-33%
Le deal à ne pas rater :
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle Scintillante + Pin’s + Guide ...
29.99 € 44.99 €
Voir le deal

Spread and rise - Emma Zimmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Emma Zimmer
Emma Zimmer
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Weaving the web

En un mot : Arachnide
Qui es-tu ? : • Maudite par le prince démon Hornet
• Chitineuse Araignée
• Anthropologue obsessionnelle
• En proie à des hallucinations aux origines indeterminées
• Mère d'Alexandra Zimmer
Facultés : • Maîtrise les formes hispo, glabro et crinos.
• Ponte démoniaque - Emma sous sa forme hispo ou crinos pond des oeufs qui font naitre des araignées étranges et déformées. La ponte est plus prolifique à l'intérieur d'un corps humain vivant.
• Appel de la colonnie - Les chitineux ressentent un instinct à se réunir autour d'Emma.


Thème : Ad astra - Arcturus
Spread and rise - Emma Zimmer G5d5
Eat the world

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Antje Traue
Double compte : Tyler Frisk - Anna Janowski
Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2022
Crédits : (gif) booasaur / (icons) Ethereal / (ava) Pourpre
Sam 19 Mar - 6:42 (#)

Emma Zimmer
Spread and rise - Emma Zimmer 8bf6f8c46bdc16df89bd6b0fef03c5a5
Date et lieu de naissance
10 mars 1973 à Orlando en Floride

Nationalité
Américaine

Profession
Anthropologue, actuellement en poste à l’université de Shreveport

Lieu d’habitation
Mooringsport.
Une maison modeste d'une banalité affligeante, éloignée de la ville étouffante.

Situation financière
Confortable.

Forme animale
Veuve noire.
Maîtrise les formes hispo, glabro et crinos.

Origine
Malédiction par Hornet en 1996.

Clan
Aucun clan

  • TEMPÉRAMENT

    Le silence Pour survivre, pour ne pas sombrer, Emma s’est laissée remplir par la placidité de l’araignée avalant toutes ses émotions humaines à même de la perdre dans la folie. Avec ce calme terrible remplissant ses nerfs de silence, une immobilité instinctive a pris possession d’elle. Elle n’est plus qu’observations froides et scrutatrices qui mettraient mal à l’aise n’importe quel mammifère perturbé par ce manque de mouvement, ce manque de vie. Dans son travail comme dans tout le reste, elle étudie scrupuleusement les choses et les gens, comme des objets d’études à disséquer mentalement pour exposer leur secret. Une traque silencieuse et mécanique qui peut être brusquement rompue par une attaque instinctive si ce qu’elle trouve ne lui plait pas.

    La violence Un instinct primal irrépressible d’attaquer ou de se défendre, sans considération pour la victime. Les gens normaux ont parfois bien du mal à croire qu’une femme si stoïque puisse brusquement se montrer si violente et menaçante. L’avis de ses collègues de terrain à son égard n’a plus jamais été le même depuis qu’elle s’en est prise à un stagiaire maladroit qui, avec ses grands gestes inconsidérés, aurait pu heurter une précieuse relique. Tous furent pétrifiés de voir cette femme si placide repousser violemment l’étudiant et le plaquer contre un mur avec un visage déformé par la rage. Certains auraient même jurés avoir vu ses traits changer et devenir monstrueux, mais ont finalement dû admettre que ça ne pouvait être qu’une impression consécutive au choc. Après l’incident, le calme est revenu instantanément avaler la colère de l’anthropologue, comme si elle n’avait jamais existé. Emma passe du calme statique à l’agression sans transition, à l’instar d’une lampe qui s’allume ou s’éteint à l’aide d’un interrupteur. Le vide et la furie sont ses deux uniques modes de fonctionnement.

    L’isolement Emma a toujours été seule. Même enfant, son intérêt n’allait pas vers les autres. Cet isolement s’est aggravé avec ses problèmes de santé mentale qui lui firent une réputation fort peu enviable. Ses allers-retours à l’hôpital et sa scolarisation à domicile finirent par sceller le cercueil de sa sociabilité. En tant qu’humaine, cette solitude pouvait parfois la faire souffrir, lui donnant l’impression de ne pas vraiment faire partie de ce monde mais elle s’en accommodait. Depuis sa malédiction, les choses ont changé. L’araignée se languis des siens, mais trouvait de la distraction en chassant entre les arbres des jungles où Emma effectuait ses recherches. Depuis son arrivée à Shreveport, l’isolement se fait ressentir de manière nettement plus intense. La bête veut retrouver les siens. Elle en a besoin. Un besoin qui enfle d’une manière disproportionnée. Un besoin impérieux et inarrêtable. Dévorant.

    L’obsession Une besoin maladif de savoir, de comprendre, d’obtenir des raisons à ce qu’il s’est passé. Emma se noie dans son travail en espérant trouver des réponses dans l’ancien temps. Elle néglige sa santé, son sommeil, incapable de résister à cette nécessité impérieuse d’examiner sans relâche ces reliques représentant des histoires de dieu antiques. Ses nerfs s’usent et elle s’abîme dans des théories harassantes. Elle est prête à tout pour obtenir des réponses, jusqu’à tenter de provoquer des hallucinations à l’aide d’ayahuasca ou d’autres substances, pensant y trouver un signe ou un indice. Depuis qu’elle a compris que son venin pouvait provoquer des hallucinations semblables aux siennes chez les autres, elle y voit une opportunité d’obtenir encore d’avantages de données ou de convaincre les sceptiques. L’empoisonnement volontaire dans le but explicite de savoir ce que d’autres verraient est une limite qu’elle n’a pas encore franchie, mais de laquelle elle se rapproche dangereusement. Sa détermination ne connait aucune limite ni aucune morale.

    Les hallucinations Résidus d’une maladie qui ne partira jamais tout à fait ou présages envoyés d’ailleurs ? Impossible à déterminer. Des épisodes courts hallucinatoires qualifiés de bouffées délirantes par les médecines saisissent encore parfois Emma, notamment quand son environnement ne convient pas à sa nature. Un bruit de vent lui parait être une voix l’exhortant à trouver les siens, un coin un peu trop sombre en contraste avec le reste de la pièce semble se remplir d’insectes grouillants prêts à se déverser dans la lumière. Parfois ces hallucinations sont vécues dans le calme froid de l’esprit arachnidien avec même une pointe d’émerveillement, parfois elles suscitent un sentiment d’agression qui réveillent ses plus terribles instincts de préservation et la pousse à des comportements incompréhensibles pour les gens extérieurs. Elle interprète systématiquement les hallucinations comme des signes ou des indices à suivre pour découvrir la Vérité.

    L’aveuglement Emma est persuadée du bien fondée de ses hypothèses et théories. Ses certitudes l’aveuglent et elle se retrouve incapable de rejeter une idée si celle-ci correspond à son schéma de pensée. A l’inverse, il est inenvisageable pour elle que ses visions ne soient que le produit d’un cerveau en proie à un déséquilibre chimique. Combien de ses certitudes sont exactes ? Pour Emma, elles le sont toutes. Mais peut-être s’enferme-t-elle dans un monde horrifique et fantasmé remplis d’horreurs vénérées pour échapper à la violence de l’idée que tout ce qui lui est arrivé pourrait n’avoir aucun sens, aucun but, que sa souffrance aurait été vaine.
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU

    Emma travaille, beaucoup, tout le temps. Sa recherche est sa passion, sa raison d’être. La première chose qu’elle fait en s’arrachant d’un sommeil insuffisant est de vérifier de manière maladive si des découvertes de nouvelles reliques ont été rapportées, profitant de la lumière artificielle de son téléphone portable pour agresser son cerveau embué par une nuit fragile.
    Elle mange en lisant des rapports de fouilles et autres articles scientifiques et part très tôt vers la ville dans un trajet bien trop long mais qui est le prix à payer pour s’octroyer un coin de verdure pour laisser vivre l’arachnide. Des journées entières, Emma s’enferme dans un laboratoire bétonné et trop plein d’humains ayant l’air d’avoir ce besoin irrépressible de conter des banalités. Des heures durant, avec une concentration accrue par une consommation de caféine parfois excessive, elle décortique tous les éléments qui pourraient lui permettre de trouver des réponses. Des livres rapportant les travaux d’autres personnes, des rapports, des reliques entreposées à la faculté, des photos de fouilles, des vidéos. Chirurgicalement, elle arrache les secrets des cultes anciens en les extirpant des vestiges. Hélas, d’autres tâches lui incombent également à présent pour satisfaire son laboratoire d’accueil. Des réunions interminables qu’elle juge inutiles, des projets interdisciplinaires auxquels elle doit participer. Sur certaines questions, elle collabore avec des historiens cherchant le point de vue de vampires pour obtenir des récits de certaines époques, avec des médecins qui essaient de comprendre l’origine de certaines créatures CESS en croisant données médicales et récits anciens, avec des neurologues qui désirent connaitre le fonctionnement de la magie d’un point de vue cérébral et évolutif en cherchant à reconstituer la phylogénèse des capacités magiques, quelles pouvoirs pourrait apparaitre dans les anciennes reliques et qui auraient éventuellement disparus de nos jours. Tant et tant de projets annexes qui l’éloignent de sa quête de vérité.
    Et quand vient la nuit, elle mute. Elle part s’enfoncer au loin dans la forêt alentours pour laisser la bête à sa sauvagerie tout instinctive. Malheureusement, la proximité de bien trop d’êtres humains augment les risques d’être découverte et ce n’est plus si souvent qu’elle s’offre ses escapades nocturnes et mortelles.

  • Caractéristiques de race

    Emma a été maudite par Hornet à travers un processus long et cruel. Le prince démon a usé de ses pouvoirs pour enjoindre des araignées à venir pondre leur œuf dans le corps même d’Emma, lui instillant peu à peu sa nouvelle nature dans une lente et profonde agonie à mesure où les œufs éclosaient.

    Sa bête est une veuve noire. Une araignée venimeuse cannibale semi-sociale dont les individus se réunissent parfois pour constituer des toiles immenses et vivre en colonie.

    L’esprit vide et froid de la bête a permis à Emma de survivre à ses traumatismes en prenant une distance avec le monde. L’horreur de sa nouvelle condition laissa place à un soulagement de pouvoir scruter les choses sans y ressentir de l’affect. Au fil des années, Emma a embrassé sa condition et a laissé libre court à sa bête dans les jungles où elle menait ses recherches. Peu à peu, elle a appris à contrôler ses transformations. La plus simple fut la glabro qui lui permis d’obtenir de nouveaux sens pour observer le monde. Nul n’a jamais apprécié la jungle comme Emma, à travers les multiples vibrations dissimulant la vie qui s’y cache et les couleurs fantasmagoriques que lui montraient ses yeux multiples sous cette forme. Plus tard encore, après bien des années, elle a atteint une forme horrifique de femme araignée qui trouve parfaitement sa place en arpentant les temples antiques en pleine nuit.

    Ses transformations fréquentes ont permis de satisfaire les pulsions terribles de l’araignée et de conserver un contrôle le reste du temps. C’était un équilibre précaire, rompu par son arrivée à Shreveport qui lui laisse bien moins de liberté pour laisser vivre l’arachnide. Ce changement soudain éveille l’instinct de ruche de la bête qui attire à elle ses semblables.

    Hispo Une veuve noire de la taille d’un petit chien. Une chitine lisse et brillante d’un noir épais à peine troublé par cette tâche rouge sur l’abdomen, indication d’un danger imminent. Sous cette forme Emma peut tisser des toiles larges et solides. Sa taille rend son venin dangereux pour les êtres humains, bien que la dose ne soit pas nécessairement mortelle. Classiquement, le venin d’une veuve noire peut générer des troubles neurologiques variés, celui d’Emma a pour particularité de générer des hallucinations terrifiantes remplies d’insectes grouillants et d’araignées invasives. De cette manière, elle peut forcer d’autres à voir ce qu’elle voit dans ses visions d’épouvantes.

    Glabro Son visage se retrouve couvert d’une myriade d’yeux, des mandibules s’arrachent de ses mâchoires et la peau de ses mains se rigidifie en se teintant de noir comme de pattes malformées. Sous cette forme, sa vision change, moins précise que celle humaine pour les détails comme les textes écrits, mais lui permettant de distinguer des choses inédites. Elle se met à ressentir les vibrations avec une acuité hors norme, lui permettant de localiser ce qu’elle ne peut voir, bien que cette sensation soit bien amoindrie par le simple fait de porter des chaussures la coupant des vibrations du sol. Ses mains deviennent des armes et elle n’a rien à envier aux griffes des prédateurs. Leur rigidité tranchante et perforante lui permet d’infliger des dégâts en cas de besoin, mais en contrepartie elle perd toute la mobilité de ses mains humaines puisque ses doigts fusionnent en un seul bloc rigide.

    Crinos Un monstre tout droit sorti des cauchemars. Le buste d’une femme rattaché à un abdomen arachnidien démesuré, noir et luisant, garni de huit pattes d’une longueur terrifiante, à même de faire se mouvoir le monstre avec une rapidité terrible. A l’instar de sa forme glabro, son visage se parsème d’une multitude d’yeux sombres, deux mandibules suintant un poison neurotoxique encadrent sa bouche pourtant humaine et ses mains sont durcies et noircies en des tentatives avortées de pattes supplémentaires. La créature est imposante et doit bien dépasser les deux mètres pour peu qu’elle se redresse en une position toute souveraine.

    Ponte démoniaque A cause de l’origine démoniaque de sa malédiction, l’araignée pond. Sans même besoin d’un autre spécimen pour la féconder, l’arachnide pond parfois des œufs qui donnent naissance à d’étranges araignées de tailles variables parfois à l’air difforme. Un spécialiste n’y reconnaitrait aucune espèce connue, un sorcier y sentirait sans doute une influence maligne. Depuis son arrivée à Shreveport, la ponte s’accélère, faisant naitre peu à peu de nombreuses araignées dans la forêt entourant mooringsport. Les œufs pondus directement dans un corps chaud et vivant éclosent bien mieux et de manière bien plus prolifique. Emma découvrira cet état de fait plus tard à l’issue de multiples expérimentation.

    Appel de la colonie Depuis qu’Emma est arrivée à Shreveport, l’instinct social de la veuve noire s’est renforcé. Un besoin irrépressible de retrouver les siens, d’en créer d’autres, de se réunir, et de tisser une toile à travers toute cette ville pleine de proies. L’influence d’Hornet octroie à l’arachnide une attirance supérieure à la normale, guidant les autres chitineux vers Emma, sans considération pour leur espèce. Un appel impérieux à se réunir et à se soulever.

  • AFFILIATION ET OPINIONS

    Depuis l’adolescence, les pensées d’Emma sont tournées vers le surnaturel. Ses hallucinations remplissaient ses songes d’êtres fantasmagoriques aux visages insectoïdes et autres créatures innommables. Emma a toujours été persuadée qu’il s’agissait là de présages macabres, d’avertissements ou de presciences d’un futur entre horreur et salvation. Les terribles événements lors de ses premières fouilles et la rencontre avec Hornet brisèrent son esprit mais renforcèrent ses convictions : Le surnaturel existe et a toujours existé, il y a forcément des traces dans les anciens cultes et l’histoire se répétera. Sa métamorphose a fini d’achever de la noyer dans un monde de magie et d’obscurité grouillante.

    Toute sa vie et sa carrière se sont articulées autour du surnaturel. Le travail d’Emma porte principalement sur l’étude d’un ancien culte précolombien dans lequel une divinité insectoïde était vénérée. Les représentations content que le dieu a répandues des nuées chitineuses sur le peuple maya. Les hypothèses de l’anthropologue étaient empreintes de surnaturel, alléguant que les multiples représentations étaient à prendre en des sens bien plus littérales que religieux. Elle était moquée avec condescendance par ses pairs pour ses suppositions. La révélation a entrainé une reconsidération de ses hypothèses sous un œil neuf quoi que parfois toujours sceptique. Cette ouverture à ce monde rempli de magie fit peu à peu d’elle une des chercheuses les plus reconnues en étude du surnaturel dans le domaine de l’anthropologie, malgré sa mauvaise réputation due à son manque de sympathie. Des rumeurs trainent parfois sur sa possible appartenance aux CESS, mais ne sont perçues en général que comme des diffamations émanant de quelques jaloux.
    Outre son impact sur sa vie professionnelle, Emma regarda la révélation avec un œil froid et intéressé. Elle demeurait jusque là ignorante de l’existence des vampires ou d’autres types de garous et cela lui éveilla un intérêt qui pourtant ne dépassa pas celui de son obsession de la divinité insecte. La magie et ses possibilités éveillèrent également sa curiosité, notamment dans l’intérêt qu’elle pourrait avoir pour tirer des réponses des anciennes reliques. Les milices anti-CESS qui commencèrent à voir le jour à l’aube de ce nouveau monde ne l’inquiétèrent que très peu. Son attention était déjà bien trop enchevêtrée dans sa quête personnelle pour se soucier de quelques primates effrayés.

    Emma n’était pas présente à Shreveport le terrible soir d’Halloween. La nouvelle n’est parvenue à son terrain de fouilles que bien plus tard. Ses collègues s’étaient amassés autour d’un poste de radio pour écouter d’un air effaré le récit mystérieux de ce qui était arrivé à la ville. Ce bulletin spécial n’a pas su détourner Emma de ses recherches du jour. Plus tard, elle apprit les répercussions de cette nuit et ces quelques informations ont eu l’audace de lui faire lever un sourcil. Une intéressante distraction, mais rien de plus.


  • Singularités

    Emma conserve toujours une apparence simple et favorise les vêtements pratiques, lui permettant de trouver sa place tant sur un terrain de fouille que dans les couloirs de la faculté. Depuis son arrivée à Shreveport, elle a troqué ses chaussures de randonnées contre des chaussures de ville et sa parka épaisse contre un manteau noir passe partout. Peu portée sur la mode, il n’est pas rare de la voir s’habiller souvent de la même manière.

    Sa maison est des plus banales, si ce n’est que les habitants du coin un peu curieux auraient pu remarquer que des rideaux opaques obstruent constamment les fenêtres. A l’inverse, l’intérieur n’a rien de normal. Les vieux meubles sont remplis de répliques de reliques, de livres et de carnet de recherche en tout genres. Sur les murs, des photos sont épinglées ainsi que des croquis et des notes manuscrites sur les multiples hypothèses et hallucinations de l’anthropologue. La présence d’Emma semble avoir attiré des dizaines d’araignées qui ont tissé leurs toiles dans des recoins sombres. Une cave vétuste est enfoncée dans le sol sous les fondations de la maison et serait absolument parfaite pour accueillir de nombreuses expérimentations ineffables.

Who am I ?
Spread and rise - Emma Zimmer SBRSXVRY
Je suis Un scénario d’Alexandra Zimmer Blase Ulfhe Visage Antje Traue Sagesse30 ans DécouverteTC PrésenceTous les jours. Avis Vous êtes parfaits. Crédits Victoria semykina Mot de la finInvasion :dildo:
Revenir en haut Aller en bas
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Emma Zimmer
Emma Zimmer
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Weaving the web

En un mot : Arachnide
Qui es-tu ? : • Maudite par le prince démon Hornet
• Chitineuse Araignée
• Anthropologue obsessionnelle
• En proie à des hallucinations aux origines indeterminées
• Mère d'Alexandra Zimmer
Facultés : • Maîtrise les formes hispo, glabro et crinos.
• Ponte démoniaque - Emma sous sa forme hispo ou crinos pond des oeufs qui font naitre des araignées étranges et déformées. La ponte est plus prolifique à l'intérieur d'un corps humain vivant.
• Appel de la colonnie - Les chitineux ressentent un instinct à se réunir autour d'Emma.


Thème : Ad astra - Arcturus
Spread and rise - Emma Zimmer G5d5
Eat the world

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Antje Traue
Double compte : Tyler Frisk - Anna Janowski
Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2022
Crédits : (gif) booasaur / (icons) Ethereal / (ava) Pourpre
Sam 19 Mar - 6:44 (#)

Some legends are told, some turn to dust or to gold
And you will remember me for centuries.

Qu’est-ce qui distingue un prodige d’un cauchemar ?
Le vase d’argile présente des reliefs contant l’histoire d’un peuple à têtes d’insectes vénérés comme des dieux. Pourquoi les personnages humains présents sur la poterie sont agenouillés, offrant de fabuleuses offrandes à ces êtres terrifiants au lieu de fuir comme le feraient nos contemporains ? Parce que la peur, l’horreur, c’est culturel. Les dieux et les monstres. Tout cela n’est qu’un point de vue.

« Docteur Zimmer ?
- C’est une réplique intéressante.
- Un souvenir offert par un patient qui a surmonté sa phobie des insectes. Pouvons-nous commencer ? »

Je repose précautionneusement le vase sur l’étagère garnie de livres relatifs aux thérapies et à la psychopathologie, prenant le temps d’observer scrupuleusement chacun des titres afin de mieux cerner l’intérêt et la compétence du psychiatre. Calmement, je rejoins le fauteuil en face du médecin et croise mes jambes avec une lenteur infinie dans un geste mécanique tant de fois répété. Mon regard se pose dans le sien, comme cherchant à le transpercer et percer à jour tout ce qu’il est ou a un jour été. Il sourit et demande d’un air affable, tranchant avec ma propre froideur :

« Alors, qu’est-ce qui vous amène ici ?
- Vous le savez bien. Une simple demande de la part de mon employeur. »

Une stupide perte de contrôle. Une situation mal interprétée par de pauvres primates s’inquiétant pour quelqu’un qu’ils pensent être leur congénère. Un contre temps improductif qui agite mes nerfs sous la calme glaçant qui m’englobe. Le docteur parcourt rapidement du regard le dossier qu’il a entre les mains avant de reprendre :

« Je vois que vous avez déjà été suivie par le passé, mais j’aimerais mieux entendre votre point de vue plutôt que de lire le rapport d’un autre. Vous voulez bien reprendre depuis le début ? Me parler un peu de votre enfance ?
- Je n’y tiens pas.
- S’il vous plait. »

Dans la plus parfaite des immobilités, comme absente, je fixe le thérapeute et son regard insistant. Son sourire aimable se flétrit aux commissures et son regard se fait hésitant. Il n’est pas rare que les gens soient perturbés par un visage demeurant placide et des réactions absentes. Pour en finir avec cet entretien, il faudra bien coopérer. D’un ton égal, je commence à répondre à ses questions sans grand intérêt.

« Mes parents étaient aimants. Je n’ai jamais manqué de rien.
- Et vous pouvez me parler de votre antécédent psychiatrique ?
- J’ai été diagnostiquée pour un trouble délirant avec hallucinations quand j’étais adolescente. Je sais que tout cela n’était pas réel, juste une maladie mentale transitoire. J’ai été traitée pour ça et le problème ne s’est plus jamais posé. »

L’unique réponse possible à faire à quelqu’un qui doit attester de votre stabilité mentale. Mais ce n’est qu’un mensonge. Ces hallucinations n’étaient pas générées par un esprit malade. Elles étaient réelles. Elles étaient là pour moi, pour me guider, pour me faire rentrer dans un plan bien plus vaste dans lequel je ne suis qu’un pion, ou peut-être un fou. Les colonies d’insectes dévorant les gens de l’intérieur afin de se frayer un chemin hors de leur corps tel un accouchement macabre, les visages auxquels se superposaient des têtes de cafards ou de scolopendres, les sols grouillants de chitine qui se mouvait comme une seule entité souhaitant dévorer le monde. Ces visions étaient des présages, mais mon entourage et la société était bien trop fermés d’esprit pour le comprendre. Ils m’ont fait avaler tellement de médicaments qu’ils ont noyé mon esprit des années durant. Il ne faut pas que ça arrive de nouveau. Alors, on apprend à mentir, pour être libre. L’homme en face de moi réajuste ses lunettes avant de rapidement parcourir quelques pages du dossier, puis reprend avec un ton condescendant :

« Vous êtes bien sûre de ça ? Vous savez, j’ai fait quelques petites recherches sur vous avant notre entretien, et le moins qu’on puisse dire c’est que dans votre travail, et bien, vous avez des hypothèses pour le moins… fantaisistes. »

L’agacement qu’éveille ses mots et son jugement ne parvient pas tout à fait à percer le vide gelé qui m’habite depuis ma transformation et qui me donne constamment cette impression de gouffre abyssale dans la poitrine. Des années durant, j’ai été connue dans mon milieu comme l’anthropologue au travail ambitieux et efficace mais aux hypothèses fantasques, parce que j’osais émettre l’idée que les représentations anciennes de personnes entre humanité et bestialité n’étaient pas toutes des allégories mais parfois bien une réalité. Systématiquement, pour chacun des articles scientifiques que je soumettais à publication, j’obtenais la même réponse : une méthodologie impeccable, des découvertes importantes, des hypothèses à revoir. Systématiquement. Pour le bien de ma carrière et de mes financements de recherche, j’ai fini par céder, supprimant mes théories de mes articles que, pourtant,  je savais justes. Pauvres aveugles étroit d’esprits. J’ai osé publier plusieurs livres pour que le monde puisse avoir enfin une vue sur cette partie de l’histoire oubliée et cachée, mais cela ne fit que renforcer mon image de scientifique aliénée. Jusqu’à la Révélation.

« Mes hypothèses n’ont rien de fantaisistes. Et les évènements de ces dernières années m’ont donné raison. »

Mon ton est égal et froid. L’avis de ce petit docteur ne m’est rien. Un être à sang chaud piqué dans son orgueil aurait argumenté, mais je n’en ressens pas le besoin. Le primate se tortille de malaise comme beaucoup d’autres lorsque l’on évoque la réalité monstrueuse tapie dans les sociétés humains aseptisées. Dans cette ville plus qu’ailleurs, les stigmates de la violence de la magie et des CESS poussent les gens à vivre dans le déni et à éviter le sujet, ou à préférer la haine. Troublé, il préfère changer de sujet.

« Vous êtes aussi connue par vos pairs comme n’ayant jamais souhaité un poste fixe en université et avoir toujours préféré travailler sur le terrain. Alors pourquoi êtes-vous ici aujourd’hui ? Vous en avez eu marre de trainer dans la boue ?
- Un simple contretemps. Mes derniers financements de recherche ont été obtenus au près de la fondation pour la Recherche Scientifique Surnaturelle, et une de leur exigence est de venir deux ans dans un de leur laboratoire au sein d’une université affiliée à l’issue de la recherche pour partager nos découvertes. » Un prix lourd à payer pour moi qui tisse ma toile dans les forêts isolées depuis si longtemps que je ne sais plus à présent comment vivre autrement. Mais il s’agissait là de ce qui était nécessaire pour enfin répondre aux questions sinueuses qui m’obsédaient tant. Quatre années entières de travail financées grassement en collaboration avec des archéologues. Un projet d’envergure, une équipe complète pour mettre la main sur des vestiges inestimables nous en apprenant plus sur ce culte voué aux êtres insectes. Un rêve devenu réalité. Puis le cauchemar de se retrouver dans la ville terrarium. « C’est un financement prestigieux qui ouvre des portes. Je pourrais retourner sur le terrain plus tard. »

Il acquiesce, l’air peu convaincu, semblant ne pas comprendre ce besoin viscérale d’aller chercher les choses là où elles sont plutôt que de s’enterrer dans un bureau à lire les découvertes et leurs interprétations placides.

« Bien, bien… » Il tourne une feuille puis une autre, parcourant un dossier plutôt considérable. Son temps n’est visiblement pas très important puisqu’il s’évertue à l’user avec moi au lieu d’en venir au point central de cette entrevue. « Je vois que vous avez une fille. Quels sont vos rapports ?
- Quelle importance ?
- J’ai besoin de déterminer si vous êtes bien entourée. C’est très important pour la stabilité psychologique. »

Ridicule. Je n’ai pas de fille. Juste une abomination qui s’est arrachée à mes entrailles et ayant ruinée ma vie à l’instar d’un parasite suçant mon essence jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la folie qui me maintienne en vie. Elle a assassiné ma stabilité et m’a plongé dans l’abime du désespoir et de l’horreur. Ces souvenirs monstrueux paraissent lointains et figés grâce à l’influence de l’arachnide sur mon esprit. C’est comme faire une autopsie froide et méticuleuse d’un cadavre mutilé de la plus vicieuse des manières. La joie de la découverte de ces ruines enterrées à un gout fade alors qu’elle était éclatante. Et puis la mort, le déchiquètement, la profanation, l’enfer qui se fait terrestre et tangible. Mon esprit oblitéré ne se rappelle même plus comment j’ai trouvé de l’aide ni du moment où j’ai appris que la conséquence de cette horreur grandissait dans mes entrailles salies. J’ai sombré. J’ai souhaité sa mort avant même sa naissance. J’ai souhaité la mienne. Une souffrance inouïe atteignant son point culminant quand elle vint au monde. Horrible bébé plein de silence, monstre parmi les Hommes. Un instinct terrible de revanche dicté par la colère m’a empêché de la donner à une autre famille. Je ne voulais pas qu’elle soit aimée. Par personne. Alors on s’est détruites mutuellement. Mon apocalypse intérieur et mes pulsions autodestructrices ont ironiquement été avortées par leur cause même, un soir où le père de l’Alexandra est venue nous trouver. Vous ne savez pas ce que ça fait de voir une entité posséder un homme à l’air affable puis convoquer un déferlement d’araignées. Les voir s’approcher et noircir tout ce qu’il y autour comme une marée d’huile inarrêtable. Être escaladée par ces milliers de pattes noirs pour venir pondre des œufs à l’intérieur même de votre corps, la douleur, la peur, l’enfer. Être immobilisée par la tétanie et la douleur dans une pièce noire d’arachnides et blanche de toiles poisseuses, voyant peu à peu de nouveaux insectes s’extraire de votre peau en la fendant de leurs pattes et mandibules. Muter. Irrémédiablement. Un esprit dévoré puis emplie d’une présence imposante et massive, froide et agressive, mécanique et instinctive, oscillant entre le vide et la fureur. Après des jours d’agonie et une renaissance, je pouvais enfin regarder le bébé sans vouloir l’étouffer. Mon esprit était clair. Je n’étais plus seule, et l’autre voulait dévorer le monde.

« On s’entend bien. »

Je la déteste.
Voilà bien le seul sentiment qui perce ma froideur constante et qui réveille cette brusquerie sauvage et dévorante n’attendant qu’une seule raison, une seule petite menace, pour s’élever. Une bestialité longtemps contenue grâce au calme des jungles où je menais mes recherches. Un terrain d’étude parfait pour la scientifique, un terrain de jeu inégalable pour l’araignée le soir venu. Des années entières à étudier patiemment les cultures ancestrales d’Amérique Centrale la journée, cherchant à comprendre ce que nous disent les reliques de ce culte qui semble être voué au père mon enfant, et à la nuit tombée je me changeais en un de ces monstres rigides et mortels représentés sur les reliques. Un équilibre. Le calme le jour, la rage la nuit, et si peu de sommeil. Les choses seront bien moins aisés loin de cette étendue sauvage inhabitée.

« Vous pouvez me parler de la tentative de suicide ? »

La question est abrupte, presque violente en comparaison du reste du fil de la discussion. Pourtant, il n’y a aucun trouble à avoir. Voilà enfin la cause de ce pathétique entretien. Une absurde erreur.

« Ce n’était pas une tentative de suicide.
- Alors expliquez-moi. Expliquez-moi comment vous avez pu vous retrouvée nue en bas d’une cascade à l’aube. Comment est-ce possible si vous n’avez pas volontairement sauté ? »

Parfois la vérité se cogne à la représentation du réel de certaines personnes. Il m’est inenvisageable d’expliquer la cause de cette chute. Impossible de révéler qu’une nuit où l’araignée festoyait dans un carnage terrible emportant à la mort du petit gibier, il y eu une mauvaise chasse, un mauvais temps, un mauvais vent qui l’a faite chuter. Mes souvenirs ne sont pas très clairs, mais l’envie de mettre à mort sa proie l’a emporté sur l’instinct de survie, jusqu’à l’erreur.

« Je ne suis pas tombée. Je suis allée me rafraichir avant que les autres se lèvent et je me suis sentie mal, c’est tout.
- Vous n’aviez pas de vêtements.
- Vous vous baignez avec vos vêtements ?
- Ils n’étaient nulle part !
- Ils ont mal cherché. »

Le ton est rêche et sans appel. Tout serait plus simple si je pouvais me contenter de lui arracher la tête. Le regard incertain du médecin se fixe dans le mien, semblant me jauger. Il note rapidement quelques mots dans le dossier dans un bruit de grattement des plus irritant.

« Vous vous êtes évanouie dans l’eau ?
- Oui.
- Vous aviez bu ?
- Non.
- Pris de la drogue ?
- Non.
- Votre campement était proche de l’aval de la cascade, vous allez me faire croire que vous avez fait le tour ?
- Comment aurais-je survécu à une telle chute sans une égratignure ? »


Un silence blanc nous avale et s’étire face à cette question insoluble. Comment pourrait-il connaitre la résistance d’un monstre tel que moi ? Son regard se tourne vers ses notes, les rouages de son cerveau semblent s’activer sans guère de succès. Le psychiatre soupire puis jette un œil soucieux à l’heure. Avec mollesse, il referme le dossier et conclut :

« Bon. Je veux bien vous croire. Je vais transmettre mon rapport. Peut-être serons-nous amenés à nous revoir. » Le dossier est déposé sans douceur sur le bureau dans un bruit étouffé et le psychiatre se lève. Je lui emboite le pas et il m’accompagne vers la porte avant de me lâche quelques mots d’adieu : « Prenez soin de vous Docteur Zimmer. Et bienvenue à Shreveport. Je suis sûr que vous allez vous plaire ici. »

Je quitte l’immeuble sans soulagement, juste une impression de temps perdu. La rue est animée, m’amenant à croiser bien plus d’humains que je n’en en ai vue en plusieurs années. Un monde de ciment rempli de mammifères à l’esprit étroit. Une solitude dévorante à faire frémir les mandibules de l’araignée pourtant si placide. Son instinct de préservation déteste ces immeubles froids, tout en y voyant un potentiel royaume à conquérir. D’une manière inexplicable, je sens dans mes entrailles et mon esprit qu’elle veut grandir, trouver ses congénères, en créer, les convoquer en ce lieu. J’arpente les pavés sous le soleil froid, rêvassant aux multiples toiles qui pourraient se tendre entre ces immeubles et coloniser ce monde.

CHRONOLOGIE
1973 Naissance d’Emma en Floride.

1985 Début des hallucinations. Diagnostique de trouble délirant avec hallucinations. Un lourd traitement et de nombreuses hospitalisations ont marqué son adolescence, la poussant à se renfermer encore plus sur elle-même. Une scolarité chaotique largement faite à distance à l’aide de précepteurs.

1991 Entrée à la fac de Bâton Rouge. Grâce à l’argent de ses parents et à un travail acharné et en dépit de ses problèmes de santé, elle a pu intégrer la faculté de Bâton Rouge pour y suivre un cursus en anthropologie et archéologie.

1994 Enfer sur terre. Grâce à son implications et ses excellentes notes, Emma obtient la possibilité de participer à une expédition de fouilles en Amérique centrale. Les ruines sont impressionnantes et Emma est fascinée par tout ce qu’elles renferment. Des représentations du dieu de la mort des Maya, selon ses professeurs, entouré d’insectes ou d’êtres hybrides. C’est ici qu’elle rencontre Hornet et ce furent les heures les plus sombres de son existence. Un traumatisme tel que son esprit vacille. Personne d’autre qu’elle n’en revient. Et dans ses entrailles grandissait l’engeance de ce dieu qui la fascinait tant sur les sculptures de ce temple.

1995 Naissance d’Alexandra. Horrible parasite honnie. Un esprit fracturé réuni dans la haine et le dégout de sa propre enfant.

1996Renaissance. Pendant la première année de la vie d’Alexandra, l’esprit d’Emma se délite. Passant du désespoir à la fureur en quelques secondes, des hurlements enragés au silence dégouté. Elle chute. La fac est une chose lointaine et abandonnée, tout comme l’envie de vivre. Ses parents lui envoient de l’argent pour subvenir à ses besoin, la jeune mère étant bien incapable de prendre soin d’elle ou d’un autre. Elle est violente et maltraitante avec sa fille. C’est au fond du gouffre qu’il la trouve. Sous une autre forme, reventant le corps d’un autre comme véhicule, Hornet. Il la maudit et la sauve de son esprit détruit. A l’issue d’une nuit d’horreur et d’une lente transformation, Emma devient une chitineuse araignée. Ses émotions sont avalées par l’arachnide, lui permettant peu à peu de rassembler les morceaux de son esprit fracturé. Mais ce cadeau la transforme en une personne froide, vide, une poupée à la merci d’instincts violents et brusques qui parfois se réveillent. Un équilibre précaire à apprivoiser.

1998 Reprise des études. L’esprit rendu claire et mécanique par la bête qui l’accompagne, Emma se sent apte à retourner à la fac. Elle reprend son cursus en anthropologie avec l’obsession de traquer toutes ces preuves qui attestent de l’existence de ce dieu qui l’a utilisé comme matrice pour concevoir et qui l’a transformé. Elle veut savoir, elle veut comprendre. Pourquoi ? Pourquoi elle ? Fait-elle partie d’un plan plus vaste ? Et tout naturellement, elle se tourne vers des événements remontant à un autre temps, convaincue que l’histoire se répète constamment. Elle se spécialise dans les cultes maya et pré-colombiens que l’on peut analyser à travers les vestiges représentants des Hommes vénérant des insectes et hybrides. Dès que c’est possible, elle participe aux terrains de fouilles afin de fuir la présence ignoble de sa fille en l’abandonnant à une quelconque étudiante sous-payée pour faire du babysitting. Ces voyages lui permettent également de profiter de l’abri de la jungle pour laisser vivre l’araignée intraitable.

2006 Emma obtient son doctorat. Un travail remarquable qui lui laisse un goût amer. De nombreux conflits avec sa directrice de thèse qui refusait d’envisager la possibilité d’une vérité cachée derrière les mythes. Malgré ce désaccord, sont travail de recherche et d’analyse est reconnu par ses pairs. Emma commence ainsi une carrière d’anthropologue, trouvant avec succès des financements pour mener ses recherches sur le terrain ou en rejoignant des équipes déjà présentes en Amérique centrale.

2011 Révélation. Durant sa carrière de jeune chercheuse, Emma est moquée par ses pairs à cause des ses hypothèses fantaisistes selon lesquelles certaines représentations d’hybrides homme-bêtes devraient être prises comme représentation fidèle de la réalité. Mais c’est alors que les créatures surnaturelles commencèrent à se révéler. Après ça, ses détracteurs ne riaient plus. A la suite de la révélation, de très importants fonds sont débloqués pour encourager la recherche sur les sujets surnaturels dans toutes les disciplines confondues. Après avoir été moquée, Emma est à présent considérée comme une visionnaire. Elle n’eut plus aucun mal à bénéficier de nouveaux financements pour poursuivre ses recherches.

2015 Alexandra quitte le foyer familiale.  Sa mère n’en ressentit que de l’indifférence. Quoi que peut être, une pointe de soulagement.

2016 Financement de recherche de la fondation pour la Recherche Scientifique Surnaturelle.  Un très gros montant lui est alloué pour mener au mieux ses travaux. Un projet vaste ayant pour contrainte de devoir s’engager à travailler dans une université pendant deux ans à l’issue de son terrain de recherche afin de restituer et propager ses découvertes.

Hiver 2020 Arrivée à Shreveport. Emma prend son poste dans le département d’anthropologie de l’université de Shreveport.
Revenir en haut Aller en bas
Sugar Mommy, la randonnée c'est ma vie (et mes collines ne demandent qu'à être explorées)
Medea Comucci
Medea Comucci
Sugar Mommy, la randonnée c'est ma vie (et mes collines ne demandent qu'à être explorées)
I will stop at Nothing

En un mot : Humaine. Profiler pour le FBI et consultante pour la NRD
Qui es-tu ? : A cinquante ans, je rassemble les bris de ma carrière explosée dix ans plus tot. Travailleuse acharnée, animée par un désir de vengeance qui me couple le souffle. Je ne m'arrêterais que lorsque ma Némésis sera morte ou sous les verrous. En parallèle, à la tête d'une cellule spéciale, je suis chargée d'incarcérer les CESS qui s'imaginent au dessus des Lois.
Facultés : J'attire les ennuis. Très facilement. Et souvent, je vais à leur rencontre.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=EUY2kJE0AZE
Spread and rise - Emma Zimmer Medea510
ASHES YOU WILL BE
Spread and rise - Emma Zimmer Mood10
Spread and rise - Emma Zimmer 200.gif?cid=95b2794409d646be60a21e5e3ecc82c3d7e8c5cf8a51849c&rid=200
Spread and rise - Emma Zimmer Xmas_111
Spread and rise - Emma Zimmer JgCo1RY
Spread and rise - Emma Zimmer MmicoYd
Spread and rise - Emma Zimmer Product_11433288h


Pseudo : Mea
Célébrité : Morena Bacarrin
Double compte : Wynonna
Messages : 1539
Date d'inscription : 16/06/2021
Crédits : Kaidan/Heidi/Dillon
Sam 19 Mar - 9:07 (#)

Cold Cold Cold Bitch.
Et terrifiante.
Et inhumaine.
*va faire des réserves de Napalm. Je crois que rien d'autre ne sera suffisant*

Je dis pas bienvenue. Je sens qu'Emma va tout dévaster autour d'elle!
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Spread and rise - Emma Zimmer KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Spread and rise - Emma Zimmer Q7W8755J_o

Spread and rise - Emma Zimmer 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Sam 19 Mar - 11:12 (#)

... La description des différentes formes... :facepalm:

Je suis d'ores et déjà fascinée par ce personnage horrifique et à la psyché complexe. Et les images que tu décris sont très frappantes, très lovecraftiennes lors de l'exploration des vestiges. Une dame sombre et un personnage réellement cauchemardesque.

Ca promet Spread and rise - Emma Zimmer 2135486406 J'ai hâte de découvrir ce personnage en jeu et sous ta plume, ça annonce du lourd :dildo:

The real chaos is coming :yeah:

Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2138
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Sam 19 Mar - 13:09 (#)

Re-bienvenue sous les traits monstrueux de cette veuve noire.

Voilà une fiche horrible et géniale à la fois. J'ai dévoré tes mots du début à la fin sans pouvoir m'arrêter, mais ça m'a laissé une légère nausée. Une certitude, c'est qu'Emma ne peut laisser indifférent.

Jake se plaint parfois de ses parents, mais par rapport aux géniteurs d'Alexandra, c'était le pays des bisounours.
"Je ne voulais pas qu’elle soit aimée. Par personne. Alors on s’est détruites mutuellement." Ca donne le ton.

C'est froid, glaçant, terrifiant. J'en ai encore des frissons.
Je ne sais pas si je dois te remercier d'avoir livré à Shreveport ce cauchemar ambulant. (D'un coup, Jake a moins envie d'aller faire son jogging dans les forêts environnantes. Allez savoir pourquoi.)

J'ai hâte de la voir tisser sa toile à Shreveport. (Si elle pouvait y emprisonner le spécimen ci-dessus, ce serait fantastique.)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 19 Mar - 13:34 (#)

*Fait ses bagages et fout le camp* ça va, ça suffit c'était sympa deux minutes mais là ça commence à faire sérieusement flipper tout ça :what:

Que dire, comme mes compères j'ai dévoré cette fiche qui m'a laissée dans un mélange d'effroi et d'admiration. Plume succulente, un personnage merveilleusement ficelé que j'ai hâte de découvrir et qui fera entrer Shreveport dans une apocalypse, je n'en doute pas :heart: A très viteeeee
Revenir en haut Aller en bas
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
Alexandra Zimmer
Alexandra Zimmer
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
FULL DARK NO STARS
En un mot : We're all mad here. I'm mad. You're mad.
Qui es-tu ? :
- Infréquentable et associable à l’esprit encombré de mots, de mauvaises humeurs, d'ironie cinglante et d'indifférence, cachant une âme noire et liée aux enfers.
- Allergique à l’autorité avec une langue trop bien pendue pour sa propre sécurité, elle cherche à fuir ce monde humain dans lequel elle se sent étrangère.
- Écrivaine autrefois invisible dont seul le site internet attestait de son existence, elle est l'auteur anonyme d'un livre étrange et dérangeant, dicté par son propre père.
- Américaine et pourtant guère attachée au moindre patriotisme, elle erra longtemps sans attaches ni allégeances, avant d'être l'alliée forcée du plus terrifiant des Princes.
- Une antre modeste dans les Kingston Buildings masque ses noirceurs, ses poches trouées, ses écrits en vrac et une Honda 350 récemment achetée.

Facultés :
- Fille longtemps ignorante du Prince Hornet, l’ombre de celui-ci a influé sur sa vie, en étouffant une à une les dernières lueurs de son âme.
- Au gré des rencontres, des créatures de la nuit et du rêve d'une sorcière noire, ses perceptions se sont aiguisées et lui ont révélé bien des choses.
- Faculté répugnante, la forme du cafard l'habite depuis toujours, bientôt sublimée et portée à son paroxysme par l'influence d'Hornet.
- Remarquable plume, ses mots sonnent justes, acérés, et empreints d'une ombre beaucoup plus grande qu'elle-même.
- Une insupportable teigne dont les répliques teintées de fiel déclenchent vexations, colères et peines autour d'elle.

Thème : Nick Cave & The Bad Seeds : Red Right Hand
You'll see him in your nightmares
You'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
He ain't what he seems
You'll see him in your head
On the TV screen
Hey buddy, I'm warning
You to turn it off
He's a ghost, he's a god
He's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
In his catastrophic plan
Designed and directed by
His red right hand


Spread and rise - Emma Zimmer I6cMOY6Z_o
Spread and rise - Emma Zimmer R1ndMi7p_o
Spread and rise - Emma Zimmer IUwhKdSP_o
Pseudo : Achab
Célébrité : Rooney Mara
Double compte : Elinor V. Lanuit, Selma Weiss
Messages : 1247
Date d'inscription : 28/03/2019
Crédits : Nick Cave & The Bad Seeds ; Avatar par TAG
Sam 19 Mar - 14:09 (#)

M'man ! :dildo: :quoi: :eyes: :please: :aah:

Un beau jour, je m'en souviens encore ; il était dix heures du matin, le ciel ponctué de nuages gonflés d'averses, et mon thé fumait encore. Comme un mauvais présage, ton message discord a interrompu mon écran, pour m'annoncer, à ma grande surprise et joie, que tu choisissais d'interpréter mon pire scénario.

J'ai commencé à lire ce que tu avais déjà écrit pour cette merveilleuse Emma. À cet instant, je me suis levé de ma chaise, la tasse à la main, et j'ai regardé dehors, en me disant...

Spread and rise - Emma Zimmer 200

Je suis agréablement surpris et super content que tu aies choisi d'interpréter Emma aussi vite.
Tu as vraiment su pousser son côté horrifique des pires façons, toujours avec cette sacrée qualité d'écriture, et même si je n'aurais pas exigé d'aller faire vomir tout le forum, tu penses bien que je suis ravi de voir ce que tu en as fait.
J'aime beaucoup les choix d'interprétations que tu as fait. Notamment la place centrale de sa psyché vacillante, ses troubles mentaux qui font tout le sel de son caractère vacillant entre folie et don mystique.
Et puis quelle bestiole, t'as vraiment choisi parmi les pires. On atteint des sommets d'horreur là, moi je valide à fond.

J'ai super hâte de la voir évoluer entre tes mains, active et inventive comme tu es, ça promet bien des choses. Bon, Alex sera moins enthousiaste, mais le trio avec Hornet sera vraiment intéressant à voir.

Tu as toute ma bénédiction pour faire vivre Emma. Quant à tous les autres, j'ai qu'un mot à dire : vous êtes sacrément dans la merde. :riri:
Revenir en haut Aller en bas
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Emma Zimmer
Emma Zimmer
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Weaving the web

En un mot : Arachnide
Qui es-tu ? : • Maudite par le prince démon Hornet
• Chitineuse Araignée
• Anthropologue obsessionnelle
• En proie à des hallucinations aux origines indeterminées
• Mère d'Alexandra Zimmer
Facultés : • Maîtrise les formes hispo, glabro et crinos.
• Ponte démoniaque - Emma sous sa forme hispo ou crinos pond des oeufs qui font naitre des araignées étranges et déformées. La ponte est plus prolifique à l'intérieur d'un corps humain vivant.
• Appel de la colonnie - Les chitineux ressentent un instinct à se réunir autour d'Emma.


Thème : Ad astra - Arcturus
Spread and rise - Emma Zimmer G5d5
Eat the world

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Antje Traue
Double compte : Tyler Frisk - Anna Janowski
Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2022
Crédits : (gif) booasaur / (icons) Ethereal / (ava) Pourpre
Sam 19 Mar - 14:25 (#)

Quel accueil, merci à tous pour vos jolis petits mots.  :heart:
Pitié, ne fuyez pas la ville. Et évitez de la brûler (range ce napalm Medea). Sinon ce sera moins drôle.  :perv:

Ça me fait très plaisir que ça vous ait filé des cauchemars plu.

Alexandra, je suis ravie que la direction d’Emma te plaise, ton message me fait chaud au cœur. Sache tout de même que tout est de ta faute (et un peu celle de Rhys qui emphasait sur le VAS Y A FOND).

Et franchement, vous êtes des petites natures. Si vous êtes en PLS pour quelques petits œufs de rien du tout, vous êtes pas prêts pour la suite.  :cachotier:

Profitez bien de vos derniers jours dans un shreveport sans araignées. Spread and rise - Emma Zimmer 2135486406
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 19 Mar - 15:27 (#)

Ça me fait chier de laisser un mot avec un compte qui va bientôt être anonyme mais fallait que je redise à quel point CE SCENARIO C'EST TELLEMENT D'LA BONNE.
Et je ne doute pas que tu en feras des merveilles (ou l'inverse, c'est quoi le mot pour "merveilles" mais en mode cauchemar/enfer/ausecours ?)

VIVE LA REINE.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 19 Mar - 15:55 (#)

Piou... quel personnage. Je suis arachnophobe et j'ai malgré tout bouffé la moitié (j'ai pas lu l'histoire :cachotier: ) de ta fiche. Ca envoie du lourd franchement. Et oui  @Alexandra Zimmer qu'as-tu fais en pondant ce scénario :what:

Bref j'adore le personnage, l'univers qui s'y attache, l'aura de malaise qui s'en dégage, le grouillement désagréable des bébêtes dans le noir (punaise je vais mal dormir cette nuit :quoi: )

À bientôt en ville... ou pas saleté d'araignée !! *fuit*
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Sam 19 Mar - 20:14 (#)

Bienvenue Délicieuse Veuve,

Que dire de plus qui n'a été dit plus haut ? Je suis fasciné par votre magnificence, je n'ai les mots pour décrire ce que je ressens au plus profond de mon être. Fabuleuse tisseuse, vos toiles sont si fines mais à la fois robuste que j'en reste ébahi.

Me ferez vous l'honneur de croiser mes nuits ? Nos venins pourraient peut-être s'adopter...




*Se débarrasse de l'esprit de Salâh* Alors personnellement, moi, là, sur mon canapé, je commence à me gratter de partout et à frissonner d'horreur ! Je te le redis ici, je suis admirative de ta fiche tant les images qu'elle renvoie me donne la chair de poule.

Ravie de te voir avec ce nouveau visage et hâte de croiser la route de Emma ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Spread and rise - Emma Zimmer KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Spread and rise - Emma Zimmer Q7W8755J_o

Spread and rise - Emma Zimmer 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Sam 19 Mar - 20:37 (#)

Salâh Ad-Dîn Amjad a écrit:
Me ferez vous l'honneur de croiser mes nuits ? Nos venins pourraient peut-être s'adopter... 

Mais qu'est-ce que tu me fais, t'as de la fièvre ou quoi, ça va pas bien là :wtf:

Ok, t'as gagné, je rangerai ma chambre :grumpy:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 19 Mar - 20:40 (#)

*Cache les yeux de Gogo* Regarde pas, t'es trop jeune pour voir ça gamin :dildo:
Revenir en haut Aller en bas
Sugar Mommy, la randonnée c'est ma vie (et mes collines ne demandent qu'à être explorées)
Medea Comucci
Medea Comucci
Sugar Mommy, la randonnée c'est ma vie (et mes collines ne demandent qu'à être explorées)
I will stop at Nothing

En un mot : Humaine. Profiler pour le FBI et consultante pour la NRD
Qui es-tu ? : A cinquante ans, je rassemble les bris de ma carrière explosée dix ans plus tot. Travailleuse acharnée, animée par un désir de vengeance qui me couple le souffle. Je ne m'arrêterais que lorsque ma Némésis sera morte ou sous les verrous. En parallèle, à la tête d'une cellule spéciale, je suis chargée d'incarcérer les CESS qui s'imaginent au dessus des Lois.
Facultés : J'attire les ennuis. Très facilement. Et souvent, je vais à leur rencontre.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=EUY2kJE0AZE
Spread and rise - Emma Zimmer Medea510
ASHES YOU WILL BE
Spread and rise - Emma Zimmer Mood10
Spread and rise - Emma Zimmer 200.gif?cid=95b2794409d646be60a21e5e3ecc82c3d7e8c5cf8a51849c&rid=200
Spread and rise - Emma Zimmer Xmas_111
Spread and rise - Emma Zimmer JgCo1RY
Spread and rise - Emma Zimmer MmicoYd
Spread and rise - Emma Zimmer Product_11433288h


Pseudo : Mea
Célébrité : Morena Bacarrin
Double compte : Wynonna
Messages : 1539
Date d'inscription : 16/06/2021
Crédits : Kaidan/Heidi/Dillon
Sam 19 Mar - 21:26 (#)

Moi je dis, Salah qui s'accoquine avec Emma, c'est que du bon pour Tyler, ca! (oui, je mise sur la Veuve dans ce... cette.... ce qui se passera entre eux)
Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Spread and rise - Emma Zimmer KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Spread and rise - Emma Zimmer Q7W8755J_o

Spread and rise - Emma Zimmer 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Sam 19 Mar - 21:35 (#)

J'arrive même pas à imaginer ce qui pourrait se passer entre ces deux frappadingues :wtf:

*Regarde entre les doigts de Tonton Chameau, regrette, pleure*
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2138
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Sam 19 Mar - 21:40 (#)

Moi franchement, les propos de Salâh me filent la nausée. J'ai des images très très sales qui me tournent dans la tête, maintenant. C'est probablement parce que la dame a la croupe large, avec son abdomen géant... plus facile de viser et mélanger le "venin"...
Bon, moi je file vomir.
:gogorage:
Revenir en haut Aller en bas
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
Alexandra Zimmer
Alexandra Zimmer
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
FULL DARK NO STARS
En un mot : We're all mad here. I'm mad. You're mad.
Qui es-tu ? :
- Infréquentable et associable à l’esprit encombré de mots, de mauvaises humeurs, d'ironie cinglante et d'indifférence, cachant une âme noire et liée aux enfers.
- Allergique à l’autorité avec une langue trop bien pendue pour sa propre sécurité, elle cherche à fuir ce monde humain dans lequel elle se sent étrangère.
- Écrivaine autrefois invisible dont seul le site internet attestait de son existence, elle est l'auteur anonyme d'un livre étrange et dérangeant, dicté par son propre père.
- Américaine et pourtant guère attachée au moindre patriotisme, elle erra longtemps sans attaches ni allégeances, avant d'être l'alliée forcée du plus terrifiant des Princes.
- Une antre modeste dans les Kingston Buildings masque ses noirceurs, ses poches trouées, ses écrits en vrac et une Honda 350 récemment achetée.

Facultés :
- Fille longtemps ignorante du Prince Hornet, l’ombre de celui-ci a influé sur sa vie, en étouffant une à une les dernières lueurs de son âme.
- Au gré des rencontres, des créatures de la nuit et du rêve d'une sorcière noire, ses perceptions se sont aiguisées et lui ont révélé bien des choses.
- Faculté répugnante, la forme du cafard l'habite depuis toujours, bientôt sublimée et portée à son paroxysme par l'influence d'Hornet.
- Remarquable plume, ses mots sonnent justes, acérés, et empreints d'une ombre beaucoup plus grande qu'elle-même.
- Une insupportable teigne dont les répliques teintées de fiel déclenchent vexations, colères et peines autour d'elle.

Thème : Nick Cave & The Bad Seeds : Red Right Hand
You'll see him in your nightmares
You'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
He ain't what he seems
You'll see him in your head
On the TV screen
Hey buddy, I'm warning
You to turn it off
He's a ghost, he's a god
He's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
In his catastrophic plan
Designed and directed by
His red right hand


Spread and rise - Emma Zimmer I6cMOY6Z_o
Spread and rise - Emma Zimmer R1ndMi7p_o
Spread and rise - Emma Zimmer IUwhKdSP_o
Pseudo : Achab
Célébrité : Rooney Mara
Double compte : Elinor V. Lanuit, Selma Weiss
Messages : 1247
Date d'inscription : 28/03/2019
Crédits : Nick Cave & The Bad Seeds ; Avatar par TAG
Sam 19 Mar - 22:35 (#)

Fait intéressant, les veuves noires pratiquent le cannibalisme sexuel dans 2% des cas. Sauf certaines espèces, notamment en Australie, où le mâle termine le plus souvent dans l'estomac de sa partenaire. :sisi:

En tout cas merci pour ces sous-entendus sur ma maman, moi je vais me rincer les yeux à l'eau bénite.
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Spread and rise - Emma Zimmer 3h4m Spread and rise - Emma Zimmer Ceip Spread and rise - Emma Zimmer Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Spread and rise - Emma Zimmer UIvGoQsk_o
Spread and rise - Emma Zimmer YeRbsxjy_o
Spread and rise - Emma Zimmer Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Spread and rise - Emma Zimmer Q4BUzZsR_o
Spread and rise - Emma Zimmer 6lntMzcG_o
Spread and rise - Emma Zimmer MO4zSK4d_o
Spread and rise - Emma Zimmer D9AIXJc1_o
Spread and rise - Emma Zimmer XWzAa0hC_o
Spread and rise - Emma Zimmer 5JE2qTJB_o
Spread and rise - Emma Zimmer HzUXXWGP_o
Spread and rise - Emma Zimmer QO6gtmzb_o
Spread and rise - Emma Zimmer CEzM03zd_o
Spread and rise - Emma Zimmer ICKtMWI7_o
Spread and rise - Emma Zimmer Y4jnIZ4I_o
Spread and rise - Emma Zimmer RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2762
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Sam 19 Mar - 23:34 (#)

L'annexe des chitineux a littéralement été écrite pour ça

So proud :yeah:




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WERESpread and rise - Emma Zimmer 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Spread and rise - Emma Zimmer D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Salâh Ad-Dîn Amjad // Blanche de Lantins
Messages : 777
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Dim 20 Mar - 3:04 (#)

Le Salâh a dit venin… pas autre chose bande pervers vicieux ! Vous imaginez quand même pas qu’un vieux machin comme Salâh va se faire Miss Araignée ?


Et je crois que je vais faire comme Alaric mes bagages… Il est temps de voir de nouveaux horizons, tu m’emmènes Alaric ?
Revenir en haut Aller en bas
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Emma Zimmer
Emma Zimmer
(Clairement) pas la maman célibataire la plus chaude de ta région
Weaving the web

En un mot : Arachnide
Qui es-tu ? : • Maudite par le prince démon Hornet
• Chitineuse Araignée
• Anthropologue obsessionnelle
• En proie à des hallucinations aux origines indeterminées
• Mère d'Alexandra Zimmer
Facultés : • Maîtrise les formes hispo, glabro et crinos.
• Ponte démoniaque - Emma sous sa forme hispo ou crinos pond des oeufs qui font naitre des araignées étranges et déformées. La ponte est plus prolifique à l'intérieur d'un corps humain vivant.
• Appel de la colonnie - Les chitineux ressentent un instinct à se réunir autour d'Emma.


Thème : Ad astra - Arcturus
Spread and rise - Emma Zimmer G5d5
Eat the world

Pseudo : Ulfhe
Célébrité : Antje Traue
Double compte : Tyler Frisk - Anna Janowski
Messages : 421
Date d'inscription : 19/03/2022
Crédits : (gif) booasaur / (icons) Ethereal / (ava) Pourpre
Dim 20 Mar - 6:35 (#)

Yago Mustafaï a écrit:
J'arrive même pas à imaginer ce qui pourrait se passer entre ces deux frappadingues :wtf:

Sachez juste qu'il m'a fait des propositions pour lesquelles absolument personne n'est préparé psychologiquement. :lustuu:
Revenir en haut Aller en bas
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
Jake Hamilton
Jake Hamilton
Classism and the City - Fifty Shades of BURN THEM AAAAALL (supplément mojito sans alcool et sans aspartame)
ASHES YOU WERE

En un mot : Make America Great Again
Facultés : Alchimie
Thème : Noir désir - l'homme pressé
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Jake Hamilton
Célébrité : Alexander Skarsgård
Messages : 2138
Date d'inscription : 11/10/2020
Crédits :
Dim 20 Mar - 9:54 (#)

Bon, j’abandonne mon badge du plus effrayant ici.
Je me barre d’ici, avec Alaric et Ethan.
Mon petit coeur en sucre ne tiendra pas le choc. Moi je veux de la beauté, de la lumière, de la douceur, des explosions de paillettes !

Il propose quoi Salâh, au juste? Ô divine tisseuse? Pas de porter tes araignées sous la peau, déjà, il est tout froid le machin. Il peut pas inséminer non plus, son geyser est tout sec. T’envoyer sur Alienor en échange de reliques ? Ouais, t’es bien le genre de bestiole vénale…

*refait son stock d’insecticide, ça pourrait servir*

Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Spread and rise - Emma Zimmer KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Spread and rise - Emma Zimmer Q7W8755J_o

Spread and rise - Emma Zimmer 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Dim 20 Mar - 10:19 (#)

Emma Zimmer a écrit:
Sachez juste qu'il m'a fait des propositions pour lesquelles absolument personne n'est préparé psychologiquement. :lustuu:

EH ! :taggle:
J'suis pas censé avoir droit à une voix consultative ? :nope:

Chez Maman, c'était mieux

:eyes:
Revenir en haut Aller en bas
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
Salâh Ad-Dîn Amjad
Salâh Ad-Dîn Amjad
Papy Chaos - La technologie c'est la misère mais je gère les créneaux en dromadaire
ASHES YOU WERE

En un mot : Vampire
Facultés : Chimérie : Niveau 2, Palier 2
Quietus : Niveau 3, Palier 1
Présence : Dormant

ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Salâh Ad-Dîn Amjad
Célébrité : Assaâd Bouab
Double compte : Ethan Roman // Blanche de Lantins
Messages : 127
Date d'inscription : 04/06/2021
Crédits : Heidi / AMIANTE (code signature)
Dim 20 Mar - 14:48 (#)

*Regarde ce pauvre petit monde s'agiter en fumant le narghilé.*

Monsieur Hamilton, rangez donc ces répulsifs, ils ne vous serviront à rien contre le nombre. Voulez vous que Yago vous aide à transporter vos valises ? Je pourrai même me montrer aimable et vous prêter mon jet pour retourner sur le vieux continent.

Et Yago, tu seras consulté en temps voulu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 20 Mar - 20:57 (#)

Ok les descriptions des différentes formes ont eu ma peau Spread and rise - Emma Zimmer 812804934

Bon sérieusement, quel personnage :heart: Excellent choix de scénario que tu incarnes déjà à la perfection :moh: C’est un plaisir de lire tes mots malgré mon côté arachnophobe bien bien ancré :sisi: Emma est un personnage comme je les aime, hyper bien taffé en plus et j’ai trop hâte de voir Maman Zimmer avec Alexandra :dildo:

Au plaisir de peut-être la croiser en RP et au plaisir de te stalker encore :yeah: (oui je le fais déjà comme une petite enfant timide krkr)

Rebienvenue à toooi, t’es chez toi :heart:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Spread and rise - Emma Zimmer 1E5CfUE Spread and rise - Emma Zimmer AoZyjkn Spread and rise - Emma Zimmer BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Spread and rise - Emma Zimmer KOVXegv Spread and rise - Emma Zimmer WZKlL7H Spread and rise - Emma Zimmer J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Spread and rise - Emma Zimmer KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Spread and rise - Emma Zimmer ZfHtADc Spread and rise - Emma Zimmer Jq60QrG Spread and rise - Emma Zimmer MaP8TbX

"Before I die alone."

Spread and rise - Emma Zimmer GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Mer 23 Mar - 15:35 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Pouah. Ce personnage de fou.
Quand Carm l'a posté, déjà, je me rappelle m'être dit : "Oh bordel." Je me demandais qui aurait le cran d'incarner une femme pareille, et après avoir lu cette fiche, je suis convaincu au-delà de tous les possibles. Emma est terrifiante. Terrifiante parce que tu as particulièrement su retranscrire le schéma de pensée d'une arachnide : sans émotion, totalement impliquée dans une "politique de l'insecte" qui m'a toujours glacé le sang (coucou à Jeff Goldblum). Y'avait moyen que ce soit hyper casse-gueule, mais tu as parfaitement su gérer ça. Outre le fait que ton style est systématiquement plaisant et agréable à lire, tu m'as vraiment immergé totalement dans le monde de cette chitineuse, en émaillant tout cela de petites phrases bien dérangeantes mais parfaitement dosées. Franchement, ça promet du très grand RP tout ça, et je suis plus que ravi que la première fiche validée après ce recensement et ce rebond de AA soit la tienne. J'te dis pas à plus en RP parce que j'suis pas sûr qu'aucun de mes persos n'aient très envie de croiser le tien (tes expérimentations tu vas les faire ailleurs, hein ! :taggle:) mais l'idée y est, promis. :arrow: Rebienvenue à la maison, et quand tu veux tu reprends des DC hein, si c'est pour pondre des mini-chef d'oeuvre comme ça !


Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !



Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emma Zimmer (+1 318-806-4242)
» Stigma Diaboli | Zimmer & Zimmer
» Arachnophobia ~ Emma Z.
» Scarabaeoidea - Emma
» Between Monsters | Emma & Alexandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: