Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
When witches don't fight, we burn
Hay-Lin Blake
Hay-Lin Blake
When witches don't fight, we burn
ASHES YOU WERE

En un mot : Herbier ambulant
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Aaf97dfb46d97413d31360d2618b1aaeaaad4686
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Yushe
Célébrité : Bae Doona
Double compte : Nicola Alighieri et Clay A. Yilmaz
Messages : 36
Date d'inscription : 09/06/2021
Crédits : ©the-radiant-bastion
Mer 9 Juin - 15:42 (#)

Hay-Lin Blake
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... E0f843f3e5e77858d70e5fd2709cec840470b939
Date et lieu de naissance
2 janvier 1984 – Capricorne
État de New York, New York

Nationalité
D’origine vietnamienne, elle est née et a grandi à New York dans le quartier chinois.

Profession
Pharmacologue et réflexologue, Hay-Lin tient une petite échoppe encore assez confidentielle où elle vend remèdes, massages et conseils à ce qui auront eu vent de son existence par le bouche-à-oreille.
Elle remplie également ses fonctions de rabatteuse pour le Juggler’s Bazaar avec diligence.

Lieu d’habitation
Atlantic Avenue – Un petit appartement de trois pièces, l’une d’entre elle lui servant à la fois de bureau, de bibliothèque et de laboratoire, dans un immeuble où personne ne connaît personne. Il y a bien le chien du dessus qui aboie beaucoup, mais c’est la seule autre présence qui se fait connaître.

Situation financière
Confortable, elle prévoit d’acheter les murs de son commerce prochainement.

Apprentissage
Dès l’âge de six ans, Hay-Lin a été repérée pour ses prédispositions à l’ésotérisme par un couple de chamans vietnamiens. Elle devient ainsi une de leurs élèves. Forte de sa mémoire impressionnante, sa force de travail et sa main verte, elle devient l’une des deux élèves de ce couple dignes d’effectuer un voyage initiatique à l’âge de vingt-et-un ans. Elle fut la seule à en revenir, sans avoir trouvé le lien. Un échec retentissant.

Magie
Tradition chamanique, magie de couleur rouge, devenue noire.

Clan
Juggler’s Bazaar, rabatteuse

  • TEMPÉRAMENT
    Caractère  Audacieuse ∞ Blasée ∞ Créative ∞ Critique ∞ Diligente ∞ Énigmatique ∞ Jalouse ∞ Opiniâtre ∞ Polie ∞ Puérile ∞ Prudente ∞ Réservée ∞ Suffisante ∞ Zen

    Madame Blake est une charmante créature, aux manières raffinées et aux mots qui guérissent. Nous avons beaucoup de chance qu’une telle femme se soit installée dans ce quartier. Grâce à elle, mon mari souffre bien moins de ses vieux os, et je ne peux que recommander à d’autres anciens de se fier à son savoir-faire extraordinaire !

    Recommandée par des personnes de confiance, madame Blake connaît son métier et nous accueille dans une sorte de petite forêt vierge. Parfait pour se procurer des produits de qualité.

    Gừng est une ravissante petite boutique, qui ne paye pas de mine de l’extérieur, mais qui est remplie de plantes ! La gérante propose même des rendez-vous de réflexologie, très bien!

    La femme sourit et ferme l’onglet de son navigateur. Avec des gestes maîtrisés, elle remet de l’ordre sur son bureau, soucieuse de laisser l’endroit vierge de toute indication qu’elle ait pu y travailler. Elle a cette manie d’effacer les signes de sa présence. C’est une sorte de paranoïa : elle ne peut pas s’autoriser à investir complètement les lieux, même si tout est à elle. Ses affaires sont rangées dans un ordre spécifique. Du jour au lendemain, elle se sait capable de tout emporter et disparaître.

    C’est une existence fatigante, de se tenir prête à fuir à tout instant.

    Très discrète, les gens en viennent à oublier sa présence dans la pièce quand elle se laisse fondre dans le décor. Hay-Lin observe avant de parler. Elle ne s’autorise jamais à laisser un sentiment de confiance l’envahir.

    Sa conscience n’est pas tranquille. Néanmoins, personne ne le remarque. Réservée, voir secrète, elle endort les soupçons en se montrant toujours aimable et tranquille. Peu de choses sont capables de la surprendre. Zen et mesurée, elle ne hausse pas la voix. Polie, elle ne s’en montre pas moins obstinée : si elle a une mission à remplir, elle ne reviendra que victorieuse seulement. Elle exprime ses désaccords avec calme et a fait du sarcasme son arme de prédilection. Ça lui permet d’éviter les conflits ouverts, qui pourraient ébrécher les défenses qu’elle a érigées autour d’elle.

    Hay-Lin maintient volontairement son entourage à distance. Terriblement lisse, elle ne laisse aucune aspérité à laquelle se raccrocher pour apprendre à la connaître. Ou tout simplement pour identifier ses principaux défauts. Elle se veut parfaite, dans cette seconde vie.

    Parfaite signifie remplir ses fonctions de rabatteuse et de soigneuse sans faiblir, sans se laisser distraire, sans penser.

    Parfaite signifie invisible.

    Ça lui convient parfaitement.

  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU
    Loin d’être une créature sauvage et farouche, Hay-Lin se mêle à la population sans mal. Elle est juste vigilante à laisser les gens qui l’approchent mener la discussion et fournir le plus grand nombre d’informations. Le brouhaha urbain lui plaît : on la retrouve facilement arpentant des marchés en plein air ou dans des endroits dédiés aux échanges.

    Levée tôt, couchée tard, elle trouve toujours quelque chose à faire pour s’oublier tout en ayant le sentiment d’être utile. Elle apprécie la présence des autres rabatteurs œuvrant pour l’agrandissement du Juggler’s Bazaar, et particulièrement celle de la personne à l’origine de cette initiative. Ses rapports sont toujours impeccables, synthétiques et précis. Bouger ne lui fait pas peur : excellente conductrice, grande connaisseuse des raccourcis et des horaires de bus, aucune échoppe d’arcaniste n’échappe à ses yeux perçants. Elle a d’excellents résultats : ses compétences de négociatrice et d’ambassadrice sont reconnues et félicitées.

    Haïssant l’oisiveté, Hay-Lin est toujours occupée. Quand elle ne tient pas son officine, elle accomplie ses rituels et remplie ses fonctions de rabatteuse pour le clan du Juggler’s Bazaar, et quand elle a terminé, elle soigne plantes et patients. Ses clients sont satisfaits de ses produits, de ses conseils et de son savoir-faire.

    Alors pourquoi, lorsque vient finalement le moment d’éteindre sa lumière de chevet, de mettre son téléphone en mode avion et de rajuster son masque de nuit, Hay-Lin se sent-elle tremblante et misérable ?

    Elle hait ce moment entre l’éveil et le sommeil. Elle hait ses insomnies. Elle hait la nuit, qui révèle tout en supprimant les distractions.

    Le soleil ne se lève jamais assez vite.

  • Caractéristiques de race

    Elle aurait dû être chaman.

    Dans sa famille, la tradition chamanique avait été abandonnée pour se concentrer sur des sujets plus pressants, comme ramener de l’argent pour payer le loyer et le dîner, l’école et les activités extra-scolaires. Sa mère n’avait ni le temps ni le désir de lui apprendre. La nourriture spirituelle ne nourrissait malheureusement pas le corps.

    Néanmoins, elle avait veillé à garder le lien avec d’autres chamans : un oncle de la famille, émigré lui aussi, mentionna la petite autour de laquelle s’épanouissaient les fleurs, comme incitées à grandir par sa simple présence, à sa femme.

    C’est ce couple qui prit en charge l’éducation de Hay-Lin, trop heureux de pouvoir sauver les coutumes de leur patrie en les confiant à la génération américaine.

    Dès ses six ans, on lui a rempli la tête de rêves et de traditions, on l’a convaincue du destin radieux qui lui était prévu, on l’a entraînée et préparée et guidée… Tout ça pour rien.

    Tout ça pour qu’à vingt-et-un ans, elle n’échoue misérablement. Sa quête de la perfection s’est soldée par un échec retentissant. Chaman, jamais elle ne le serait.

    Sa magie se résume à être capable de prédire les changements de temps et à avoir la main verte. Pathétique. Elle ne lit pas les rêves, ne se projette pas ailleurs, n’interprète pas les paroles des esprits, ne soigne pas en imposant les mains. Elle a été rejetée. Ses ancêtres n’ont pas voulu d’elle. Parce qu’elle est née et grandie à New York, trop loin de la terre vietnamienne ? Parce qu’elle n’est pas suffisamment « vietnamienne », sa culture trop métissée avec toutes les autres cultures asiatiques ? Parce qu’elle était trop matérielle ?

    Hay-Lin a encore des hauts-le-coeurs en pensant à son initiation. Elle n’a pas été jugée digne. Elle n’a pas été parfaite. Pour la première fois de sa vie, elle n’était pas parfaite.

    Elle se demande si tout ça, ce n’est pas de la faute des chamans qui l’ont initiée. Après tout, l’autre élève qu’ils avaient jugé digne n’est jamais revenue de son voyage initiatique. Elle, elle a échoué. Elle aurait préféré ne jamais revenir, pour ne pas avoir à vivre avec cette honte intense. Pour ne pas ressentir cette jalousie dévorante face aux autres sorciers, mages et chamans reconnus.

    Et à cette honte s’est ajoutée la haine et la rancœur envers son propre mari.

    Le jour où elle a lancé sa malédiction sur sa pute, elle a fermé les yeux, elle a prié, elle a accompli tous ses rituels avec soin et dévotion. Le jour où elle créé le poison et versé dans le plat qu’ils partageaient, dans ce foutu panier-repas qu’il avait préparé pour elle, pas pour sa propre épouse, elle n’a ressenti aucun remord.

    Juste une intense satisfaction de savoir qu’elle lui ferait ressentir une fraction de la souffrance qu’il lui a infligé au quotidien.

    Et après cet acte odieux… Sa magie rouge est devenue de plus en plus sombre. Jusqu’à finir noire. Le changement s’est opérée de façon vicieuse, comme un lent poison se répandant dans son corps. Une acidité rance, une purulence invisible… Une infamie. Elle l’a ignoré tant qu’elle a pu. Elle a pleuré souvent dans les toilettes de son lieu de travail alors que sa magie, son être-même, subissait cette évolution humiliante contre sa propre volonté. Elle était donc mauvaise à ce point ? Mauvaise jusqu’à la moelle pour que sa magie aille naturellement vers le noir ?

    Oui.

    C’est peut-être pour cela que ses ancêtres n’ont pas daigné répondre à son appel. Ils savaient ce qu’elle cachait au plus profond d’elle-même : l’être horrible et cruel, capable de souhaiter le mal sur un être cher, d’étouffer une vie à peine commencée pour un sentiment de trahison.

    Hay-Lin se sent aujourd’hui paria de son propre corps, trahit par son esprit et son cœur. Elle utilise sa magie avec parcimonie. Le pire est de savoir que, pour peu qu’elle suive les rituels dits « noirs », ses sorts voient leur puissance doubler par rapport à avant. Ce n’est qu’en étant mauvaise qu’elle est puissante.

    Ça fait d’elle un monstre.

    Elle n’est pas parfaite. Sinon, elle serait devenue chaman, elle aurait gardé son mari, elle aurait eu des enfants, elle serait restée.

    Si elle avait été parfaite, elle aurait été heureuse.

    Chaman ratée, femme rejetée, piètre femme d'affaires, meurtrière…

    Sa magie est devenue noire. Comble de l'infamie.

    Et la voilà qui lutte pour ne franchir définitivement la ligne entre le bien et le mal, pour résister au désir dévorant de réclamer plus de pouvoir pour être capable, enfin, d’être elle aussi une véritable chaman.


  • AFFILIATION ET OPINIONS
    La Révélation ne l’a pas surprise. Après son échec personnel, Hay-Lin était partisane de tout étaler au grand jour : la magie, les créatures, les dons surnaturels… Si on lui demande pourquoi, elle répondrait de manière sobre : pour que les gens en dehors de cet univers connaissent la vérité. Pour que les prochaines générations soient mieux préparées à vivre dans ce monde aux secrets innombrables. Pour que les prochains chamans ne soient pas aussi cruellement déçus qu’elle, qu’ils ne placent pas leur valeur intrinsèque sur la puissance de leurs dons. Pour que les personnes appartenant à la définition de CESS puissent faire partie du monde normal sans avoir l’impression de renier leurs origines.

    La trentenaire observe le monde avec une fatalité cynique. Tout est plus simple, maintenant que le secret du surnaturel a été percé. Et tout ce qui n’est plus secret perd de son aura mystique. Dans quelques années, la magie n’aura plus aucune gloire. Qu’est-ce qui est extraordinaire, quand tout l’est ? Le psychologue Phlip Brickman l’a démontré avec son expérience de 1978 : les gens s’adaptent à tout, même à l’extraordinaire. La Révélation a eu pour conséquence de normaliser le surnaturel, de le rendre banal. Certaines personnes, des sots ou des anxieux, se rebellent contre la réalité, mais elle les range dans la même catégorie que ces fameux « platistes ». Trop perdus pour comprendre.

    Maintenant que tout est dit, les cartes sont rebattues : le gouvernement officiel peut agir sur le monde surnaturel. Il n’y a plus de « monde à part ». Toutes les créatures CESS s’en portent mieux. Hay-Lin se persuade que les choses ne peuvent qu’aller mieux, maintenant que des affaires sordides peuvent être exposées au grand jour, sans que le secret du surnaturel ne doive être gardé.

    Les vampires n’ont plus à chasser, il leur suffit de passer des annonces. Leurs « proies », comme ils aiment dire, sont protégées de leurs exactions grâce à des lois concrètes. Les garous agrandissent leur meute, ou leur troupe. Les sorciers trouvent facilement des apprentis, les héritages sont protégés. Tout le monde sait tout : tous les « normaux » se bousculent aux portillons pour avoir une chance d’accéder au statut de CESS eux-aussi. Et comme tout le monde sait tout, la violence de ce monde surnaturel commence enfin à être réprimée dans un cadre officiel qui protège tout et chacun.

    Alors Hay-Lin ferme les yeux sur ce qui ne rentre pas dans sa vision de voir le monde : les chasses aux sorcières, elle considère que ça ne la concerne pas. C’est au gouvernement d’agir, de protéger et réprimer. Et de manière cruelle, elle est presque satisfaite que les « vrais » sorciers soient la cible d’attaques. Où est leur magie pour les sauver, hein ?

    A-t-elle seulement conscience que sa jalousie haineuse ne fait que renforcer sa magie noire ?

    Si Hay-Lin a rejoint le Juggler’s Bazaar plutôt que l’Irae ou l’Eglise Wiccane, c’est qu’elle apprécie la liberté de pensée de ce clan. Pas d’idéologie, pas de pseudo-divinités à adorer. Même si l’union fait la force, le culte de la pureté de l’église et le culte sanguinolent de l’Irae ne lui conviennent pas. Hay-Lin se veut modérée. Et de toute manière… Aurait-elle été seulement acceptée dans ces clans, au vu de son statut de chaman ratée ?

    Elle soutient le discours des fondateurs de la cour des miracles qu’est le Juggler’s Bazaar car elle préfère leur mentalité de commerçants. Les êtres dépourvus de magie veulent comprendre et s’arroger aussi des dons. Des vrais. Son commerce, et ceux des autres arcanistes, s’en portent mieux. Son échec personnel sur le plan ésotérique est plus acceptable face à sa réussite en affaires. Celle-ci a exacerbé son goût pour le matérialisme. Pour digérer son échec personnel, elle a commencé à considérer les mages de la même manière que n’importe quel autre commerçant.

    Le spiritualisme, elle n’y croit plus, clame-t-elle.

    C’est peut-être ce qui fait d’elle une rabatteuse redoutable. Elle ne parle pas de magie, elle parle d’argent. Toute arcane a un prix. La magie n’est qu’un commerce comme un autre. ne sont pas supérieurs aux individus dépourvus de magie, leur rôle n’est pas de guider ou de maudire, juste de vivre, comme eux. La magie n’est qu’un savoir particulier, comme l’ingénierie ou les langues.

    Il serait temps que les autres ouvrent les yeux sur la réalité des choses et oublient, eux aussi, leurs rêves de grandeur.

    Néanmoins, les événements qui ont accompagné Halloween 2019 lui ont permis d’amorcer un changement dans sa façon de penser. Le gouvernement américain n’a rien pu faire pour endiguer cette catastrophe surnaturelle. Brusquement, la puissance de l’ésotérisme s’est rappelée à Hay-Lin. Ce n’était pas une explosion normale, elle le sait au plus profond d’elle-même, et elle a fait partie des victimes de la déflagration.

    Brusquement, la magie existe à nouveau : incompréhensible, insaisissable, inarrêtable.

    Elle a envie de renouer avec elle. Elle commence à s’ouvrir à nouveau à l’idée que le monde ne se résume pas avec cinq sens, mais avec six. Que les arcanes cachent une autre valeur que pécuniaire. Que les esprits n’en ont peut-être pas fini avec elle, aussi mauvaise soit-elle.

    Elle est convaincue d’avoir été protégée du pire de la déflagration grâce à eux. Elle a souffert d’un impact violent contre la devanture d’un magasin, qui lui a démis l’épaule. Elle s’en est remise rapidement, mais son bras droit est plus faible que le gauche.

    Cette conviction sera peut-être sa porte de sortie du marasme cynique où elle s’est enfoncée.

  • Singularités
    BONUS

    • C'est une femme visant l'excellence dans tout ce qu'elle entreprend, même la tâche la plus simple. La vaisselle ? Rutilante. Les papiers ? Triés par ordre chronologique et par dossier de couleur.
    • Hay-Lin est très sarcastique, et mêle à ça un humour morbide. Ses traits d'humour l'ont régulièrement mise dans la panade
    • Elle étudie les gens qui l'entourent : sans être une stalkeuse, elle en sait bien plus sur eux qu'elle ne le laisse entendre.
    • Elle a une mémoire auditive très développée. Elle retient tout ce qu'elle entend.
    • Ce don fait d'elle une formidable conteuse.
    • Même si elle parle très peu d'elle, Hay-Lin n'est pas timide : elle aime les évènements mondains et les soirées clubbing.
    • Elle garde ses cheveux courts car elle pense que ça la rajeunit
    • Elle n'a jamais voulu se faire tatouer, mais elle a eu quelques années un piercing au nombril.
    • Elle a toujours son piercing au mamelon droit.
    • Il y a des plantes partout chez elle et c'est son cadeau de prédilection
    • Elle continue à accomplir ses rites chamaniques, par habitude
    • Elle se sent complètement déconnectée d'un point de vue spirituel
    • C'est une mangeuse d'homme, malgré ses commentaires misandristes. Elle refuse toute relation sérieuse.


Who am I ?
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... ITZVF671
Je suisun prédéfini Blase Yushe Visage Bae Doona Sagesse toujours un quart de siècle Découverte Eh bien, par hasard, en allant sur les Top Sites si je me souviens bien. Présence Hebdomadaire Avis J'aime, j'aime, j'aime, donc j'en veux plus encore et voilà le DC ! Crédits ©the-radiant-bastion Mot de la fin Quelle communauté de joueurs ! Vous êtes trop doués les gens, on ne peut que vouloir explorer toutes les possibilités de jeu avec des joueurs comme vous  :heart:
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Hay-Lin Blake
Hay-Lin Blake
When witches don't fight, we burn
ASHES YOU WERE

En un mot : Herbier ambulant
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Aaf97dfb46d97413d31360d2618b1aaeaaad4686
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Yushe
Célébrité : Bae Doona
Double compte : Nicola Alighieri et Clay A. Yilmaz
Messages : 36
Date d'inscription : 09/06/2021
Crédits : ©the-radiant-bastion
Mer 9 Juin - 15:43 (#)

Les actions définissent un Éveillé, et non la couleur de son art.
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

La fuite

Green is the high mountain
Blue is the mountain stream
The girl of Ali Mountain is pretty as the water
The youth of Ali Mountain is strong as the mountain


Elle est partie dans la journée. Silencieusement, à quinze heure et dix-neuf minutes, elle a fermé la porte de leur appartement, caché les clés derrière le pot de fleurs et elle a tourné le dos à sa vie.

Bian Hoa Lệ n’existe plus. Bian Hoa Lệ est morte.

Mark peut bien l’oublier dans les bras de sa pute, ses parents retirer sa photo de leur table de chevet, ses amis s’inviter à des apéritifs longs et chiants troublés par leurs enfants sans elle.

Elle n’a pas jeté son alliance ni sa bague de fiançailles : elle a préféré les vendre, pragmatique comme toujours. Mark s’est suffisamment engraissé sur son dos pour qu’elle puisse faire de même sans se sentir coupable. Elle en a tiré un très bon prix. Suffisant pour se payer cette nouvelle identité, qui lui plaît bien plus : Hay-Lin Blake n’a besoin de personne, surtout pas d’un homme. Hay-Lin Blake est seule et libre. C’est sa porte de sortie.

La brune monte dans un bus, tirant ses deux énormes valises derrière elle. Les passagers l’ignorent : vive la complaisance silencieuse des New Yorkais, blasés au possible. Personne ne lui pose de questions. De toute manière, une petite femme d’origine asiatique, ça se fond dans la masse comme personne. Elle sourit et met ses écouteurs sur ses oreilles. Depuis deux jours, elle vit avec la voix de Frances Yip dans les oreilles. Les mélodies mille fois entendues la rassurent alors qu’elle fuit vers l’inconnu.

Des larmes lui mouillent le visage. Elle les essuie discrètement, renifle dans son mouchoir. Elle se sent pathétique, sale et répugnante.

Mark est resté au chevet de sa pute. Il n’a même pas vu ses derniers messages. Sa pute à qui il avait finalement réussi à faire un gosse. Elle l’a privé de la joie de la paternité, alors qu’il en rêvait depuis toujours, elle l’a fait par pure méchanceté, par cruauté, elle est vraiment…

Ses larmes coulent plus vite qu’elle ne peut les essuyer. Mark, son pauvre amour… Pourquoi n’a-t-elle jamais pu lui offrir cet enfant, hein ? Pourquoi a-t-il fallu que ce soit une autre qui en soit capable ? Elle se déteste, elle les déteste. Elle regrette son geste et pourtant, si on lui en donnait l’occasion, elle agirait de la même manière. Que l’enfant de Mark soit avec une autre qu’elle… Non, elle ne pouvait pas le supporter.

Mark, c’était son amour de toujours, son ami d’enfance, celui qui lui a promis de l’épouser à seize ans, le premier pour tous les évènements qui ponctuent la vie d’un couple… Sauf une naissance. Les maîtresses à gogo, elle pouvait supporter, tant qu’il restait avec elle, tant qu’elle pouvait, une fois ou deux, partager ses soirées. La connasse enceinte, ça non, elle n’a pas pu. Qu’on lui jette aussi cruellement au visage son échec, qu’on fasse voler en éclats la façade qu’elle s’évertuait à maintenir devant les amis, les parents, les collègues, comme ça, avec un ventre s’arrondissant alors que le sien restait plat… Non.

Hay-Lin n’a plus de mouchoir. Elle est arrivée à son arrêt. En reniflant, elle tire ses valises et monte cette fois-ci dans un métro. La foule l’écrase, mais elle est heureuse de cette proximité. S’il n’y avait personne autour d’elle…

Elle aurait du garder une dose plus forte pour elle. Quelque chose de vicieux, qui aspire la vie hors de soi rapidement. Elle ne l’a pas fait. Est-elle lâche ? Est-elle foncièrement mauvaise ? Est-ce pour ça que les esprits l’ont ignorée lors de son voyage initiatique ?

La femme craque une nouvelle fois dans les toilettes de l’aéroport. Heureusement, les rouleaux de papier toilette ont été changé il y a peu.

Elle se sent tellement coupable. Elle repense à ses parents, à ses petits frères, à ses amis, à ses collègues, aux endroits qui l’ont vu grandir… C’est fini, tout ça. Maintenant, Hay-Lin Blake habite à Shreveport. C’est une femme seule, c’est une arcaniste spécialisée dans l’herboristerie, c’est une femme parfaite.

Quitter sa vie sans un mot, ça vous laisse une terrible sensation de vide.

Elle relève la tête, renifle une dernière fois, sèche ses larmes et sort de la cabine des toilettes. Ses yeux sont rouges, ses paupières bouffies. Elle ne pensait pas pouvoir pleurer autant.

« Et je ne pisse même pas moins. » ironise-t-elle.

En retournant dans le grand hall, elle entend l’appel pour le vol n° 23666 à destination de Shreveport, Louisiane.

Elle a choisi l’endroit sur un coup de tête. Pour s’oublier, elle s’est lancée dans un marathon de séries. Le jour où elle a conçu son plan de fuite, la femme venait de terminer la série True Blood, où ont été filmées de nombreuses scènes. C’est sa porte de sortie. Personne n’ira la chercher en Louisiane, son horreur des environnements humides et chauds bien connue de tous.

Alors au deuxième appel, elle tire son billet de sa poche de devant et avance d’un pas résolu vers sa porte d’embarquement. Adieu New York.

Adieu Bian Hoa Lệ.

Mountain forever green
Water forever blue
The girl and that youth never will be parted -
like the blue water flows around the green mountain


Shreveport

- « C’est à se demander s’ils l’ont rencontrée. - ricane un homme à la mention de Hay-Lin. Il tire une taffe de sa cigarette, expire, puis crache dans le caniveau du trottoir. Depuis qu’elle s’est installée dans le quartier, Hay-Lin Blake terrorise les arcanistes qui ont le malheur de croiser son chemin pour qu’ils rejoignent sa secte. Les gens l’encensent alors que c’est une chieuse. Lui peut dire la vérité. - Elle se croit tout droit sortie de la cuisse de Jupiter. Et pour une femme avec sa tchatche, on ne sait absolument rien d’elle, même après cinq ans qu’elle se soit installée dans le paysage. Moi j’vous dis : c’est louche. »

***


- « Oh… Hay-Lin est très réservée, j’ai l’impression que c’est une qualité asiatique. Ce sont des gens qui intériorisent beaucoup, n’est-ce pas Georges ? - la vieille dame dodeline de la tête alors que son mari hausse les épaules, un sourire amusé aux lèvres. Elle a toujours fait des raccourcis, sa femme, que leur petite-fille juge raciste. Elle n’attend pas sa réponse pour reprendre. - Je l’ai connue à ses débuts, quand elle a ouvert sa ravissante petite boutique. Il y a tant de plantes ! On s’y perdrait. Et elles sont toutes en bonne santé. C’est une femme apaisante, jamais un mot plus haut que l’autre, toujours égale à elle-même. Quand elle est arrivée dans le paysage, on s’inquiétait un peu, parce que c’est difficile d’ouvrir une boutique par les temps qui courent, mais on a été ravi de son succès ! Elle veut nous racheter les murs d’ailleurs, Georges. - Encore une fois, Georges n’a pas le temps de faire entendre le son de sa voix que sa femme reprend. -  Elle parle peu d’elle, certes, mais elle ne peut pas cacher qu’elle est très érudite, sur tout type de sujet ! Mais surtout les plantes, alors là, c’est quelque chose, hein, Georges ? »

***


- « Ah, la sorcière ? Je croyais qu’elle parlait pas la langue, au début. Sacrée taiseuse. Et puis j’ai bossé avec elle pour aller « démarcher » des arcanistes et j’ai changé d’avis ! - annonce un grand gars dans la quarantaine. C’est l’un des commerçants dont le nom est sur toutes les lèvres, et qui connaît tout sur les membres du Juggler’s Bazaar. - C’est pas une femme, c’est une mitraillette. Elle est arrivée y’a quoi, cinq ou six ans ? Personne l’attendait, et subitement, tout le monde la connaît. Enfin, la connaît… J’sais rien sur sa vie personnelle. Nada. - il sourit et tape sur son bureau, surprenant son interlocuteur. - Y’a une rumeur… Parait qu’elle sait empoisonner les gens. Du style « si tu sais guérir, tu sais aussi tuer », vous savez. Donc elle aurait empoisonné quelqu’un, ou plusieurs personnes, elle se serait barrée. Personnellement, je parie sur un homme. Elle déteste les mecs, c’est de la misogynie inversée. - son interlocuteur le corrige, il hausse les épaules. - Ouais, misandrie, si vous voulez. En tout cas, l’invitez pas pour un verre. »

***


- « Ouais, elle a sauvé ma gamine ! Elle me faisait des crises terribles d’asthme, ça l’a bien aidé son cataplasme. En échange, je l’ai invitée à suivre mes cours de poterie, c’est là que j’ai appris à vraiment la connaître. Tenez, c’est elle qui a fait ça. - la femme, dodue et volubile, se tourne et attrape un vase aux couleurs vives. C’est un travail fin et délicat, qui a du demander beaucoup de patience et d’application. - Des élèves que j’ai, c’est une de celles qui me pond les plus jolies choses. - elle repose l’œuvre soigneusement et continue. - Je crois qu’elle est partie après une dispute. Et peut-être qu’elle a laissé des gamins derrière elle. Madame Blake, c’est une mère poule. Elle a un instinct maternel très fort, faut la voir gérer les gamins. Je m’étais dit à un moment qu’elle pourrait donner des cours sur ses plantes, là, mais non, elle veut pas. Dommage, ça aiderait bien de s’y connaître autant qu’elle avec les herbes !»

CHRONOLOGIE
2 janvier 1984Hoa Lê naît à New York, première enfant du couple Bian.

1990Elle est choisie pour suivre l’enseignement d’un couple de chamans issus du Vietnam, sa patrie d’origine. Avec elle, cinq autres enfants sont sélectionnés.

2000Son petit ami lui fait la promesse de demander sa main à ses parents dès ses études terminées alors qu’il s’en va pour Los Angeles.

2002Diplômée, elle s’engage dans des études de pharmacologie.

2004Elle se marie dès que son petit ami revient à New York. L’union ne plaît pas à ses parents, qui la jugent trop hâtive, mais que faire, face à l’amour passionné de deux jeunes personnes ?

2005Elle a enfin le droit de tenter son voyage initiatique, en compagnie d’une autre élève. C’est un fiasco : sa camarade ne revient pas et elle ne trouve pas le lien avec ses ancêtres.

2008Diplômée de ses études de pharmacologie, détentrice de son Pharm.D. (« docteur en pharmacologie »), elle décide d’ouvrir sa propre officine dans son quartier de toujours.

2010Première infidélité de son mari. Après de houleuses discussions, ils décident de rester ensemble.

juin 2012Son officine est un échec financier, elle doit se résoudre à rejoindre un laboratoire pour continuer à percevoir des revenus stables.

septembre 2012Deuxième infidélité de son mari. Ils font désormais chambre à part.

2013Troisième et quatrième infidélité de son mari. La situation est insoutenable pour Hoa Lê, qui refuse pourtant d’abandonner son couple. La femme du couple de chamans qui l’a initiée décède.

2014La dernière maîtresse de son époux tombe enceinte. Hoa Lê vrille. Elle empoisonne mari, maîtresse et fœtus. Ils pensent à une intoxication alimentaire particulièrement violente, la maîtresse subit une fausse couche. Son mari reste près d’elle, veillant sur sa santé. Hoa Lê s’enfuit.

2015Elle s’installe à Shreveport, change d’identité : elle devient Hay-Lin Blake. Elle travaille dans un restaurant asiatique un temps avant d’être recrutée par le Juggler’s Bazaar.

2017Elle ouvre son officine dans le quartier de Western Hill, lieu de passage où elle entend toutes les rumeurs, près de l'hôpital de Shreveport.

2019La catastrophe d’Halloween la laisse terrifiée par de nouveaux cauchemars. Elle était là, près de l’hôpital, lorsque l’explosion a eu lieu. Des bribes de sons la hantent, en plus de visions terribles d’un autre monde.

2020Même si sa fidélité envers le Juggler’s Bazaar est incontestable, Hay-Lin se rapproche de l’Irae, fascinée par la magie noire comme un papillon de nuit peut l’être par la lumière d’une lampe. Cette fascination est pour le moment encore inconnue de tout son entourage.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 1E5CfUE Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... AoZyjkn Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... KOVXegv Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... WZKlL7H Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... ZfHtADc Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Jq60QrG Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... MaP8TbX

"Before I die alone."

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Mer 9 Juin - 21:54 (#)

Je rêve ou tu as déjà fini ta fiche ? :wtf:
Tu as assommé tout le monde m'est avis, j'ai rarement vu quelqu'un aussi déter, s'inscrire et poster aussi rapidement :rire:

Ton enthousiasme me fait super plaisir en tout cas, et j'attends avec impatience que tu me donnes le feu vert pour me jeter sur la lecture. Je suis super curieux de ce que tu vas faire de Hay-Lin en tout cas!

Re-bienvenue officiellement :heart:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... DPfsesr
Lilas Hirsch
Lilas Hirsch
"THE BOOTY" : la plus belle paire de France et de Navarre.
☽ YOU LEFT ME IN THE DARK ☾

"She was poetry in a world that was still learning the alphabet."


Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... WyLHcm2 Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... XUhs7fD Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 0xQu1ZP

En un mot : Wild thoughts
Qui es-tu ? : ☽ Outre. Pouvoir qu'elle ne peut nier, l'amenant sans cesse à visualiser le monde sous un prisme différent de celui du commun des mortels. Agression visuelle, physique, sonore, olfactive, constante, d'une magie qu'elle voit en tant qu'entité propre.
☽ Artiste. Pour exprimer ses visions, elle s'acharne à peindre, sculpter, dessiner, ce monde qui l'entoure et qu'elle ne peut expliquer oralement.
☽ Née en France, en Alsace précisément, enfant non-désirée, d'une relation adultère. Ce sont ses grands-parents qui l'élève et son grand-père qui la forme.
☽ Elle déménage aux USA dans le but de retrouver cette mère qui l'a abandonnée, pour apprendre qu'elle est décédée, préférant ne pas se battre contre un cancer qui finira par avoir raison d'elle.
☽ Elle atterrit à Los Angeles presque par hasard, en suivant son compagnon de l'époque. Elle y rencontrera Vinzent, qui changera sa vie.
☽ Un début d'apprentissage arcanique inachevé au côté de celui qui deviendra son ami, son amant, son amour. Un rituel magique lie leurs âmes peu de temps après le décès de Léonard, le mentor de Lilas.
☽ Elle se laissera malmener pendant des années par un homme néfaste avant de finalement tout quitter pour rejoindre la Louisiane dans l'espoir d'y retrouver sa demi-soeur et peut-être Vinzent.
☽ Elle passe 2 ans dans un camp regroupant des femmes CESS avant de rejoindre finalement Shreveport, où elle retrouvera sa demi-soeur, Hannah Miller, et l'autre moitié de son âme, Vinzent Henkermann.

☽ NO DAWN, NO DAY ☾

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... AdPjFI9 Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... USZhV3d Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... H0dVnoF

"your name i spoke many times
alone in the darkness in the night"

Facultés : ☽ Clairvoyance : Lilas a un niveau de sensibilité aux flux magiques qui lui permet de lire sous la surface des choses qui composent le réel. Cela se traduit par toutes sortes de stimuli cognitifs ou physiques. Son don est passif, elle vit avec un second filtre de vision constant.

☽ Psychométrie : En touchant un objet, qu’il soit magique ou non, Lilas peut en voir l’histoire, a qui il a appartenu, ce à quoi il a servi, tout ce qu’il s’est passé à son contact. La capacité n’est pas maîtrisée.
Thème : Cosmic Love - Florence + The Machine
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 1564094826-lilas-vinzent
I'm always in this twilight


Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... P7xF5iI Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... HYHmQYL Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 8RKyX42

"and prayed a thousand prayers
and my many dreams were of you"

Pseudo : Akhmaleone
Célébrité : Xian Mikol
Double compte : La Plante Verte, Le Hibou, La Catin et La Sorcière
Messages : 1187
Date d'inscription : 16/12/2018
Crédits : Jenesaispas (Ava) Pando (Icon)
Mer 9 Juin - 22:53 (#)

Roh lala, j'ai tout lu, et je l'aime déjà ! C'est tellement un plaisir de voir la flopée de nouveaux DC qui débarquent, surtout quand ça prend des PV comme ceux là ! Hay-Lin m'avait fait de l'œil à une époque et je suis tellement heureuse de voir quelqu'un la prendre ! J'aime beaucoup la façon dont tu a rédigé ta fiche et j'ai hâte de la voir en rp :wii:! C'est fort probable qu'une fois mon emploi du temps allégé par les vacances d'été je vienne t'embêter pour un lien avec Lilas ou Elian !

Ré-bienvenue en tout cas :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 9 Juin - 22:59 (#)

Re-bienvenue sur le forum, et avec quel personnage en plus :yeah:

Tellement ravi de te voir te dédoubler, puis avec un tel personnage :mimi: C'est si plaisant à lire, ta plume est vraiment si fluide et ravissante :brille: J'ai hâte de la voir en action, et compte sur moi pour venir quémander un lien dès que tu seras validée :heart:

Dans tous les cas, bon jeu à toi, et à bientôt sur le forum :moh:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 9 Juin - 23:29 (#)

C'est vraiment une très belle surprise de voir ce prédéf incarné ! Une figure de plus pour le Bazaar qui en compte finalement bien peu, ça fait du bien. Et je ne dis pas ça parce qu'on est co-guildeux, ou parce qu'on a tous les deux des liens plus ou moins lointains avec l'Irae... Mais non.

Très beau personnage et j'ai beaucoup aimé ce petit bout de lecture ! Bonne validation à toi et bon jeu avec cette superbe incarnation.
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 3h4m Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Ceip Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... UIvGoQsk_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... YeRbsxjy_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Q4BUzZsR_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 6lntMzcG_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... MO4zSK4d_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... D9AIXJc1_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... XWzAa0hC_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 5JE2qTJB_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... HzUXXWGP_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... QO6gtmzb_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... CEzM03zd_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... ICKtMWI7_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Y4jnIZ4I_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2766
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Mer 9 Juin - 23:49 (#)

NON MAIS J'AI MÊME PAS LE TEMPS D'ÊTRE AU COURANT QUE TU FAIS UN DC QUE T'AS FINI TA FICHE Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2474394479.

Non mais à QUEL MOMENT Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2474394479 Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2474394479.

Désolé mais on va devoir rajouter un délai de validation, au moins le temps qu'on encaisse le chose :saoule:.

Rebienvenue, mais, enfin, wtf :wtf:. Je vais lire cette fiche mais du coup j'suis un peu sous le choc :wtf:. Mais c'est un plaisir de voir ton enthousiasme dans tous les cas :mimi:.




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
Heidi Janowski
Heidi Janowski
Propriété d'Eli-chan & Caprisun (enfin consommé) de Shreveport
NE M'OUBLIE PAS

En un mot : TROUBLE
Qui es-tu ? : ­­Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... WHGHcJS3_o
≡ Humaine ­­de 25 automnes, beaucoup moins dans sa tête
≡ (ex(ex))Trompettiste professionnelle autoproclamée
≡ Marquée de la Reine d'AA, miss Elinor Lanuit elle-même
≡ Cousine de la démoniaque experte en chantage, Anna "la s****e" Janowski
≡ Mordue au littéral comme au figuré

Facultés : ≡ Surnaturellement agaçante
≡ Maîtresse du sarcasme et de l'ironie
≡ Balbutiements du tout premier niveau de Présence vampirique tout fraichement héritée

Thème : 'Round Midnight - Miles Davis
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 9mSwE8c1_o
QUAND J'AURAI SOMBRÉ

Pseudo : Pourpre
Célébrité : Gaia Weiss
Double compte : feue Helena
Messages : 2174
Date d'inscription : 01/09/2020
Crédits : vava: pourpre ; sign : drake ; pic: LUNAR.
Mer 9 Juin - 23:56 (#)

J'ai pas eu le temps de lire mais je veux poster avant ta validation :fuck:

En tous cas ça part en top prio de mes prochaines lectures et j'ai hâte de découvrir ta plume que j'aime tant sous ces nouveaux traits :moh: Du coup je te souhaite pas bon courage pour la rédaction, mais on se retrouve en rp :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Tea For Two - Ils t'entraînent au bout de Lanuit, les démons du mépris
Elinor V. Lanuit
Elinor V. Lanuit
Tea For Two - Ils t'entraînent au bout de Lanuit, les démons du mépris
Let's spend an evil night together
En un mot : Don't be afraid ; It's only death. It's just as natural as your first breath.
Qui es-tu ? :
- Immortelle britannique du XIXème siècle, issue de la bourgeoise florissante du début de l’ère victorienne, l’élégance et le flegme de son époque affleurent encore dans ses manières.
- Femme fatale au charme venimeux, calculatrice sans scrupules, elle manipule les cœurs aussi bien que les lettres et les chiffres.
- Perfectionniste à l’extrême, séduite par le pouvoir et reine stratège, son plaisir de tout contrôler égale sa soif de connaissances en arts obscures.
- Vampire accomplie et fille des Lanuit, éternelle solitaire dont l’amour empoisonne les malheureux attirés par une élégance inaccessible aux simples mortels.
- Monstre évoluant dans l’anonymat des ombres, elle traverse les siècles sans fléchir ni se lasser, se proclamant véritable immortelle avide de vie et de savoir.

Facultés :
- Chacun de ses menus gestes contient une grâce et une sensualité étonnante, comme si son corps figé par les siècles ne connaissait aucune autre manière de se mouvoir.
- Un rare talent pour la stratégie économique dont son clan profite à souhait, elle détient une précieuse capacité à s’ancrer sans difficulté dans cette époque.
- Une Présence cultivée avec patience se lit dans son regard enjôleur, rendue redoutable par un siècle de manipulations opportunistes (niveau 2, palier 5).
- L’Occultation masque son être pour mieux agiter les fils de ses marionnettes, tandis que son esprit demeure son sanctuaire interdit, où elle ne tolère personne (niveau 2, palier 2).
- Un Animalisme incongru la colle, sans qu’elle ne daigne y accorder le moindre intérêt, quand ce talent bestial semble si éloigné de son tempérament et de ses valeurs (niveau 0, palier 0).

Thème : Jill Tracy : Evil Night Together
We'll drink a toast in the torture chamber
And you'll go down on a bed of nails
We'll rendevous in cold blood
I'll tie you up to the third rail
No need for cake or flowers
Let's spend an evil night together


Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 5s0SvDiD_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... B7FjGEUW_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... H1vKUqKi_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... MVQy0zX8_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... IyfXGR7r_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... QahXl8h3_o
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Ibwm
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... RiB1JoNQ_o

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 9mSwE8c1_o
Pseudo : Carm'
Célébrité : Janet Montgomery
Double compte : Alexandra Zimmer, Selma Weiss
Messages : 637
Date d'inscription : 30/08/2019
Crédits : The Great Malarkey, The Handsome Family, Fleetwood Mac, Taboo, Hell on Wheels, There will be blood, Fargo (inspiration).
Jeu 10 Juin - 0:02 (#)

Pareil que les autres, on a le temps de lire avant la validation ou pas ? :eyes:

Pas déçu de la lecture en tout cas, qualité maitrisée autant que Nicola, je suis sûr que ce personnage qui m'avait déjà l'air intéressant de base, sera bien exploité.
Je suis curieux de voir ce que tu vas en faire parmi tous nos emos de l'Irae qui sème les catastrophes partout.

Rebienvenue parmi nous en tout cas, amuse-toi bien avec la magie noire. :dildo:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 10 Juin - 0:04 (#)

COUPAAAAAAAAIN :yeah: :yeah:

Je suis déjà si contente de te revoir, mais alors sous les traits de Doona Bae en plus, et avec un tel personnage :brille: J'adore la dualité et la dureté de cette madame. Ça va être si cool de te voir développer tout ça!!

Du coup rebienvenue héhé. J'ai hâte de te stalker jusqu'à obtention de liens :aah:
Revenir en haut Aller en bas
Le petit randonneur pédestre, aka Sugar Ratatouille Baby
Tyler Frisk
Tyler Frisk
Le petit randonneur pédestre, aka Sugar Ratatouille Baby
Broken smile, tired eyes

En un mot : Rat-Garou
Qui es-tu ? : Fouineur professionnel / Détective privé
Facultés : Maitrise les forme Hispo et Ferus
gif
Let the darkness lead us into the light

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Jamie Campbell-Bower
Double compte : Anna Janowski - Emma Zimmer
Messages : 1247
Date d'inscription : 12/05/2021
Crédits : (avatar) Vostae-Vocivus / (icons) Ethereal, Pinterest / (gifs) Tumblr
Jeu 10 Juin - 7:13 (#)

Ce personnage est si bien écrit et l'opposition entre son apparente perfection et ce qu'elle cache en dessous est tellement intéressante. Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2135486406
J'ai vraiment hâte de voir comment elle va évoluer en rp. :face:

Re-bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Hay-Lin Blake
Hay-Lin Blake
When witches don't fight, we burn
ASHES YOU WERE

En un mot : Herbier ambulant
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Aaf97dfb46d97413d31360d2618b1aaeaaad4686
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Yushe
Célébrité : Bae Doona
Double compte : Nicola Alighieri et Clay A. Yilmaz
Messages : 36
Date d'inscription : 09/06/2021
Crédits : ©the-radiant-bastion
Jeu 10 Juin - 10:52 (#)

Oooooh, mais les gens, mais c'est trop d'amour là :heart: :heart:

Merci beaucoup pour ce second accueil, je suis super touchée par votre enthousiasme et votre intérêt pour Hay-Lin ! Z'êtes des amours, j'ai hâte de vous retrouver en jeu avec elle :love:
Revenir en haut Aller en bas
Hercule le tank estonien : le respect, pourquoi faire ?
Serguey Diatlov
Serguey Diatlov
Hercule le tank estonien : le respect, pourquoi faire ?
THIS WAR OF MINE

En un mot : Guerrier brisé, arcaniste défectueux, amant esseulé.
Qui es-tu ? : • Né en Estonie, le quadragénaire a été naturalisé américain en 2011 pour services rendus à la nation.
• Ancien tireur d'élite, il est vétéran de la guerre du Kosovo. Il a également participé à la Seconde Guerre du Golfe, mais rapatrié d'Irak suite à l'attaque et à la destruction de sa base militaire.
• Issu d'une famille de vaudouisants depuis plusieurs générations, ses pouvoirs se sont éteints depuis la guerre où il a failli perdre la vie. Sa magie est dormante depuis, et il cherche à s'y reconnecter.
• Tête brûlée, il a un tempérament excessif : il boit trop, aime séduire, rit fort, provoque.
• Sportif, il se défoule par la pratique d'activités physiques, en se bagarrant dans les bars ou au Mad Dog où on l'affuble du surnom de Golgoth.
• Ancien amant d'Aliénor Bellovaque, il vit très mal leur rupture depuis la révélation du putsch du motel Lucky Star, où a été perpétré le massacre d'arcanistes. (Juillet 2020)
• La séparation avec la vampire a également eu d'autres conséquences : en plus de son absence, il souffre encore du manque de ses morsures, comme un camé privé de l'objet de son addiction.
• Après sa démission en tant que chef de la sécurité aéroportuaire suivie d'une brève descente aux enfers, il doit son salut et sa reconversion professionnelle à Jake Hamilton, pour qui il est devenu agent de protection rapprochée (et partenaire de paintball préféré). (Septembre 2020)
• Amoureux des hérissons, il en possède un qu'il honore régulièrement sur Instagram, un cadeau d'Aliénor : Krissu.
• Loyal et serviable, il est un ami solide sur lequel on peut compter, même pour se sortir des situations les plus désespérées. Amant attentionné, il sait se montrer aussi tendre que passionné au creux de l'intimité, comme s'il s'agissait là des rares moments où il renouait avec sa magie rouge endormie.
Facultés : • Sa gueule carrée, sa stature imposante et sa hauteur avoisinant les deux mètres rendent sa silhouette intimidante, parfois même sans qu'il n'ait à lever le poing.
• Excessif et robuste, il gagne souvent à la bagarre et aux concours de beuverie.
• Bavard, il n'a ni le sens de la diplomatie, ni celui du politiquement correct, et a tendance à choquer par un phrasé cru ou par un humour pas toujours très conventionnel.
• Ancien soldat, il bénéficie d'une très bonne condition physique, même si l'âge comme ses excès finiront par le rattraper. Il manie très bien les armes à feu, et n'hésitera pas non plus à utiliser toute arme contondante, s'il s'agit de défendre un proche ou de sauver la veuve ou l'orphelin.
• Il parle couramment anglais, russe et estonien, même s'il n'utilise ce dernier qu'avec sa petite sœur, restée à Tallinn, avec laquelle il entretient une relation épistolaire.

Thème : Hooverphonic • Mad About You
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 1559297678-bad-batch-buddies
I belong to nothing, when you don't belong to me

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 7UNUlLfV_o

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Kpx5lBQa_o

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 90pnwSel_o

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... XoqTWwMs_o
Pseudo : Tank.
Célébrité : Johann Urb.
Double compte : L'autiste caractérisé Yago Mustafaï.
Messages : 1900
Date d'inscription : 02/08/2018
Crédits : Nero (avatar) ; Lilie (code signature)
Jeu 10 Juin - 19:14 (#)

Wow, quelle nana :wtf:

Entre arcanistes ratés, on devrait bien pouvoir se trouver un petit lien toi et moi. Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2123094687 :arrow:
(en attendant que Tonton Nico vienne remonter les bretelles de mon autre visage :sisi:)

Re-bienvenue avec cette nouvelle bouille, je me suis régalé à la lecture de ta fiche, comme à chaque fois que je te stalke d'ailleurs :cachotier:
J'ai hâte de voir Hay-Lin en jeu !

A bientôt :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 10 Juin - 21:11 (#)

:aah: :aah: :yeah: :yeah:

Un DC qui a l'air superbe et très bon choix d'avatar !!! Réserve moi des places pour des liens !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Jeu 10 Juin - 22:37 (#)

Je n'ai pas le temps de tout lire mais je me ferai un plaisir de le faire en revenant :heart:
Juste, je voulais saluer le choix de ce PV qui mérite d'être joué et sous une plume aussi jolie que la tienne, c'est un plaisir. Bae Doona en plus est un choix magnifique, c'est cool de l'avoir gardé :cute: (j'pourrais te grapher quelques avatars d'ailleurs, j'aime trop sa bouille haha)
En tout cas, merci à toi d'incarner ce PV et j'ai super hâte de te lire à nouveau sous cette tête féminine.

Puis Eo est le créateur de cette femme plein de charisme et dotées de tant de facettes, tu nous fais un heureux en plus de tous les fans de ce PV :heart:

Rebienvenue chez toi et fais toi plaisir un maximum avec Hay-Lin :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Jeu 10 Juin - 23:35 (#)

Oh mais qu'avons-nous là, une jolie petite plante... J'ai peut-être quelques denrées qui pourraient t'intéresser. A voir.


Trop contente de voir ton second visage ! Et bravo pour cette rédaction ultra rapide !
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 1E5CfUE Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... AoZyjkn Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... KOVXegv Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... WZKlL7H Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... ZfHtADc Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Jq60QrG Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... MaP8TbX

"Before I die alone."

Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Dim 13 Juin - 3:10 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Rolala mais comment j'étais tellement pas prêt à ce qu'Hay-Lin soit tentée ! J'adore littéralement ce que tu as fait d'elle. Tu as décidé d'exploiter exactement ce qu'il me semblait le plus intéressant dans ce personnage. Tout le monde sait ici que je suis plutôt dur en terme de fiches de présentation : je suis tatillon, je vous embête beaucoup, mais tu n'as pas eu besoin de faire de gros efforts j'ai l'impression pour avoir donné corps à Hay-Lin. Elle est parfaitement pensée, tu as pris le parti de lignes super pertinentes, qu'on n'avait pas encore vu jusqu'à présent. Cette perte de foi en la magie qui se réveille finalement à elle mais qui, en attendant, a accompagné cette descente aux enfers du rouge au noir... Le tout exprimé très simplement, écrit avec une plume aussi simple que visant droit au but. C'est dans ce genre de moments que je ne regrette pas d'avoir passé du temps sur ces PVs arcas. Quand on les confie à des joueurs qui en tirent le meilleur et qui s'orientent vers des directions auxquelles on ne pense même pas forcément, c'est un vrai bonheur. Merci d'avoir fait ce choix, et je te dis à très bientôt en jeu, j'espère !

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Hay-Lin Blake
Hay-Lin Blake
When witches don't fight, we burn
ASHES YOU WERE

En un mot : Herbier ambulant
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... Aaf97dfb46d97413d31360d2618b1aaeaaad4686
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Yushe
Célébrité : Bae Doona
Double compte : Nicola Alighieri et Clay A. Yilmaz
Messages : 36
Date d'inscription : 09/06/2021
Crédits : ©the-radiant-bastion
Dim 13 Juin - 9:33 (#)

Merci beaucoup pour la validation !

Je suis absolument ravie de voir l'accueil réservé à ce personnage et encore une fois, super touchée de vos messages de re-bienvenue, c'est vraiment adorable d'être passé laisser un petit mot :heart:

J'ai hâte de tous vous retrouver en jeu, et je suis enchantée de pouvoir développer cette petite Hay-Lin parmi vous Illusion du coeur qu'un vain espoir prolonge... 2930537854
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Prochaine fois, je viserai le coeur. • Medea

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: