. Sans Sire pour le guider, il découvre peu à peu les multiples possibilités de ce don. Il agit avec précaution, ayant déjà été affecté par son propre venin.

    Salâh adore cette bénédiction, l'utilisant pour ses principes de poison, de contrôle de la vitae et de la pestilence. La discipline se concentre sur la destruction de la cible par des morts lentes et extrêmement discrètes, lui permettant de dissimuler tout rapport avec sa victime. Lorsqu’il l’utilise, les cris de ses victimes sont aussi silencieux que la mort qu’il instille, les étouffant dans une bulle de silence.

    Cette maîtrise acquise, Salâh fait la connaissance du Venin de Scorpion, l’enthousiasmant encore plus. Il est capable de modifier les propriétés de son sang, parvenant à créer un puissant venin, retirant toute résistance à ses proies. Il se rend compte que ce don affecte également les autres vampires, l’emplissant d’une joie meurtrière. Cette révélation lui donne confiance, sachant que jamais il ne pourra être victime de Diablerie, étant capable de corrompre son propre Elixir. Le contrôle doit être total, car il peut être fatal pour son jeune Infant, ce qui terrorise Salâh.

    Ce pouvoir, aux multiples visages, donne également la possibilité à Salâh de stocker sa Vitae en fiole afin d’avoir une réserve confortable. Lors de danger imminent, il en donne quelques-unes à Yago. La puissance du chef du Chaos grandit encore. Il peut désormais s’attaquer directement aux systèmes veineux et artérielles afin de créer un saignement. Si pour l’heure, ces victimes ne décèdent pas, elles perdent quelques culots de sang tout de même.

    Présence : Non développé.

    La non-vie de Salâh n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, bien au contraire. Mais après plusieurs siècles, il ne fait plus qu’un avec sa Bête. Il la connait, peut-être trop bien, jouant jusqu’aux extrêmes limites avec elle, la libérant volontairement parfois. C’est un jeu dangereux auquel il joue, il le sait et aime ce sentiment d’outrepasser les frontières du raisonnable, n’est-il pas le Chaos ? Elle est sa compagne, il l’écoute, suit ses appels, obéit souvent à ses ordres.

    Les petites illusions ne lui demandent aucun effort, éventuellement un apport en sang légèrement augmenté mais comme Salâh se nourrit sans restriction, il ne voit pas grande différence. Quietus est plus demandeur, surtout lorsqu’il agit sur la transformation de son hémoglobine. Plus jeune, il est tombé à de nombreuses reprises soit en frénésie, soit en torpeur, se finissant quand même en frénésie du fait d’avoir abusé. A présent, les choses sont différentes, il maîtrise à la perfection ses dons, sachant exactement la quantité de venin à disposition. Les heures passées à tester, à étudier portent leurs fruits. Il a compris que l’apprentissage est synonyme de patience. Jamais il ne passera à un pallier supérieur sans être totalement maître de celui se trouvant actuellement.

    Salâh Ad-Dîn Amjad est un personnage puissant, il en a conscience, en use et en abuse, écrasant ses ennemis sous son talon comme de vulgaires cafards. Néanmoins, il cache un lourd secret, une vulnérabilité extrême qui pourrait le mener à sa perte, aussi efficacement qu’un simple être humain. Une malédiction plane sur lui suite à quelques déboires en Sibérie (voir histoire). Lors de la pleine lune, et uniquement durant cette nuit-là, Salâh perd tous ces pouvoirs durant quelques heures, étant aussi mortel que n’importe quel humain. Faible, perclus de douleurs et chancelant, il se terre dans des retraites secrètes, restant sous surveillance constante. Il n’y a que trois personnes qui connaissent son terrible secret : Nicola, son ami d’Eternité, Ashkan (PNJ), sorcier noir et Yago, son Infant.


  • AFFILIATION ET OPINIONS
    La Révélation permet aux vampires de s’affirmer, de vivre plus librement même si leur Eternité est parfois menacée. Même si il existe toute un groupe de mortel, tels que les adorateurs qui sont des gens néfastes, sans cesse à se prosterner aux pieds des vampires, quémandant à être mordus, marqués voir transformés. Salâh préfère largement les chasseurs, avec qui il aime s’amuser, ils sont, à ses yeux, tellement plus divertissants, même s’ils sont dangereux. Mais que serait une Eternité sans piment ? Les vrais chasseurs, ceux qui oeuvrent dans l’obscurité, ceux qui chassaient déjà les Immortels avant la Révélation, ceux-là sont bien plus inquiétants. Les autres, sont juste des touristes en mal de frisson. En fin de compte, cette mise au grand jour ne change pas beaucoup l’existence du caïnite. Ses agissements restent dans l’ombre des autorités humaines, cela les dépasserait tellement. Comment un simple mortel pourrait-il comprendre une amitié, des rivalités ou des complots s’étalant sur plusieurs siècles ?

    Quant aux sorciers, Salâh Ad-Dîn regrette sa première nature, toujours et encore, même si l’Eternité a été généreuse avec lui. Restant en contact étroit avec les manipulateurs de magie, il garde un œil attentif aux multiples possibilités lui étant désormais interdites.

    Il est le Chaos, crachant et déversant toute son ire sur l’Essaim qu’il juge ridicule et insignifiant. Salâh a déjà prouvé par le passé qu’il est capable de diriger le clan, preuve en est, l’Orient lui « appartient ». Malgré les diverses révoltes qu’il a pu rencontrer, il est et reste à la tête du Chaos, même si cette sotte d’Aliénor s’est emparée de l’antenne des Etats-Unis.

    Halloween 2019, il n’était pas présent à Shreveport, le vampire s’en mord les doigts car les tenants et aboutissants de ces évènements lui échappent quelque peu. Ce jour-là, il était resté au Motel avec Yago, fêtant Halloween à leur manière.


  • Singularités
    BONUSSon corps est marqué par les batailles du passé. Peu avant sa transformation, son clan a été attaqué engendrant de profondes blessures dans sa chair. Une cicatrice part de l’épaule gauche et descend sur son pectoral, premier coup porté par une dague. Un V perfore sa cuisse, l’empêchant de fuir et pour marquer définitivement la suprématie, l’ennemi abat son cimeterre dans son dos, formant une ligne claire dans sa peau hâlée en forme de croissant de lune, débutant sur l’omoplate gauche pour mourir sur son flanc.

    Le lobe de son oreille gauche est percé, il y porte un tout petit anneau en or blanc.
Who am I ?
Salâh Ad-Dîn Amjad Nlqeedyf
Je suis un prédéfiniBlase Marie. Visage Assaâd Bouab. Sagesse Pas important. Découvertecomment vous avez connu le forum ? Ethan a demandé à Rhys qui lui a dit de voir avec Eo et Nicola, Heidi m’a fait fuir mais Liam, Ozios, Aurora, Dana, Fao, Morgane et Zach m’ont dit de parler à Yago. Présence Quotidienne. Avis Ne changez rien. Crédits Crédit des images utilisées. Bazzart/Google/Internet ne sont pas des crédits. Mot de la fin Le Destin ?
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Sam 5 Juin - 17:52 (#)

Dunes et Chaos
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIOLes sables balayés par les vents brûlants forment de nouvelles dunes, détruisant celles de hier. Longtemps, il a cherché son année de naissance, sans pouvoir s’accrocher à un fait historique. Aujourd’hui encore, il n’est pas certain de son âge véritable, elle reste évasive et approximative. Lui qui aime les faits précis voit ce manque d’information comme une hérésie ; il est incapable de donner une date précise. Alors, il s’en est inventée une pour pouvoir faire comme les autres, pour avoir un prétexte de fêter sa venue sur terre. Considération idiote avec le recul, mais qui a, jadis été importante.

Les longues marches et chevauchées rythment sa vie dans cet océan ocre d’un désert sans fin. Son clan ne reste jamais longtemps stationné à un endroit, le monde est vaste et il y a tant à découvrir. Son immersion dans la sombre magie des arcanes se fait dès son plus jeune âge. Totalement à l’aise, il apprend rapidement à jouer avec elle. Adolescent, il en veut toujours plus et sacrifie sa descendance pour accéder à des sorts plus puissants. Salâh n’aura jamais d’enfant, c’est le prix à payer. Il accepte sans sourciller le marché, il n’a pas le temps à consacrer aux femmes et encore moins à des gamins. Il ne refuse pas la chaleur d’un corps féminins, mais n’offre pas de sentiment. Il doit garder la tête claire pour les incantations, pour les potions, pour être le meilleur. Son travail acharné est récompensé, il grimpe les échelons rapidement. Il ne brille pas uniquement en sorcellerie, c'est un excellent cavalier, un fin négociateur et combattant féroce. Il se démarque et l’on chuchote son nom au coin du feu, Salâh Ad-Dîn sera bientôt le nouveau dirigeant du clan.

Jamais il ne verra son heure de gloire arriver car le clan se fait attaquer alors qu’il atteint le très honorable âge de 36 ans. Le combat est inégal et d’une violence inouïe. Les assaillants sont des vampires qui ont attendu le crépuscule pour passer à l’action. Même si les arcanistes se défendent bien, ils sont abattus les uns après les autres. Les femmes et les enfants sont les premiers à embrasser la terre, leur sang colorant le sable. Salâh se bat, cimeterre et dague à la main, sort dansant sur ses lèvres. La nuit prend ses aises mais sa douce quiétude est perturbée par les cris d’agonie, les lames qui s’entrechoquent et le crépitement des flammes qui dévorent les tentes.

Bien avant que l’aube, il ne reste qu’un seul survivant. Une flèche plantée dans la cuisse pour éviter la fuite, il tient encore debout, animé par la rage. Il vocifère alors qu’ils rient, il insulte, ils le narguent. Ses ressources sont amoindries, il n’a plus l’énergie pour lancer quelques sorts puissants, la seule issue est la mort. Ses armes sont abandonnées alors qu’il met un genou à terre, signant sa reddition. Pourtant il n’abaisse pas le regard, il défie son bourreau qui s’approche. Son visage laiteux n’aborde aucune expression, ne permettant pas à Salâh d’anticiper sa prochaine action. Une dague acérée est plantée dans l’épaule de l’humain, lui arrachant un cri qui déchire la nuit. La lame est retirée mais elle poursuit son chemin, creusant un profond sillon sur son torse. La douleur est effroyable faisant chanceler le mortel. Il est rattrapé par les cheveux et trainé dans la poussière. Ses mains sont nouées dans son dos avant qu’il soit hissé sur la croupe d’un cheval. Son regard se pose sur les cendres et les corps des siens, quelques caïnites se repaissent encore sur les agonisants. Son père, vieil homme aux cheveux grisonnant, est étendu sur le dos, les yeux rivés à tout jamais sur la voute stellaire. La conscience l’abandonne, le plongeant dans un sommeil non réparateur et sans rêve.

Le réveil est difficile et douloureux, empêtré dans la souffrance, il constate qu’il se trouve dans une caverne. Les immortels sommeillent sous bonne garde d’arcanistes facilement reconnaissables par les runes courant sur leur bras. A travers le brouillard de la fièvre, Salâh reconnait un visage. Malgré la semi conscience, un mot unique filtre à travers ses lèvres gercées.

- Traître !


******


Plusieurs mois s’écoulent dans une haine cordiale. Salâh est traité plus bas que terre, servant de calice et d’esclave. Malgré son statut, la volonté de l’humain ne vacille pas, il fait front, encaisse les coups tant physiques que psychologiques, ne courbant l’échine, gardant son regard planté dans celui de ses ravisseurs et tout particulièrement de Marzban, son bourreau favori.

L’occasion se présente, un jour de janvier 1640 ; il saisit sa chance, fonce à travers les boyaux de roche et échoue dans le sable, un soleil puissant brûlant ses rétines. Aveuglé, il recule, cherche l’ombre pour acclimater ses yeux. Le vent réchauffe sa peau, il soupire et sourit depuis bien longtemps. Quitte à perdre la vie, autant la donner à ce désert qu’il a toujours connu. Sa carcasse nourrira les quelques animaux vivant dans les dunes. A pieds nus, il quitte son refuge, se préparant mentalement à y laisser sa peau.

Le crépuscule arrive, bien plus vite que prévu, Salâh est à bout de force lorsque la lune grimpe dans le ciel, inondant les sables d’une teinte argentée. Le martèlement des sabots se fait entendre, l’heure de son trépas a sonné. Il suspend sa marche et attend, un sourire accroché à ses lèvres. Le cheval s’arrête, à bonne distance, une lame sort de son fourreau, son grincement amplifié par l’immensité de l’environnement. Le cimeterre frappe sans prendre la vie, dansant sur l’épiderme brûlée du mortel. Sans résistance, il tombe, la mort menace de tirer son voile. Mais l’autre en a décidé autrement. Il se jette sur l’homme mortellement blessé pour se repaître. Avant que la vie se retire, Marzban force Salâh à boire, lui offrant le baiser de l’Eternité.


******


- Pourquoi ne m’as-tu pas tué ? La haine fait vibrer la voix de Salâh.
- Trop facile, je veux que tu te souviennes éternellement de moi.
- Tu sais que je serai ton assassin ?
- Peut-être, peut-être pas.
- Je le serai !

Les maltraitances se poursuivent, il est le dernier né de la colonie devant se plier à tous les ordres de ses aînés. Aucune éducation ne lui est distillée, il doit faire son apprentissage seul. Ses nombreuses frénésies sont condamnées et durement punies. Durant vingt ans, le Nouveau-Né ressasse sa vengeance, imaginant mille tourments pour celui qui lui a offert l’Eternité. Toutes les nuits, de nouveaux scénarii éclosent dans son crâne, tous plus atroces les uns que les autres. Son existence est rythmée par des destructions massives d’autres clans et la servitude de son Sire. Il apprend de nouvelles techniques de combat : il est également initié à la torture qu’il abhorre, Marzban faisant souvent, au préalable, une démonstration sur son Infant.

Salâh découvre Chimérie lui permettant d’échapper à la vigilance de ses gardiens malgré le lien qui l’uni à son Sire qui ne se préoccupe guère de sa présence ou non. Grâce à sa connaissance parfaite du désert Perse, le jeune vampire réussi à prévenir les clans, d’attaques imminentes. La horde perd peu à peu quelques vieux caïnites, bien trop sûrs de leur suprématie, ne se méfiant pas des humains. Secrètement, Salâh s’allie à une guilde de sorciers, dévoilant le fief de sa propre colonie, signant la fin de Marzban et les siens. Seulement, les choses ne se passent pas comme prévues et le Chef, ayant pressenti la traîtrise de son Infant, s’enfuit quelques minutes à peine avant l’attaque, tandis que le Salâh prend part à l’extermination de ceux qui l’ont tant avili.

Désormais libéré de l’emprise de ses créateurs, il se rapproche des différentes factions de sorciers qui hantent ce désert, si cher à son cœur. Son nom commence à courir dans les oasis et les villes où se rassemblent hommes et créatures surnaturelles. Son histoire se répand en Perse, dans le monde des Immortels et dépasse bientôt les frontières, il a bravé Marzban, s’en est affranchi. Il œuvre, toujours dans l’ombre, s’alliant aux plus faibles pour libérer d’autres villages et faction, étant sous l’emprise de personnes peu scrupuleuses. Il fédère, grâce à des méthodes peu conventionnelles, et devient rapidement un visionnaire au sein du peuple de l’ombre, souhaitant déjà à cette époque, faire connaître leur existence aux humains. Mais il est trop tôt, les croyances sont bien trop ancrées, les peurs et la religion les condamnent. Il ne fait aucune distinction entre les différentes races, même si à couvert d’oreilles indiscrètes, il privilégie la sorcellerie et les Immortels.

Dans les années 1670, il découvre la capitale de la Perse, Ispahan qui est considérée comme la ville à l’image du paradis. Emerveillé par les beautés des jardins et la diversité des peuples, il apprend, étudie le comportement des hommes et de leurs dirigeants. Le monde n’est pas fait uniquement de sable et de dunes. Les livres, aux images colorées émerveillent Salâh qui rêve de fouler de nouvelles terres. Fort de nouveaux savoirs, il s’entoure de personnes influentes, tissant sa toile à l’ombre des regards des mortels. Il approche le Chah Soleiman et sa cour lui permettant d’étendre son réseau. Les nuits perses portent désormais le nom de Salâh Ad-Dîn.

Les guerres des humains ne l’intéressent pas, il a suffisamment à gérer avec son univers. Son horizon s’agrandit, découvrant de nouvelles contrées, rencontrant de nouvelles personnes, repérant rapidement ceux avec qui il va pouvoir traiter et ceux qui doivent être éliminés. Sans pitié pour les traitres, les exécutions vont bon train, il n’y pas de sommation, pas d’avertissement. Privilégiant toujours le bas peuple qui est en surnombre, connaissant leur langage, il monte en puissance. Ces méthodes varient sans cesse, déroutant ses ennemis qui ne parviennent pas à comprendre sa logique. Il n’a pas de palais, pas de domicile fixe, on ne sait jamais où le trouver, c’est un nomade. Rares sont ceux qui connaissent l’emplacement d’une de ses nombreuses retraites. Fin manipulateur, il promet et assure la parole qu’il donne.

Toutefois, une ombre terni son palmarès, Marzban est toujours de ce monde. Sa tête est mise à prix mais personne n’est capable de donner des informations concrètes au Maître du Chaos.

Sa soif de connaissance le pousse vers le nord, vers les immenses forêts de Russie. La neige et le froid sont des éléments nouveaux qu’il apprécie grandement. Sensible à la beauté des paysages, il prend son temps. Il se déplace seul, sachant que sa solitude ne le trahira pas. Il est beaucoup plus aisé d’approcher de nouveaux peuples en se présentant comme un humble voyageur solitaire. Toutefois, il possède des informateurs dans diverses villes, déjà en place, avant même qu’il ne foule ces terres inexplorées. Des cousins de cousins appâtés par des gains conséquents deviennent de très bons hôtes, même si certains ne revoient jamais le jour, mystérieusement tués par on ne sait qui. Se servant des mythes et légendes locales, il instille la peur dans le cœur des enfants et des parents.


******


Moscou n’est plus très loin, la nuit s’est faite blanche, de gros flocons alourdissent ses épaules. Il n’est qu’une ombre qui serpente entre les sapins faisant fuir la faune locale, les dérangeant dans leurs habitudes. Une branche craque, bien trop fort pour être attribuée à un animal. Une aura forte et oppressante s’abat sur Salâh qui connaît que trop bien l’origine de ce sentiment. Dans la clairière, une silhouette se dresse. Campé solidement se ses jambes, cimeterre au clair, Marzban attend son Infant. Ses intentions sont limpides, le combat ne verra pas de perdant, seul le vainqueur quittera cette forêt, les cendres de l’autre danseront à jamais au gré du vent froid, bien loin des dunes natales.

Malgré l’imposante stature de son adversaire, le Maître du Chaos ne cille pas, la peur est remplacée par toute la haine qu’il éprouve à l’encontre de son créateur. Avec une lenteur calculée, il dégaine son propre sabre et empoigne sa dague. Ils s’observent, se jugent sans qu’aucune parole ne soit échangée. Puis, soudainement, les corps se mettent en mouvement, entrant dans une danse mortelle. Les lames s’entrechoquent tandis que des illusions féroces font irruption, entrant dans l’arène. Salâh se concentre uniquement sur son redoutable adversaire, alternant entre attaque et défense. Le sang commence à couler, de part et d’autre et même si les blessures se referment, la douleur est cinglante. Salâh perd du terrain, malgré sa vilénie, ses ruses et ses illusions, il ploie le genou, offrant sa nuque à son adversaire. Marzban se fait un terrible plaisir à le voir ainsi à sa merci et redessine, de la pointe de son épée, la profonde cicatrice qu’il a jadis façonnée de son cimeterre. Ainsi, le Chaos prend fin dans cette sombre forêt, si proche de la capitale russe, tout doit finir, rien n’est éternel, il le sait et l’accepte. Ses paupières se closent, il est prêt.

Le silence prend ses aises alors que la lame est levée, même le vent retient son souffle. La neige crisse, le tranchant d’une arme emplit la nuit et la tête de Marzban s’échoue au pied de son adversaire.


******


Les années s’enchaînent, Salâh s’est installé à Moscou en compagnie de Nicola Alighieri. Sa compagnie est délicieuse et même s’ils n’ont pas la même vision du monde, les deux Immortelles s’entendent à merveille. Le temps file, le Fils du Désert est heureux pour la première fois de son éternité, puisant sa force dans l’expérience de son aîné qui lui offre ce que son créateur ne lui a jamais donné. Amant, ami, frère d’armes, ils marchent ensemble même si Salâh surveille son empire depuis la Russie, même si les voyages en Orient sont fréquents. Il s’affirme, développe son don de Chimérie sous la bonne garde de quelques sorciers noirs dont il a fait la connaissance dans quelques pays traversés lors de ses épopées.


******


De retour d’Ispahan, Salâh trouve un Nicola avec un moral en berne et une vengeance qui bouillonne dans ses veines. Une nouvelle fois, il vient de perdre un de ses Infants. Jouant la carte de la compassion, il suit son aîné sans poser de question, ils commettent l’irréparable. La torture ne fait pas peur au Chaos, bien au contraire, il la maîtrise grandement. Ce n’est pas la première fois qu’il la pratique, loin de là. Aux côtés de l’italien, attisant le feu de la férocité, ils jouent avec leur victime jusqu’à l’impensable. Ils se repaissent, avalent le pouvoir de l’assassin.

Les autorités blâment l’instigateur tandis que Salâh est exilé en Sibérie, il aurait dû avertir le conseil des méfaits de l’italien, l’empêcher de commettre cet odieux crime, alors qu’il l’a encouragé. Le conseil fait preuve de compassion pour Alighieri, dont la fortune est colossale, par contre, le nom du Chaos les effraye et le condamne à errer dans les terres inhospitalières du grand nord russe.

La séparation est brutale et injuste aux yeux de l’Enfant du Désert, une de plus. La nourriture est rare, il doit se contenter d’animaux, les humains ont fui les températures infernales de cette région du globe.

Les loups sont légions, c’est leur fief, Salâh l’a bien compris et pourtant, il s’amuse à les traquer. Ils sont sur leur territoire, il est l’intrus. Mais ce jeu malsain l’amuse, poussant le vice jusqu’à abattre le Beta de la meute. Il crée la discorde entre eux, sème la zizanie, les conflits explosent, l’Alpha a bien du mal à maintenir un semblant d’ordre. Bien vite, le vampire est démasqué et la chasse est lancée. Curieux, le caïnite se laisse encercler et ramener au clan. La sentence tombe, la chamane le maudit dans une cérémonie étrange et éprouvante pour l’Immortel qui commence à comprendre sa terrible erreur. La lune, témoin du rituel, scelle la malédiction. Lors de sa plénitude, et uniquement lorsque son disque est totalement empli, le Fils de Caïn, perdra tous pouvoirs, devenant durant les cinq premières heures de la nuit, un simple humain. Ce procédé ne se faisant évidemment pas dans la sérénité, la souffrance du Baiser Mortel devra être revécue à chaque fois. Sa présence n’étant plus tolérée, il est éconduit à la frontière de leur territoire avec l’interdiction d’y revenir.

Nicola retrouve son ami, en piteuse état et l’emmène à Saint-Pétersbourg. Le lien entre les deux vampires renaît pour quelques mois, durant lesquels Salâh dévoile son terrible secret à son ami. Toutefois, il quitte l’italien peu avant le retour de Kikue sachant le peu de sympathie qu’elle lui voue.

C’est lors de cette éprouvante épreuve qu’il découvre son second pouvoir, Quietus. Même si au début il balbutie, n’ayant aucune idée de l’ampleur et la dangerosité de ce don, il apprécie les capacités offertes.


******


Les années passent et Salâh confirme son autorité dans les pays d’Orient, certains le traitent de fou, d’autres de visionnaire. L’Essaim se méfie et lui envoie régulièrement des émissaires. La diplomatie dont fait preuve le caïnite est remarquable, calmant les craintes de ceux qui régissent les lois vampiriques. Malgré la bonne figure qu’il affiche, les complots vont bon train. Il voit l’Essaim beaucoup trop conservateur, leurs lois sont désuètes et totalement obsolètes, sortant d’un autre temps. Il étend lentement mais très sûrement son emprise sur les pays du Caucase, ralliant la Turquie mais ne touchant pas à la Russie. Par méconnaissance, il préfère s’abstenir de s’infiltrer en Asie, mais sa mégalomanie lui chuchote à l’oreille qu’un jour, le Japon sera sous son règne.

L’ère industrielle bat son plein. Le monde change, des usines sortent de terre, de nouvelles technologies apparaissent. Il est méfiant et n’aime pas ce qu’il ne comprend pas. Prévoyant et visionnaire, Salâh place des pions intelligemment en investissant dans divers nouveaux secteurs. Son cercle s’agrandit, les caïnites œuvrant à ses côtés sont dignes de confiance. Au moindre doute, ils sont éliminés et remplacés. Il a des yeux et des oreilles à travers le monde.


******


Damas, la fin des Ottomans est proche, il souhaite voir l’évolution et ce qui peut être sauvé ou non. Les entrevues, les palabres et les accords prennent un chemin tout à fait satisfaisant pour le Chaos.

C’est lors d’une douce nuit qu’il fit la connaissance de Madame Aliénor Bellovaque en 1899. Les idées qu’ils échangent trouvent échos, ils ont la même vision des choses et de l’Essaim. Les soirées s’enchaînent, basées sur la discussion, tournées vers l’avenir. Mais très vite, ils se rendent compte qu’ils ne parlent pas le même langage, les avis diffèrent, trop ou pas assez modérés. Leur but ultime va dans le même sens, par contre, les méthodes employées sont totalement éloignés. Dans la chaleur des débats, l’émoi naît, la passion balaye les divergences. Un moment d'égarement, une nuit de folie, de sang et de sexe, où tous les excès sont franchis. Une nuit unique. Ils n’en parlent jamais, ni entre eux, ni avec leur proche. Ils se quittent au crépuscule, sans regret, pensant que leurs horizons ne se rejoindront plus jamais. Dès lors, Salâh garde un œil attentif sur les agissements de la française. Il se méfie d’elle, comme de l’aurore. Il la qualifie de perfide et d’opportuniste.


******


Chacun a repris sa route mais désormais, des espions tracent le sillage de la caïnite. De son côté, Salâh entretient des échanges réguliers avec Nicola. L’empire du Chaos prospère, plusieurs propriétés sont achetées à Téhéran, ville qui lui est totalement dédiée, c’est son fief, son antre. Mais même dans cette immense ville, on ne sait jamais où le trouver. Ses cachettes sont nombreuses et il se déplace sans cesse. Les soirs de pleine lune, il affronte seul sa malédiction, nuit de souffrance et d’agonie, renaissant après quelques heures pour se plonger dans des frénésies malsaines. Salâh est seul, même si une multitude de créatures gravitent autour de lui. Pourtant, les souffrances de la perte d’un Infant de Nicola hantent le caïnite. La solitude est une douce amie qui ne l’a jamais quitté, jamais elle ne lui fera de tort. Engendrer un fils de la nuit implique des contraintes et des obligations, tout comme un attachement sentimental. Il n’est pas certain qu’il veuille connaître les incessantes craintes liées à la procréation.

Aliénor rôde autour de Jérusalem, il ne comprend pas pourquoi et ce qui se trame. Ces informateurs restent perplexes, elle voit un jeune homme, un humain, une personne totalement insignifiante. Qui est-il, que lui veut-elle ? Salâh décide de se rendre dans la ville Sainte afin de juger par lui-même.

Durant la journée, des humains suivent le mortel, il n’y a pas un geste qui échappe à leur vigilance. La nuit, l’Immortel se charge en personne d’observer l’horloger. Sans même le connaître, il apprécie sa douceur, aime sa naïveté, chérit sa pureté. Il se surprend à désirer son corps fin et souple, souhaiterait voir ses mains caresser sa peau hâlée. Son regard pétillant cache certainement un esprit espiègle, Salâh veut le connaître. L’image du jeune Yago hante ses nuits.

Complotant avec ses sbires, il provoque la rencontre. Tout ce qu’il avait imaginé devient réalité, il ne s’était pas trompé. Le Destin a placé Aliénor sur son chemin qui l’a menée jusqu’à Lui. Il sera son Infant, Lui l’horloger de la petite échoppe de Jérusalem, Lui et pas un autre.

Les rendez-vous se multiplient, Salâh fait la connaissance d’un nouveau sentiment, voguant à mi-chemin entre la crainte de voir s’envoler ce diamant brut et lui arracher sa vie. Et pourtant, il va devoir agir, cette vipère de Bellovaque n’est jamais bien loin. Il craint qu’elle attente une transformation avant lui, il ne supporterait pas de voir Yago à ses côtés, il le veut pour lui et pour lui seul. Si sa tentative échoue, il mourra, éventualité qu’il n’envisage même pas. Il l’entraîne alors, hors de la ville, loin des siens. Le vampire a pris soin de faire aménager une grotte. Les environs sont sous bonnes surveillances, il ne souffrirait d’aucune intrusion. Des mages noirs ont érigé quelques barrières après leur passage, même un papillon ne saurait déranger le Fils de la Nuit dans son entreprise.

Yago est conduit dans les boyaux de pierre, guidé par des torchères accrochées aux parois, encouragé par la voix douce du vampire. L’émerveillement du jeune homme n’est pas feint lorsqu’il découvre la tente dormant aux creux de la roche. Des coussins moelleux accueillent les visiteurs, quelques denrées sucrées sont offertes, une boisson alcoolisée est ingurgitée, rendant l’atmosphère plus légère. Quelques illusions sont distillées, dont un colibri se posant sur la main du jeune homme. Un baiser et des sourires sont échangés. Glissant le long de sa mâchoire, maintenant le corps chaud contre lui, Salâh trouve la carotide qu’il transperce sans le moindre regret.

Les nuits suivantes sont éprouvantes, le Nouveau-Né a tout à apprendre, Salâh y met tout son cœur et son ardeur, lui enseignant les subtilités de la non-vie nocturne. Il veut être le Sire qu’il n’a jamais eu, il souhaite ressembler à son ami Nicola, véritable exemple pour lui. Attentif au moindre geste de son Infant, il fait preuve de patience et d’écoute.

Dix-sept ans emplis de fusion et de déchirements. Ils voyagent, le Sire fait découvrir l’Orient à Yago tout en poursuivant son enseignement. Le jeune vampire apprend, se rebiffe, se révolte mais s’apaise aussi vite que sa colère monte. L’empire de Salâh le dépasse, il est jaloux du temps qu’il passe à donner ses instructions, à écouter les rapports, à écrire des missives. L’Ancien met tout en œuvre pour briser les restes d’humanité chez Yago, il le veut sien, totalement et entièrement. Mais cela ne se fait pas sans heurts. Le caractère violent de Salâh refait surface, fissurant leur belle entente. Lors d’une dispute plus féroce que les autres, le jeune vampire échappe à l’autorité tyrannique de son aîné et fuit vers l’Europe. Il le fait suivre discrètement, même si le don Sire – Infant fonctionne à merveille. Il veut connaître chaque geste, savoir qui il rencontre, quel son ses ambitions et ses buts.


******


La seconde guerre mondiale est terminée et les affaires reprennent. Les différents entre Salâh-Ad-Dîn et les autorités vampiriques s’accentuent, ils voulaient abattre son Infant. Yago a trouvé refuge chez un couple allemand après avoir été traumatisé par l’Holocauste. Dégoûté, le Chaos fulmine, l’éducation de Jürgen est à l’opposé de la sienne. Etant dans le collimateur de l’Essaim, il n’ose l’approcher en personne. Reprenant ses vieilles habitudes, il appelle les laisser pour compte, s’allie à eux afin d’atteindre ce que Jürgen a de plus cher, Barbra. A la tête d’une horde de rats, il manque de peu de tuer la Marquée de l’allemand qui se voit contraint de lui offrir le Baiser de la Mort s’il ne veut pas son trépas. La confiance entre Yago et Landgraf s’effrite pour finalement se briser. Il récupère son Infant, le réconforte et l’emmène loin de cette Europe qu’il n’a jamais vraiment aimée même si au fond de lui, il aimerait bien la voir sous son joug. Mais ce continent est si vieux qu’il croule sous des lois ancestrales, obéit à des préceptes qui dépassent son entendement.

L’Amérique l’appelle, il n’a jamais été sur le nouveau continent, il est intrigué par les histoires que l’on raconte. Il imagine que les sorciers doivent être nombreux, tout comme les loups ce qui le chiffonne légèrement. Il ne voit pas les années défiler et ne s’occupe pas des guerres des humains, bien trop accaparé à créer de nouvelles alliances, gouverner son empire et courir après Yago qui fuit à la moindre contrariété. Il reconnaît qu’il a sa part de responsabilité dans ces énièmes conflits, il est bien trop impulsif, sa violence n’est pas canalisée et ses mots n’ont pas de filtre. Mais il est incapable de réfuter sa colère devant les enfantillages de son Infant. Alors, il le laisse courir, sachant qu’ils se retrouveront toujours. Le retenir ne ferait qu’aggraver la situation.

A l’Orient et aux pays du Caucase vient s’ajouter le Maghreb qui accueille le Chaos avec joie, l’Essaim n’ayant jamais été très présent dans leurs contrées. Sa toile s’agrandit et ses contacts s’intensifient. Ses émissaires sont nombreux mais il connaît chacun d’eux personnellement. Il rencontre quelques congénères, plus vieux, plus jeunes, s’enquiert de leur satisfaction des autorités mais les caïnites restent discrets, surtout en Europe. Satisfait de ses divers contacts, il s’aperçoit qu’une fois de plus, Yago a pris le large, le devançant en fonçant vers les Amériques.

Le temps n’étant pas une contrainte, il laisse Yago vaquer à ses pérégrinations, sachant que les retrouvailles, dans ce nouveau monde, seront très certainement à la hauteur de leur manque. Heureux de la Révélation, Salâh débarque aux Etas-Unis et s’installe au Lucky Star Motel. L’établissement est insalubre et décrépit, totalement indigne de Maître du Chaos. Il sait que ce n’est que temporaire et accepte d’y séjourner. Yago est revenu à ses côtés pour son plus grand plaisir. Aliénor et son amant Serguey se joignent également au clan du Chaos. Vivre sous le même toit que la vampire relève d’un exercice difficile pour lui. Toutefois, il parvient à donner le change en public, même si en son for intérieur il souhaiterait l’étriper. Les têtes à têtes sont rares et se soldent souvent dans des disputes musclées.

Appelé d’urgence à Baku en Azerbaïdjan, Salâh quitte Shreveport en toute hâte, sans prévenir qui que ce soit, laissant Yago gérer l’enclave américaine. Œuvrant dans l’ombre, à Baku, il rétablit l’ordre lorsqu’il apprend qu’Aliénor a profité de son absence pour arbitrer un putsch. Ses partisans ont été massacrés, seuls quelques vampires et sorciers, dont Ashkan ont pu s’échapper.

Sa colère éclate, faisant quelques victimes sur son passage et décide de contre-attaquer. Pas dans l’immédiat, il va devoir réfréner ses envies de meurtre qu’il voue à l’encontre de Aliénor. Sa vengeance sera terrible et mûrement réfléchie pour une fois.

Yago est sain et sauf, si elle avait osé toucher le moindre cheveu de son Infant, elle ne serait plus de ce monde. Une missive est envoyée à Yago, le rassurant et le prévenant de se tenir prêt. Deux jours plus tard, Salâh revient à Shreveport, dans une parfaite discrétion. Personne n’est au courant hormis Ashkan qui a établi un nouveau pied-à-terre pour le Maître du Chaos dans le quartier de Stoner Hill. Grâce au Sorcier Noir, l’Infant est informé du retour de son Sire. Ils se voient secrètement à divers endroits de la ville tandis que Salâh tisse patiemment sa toile.



L’histoire se termine en septembre 2020, afin que Salâh-Ad-Din puisse préparer quelques vengeances.


CHRONOLOGIE


1603 environs Naissance de Salâh Ad-Dîn Amjad.

Janvier 1640 Vampirisation.

1687 Combat entre Salâh et Marzban. Nicola Aligheri intervient in extremis et décapite le Sire de Salâh.

1789 Nicola se venge de l’assassin de son Infant. Salâh l’assiste. Ils commettent conjointement une Diablerie. Suite à cet acte, Salâh est exilé en Sibérie.

1791 Confrontation avec une meute de loups. Il est maudit et expulsé de la région.

1792 Nicola retrouve son ami et le ramène à St. Pétersbourg.

1795 Il quitte Nicola en bon terme et retourne à Ispahan mais déménage à Téhéran, devenue la capitale. Il solidifie les liens et affirme son empire.

1899 Rencontre avec Aliénor Bellovaque. Les idées se rencontrent et les avis divergent.

1924 Rencontre avec Yago dont il s’éprend. Il pense à infanter mais reste encore indécis.

Décembre 1925 Yago l’obsède, il le veut sien. Après quelques échanges de courrier avec Nicola, il offre le Baiser de la Mort à Yago.

1942 Fuite de Yago après de nombreuses disputes.

1950 Salâh récupère Yago en Allemagne après une confrontation indirecte avec Jürgen et Barbra.

2013 Départ de Yago pour les Etats-Unis, laissant Salâh à Téhéran.

2016 Retour de Yago auprès de Salâh.

2017 - 2018 Plusieurs aller – retour à Téhéran.

Juin 2020 Départ précipité de Salâh pour Baku, Azerbaïdjan.

Juillet 2020 Putsch d’Aliénor durant l’absence de Salâh.

Septembre 2020 Retour de Salâh à Shreveport, totalement incognito.

Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad 1E5CfUE Salâh Ad-Dîn Amjad AoZyjkn Salâh Ad-Dîn Amjad BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad KOVXegv Salâh Ad-Dîn Amjad WZKlL7H Salâh Ad-Dîn Amjad J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad ZfHtADc Salâh Ad-Dîn Amjad Jq60QrG Salâh Ad-Dîn Amjad MaP8TbX

"Before I die alone."

Salâh Ad-Dîn Amjad GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 5 Juin - 19:01 (#)

Le Destin.

Fallait au moins ça, pour te foutre Salâh dans les bras alors que le scénario était posté depuis MOINS DE DEUX JOURS.

Quel plaisir de voir ce personnage débarquer de nouveau parmi nous. Et quelle angoisse, à venir.
J'ai vraiment hâte de savourer ta fiche comme tu t'en doutes. Ça va être dantesque.

Bon courage pour la rédaction et merci d'avoir saisi cette occasion Salâh Ad-Dîn Amjad 2135486406


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 5 Juin - 19:18 (#)

Coucou !

J'ai lu les grosses lignes du scenario et il a l'air top ! Je vais suivre ta création et surement t’embêter plus tard pour un lien :blbl:

Bon courage pour ta rédaction ! Vilénie et sacrilège sur toi ! :héhé:
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Salâh Ad-Dîn Amjad Q7W8755J_o

Salâh Ad-Dîn Amjad 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Sam 5 Juin - 19:29 (#)

*crépite d'impatience comme une pucelle émoustillée*

:blbl: :blbl: :blbl:
Revenir en haut Aller en bas
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
Heidi Janowski
Heidi Janowski
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
NE M'OUBLIE PAS

En un mot : TROUBLE
Qui es-tu ? : ­­Salâh Ad-Dîn Amjad WHGHcJS3_o
≡ Humaine ­­de 25 automnes, beaucoup moins dans sa tête
≡ (ex(ex))Trompettiste professionnelle autoproclamée
≡ Marquée de la Reine d'AA, miss Elinor Lanuit elle-même
≡ Cousine de la démoniaque experte en chantage, Anna "la s****e" Janowski
≡ Mordue au littéral comme au figuré

Facultés : ≡ Surnaturellement agaçante
≡ Maîtresse du sarcasme et de l'ironie
≡ Balbutiements du tout premier niveau de Présence vampirique tout fraichement héritée

Thème : 'Round Midnight - Miles Davis
Salâh Ad-Dîn Amjad 9mSwE8c1_o
QUAND J'AURAI SOMBRÉ

Pseudo : Pourpre
Célébrité : Gaia Weiss
Double compte : feue Helena
Messages : 2169
Date d'inscription : 01/09/2020
Crédits : vava: pourpre ; sign : drake ; pic: LUNAR.
Sam 5 Juin - 19:38 (#)

*se demande à quoi elle ressemble quand elle est émoustillée :wtf:*

Quoi qu'il en soit, joli avatar :perv: bon courage pour la rédaction et puis tout le reste hein, juste essaie de calmer la misogynie :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Le petit randonneur pédestre, aka Sugar Ratatouille Baby
Tyler Frisk
Tyler Frisk
Le petit randonneur pédestre, aka Sugar Ratatouille Baby
Broken smile, tired eyes

En un mot : Rat-Garou
Qui es-tu ? : Fouineur professionnel / Détective privé
Facultés : Maitrise les forme Hispo et Ferus
gif
Let the darkness lead us into the light

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Jamie Campbell-Bower
Double compte : Anna Janowski - Emma Zimmer
Messages : 1242
Date d'inscription : 12/05/2021
Crédits : (avatar) Vostae-Vocivus / (icons) Ethereal, Pinterest / (gifs) Tumblr
Sam 5 Juin - 19:41 (#)

J'ai hâte de voir ce que ça va donner !! :yeah:

Bon courage pour ta rédaction. :coucou:
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Salâh Ad-Dîn Amjad Q7W8755J_o

Salâh Ad-Dîn Amjad 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Sam 5 Juin - 19:45 (#)

C'est pas de la misogynie Heidi, c'est l'ordre naturel des choses :wtf:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 5 Juin - 20:00 (#)

(re?)bienvenue !!!! :D bonne rédaction ! :haha:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 5 Juin - 20:41 (#)

Yago Mustafaï a écrit:
C'est pas de la misogynie Heidi, c'est l'ordre naturel des choses :wtf:

Salâh Ad-Dîn Amjad Tenor

:saoule:
Ca, c'est l'ordre naturel des choses m'voyez :baille:

Bon, sérieusement, j'ai très hâte d'en lire davantage et d'enfin pouvoir RP avec Salâh parce que depuis le temps que je connais ce scénario/personnage j'ai jamais pu le croiser et savoir qu'il sera entre de bonnes mains, ça fait plaisir. J'espère que tu t'amuseras comme il se doit avec ce personnage infernal, mystérieux et plein de charme en réalité, même si Dillon le trouve moche et inintéressant m'enfin elle a des goûts... particuliers Salâh Ad-Dîn Amjad 2123094687 (et je te fourrerai Astaad dans les pattes je pense aussi, faut bien que je la foute dans les pattes de tout le monde celle-ci :arrow:)

T'iras récup ton Infant dans la poubelle où je l'ai kické :siffle:

Rebienvenue chez toi et amuse toi bien encore et encore parmi nous :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 5 Juin - 21:10 (#)

:cachotier: :cachotier: :cachotier:

Cela se passe de mots. Quel bonheur de pouvoir découvrir une nouvelle facette de ton jeu, trop hâte d'en lire plus sur ce nouveau semeur de chaos (LE PIRE DE TOUS EN PLUS) :heart:

Bon courage coupain :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 5 Juin - 21:43 (#)

Un camarade fouteur de troubles ! Très content de te voir incarner un nouveau personnage ici pour se délecter un peu plus de ta jolie plume ! On va faire des folies ensemble :cachotier:

Aurora le dira pas, mais elle est contente ! :héhé: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Kumquat, le Glaçon Impérial.
Mei Long
Mei Long
Princesse Kumquat, le Glaçon Impérial.
ASHES YOU WERE

En un mot : Derrière elle, les traumatismes de l'Orient. Devant, ce spectaculaire et dangereux Occident. Entre les deux, cette douce torpeur, bourreau et gardienne de sa déraisonnable folie. De sa folle déraison.
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Thème : Secret Garden - Adagio
Salâh Ad-Dîn Amjad Tumblr_inline_npan6mSA981rc0vff_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Drustan
Célébrité : Gong Li
Messages : 295
Date d'inscription : 29/04/2019
Crédits : bazzart
Mer 9 Juin - 9:23 (#)

Alors? C'est comment de se faire voler sa place par une créature charismatique et avec de plus beaux cheveux? :cachotier:
(Et deux arguments de poids qu'on n'aura jamais?)

Je ne sais pas si je vous dis bienvenu à toi et tes deux orphelines, on me souffle que oui alors ma foi....bien.........ve.....nue (ça pique)

Plus sérieusement, cet avatar :héhé: Je l'ai vu dans plusieurs programmes et mamamia.... il est graou... on en croquerait bien un morceau!
Et le personnage est top!

Bonne rédaction et au "plaisir" :thuglife:
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Lun 14 Juin - 18:55 (#)

Tout d’abord je tenais à vous remercier de vos messages de bienvenue et vous présente mes excuses de ne pas y avoir donné suite immédiatement. Mais bon, entre gouverner mon empire, courir après Yago qui a tendance à se carapater à l’autre bout du globe, échafauder des plans machiavéliques et imaginer comment je vais pouvoir torturer et mettre fin aux nuits d’Aliénor… c’est compliqué de vous répondre. *Smile*


En tout cas, merci pour vos mots d’encouragement, d’ailleurs je ne vous cache pas que j’en ai eu grandement besoin. Une mention spéciale pour Yago qui a encaissé ma mauvaise humeur concernant certains passages.


@Eoghan Underwood

J’espère que tu ne seras pas déçu… Et arrête d’inviter Yago ! Quant à ton alter ego… Dis lui qu’elle est dans mon collimateur


@Kiernan Ata'Halne

Petite Fleur, je ne suis pas certain que tu veuilles me rencontrer, ta magie est bien trop clair pour moi.


@Yago Mustafaï

Merci pour ta patience, tes conseils, ton assistance et tes encouragements !

J’espère que désormais tu ne vas pas, encore, t’évanouir dans la nuit, m’obligeant à te courser aux quatre coins de la planète


@Heidi Janowski

Heidi émoustillée ? J’avoue que je paierai cher pour voir ça !


@Tyler Frisk

Petit rat, je sens que toi et moi, nous allons faire de grandes choses ! Hâte de te croiser !


@Faolan Rawne

Un humain dans ma fiche ? Et si tu allais chasser la gueuse ? Je peux même te fournir quelques infos, elle s’appelle Aliénor Bellovaque et elle se terre dans un motel… je peux même te filer l’adresse. Au moins tu serviras à quelque chose.


@Dillon Ó Shaugnessy

Dillon… Si tu arrêtais de traumatiser Yago ? J’ai pas de temps à perdre avec des petits poissons comme toi. Certes nous avons l’éternité devant nous, mais ne la gâchons pas.


@Ozios Wølk

Toi, va falloir qu’on cause ! Tu veux du chaos, je suis ton homme.


@Irial Gancanagh

Oui, prenons nous la main et allons gambader sur le champ de bataille. Je suis certain que tu vas adorer.


@Mei Long

En croquer un morceau ? Hum, tu me donnes quoi en échange ?
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Salâh Ad-Dîn Amjad Q7W8755J_o

Salâh Ad-Dîn Amjad 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Lun 14 Juin - 18:58 (#)

Salâh Ad-Dîn Amjad a écrit:
Et arrête d’inviter Yago !

Ah mais t'inquiète, il m'invite pas. Pas besoin de ça pour me taper l'incruste :gni:

:arrow:

Quant à ta mauvaise humeur, depuis un siècle, j'ai l'habitude...
J'espère que tu y penseras quand tu découvriras une de mes bêtises, et que tu seras gentil avec moi en échange :gni:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad 1E5CfUE Salâh Ad-Dîn Amjad AoZyjkn Salâh Ad-Dîn Amjad BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad KOVXegv Salâh Ad-Dîn Amjad WZKlL7H Salâh Ad-Dîn Amjad J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad ZfHtADc Salâh Ad-Dîn Amjad Jq60QrG Salâh Ad-Dîn Amjad MaP8TbX

"Before I die alone."

Salâh Ad-Dîn Amjad GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Lun 14 Juin - 20:08 (#)

Non mais je rêve, j'me fais stalker et j'arrive encore à me faire engueuler, quoi. :nope:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 14 Juin - 20:31 (#)

Il a le melon, Aladin.
Retourne sur ton tapis volant jusqu'à Babouche Land, y'a une vraie reine qui a pas de temps à perdre avec toi ouais :grumpy:
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Salâh Ad-Dîn Amjad Q7W8755J_o

Salâh Ad-Dîn Amjad 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Lun 14 Juin - 20:33 (#)

C'est vrai que c'est une Reine :cute:

:wtf:

Non tu as été vilaine :sisi:

*part vivre sous un pont tout seul* Salâh Ad-Dîn Amjad 812804934
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Salâh Ad-Dîn Amjad 3h4m Salâh Ad-Dîn Amjad Ceip Salâh Ad-Dîn Amjad Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Salâh Ad-Dîn Amjad UIvGoQsk_o
Salâh Ad-Dîn Amjad YeRbsxjy_o
Salâh Ad-Dîn Amjad Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Salâh Ad-Dîn Amjad Q4BUzZsR_o
Salâh Ad-Dîn Amjad 6lntMzcG_o
Salâh Ad-Dîn Amjad MO4zSK4d_o
Salâh Ad-Dîn Amjad D9AIXJc1_o
Salâh Ad-Dîn Amjad XWzAa0hC_o
Salâh Ad-Dîn Amjad 5JE2qTJB_o
Salâh Ad-Dîn Amjad HzUXXWGP_o
Salâh Ad-Dîn Amjad QO6gtmzb_o
Salâh Ad-Dîn Amjad CEzM03zd_o
Salâh Ad-Dîn Amjad ICKtMWI7_o
Salâh Ad-Dîn Amjad Y4jnIZ4I_o
Salâh Ad-Dîn Amjad RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2762
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Lun 14 Juin - 20:41 (#)

J'ai même pas dit bonjour ici :wtf:.

Bon, j'vais pas épiloguer longtemps et aller à l'essentiel : SAVATE TON MONGOL INFANT :yeah: Salâh Ad-Dîn Amjad 2474394479




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Lun 14 Juin - 23:50 (#)

Blasphème petit chaton !

En fait, j'suis triste à mourir que tu ne sois pas venu m'accueillir... Je ne sais pas si je saurai te pardonner un jour...
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Salâh Ad-Dîn Amjad 3h4m Salâh Ad-Dîn Amjad Ceip Salâh Ad-Dîn Amjad Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Salâh Ad-Dîn Amjad UIvGoQsk_o
Salâh Ad-Dîn Amjad YeRbsxjy_o
Salâh Ad-Dîn Amjad Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Salâh Ad-Dîn Amjad Q4BUzZsR_o
Salâh Ad-Dîn Amjad 6lntMzcG_o
Salâh Ad-Dîn Amjad MO4zSK4d_o
Salâh Ad-Dîn Amjad D9AIXJc1_o
Salâh Ad-Dîn Amjad XWzAa0hC_o
Salâh Ad-Dîn Amjad 5JE2qTJB_o
Salâh Ad-Dîn Amjad HzUXXWGP_o
Salâh Ad-Dîn Amjad QO6gtmzb_o
Salâh Ad-Dîn Amjad CEzM03zd_o
Salâh Ad-Dîn Amjad ICKtMWI7_o
Salâh Ad-Dîn Amjad Y4jnIZ4I_o
Salâh Ad-Dîn Amjad RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2762
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Lun 14 Juin - 23:51 (#)

M'enfin et là je fais quoi alors :taggle:

Et t'es déjà mort, calme toi dramaqueen :arrow:




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 15 Juin - 1:05 (#)

Moi j'ai pas dit bonjour parce que j'étais trop occupé à préparer mon évasion vers un bunker en Sibérie.
Mais bienvenue, hein, m'en fous quand j'serai parti ce sera plus un problème. :arrow:

(Bonne modération et au plaisir de te lire sous ces traits ! :cute: )
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad 1E5CfUE Salâh Ad-Dîn Amjad AoZyjkn Salâh Ad-Dîn Amjad BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad KOVXegv Salâh Ad-Dîn Amjad WZKlL7H Salâh Ad-Dîn Amjad J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Salâh Ad-Dîn Amjad KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Salâh Ad-Dîn Amjad ZfHtADc Salâh Ad-Dîn Amjad Jq60QrG Salâh Ad-Dîn Amjad MaP8TbX

"Before I die alone."

Salâh Ad-Dîn Amjad GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Mar 15 Juin - 1:42 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Well. This is it. Je suis un peu ému de voir Salâh "revenir", dans tous les sens du terme, parmi nous. Tu n'imagines pas à quel point ce nom, pour certains d'entre nous, gravite dans le paysage, avec des impacts plus ou moins conséquents, depuis six ou sept ans maintenant. J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette nouvelle interprétation d'un personnage retravaillé au mieux. Eoghan crève de trouille, Aliénor serre les dents, mais je peux te garantir (comme tu le sais déjà) que tu as vraiment fait le bon choix en jetant ton dévolu sur lui. Son nouveau faceclaim est top, sa personnalité aussi fidèle et terrible que ce qu'on en sait tous depuis sa création, et tu seras largement à la hauteur pour terroriser ceux qui auront le malheur de réveiller sa mauvaise humeur (bon, ça veut dire à peu près tout le monde, on est bien d'accord). Vivement qu'on puisse croiser la plume toi et moi, parce que ce sera dantesque, pour sûr. Et j'crois que je suis loin d'être le seul à trépigner d'impatience. Re-bienvenue à la maison. :heart:

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !



Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salâh Ad-Dîn Amjad (+1 318-318 1212)
» I'm looking for...[Ft. Tyler - Salâh Ad-Dîn]
» Apocalypse Now • Salâh & Eoghan
» Mi sei mancato, davvero... P.V. Salâh
» J'accuse [Alaric - Salâh-Ad-Dîn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: