Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

Tsukiko Katsushiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fear is the mind killer
Tsukiko Katsushiro
Tsukiko Katsushiro
Fear is the mind killer
Desolation comes upon the sky

En un mot : /
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Tsukiko Katsushiro 29Vcf8L
And I'm still breathing

Pseudo : Shereen
Célébrité : Arden Cho
Double compte : Elizabeth
Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2023
Crédits : Moi
Ven 25 Aoû - 12:30 (#)

Tsukiko Katsushiro Moore
Tsukiko Katsushiro V5Fuxuw
Date et lieu de naissance
Née le 17 août 1986 à Kyoto, au Japon

Nationalité
Tsukiko a la double nationalité japonaise-américaine

Profession
Élevée en tant que chasseuse et exécutrice de CESS par son clan au Japon, Tsukiko travaille actuellement en tant que consultante pour la NRD. Elle fait également partie des Shepherds, et de leur milice.
Suite à la disparition de son époux, elle a hérité de son armurerie, The Lucky Gunner, dont l’arrière -boutique sert pour des trafics illégaux, notamment d’armes anti-CESS

Lieu d’habitation
Stoner Hill, au-dessus de l’armurerie The Lucky Gunner appartenant à la famille.

Situation financière
Elle ne s’en vante pas, mais elle dispose de moyens plus que suffisants pour vivre. Entre son salaire et les versements réguliers de son Clan, elle dispose actuellement d’une petite fortune, qu’elle fait prudemment fructifier.

Spécificités
Fervente croyante, Tsukiko pratique la Foi. Elle a évidemment un Kamidana chez elle, ce qui ne l’empêche pas d’aller prier dans les temples shintoïstes ou bouddhistes près de chez elle.

Clan
Question épineuse s’il en est. Partagée entre sa loyauté pour le Clan Katsushiro, son appartenance au PASUA et son attachement aux Shepherds, Tsukiko fait actuellement passer sa famille avant tout.
Le Clan l’a élevé et l’a vu grandir, il s’agit de sa famille et rien ne changera jamais cela. Néanmoins, depuis plusieurs années déjà, son intégration aux Shepherds et les liens qu’elle y a tissé ont pris plus d’importance qu’elle ne l’aurait imaginé.


  • TEMPÉRAMENT
    Caractère

    Grandir au sein d’un Clan comme le sien impose forcément de se plier aux règles et à la discipline stricte qui y règne, sous peine de s’exposer à de bien lourdes sanctions. Mais il n’y a jamais eu besoin d’en arriver là avec l’enfant qu’elle était. Satisfaire ses parents, honorer sa famille, participer à la renommée des siens, a longtemps été tout ce qui lui importait. Dès son plus jeune âge, on a enseigné à Tsukiko le respect de ses aînés et des traditions. Elle a appris à se montrer silencieuse et patiente, à faire passer l’avenir du Clan avant ses désirs et sa propre vie.
    Et il lui est, aujourd’hui encore, impossible de ne pas en tenir compte.

    Chacune des leçons apprises l’a façonnée et l’a endurcie. Elle n’a guère eu le choix que de s’accrocher et devenir plus forte, tant physiquement que mentalement, pour avancer et dépasser ce que l’on attendait d’elle. Loin d’avoir un cœur de pierre, même si elle peut paraître froide et distante aux premiers abords, elle est surtout tenace, pugnace, et fera ce qu’elle estime nécessaire pour protéger les siens, pour protéger sa famille. Sans une ombre de remord il est vrai.

    Bien différentes de ses habitudes et de son éducation, il lui a fallu un peu de temps pour s’habituer aux façons d’être des américains. A cette liberté et cette désinvolture, à cette inconscience et cette arrogance qui leur est propre. S’adaptant à ceux qu’elle côtoie pour se fondre plus facilement dans la masse, elle est devenue bien plus audacieuse et plus opportuniste qu’elle ne l’était avant. Elle a cessé de se retrancher derrière la raison et son métier, reconnaissant aimer l’adrénaline que lui procure la chasse, savourant les frissons qui découlent de chaque mise à mort. La justice garde une place importante dans son cœur, mais elle s’amenuise derrière la colère accumulée depuis des années. Elle laisse donc filtrer plus facilement ses sentiments, laissant la violence prendre le dessus lorsqu’elle participe aux chasses nocturnes, s’autorisant même à aimer véritablement, et surtout, à faire passer sa famille avant son Clan.

    S’en sent-elle coupable ? Oui, parfois. Ses objectifs ont quelque peu déviés, entachant sa loyauté, la laissant parfois un peu trop déchirée entre ses devoirs, ses obligations et ses désirs.

    Consciencieuse et réfléchie, elle est également rigide, voire intransigeante, sur de nombreux points, en particulier en ce qui concerne son travail et les entraînements.

    Si les règles sont importantes à ses yeux, les gestes et les paroles le sont tout autant. Alors elle s’efforce de vivre en adéquation avec ses convictions. Elle conserve un côté cérémonieux, posée, rempli d’une forme de douceur, de calme et d’apaisement. Les croyances et les prières demeurent une habitude profondément ancrée qu’elle n’a pas envie d’abandonner. C’était bien un des seuls points sur lequel elle n’a fait aucune concession quand elle est allée vivre avec Aodh. Le Kamidana est parfaitement situé, parfaitement entretenu, les offrandes placées quotidiennement par sa fille et elle. Sa Foi demeure inébranlable et l’aide à ne pas se perdre.

    De façon paradoxale, elle est quelque peu désabusée, elle a déjà trop perdue pour croire encore à un monde idéal, elle connait trop les horreurs de ce monde pour ne pas prendre au sérieux les dangers qui l’entourent.
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU

    Telle une mécanique bien huilée, les journées de Tsukiko se suivent, se ressemblent et sont parfaitement organisées. Elle a toujours été un peu psycho-rigide, et cela ne s’est certainement pas arrangé avec la disparition de son époux. Se retrouver seule pour s’occuper de leur fille et pour gérer l’armurerie, tout en conservant son travail et son investissement au sein des Shepherds, a au moins eu pour avantage de l’empêcher de trop se renfermer et de s’oublier dans la douleur de cette perte.

    Les journées ne sont jamais assez longues pour faire tout ce qu’elle a à faire, mais elle s’y efforce. Elle a trouvé quelqu’un pour s’occuper au quotidien de l’armurerie, quelqu’un faisant partie des Shepherds, au courant pour l’arrière-salle. Elle contrôle que tout se passe bien et qu’il n’y a rien qui ne déborde, elle surveille les comptes, mais elle ne s’en occupe pas directement.

    Se levant aux aurores, elle s’occupe de Shanna, avant de la confier l'école pour aller travailler. Elle passe autant de temps que possible avec elle, incluant les entraînements, bien que sa fille soit bien plus dissipée qu’elle ne l’était.

    Son poste à la NRD l’intéresse plus qu’elle ne l’aurait imaginé à son arrivée, si elle préfère être sur le terrain, elle aime aussi transmettre ses connaissances et former les nouvelles recrues. Qui plus est, travailler là-bas lui permet non seulement d’avoir des informations de premières mains concernant les CESS, mais aussi de protéger comme elle peut les Shepherds qu’elle connaît.

    Pendant longtemps, elle a occupé ses nuits avec la milice des Shepherds, faisant partie des premières à y participer. Les créatures échappant à la justice humaine, celles mettant en danger les siens, ne méritent ni pitié ni miséricorde. Traquer, chasser, isoler, abattre, elle connaît depuis qu’elle est enfant, et mettre quelques monstres hors d’état de nuire lui apporte une satisfaction presque palpable. Elle a ralenti un peu cette partie illégale, et secrète, de sa vie, à la naissance de sa fille, pour s’occuper et profiter d’elle. Elle n’a pas cessé pour autant, mais elle a redoublé de prudence, le souvenir amer de la mort de sa mère étant encore plus vivace dans son esprit qu’avant. La petite a perdu son père, hors de question qu’elle se retrouve également sans sa mère.
  • Caractéristiques de race

    Entraînée depuis son enfance au kenjutsu, Tsukiko est une combattante émérite et implacable. Elle ne se déplace jamais sans avoir une lame sur elle, plus souvent son wakizashi, bien plus discret que son katana. Elle pratique également l’Aïkido, le kendo ou encore l’iaidō, arts auxquels elle s’entraîne quotidiennement.

    Elle a affronté bons nombres de CESS différents durant son apprentissage et les années qui ont suivies, mais aucun de ses combats ne l’a autant marqué que son tout premier. Sans doute sa vie aurait-elle été bien différente si sa mère n’avait pas succombé lors de cet affrontement. Les images la hantent encore et la culpabilité continue de la ronger.  

    Chasseuse solitaire, elle a appris à traquer, à pister les CESS, les thérianthropes particulièrement, mais elle est plus douée encore pour les combattre et les tuer. Si elle connait les forces et faiblesses des principaux types de créatures, elle s’est entraînée pour réussir à vaincre les thérianthropes, et principalement eux. Après tout, ces monstres ont tué sa mère.

    Elle travaille mieux seule, bien plus efficacement, bien plus proprement. Néanmoins, depuis sa création, elle agit également avec la milice et aime chasser avec eux, laissant sa colère et sa haine s’exprimer.

    Élevée dans la plus pure tradition japonaise, dans une grande famille shintoïste, elle a toujours cru sans faillir aux Kamis et aux démons, trouvant dans la religion une force et un réconfort, dans les moments les plus sombres et les plus difficiles. Que ce soit par sa famille ou par ses propres croyances, elle s’est révélée porteuse de la Foi, ce qui l’a protégée et soutenue plus d’une fois lors de ses affrontements avec les CESS. Elle n’a jamais cessé de prier et de s’adresser aux Kamis, ses croyances lui apportant autant d’apaisement et de sérénité, que de force et de courage.

  • AFFILIATION ET OPINIONS

    Cela fait une dizaine d’années qu’elle est arrivée aux Etats-Unis, elle a eu le temps de s’habituer au mode de vie et à la façon de faire des américains.

    La Révélation en elle-même n’a pas changé grand-chose à son existence. Tsukiko a toujours connu l’existence des CESS, sa famille faisant office de garde-fou, de juge et de bourreau au Japon. Elle ne les craint pas et ne ressent, pour la plupart d’entre eux, que méfiance ou indifférence. Malgré tout, ce n’est pas forcément le cas envers les thérianthropes, qu’elle juge brutaux et sanguinaires… Aprioris qu’elle ne cherche pas réellement à changer, bien au contraire, son ressentiment et sa haine à leur égard n’ayant fait que croître au fil des ans.

    Si son clan, sa famille, passe avant tout, Tsukiko a trouvé, dans les Shepherds, une nouvelle famille. Quand les Shepherds apparaissent, il ne faut pas longtemps à Tsukiko pour comprendre leur discours. Elle a été parmi les premiers à les rejoindre, et surtout, à faire partie de la milice anti-CESS. Elle n’est plus seule à penser que le gouvernement est bien trop tolérant envers ces créatures, elle n’est plus seule à vouloir faire régner la justice et à vouloir protéger les innocents. Ils sont devenus ses amis, des gens qu’elle aime et qu’elle protège, des gens en qui a elle une totale confiance.
    Ils sont sa famille.

    Et ce maintenant plus que jamais. Elle fait partie de ceux se souvenant des évènements d’Halloween 2019, elle est persuadée que sa Foi l’a protégée encore une fois des actions des CESS. Cette nuit-là, elle a combattu des êtres de cauchemars pour protéger sa fille. Sa colère, jusqu’alors très orientée sur les thérianthropes, se propage sur toutes les créatures non humaines. Ces créatures, qui se jouent des humains et de leurs souvenirs, qui s’amusent avec leur vie et leur avenir, n’ont pas leur place sur terre. Aucune d’entre elles.

  • Singularités
    BONUS

    * De nombreuses cicatrices marquent sa peau diaphane, la plupart presque invisibles au premier regard. Mais il est impossible de ne pas voir celles qui traversent son dos, remontant jusqu’à son épaule droite. Elle ne cherche plus à les cacher, elles sont un rappel brulant que l’échec n’est pas permis

    * Croyante, elle a ce que l’on appelle une attitude syncrétique avec la religion. De part son éducation, elle est davantage attachée au shintoisme, mais suit néanmoins le courant shinto-bouddhiste, les deux étant à ses yeux complémentaires. Elle porte toujours un talisman protecteur, sa fille a hérité de celui que possédait sa mère.

    * Combattante hors-paire au corps-à-corps, elle possède un katana et un wakizashi filigranés d’argent, qui ne la quitte que rarement.

    * Elle a commencé à apprendre à jouer de la guitare avec Aodh, se surprenant à aimer cela presque autant qu’à écouter jouer et chanter son époux.

    * Que ce soit suite à sa rencontre avec les Shepherds, ou celle avec son futur époux, force est de constater qu’elle aime les montées d’adrénaline que lui procure les chasses ou les excursions avec Aodh.
Who am I ?
Tsukiko Katsushiro Itsukushima_Gate
Je suisun inventé BlaseShereen VisageArden Cho SagesseToujours un peu plus DécouverteDéjà là ! Présence7/7 Avis Tsukiko Katsushiro 3723970688  Crédits Moi Mot de la fin Tsukiko Katsushiro 2930537854
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Tsukiko Katsushiro
Tsukiko Katsushiro
Fear is the mind killer
Desolation comes upon the sky

En un mot : /
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Tsukiko Katsushiro 29Vcf8L
And I'm still breathing

Pseudo : Shereen
Célébrité : Arden Cho
Double compte : Elizabeth
Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2023
Crédits : Moi
Ven 25 Aoû - 12:38 (#)

La fleur qui s'épanouit dans l'adversité est la plus rare et la plus belle de toutes
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIO
1990

Le bokken est lourd dans ses petites mains d’enfants, à peine assez grandes pour faire le tour de la poignée. « Plus haut la garde. » D’un geste sec, Hiro remonte ses mains et ajuste sa posture. Hiro, arrière grand-père maternel et patriarche du Clan, aussi réfléchi qu’implacable, aussi sage que revêche. Il n’assiste pas souvent aux entraînements, il a bien trop à faire, et surtout, bien plus importants que de contempler quelques enfants en train d’apprendre à manier un sabre en bois. Pourtant, il est là, et la petite fille ne peut s’empêcher de relever les yeux vers lui. Dire qu’il l’impressionne serait un euphémisme, elle le trouve quelque peu terrifiant alors qu’il se dresse à ses côtés. Mais il ne semble pas y avoir de réprobation dans son regard, même si elle est trop jeune pour s’en rendre compte. Non, il y a une attente. Après tout, Kimiko est une des meilleures traqueuses qu’il a pu entraîner, il n’en espère que davantage de sa fille, son arrière petite-fille, toute métisse qu’elle soit.

Et du haut de ses quatre ans, la petite le sent, alors elle tient la position, faisant fi de la douleur dans ses bras et des tremblements de ses jambes.

Et elle répétera encore et encore les katas, jusqu’à ce qu’ils deviennent des mécanismes, jusqu’à ce qu’ils soient ancrés dans sa chair et dans son âme. Elle apprend les kamis et les monstres qui hantent l’archipel, leurs forces, leurs faiblesses. Elle travaille davantage, s’entraîne davantage, elle s’endurcit et se fait aussi intransigeante et consciencieuse que ce que l’on attend d’elle.

*****

2000

Elle ne comprend pas. Elle aperçoit son père en retrait, les yeux rouges, qui la fixe d’un air aussi désolé qu’inquiet. Elle a envie de lui répondre qu’elle va bien, elle a envie de lui demander à lui ce qu’il se passe. Mais ses questions ne franchissent pas ses lèvres, restent à l’état de pensées, alors qu’elle se rend compte qu’elle peut à peine cligner des yeux. Hiro lui parle sans qu’elle ne parvienne à saisir le sens de ce qu’il dit. Elle sait que son ton solennel et froid devrait l’aider à intégrer ce qu’il dit, mais ce n’est pas le cas. Elle sent pourtant la tsuka du katana de sa mère entre ses doigts tremblants. Le sabre s’est brisé. Elle ignore comment c’est possible.

L’esprit bourdonnant de la jeune fille refuse sans doute d’accepter le sens des mots qu’il prononce. La douleur, malgré l’intraveineuse, l’empêche de s’y attarder trop longtemps quoi qu’il en soit. Trop souvent, elle replonge, trop souvent, la fatigue et les médicaments ont raison de ses vaines tentatives à rester éveillée.

Allongée dans le lit, quand elle n’a que pour seuls compagnons les bourdonnements des appareils médicaux, les images reviennent la hanter, dans un tourbillon de peur et de colère, de culpabilité et de douleur.

Elle revoit les créatures se dresser devant elles. Elle a essayé de combattre, elle a frappé et blessé un des thérianthropes. Elle n’était pas assez forte. Sous sa forme de Crinos, un thérianthrope est bien trop dangereux et bien trop fort. Elle a prié, elle a senti la Foi l’envelopper. C’est sans doute ce qui l’a sauvé d’une mort certaine. Néanmoins, malgré ses efforts, malgré ses prières, malgré ses coups, il l’a blessé. Suffisamment pour qu’elle se retrouve à suffoquer et à sentir le goût de son sang sur ses lèvres.

Sa mère a été forcée d’intervenir alors qu’elle-même avait déjà fort à faire. Elle aurait pu les vaincre. Après tout, sa mère est l’une des plus féroces combattantes du Clan, une des meilleures chasseuses qui soit. Elle aurait pu vaincre les deux, si Tsukiko n’avait pas failli, si elle n’avait pas été aussi faible. Pour défendre sa fille, pour la protéger, sa mère s’est mise en danger, elle n’était pas assez concentrée, elle a détourné son attention une fraction de seconde.

… Et elle en est morte. Kimiko a baissé sa garde pour attaquer l’animal qui se jetait sur sa fille, elle l’a blessé, elle l’a tué…Mais elle en est morte. Et l’autre thérianthrope s’est enfui en entendant les renforts arriver.

Ce n’est pas juste. C’est elle qui aurait dû mourir, pas sa mère. Le moniteur s’affole à côté d’elle et une infirmière la rejoint, soufflant des mots qu’elle n’entend déjà plus alors que le sédatif lui fait à nouveau fermer les yeux. Son poing toujours serré sur le manche de l’arme, les ténèbres ne lui laissent guère de répit et l’engloutissent de nouveau.

*****

2002-2006

De cette première rencontre, elle gardera de larges et profondes cicatrices dans le dos et sur l’épaule droite. Il faudra du temps à la jeune fille pour se remettre sur pied, mais bien moins que ce que les médecins avaient estimé. De l’obstination, trop sans doute, et un mélange de culpabilité et de colère, qui la poussent vers l’avant.

Du tsuka de sa mère, un nouveau sabre sera forgé, orné de filigrane d’argent et béni par un prêtre shinto, sans doute arcaniste.

Elle s’applique, elle ne compte plus les heures, les bleus et les courbatures, elle s’oublie dans un entraînement toujours plus dur, toujours plus poussé. Avec pour seul et unique objectif de devenir plus forte, assez forte pour ne plus jamais être un poids, pour ne plus jamais avoir à revivre ça.

Sa mère était forte, elle l’est tout autant et elle se démarque rapidement des autres élèves. Elle est obstinée et se montre encore plus dure et plus exigeante envers elle-même que ses professeurs.

Et c’est sans doute pour ses capacités et ses innombrables efforts, en sus de sa double-nationalité, qu’on lui offre cette opportunité. C’est ainsi qu’on lui présente, mais la vérité est qu’elle n’a guère le choix. Hiro l’informe en personne de l’importance de sa mission, de son rôle. On l’envoie aux Etats-Unis, pour travailler avec la NRD, grâce aux relations de son père, dans un esprit d’échange et de partage... pour glaner des informations à leur sujet, et pour que l'idéologie du clan concernant les CESS puisse peser et aiguiller la politique de la branche américaine.

Le fait que son père finisse par avouer que l’idée venait de lui l’apaise quelque peu, sans pour autant lui retirer un vague sentiment de trahison. Officiellement, il s’agit bel et bien d’un échange, d’un moyen d’apprendre des américains et de leur enseigner leurs connaissances. Officieusement, il lui offre une chance, une nouvelle vie, loin de la pression insensée qu’elle subit, loin des dangers inhérents à cette carrière qu’elle envisage.

Mais rien n’y fait. Elle se sent blessée, elle se sent rejetée. Le Clan est sa famille, le Japon sa patrie, comment pourrait-elle les servir en étant à l’autre bout du monde ?

Pourtant…
Pourtant, la curiosité est là.
Pourtant, l’envie de vivre par et pour moi-même apparaît dans mon esprit.

*****

2006-2011

Elle lève le nez vers le sommet vertigineux de la tour qui lui fait face. A la fois exaltée et étourdie, elle inspire profondément en redressant les épaules. Le nom de son père, les états de service impeccables de ce dernier, ont réussi à lui ouvrir les portes de l’agence américaine pour un entretien. Sa propre expérience doit y être pour quelque chose c’est certain, elle n’aurait jamais réussi à se faire embaucher si elle n’avait pas été à la hauteur. C’est du moins ce dont elle cherche à se convaincre, du haut de ses 20 ans.

Elle suit l’entraînement du NRD, elle apprend les protocoles et les usages. Elle fait ses preuves, durant les mois qui suivent. Travailleuse acharnée, elle ne compte pas les heures et le temps passé. Si ses efforts et son sérieux sont reconnus, et appréciés, par ses supérieurs, cela crée aussi quelques tensions et ça ne lui vaut pas toujours que de la sympathie de la part de ses collègues. Elle cherche à faire honneur à son nom, mais elle sait que se faire accepter et créer des liens l’aidera tout autant à jouer le rôle qui est attendu d’elle.

Et puis, quelque part, n’ai-je pas envie d’expérimenter cette nouvelle vie ?

Alors si jusqu’à présent elle s’est entièrement consacrée à son travail, elle accepte d’apprendre autre chose. Elle découvre la façon de vivre des américains, cette insouciante liberté et ce mélange d’obstination et d’arrogance, si différentes de sa propre éducation. La jeune femme y trouve l’écho des histoires racontées par son père, un reflet de cette existence dont elle rêvait parfois quand elle était jeune. Une ombre de ce qu’elle voit comme le rêve américain. Elle intègre, elle assimile, elle se rapproche et commence à se faire des amis. Elle poursuit son travail avec acharnement, évoluant petit à petit au sein de l’organisation, tout en apprenant à vivre autrement.

Et je me sens bien, je trouve ma place, je vis ma propre vie.

*****

2011-2013

Elle avait appris le Go, mais jamais elle n’avait songé pouvoir battre son arrière-grand-père. A dire vrai, elle n’avait jamais vu personne le battre. Un stratège de son niveau avait six coups d’avance quand vous en aviez trois. Il avait dû entendre une rumeur, un murmure, sur un projet, sur la fabrication, … Allez savoir. Et il s’y était intéressé. Lui aussi avait des pions, lui aussi avait des moyens.

Ils préparaient leur sortie au grand jour. Si l’on peut dire. Hiro-sama savait. Et il avait raison. Évidemment.

De là à penser qu’il avait anticipé le reste, il n’y avait qu’un pas. Peut-être que son envoi aux Etats-Unis avait été calculé, prévu. Avait-il pu savoir, pouvait-il savoir tout ce qui était en train de se passer ? Les révélations des vampires, puis des arcanistes ? Plus elle y pensait, plus elle en était convaincue, quand bien même son père était-il persuadé que l’idée de revenir ici était de lui.

Avait-il pu savoir pour Shreveport ? Non, même lui n’aurait pas pu prévoir cela. J’avais juste eu de la chance, d’arriver dans cette ville, d’être intégrée dans cette équipe. De la chance ou une bonne étoile. Un guide. Cette Foi qui continue de me protéger et de guider mes pas.

*****

2013-2014

Faire partie d’un groupe, se sentir comprise, trouver une résonance dans les pensées des autres. Cela faisait longtemps qu’elle avait oublié cette sensation. Bien sûr, il y a son travail à la NRD, ses collègues, mais ce n’est pas la même chose. Il y a un cadre, des lois, des limites. Ils sont… obéissants, dociles. Comme elle l’était enfant. Comme elle l’est encore quelque part. Ils œuvrent pour le bien commun, pour protéger les humains, mais trop souvent les créatures s’en tirent sans dommage, sans même se soucier des conséquences de leurs horribles actes. Et ils ne peuvent rien y faire.

D’autant qu’il fait bon de s’adoucir, d’être plus tolérant et plus ouvert. De montrer l’exemple et d’accepter les CESS. D’être meilleur. L’intégration de la NRD au PASUA, à leur pseudo-compréhension du monde surnaturel, à leur bienveillante tolérance, la hérisse et la frustre. Les choses changent, le monde évolue, et pas en bien à ses yeux.

Mais ce groupe, les Shepherds, qui se veut pro-humains, m’attire comme un aimant. Car derrière cette façade policée, je retrouve chez beaucoup d’entre eux ce ressentiment et cette haine qui m’animent. Une milice s’organise et je la rejoins sans me poser de questions. Ses membres se transforment rapidement en seconde famille. Je retrouve cette sensation d’appartenance et de sécurité. Ils m’offrent ce qui me manquait. La possibilité d’agir directement. La possibilité de protéger ce qui me tient à coeur. La possibilité de laisser ma colère se déverser sur ces monstres qui hantent nos rues.

J’y rencontre Aodh. Son histoire si semblable et si différente de la mienne. Sa haine et sa rage qui font écho aux miennes. Ses yeux pétillants et son sourire ravageur. Sa douceur et sa tendresse qu’il n’accorde qu’à moi.
Notre mariage est une évidence, notre fille une merveille. La protéger et préserver son avenir est bien plus important que tout le reste.
J’ai trouvé ma famille. Mon chez-moi. Ils sont les meilleures raisons que je puisse avoir de continuer à me battre.


*****

Halloween 2019

Shanna gémit dans son sommeil et je la serre un peu plus dans mes bras. Je n’ose imaginer ce qu’il se serait passé si je n’avais pas été là. Père a été blessé, mais il ira bien. Et elle va bien. Et je l’ai vu. Cette étincelle alors qu’elle s’est mise à répéter les prières avec moi. Je sais que ce n’est pas toujours suffisant, mais savoir qu’elle est protégée par la Foi, comme je le suis, me soulage bien plus que je ne saurais le dire. Elle saura se défendre, j’y veillerai. En attendant, je suis là pour veiller sur elle. Sur eux.

Le katana, le wakizashi,  tout comme le pendentif, seront soigneusement nettoyés et amenés dans un temple Shinto pour être purifiés. Plus d’une fois, son pendentif s’est révélé efficace pour la protéger d’un danger imminent qu’elle n’avait pas vu venir. Oui, ses armes ont été terriblement redoutables contre les monstres amenés cette nuit.

Ces créatures que je n’avais pas affrontées, et rarement vues, depuis mon arrivée aux Etats-Unis.

J’aimerais dire que je suis seulement épuisée physiquement et nerveusement. Mais il y a bien davantage que cela. Je suis furieuse. Furieuse et horrifiée. Et je me sens coupable, honteuse même.  Quelle stupidité, quelle naïveté d’avoir pu croire que les sorciers et autres arcanistes étaient plus humains, moins dangereux que les autres CESS. Ce n’est pourtant pas faute de connaître la mort atroce de la mère d’Aodh et Ciaran. Ils sont derrière tout ça, j'en suis convaincue, comment pourrait-il en être autrement ? Qui d'autres auraient pu provoquer de telles horreurs ?
Je ne referais plus cette erreur. Ils sont tous dangereux, ils sont tous monstrueux.


*****

2021

Être capable de me protéger et de défendre les miens, c’est dans ce seul but que j’ai fait tant d’efforts et de sacrifices. Je suis censée être plus forte que cela. Plus dure, plus froide. Meilleure. Parfaite.

Mais je ne le suis pas. Encore une fois, une personne que j’aimais a disparu. Encore une fois, j’ai échoué. Encore une fois, je suis responsable. Ce mélange de culpabilité, de honte et de colère contre moi-même revient plus vivace que jamais, bien qu’il ne m’ait jamais réellement quitté.

Toutefois, aujourd’hui non plus, je ne peux me laisser distraire ou emporter par cette vague de tristesse et de peine. Shanna compte sur moi, elle n’a plus que moi. Et je ne peux céder maintenant, je m’y refuse, tout simplement.

D’autant que Ciaran, tout accusateur soit-il, a attisé cette flammèche que je m’étais efforcée de taire. Encore vivant. Est-ce possible ? Si tel est le cas, pourquoi n’aurait-il pas donné de signe de vie ? Pourquoi ne pas venir nous voir ? Me voir ?
… Pourtant, aucun corps n’a été retrouvé. Rien ne confirme sa mort. Alors, peut-être, peut-être puis-je m’autoriser à espérer moi aussi. Sans doute pourrait-on nous qualifier de naïfs, mais ce serait bien mal nous connaître. Et à dire vrai, une partie de moi aurait préféré éteindre cette idée dans l’œuf.
Mais c’est trop tard, n’est-ce pas ?


CHRONOLOGIE

1986 ∞ Naissance de Tsukiko, au sein de la famille Katsushiro. Sa mère est traqueuse au sein de son Clan, clan de chasseurs renommé. Son père, américain, travaillait pour la NRD. Ils se rencontrent en travaillant ensemble, presque malgré eux, et tombent amoureux, après plusieurs enquêtes et rencontres. Malgré les réticences flagrantes de la famille maternelle, ils réussissent à faire accepter leur union. Son père quitte le NRD et les Etats-Unis, et prend le nom de famille de sa femme lors du mariage, pour apaiser un peu les tensions.

1990 ∞ Tsukiko apprend dès son plus âge à tenter de reconnaître les CESS et à retenir leurs caractéristiques connues, et plus important encore, elle commence l’apprentissage des arts martiaux, qui deviendront rapidement la plus grande et la plus importante part de sa vie.

2000 ∞ Lors de la première mission de reconnaissance de la de la jeune fille, censée être facile, sa mère et elle se font attaquer par deux lycanthropes. L’un d’eux blesse grièvement Tsukiko, avant que sa mère ne parvienne à le mettre hors d’état de nuire. Malgré tout, cette dernière finit par succomber à ses propres blessures, alors que Tsukiko frôle la mort.
Tsukiko décide de devenir plus forte. Assez forte pour se défendre et protéger ceux qu’elle aime, assez forte pour arrêter ces dangereux criminels. Et c’est aussi à partir de là qu’elle commence à éprouver plus de haine et de colère qu’elle ne s’en serait crue capable.

2002 - 2006 ∞ Les années suivantes au sein de son Clan achèvent de former cet exécuteur en devenir, malgré les craintes de son père. Tsukiko s’en sort plutôt bien, repoussant toujours ses propres limites. Ses efforts acharnés lui permettent qui plus est de faire oublier son métissage, aux yeux de certains, et surtout du patriarche du Clan.

2006 - 2011 ∞  Néanmoins, elle demeure à moitié étrangère, et grâce à cela – où à cause de cela selon les points de vue – elle est chargée d’entrer en relation avec les Etats-Unis. Elle y est envoyée pour rejoindre la NRD, en partie grâces aux connaissances de son père, qui décide de la suivre et de rester à ses côtés. Elle devient émissaire, consultante, elle continue d’apprendre et de se perfectionner.

2011 ∞ La Révélation ne change pas grand-chose à son quotidien, si ce n’est un dégoût et une animosité croissantes, envers ces monstres qui deviennent assez sûrs d’eux pour sortir au grand jour.

2013L’apparition des Shepherds est la meilleure nouvelle depuis de longues années. Elle intègre rapidement leur rang, rejoint la milice et y participe activement. Elle y rencontre Aodh Moore, dont elle tombe amoureuse et avec qui elle se marie.

2014 ∞ Si rejoindre les rangs du PASUA ne lui plait guère, bien trop complaisants qu'ils sont avec les CESS, la naissance de sa fille, la petite Shanna, la ravit et la rend infiniment heureuse. Pourtant, loin de se complaire dans un rôle de mère au foyer, que jamais elle n’aurait su tenir, en dépit des valeurs morales de son pays, elle laisse souvent sa fille aux bons soins de son grand-père, se concentrant encore davantage sur son travail. Quelle meilleure raison de vouloir rendre le monde meilleur et plus sûr que sa propre fille ?

2019 ∞ Tsukiko fait partie de ceux ayant conservé la mémoire concernant l’événement d’Halloween. Elle se souvient des attaques de spectres et de goules, elle est convaincue que les sorciers sont responsables. Et elle n’est pas prête d’oublier.

2021 ∞ Aodh disparait et Tsukiko doit surmonter ce nouveau deuil.  Pourtant, rien n’est si simple, et l’espoir demeure malgré tout.

Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Naya Cahann
Naya Cahann
When witches don't fight, we burn
ASHES YOU WERE

En un mot : Petit feu follet
Qui es-tu ? : A venir
Facultés : ☽ Maitrise de la kinésie - capable de manipuler les flammes entre les paumes de ses mains, de modifier leur intensité // sensation d'étouffement, manque d'oxygène en cas de manipulation trop abusive.

☽ Lecture des auras - capable de reconnaitre Humains, outres et arcanistes. Perception des auras vampiriques et thérianthropes mais sans pouvoir réellement les reconnaître.

☽ Température corporelle au-dessus de la moyenne - en apprentissage pour canaliser cette chaleur et soigner les gens.
Tsukiko Katsushiro 9284433-kitchen-witch-quote-tea-towel-by-anda
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Tissou
Célébrité : Sadie Sink
Double compte : Samuel Miller
Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2023
Crédits : Shereen
Ven 25 Aoû - 13:07 (#)

Oooh la voilà enfin ! Tsukiko Katsushiro 2930537854

Rebienvenue par ici et éclate toi bien avec ce nouveau personnage ! (mais loin de Sammy, merci :face: )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Ven 25 Aoû - 13:11 (#)

Rebienvenueeeeeeeee, partagé entre un obscur clan japonais, mon agence et les Sheperds et même sa famille ? Mon dieu, ça donne déjà la migraine!!
Revenir en haut Aller en bas
Your soul is mine
Orihime Hasegawa
Orihime Hasegawa
Your soul is mine
ASHES YOU WERE

En un mot : Une reine dans l'ombre
Qui es-tu ? : ⛧ Cheffe yakuza qui a mérité sa propre branche dans le règne familiale.
⛧Modelée par 37 ans de terreurs infligées par le prince sadique qui l'a engendrée. Elle a néanmoins accepté sa part démoniaque et embrasse son pouvoir, bien qu'elle est consciente de n'être encore qu'un pantin dans un jeu qui dépasse les Hommes.
⛧ Boulimique de pouvoir, elle cherche constamment à éteindre on influence et se nourrit de la peur qu'elle inflige aux autres.
⛧ Respecte le code d'honneur des yakuzas, dans l'énorme majorité des cas au moins. Mais sa condition d'engeance la pousse parfois à tordre les principes de sa mafia.
⛧ Bois, fume, s'envoie en l'air, elle se vautre sans complexe dans ces petits plaisirs de la vie.
⛧ En façade, elle est une élégante chef d'entreprise à qui tout sembre sourire. Elle fait même des dons à des organismes caritatifs. L'envers du décor, c'est le monde du crime, où elle est connue sous le nom Joō, "la reine".

⛧⛧

⛧ 1m61 / ~55 kg;
⛧ Cheveux sombres & yeux noirs insondables.
⛧ Toujours élégamment vêtue, ne porte jamais de robe ou de jupe.
⛧ A trois tatouages : un chrysanthème (plexus), cerisier en fleur (dos), vague d'hokusaï (avant-bras).
Facultés : ⛧ Orihime incarne la peur. Croiser son regard peut déjà mettre mal à l'aise et, sans raison apparente, stimuler la zone du cerveau qui traite la peur.
⛧ Elle peut déployer une aura d'une dizaine de mètres dans laquelle toutes les personnes présentent ressentent une peur inexplicable à son égard.
⛧ Pendant une durée limitée, elle peut devenir une sorte de cauchemar vivant. Elle ne se transforme pas vraiment, mais ceux qui la regardent y voient un patchwork de leurs terreurs les plus profondes.

⛧ Vieillissement ralentit par la grâce de Beleth.

⛧ Bilingue anglais/japonais
⛧ Ceinture noire de Jissen karaté, manie les armes à feu et le katana.
Tsukiko Katsushiro Pyhc
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ori
Célébrité : Kiko Mizuhara
Double compte : Myrtle & Isalín
Messages : 129
Date d'inscription : 30/05/2023
Crédits : Moi-même / holdthgirl (gif)
Ven 25 Aoû - 13:21 (#)

Tiens, tiens, tiens... une cliente :cachotier:
Une très belle fiche pour un personnage prometteur ! Si vous le souhaitez jeune fille, je peux vous aider à retrouver votre mari :doudouw: :diego:
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
Jean Delaube
Jean Delaube
You shall be a restless wanderer
DANS LE NOIR

En un mot : Lalalalaaa
Qui es-tu ? : Immortel usé de 610 ans • Torturé et incisif, sentimental et indiscipliné • A grandi dans les traditions de l'Est et parcouru une partie du monde • Musicien virtuose • Libertaire dans l'âme • Sire d'Elinor Lanuit • Déclaré mort en 1895, il réapparait seulement aujourd'hui • En marge du monde moderne
Facultés : • Voie du sang : Niveau 4-1
Goûteur de sang professionnel. Source de vie et de puissance pour lui-même et ses congénères, il sait le sonder, le manipuler et le sublimer. Attention, il lui arrive de le voler...
• Présence : Niveau 1-4
Sait attirer l'attention sur lui et forcer l'adhésion
• Voile cendré : Niveau 1-1
Perçoit naturellement brièvement les esprits, mais s'il concentre son sang, c'est l'intégralité du plan semi-astral qui se révèle à lui
DERRIÈRE LE BROUILLARD

Pseudo : Od'
Célébrité : Adrien Brody
Messages : 130
Date d'inscription : 13/05/2023
Crédits : myself
Ven 25 Aoû - 13:30 (#)

Haha oui il y a quelques intérêts divergents ** très cool de découvrir Tsukiko plus en détails ! La fiche se lit avec plaisir !! Re-bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Aodh Moore
Aodh Moore
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : Lycanthrope malgré lui, autrefois milicien du mouvement Shepherd.
Facultés : Tout juste transformé, Aodh ne maîtrise aucune forme à proprement parlé. Deux d’entre elles s’imposent naturellement à lui : l’hispo à la pleine lune ou sous le coup de violentes émotions, ou celle du glabro lorsque la Bête menace de déborder.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Aodh
Célébrité : Ben Barnes
Messages : 790
Date d'inscription : 02/05/2023
Crédits : Cece
Ven 25 Aoû - 14:15 (#)

Tsukikoooooo ! :loveyou2:
La femme la plus fatale (surtout pour moi) est enfin là ! :aah:

Je suis trop contente de te voir l'incarner, ça promet plein de dramas. :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Tsukiko Katsushiro
Tsukiko Katsushiro
Fear is the mind killer
Desolation comes upon the sky

En un mot : /
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Tsukiko Katsushiro 29Vcf8L
And I'm still breathing

Pseudo : Shereen
Célébrité : Arden Cho
Double compte : Elizabeth
Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2023
Crédits : Moi
Ven 25 Aoû - 14:47 (#)

Des conflits d'intérêts et des dramas, que demander de plus ?

Un grand merci à vous tous et toutes pour l'accueil et les compliments Tsukiko Katsushiro 2930537854

@Orihime Hasegawa Je crois que je me passerais de vos services pour ça, merci beaucoup. Je crois.

Je viendrais vous voir pour des liens et des RP évidemment Tsukiko Katsushiro 751802546 (surtout toi mon cher et tendre époux non mort :mimi: )
Revenir en haut Aller en bas
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
January Rosefield
January Rosefield
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
ASHES YOU WERE

En un mot : Je voudrais être calice à la place du calice
Qui es-tu ? : Une humaine insignifiante, programmatrice dans un théâtre, qui aime se faire mordre.

Inventaire :
L’ŒIL DU DIABLE
C'est un petit anneau de la taille d'un monocle, constitué d'un métal sombre et lourd avec un tout petit crochet permettant d'y passer une chaîne pour le porter en pendentif ou monocle. Son pourtour est entièrement sculpté de ce qui ressemble à des écailles de serpent, sans qu'il n'y ait pour autant ni tête ni queue, avec quelques runes supposément nordiques gravées sur le pourtour. Une fine ligne creusée sur la longueur à l'intérieur et à l'extérieur de l'objet dévoile que cet anneau est constitué de deux parties qui peuvent pivoter l'une l'autre et l'actionner fait se déployer ou replier un petit opercule de métal solide qui ouvre ou clôt le trou en son centre (inspiration visuelle : https://i.makeagif.com/media/6-01-2015/_52SB9.gif).

Lorsque cet anneau est fermé, rien ne se passe. Mais, lorsqu'il est ouvert, le monde qu'on y observe à travers est différent. Ce qu'on y voit est un amalgame de flux, de reflets spectraux et d'auras. Un non initié aurait du mal à comprendre ce dont il s'agit mais un initié comprendra qu'il s'agit d'une lunette de vision sur le plan astral. Ceci permet d'y voir depuis le plan matériel. On peut y déceler en partie les auras (sans forcément savoir les décrypter), les flux magiques (ce qui permet d'aider à identifier la nature magique ou non d'un élément) et surtout percevoir les esprits et autres fantômes.

Néanmoins, attention. Voir, c'est aussi être vu et chaque fois que ce micro-portail est ouvert, il y a une chance que quelque chose du plan astral perçoive cet artifice et soit attiré par celui-ci. Mécaniquement il faudra lancer 1D6 et sur un 1 un problème profitera de l'ouverture ainsi créée pour s'introduire sur le plan matériel ou vous stalker : un fantôme, un résidu de sentiment, autre chose, etc.
Créa par obsessed artist
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Elnaië
Célébrité : Elle Fanning
Double compte : Aucun
Messages : 841
Date d'inscription : 10/04/2023
Crédits : fkthephobia & obsessed artist (avatar & gifs) // ©️crackintime (signature)
Ven 25 Aoû - 21:32 (#)

Tsukiko Katsushiro Giphy
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Tsukiko Katsushiro
Tsukiko Katsushiro
Fear is the mind killer
Desolation comes upon the sky

En un mot : /
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Tsukiko Katsushiro 29Vcf8L
And I'm still breathing

Pseudo : Shereen
Célébrité : Arden Cho
Double compte : Elizabeth
Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2023
Crédits : Moi
Ven 25 Aoû - 22:34 (#)

Tu sais que si tu l'appelles Sushi IRP tu te retrouves avec un katana sous la gorge hein ?
:calinsf:
Revenir en haut Aller en bas
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
January Rosefield
January Rosefield
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
ASHES YOU WERE

En un mot : Je voudrais être calice à la place du calice
Qui es-tu ? : Une humaine insignifiante, programmatrice dans un théâtre, qui aime se faire mordre.

Inventaire :
L’ŒIL DU DIABLE
C'est un petit anneau de la taille d'un monocle, constitué d'un métal sombre et lourd avec un tout petit crochet permettant d'y passer une chaîne pour le porter en pendentif ou monocle. Son pourtour est entièrement sculpté de ce qui ressemble à des écailles de serpent, sans qu'il n'y ait pour autant ni tête ni queue, avec quelques runes supposément nordiques gravées sur le pourtour. Une fine ligne creusée sur la longueur à l'intérieur et à l'extérieur de l'objet dévoile que cet anneau est constitué de deux parties qui peuvent pivoter l'une l'autre et l'actionner fait se déployer ou replier un petit opercule de métal solide qui ouvre ou clôt le trou en son centre (inspiration visuelle : https://i.makeagif.com/media/6-01-2015/_52SB9.gif).

Lorsque cet anneau est fermé, rien ne se passe. Mais, lorsqu'il est ouvert, le monde qu'on y observe à travers est différent. Ce qu'on y voit est un amalgame de flux, de reflets spectraux et d'auras. Un non initié aurait du mal à comprendre ce dont il s'agit mais un initié comprendra qu'il s'agit d'une lunette de vision sur le plan astral. Ceci permet d'y voir depuis le plan matériel. On peut y déceler en partie les auras (sans forcément savoir les décrypter), les flux magiques (ce qui permet d'aider à identifier la nature magique ou non d'un élément) et surtout percevoir les esprits et autres fantômes.

Néanmoins, attention. Voir, c'est aussi être vu et chaque fois que ce micro-portail est ouvert, il y a une chance que quelque chose du plan astral perçoive cet artifice et soit attiré par celui-ci. Mécaniquement il faudra lancer 1D6 et sur un 1 un problème profitera de l'ouverture ainsi créée pour s'introduire sur le plan matériel ou vous stalker : un fantôme, un résidu de sentiment, autre chose, etc.
Créa par obsessed artist
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Elnaië
Célébrité : Elle Fanning
Double compte : Aucun
Messages : 841
Date d'inscription : 10/04/2023
Crédits : fkthephobia & obsessed artist (avatar & gifs) // ©️crackintime (signature)
Ven 25 Aoû - 22:35 (#)

Même sans ça, non ?

Courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Ciàran Moore
Ciàran Moore
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : Jeune loup-garou instable qui déteste sa nature. Enjoy.
Qui es-tu ? : Né à Belfast, a quitté l'Irlande avec son frère suite à la possession de leur père, le meurtre de leur mère et la disparition de leur sœur en 2007. Est devenu flic en 2010, puis a rejoint le PASUA en 2012. Mordu par son jumeau à l'automne 2021, transformé en lycan.
Facultés : Ceux d'un loup-garou tout juste mordu
Tsukiko Katsushiro 3832b10a3ad058297440bfacfb6ffe33285516eb
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Nymphide
Célébrité : Ben Barnes
Messages : 481
Date d'inscription : 15/05/2023
Crédits : Neverland
Dim 27 Aoû - 14:34 (#)

Bienvenue chère belle-soeur :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Tsukiko Katsushiro
Tsukiko Katsushiro
Fear is the mind killer
Desolation comes upon the sky

En un mot : /
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Tsukiko Katsushiro 29Vcf8L
And I'm still breathing

Pseudo : Shereen
Célébrité : Arden Cho
Double compte : Elizabeth
Messages : 77
Date d'inscription : 24/08/2023
Crédits : Moi
Dim 27 Aoû - 18:32 (#)

Je ne touche pas aux gentils humains moi, Jane ne craint rien :haha:
Merci cher beau-frère :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Fear is the mind killer
Ethan Roman
Ethan Roman
Fear is the mind killer
ASHES YOU WERETsukiko Katsushiro 17108d3795a212ee3f0bb504818a4fc5

En un mot : Humain
Qui es-tu ? : Tsukiko Katsushiro Design10
Facultés : Aspirateur à emmerdes
Thème : Ohne Dich / Rammstein
Tsukiko Katsushiro D6dd48e081c6577698f75ee0c7798f83
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ethan Roman
Célébrité : Jared Leto
Double compte : Blanche de Lantins
Messages : 1038
Date d'inscription : 22/01/2021
Crédits : Heidi/pinterest
Mar 29 Aoû - 8:47 (#)

*Lève le doigt* Moi je suis un gentil petit humain innocent ! :yuhou:

Re-bienvenue ici, j'ai adoré ta fiche et vraiment hâte de voir enfin un chasseur arpenter la ville. Il est temps que tu fasses un peu le ménage hein... J'ai plusieurs noms à te donner si tu veux :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Elizabeth Finch
Elizabeth Finch
Cannot a Beast be tamed
'Cause there's magic in my bones

En un mot : Ventre sur pattes
Qui es-tu ? : Webmaster talentueuse
Hackeuse d'exception
Geek de compét
Gourmande professionnelle
Concentrée de bonne humeur

Facultés : Lycanthrope, elle a tous les avantages qui vont avec... Tous les handicaps aussi accessoirement. Elle maîtrise les transformations en Hispo et Glabro, mais a du mal avec le Ferus, surtout depuis la mort de son père.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=QGJuMBdaqIw
Tsukiko Katsushiro 266d248ef70145bf470a91f86a4c1879
You're not a voice
You're just a ringing in my ear

Pseudo : Shereen
Célébrité : Zazie Beetz
Double compte : Tsukiko Katsushiro
Messages : 450
Date d'inscription : 02/04/2023
Crédits : Moi
Mer 30 Aoû - 13:15 (#)

Merci beaucoup Tsukiko Katsushiro 2930537854
Et je prends tous les renseignements que tu voudras bien me donner sur les vilains CESS :wii:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Tsukiko Katsushiro 1E5CfUE Tsukiko Katsushiro AoZyjkn Tsukiko Katsushiro BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson et d'Halina Meyer. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
38 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Tsukiko Katsushiro KOVXegv Tsukiko Katsushiro WZKlL7H Tsukiko Katsushiro J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; capable désormais de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes, corbeaux et autres créatures rampantes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Tsukiko Katsushiro KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Tsukiko Katsushiro ZfHtADc Tsukiko Katsushiro Jq60QrG Tsukiko Katsushiro MaP8TbX

"Before I die alone."

Tsukiko Katsushiro GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5928
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Lune noire (ava') ; Amiante (signa')
Jeu 7 Sep - 20:35 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Personnage très intéressant - et enfin une chasseuse, ça fait plaisir de la voir gonfler un peu les rangs ! Le passif et son éducation étaient plutôt agréables à lire, et le rapport à ses racines ancestrales et aux coutumes également. C'est toujours très chouette de voir des protagonistes vraiment ancrés dans des traditions, dans des rites, dans des règles familiales parfois un peu étouffantes. On aurait limite voulu en savoir un peu plus, j'étais presque resté sur ma faim, mais le peu que tu décris est sympathique et nous permet de visualiser le monde dans lequel Tsukiko a grandi. Puis j'aime vraiment la dynamique entre son mari (déjà, l'histoire des frères Moore était kiffante en elle-même) et tout le drama familial qui va s'ensuivre, via leurs rapports tendus et les échanges RPs à venir. Ça fixe déjà ton personnage dans une position particulière, amplifiée par son lien au Pasua, aux Shepherds et à la milice. On n'a pas vraiment eu encore de nana engagée physiquement dans une lutte anti-CESS sur tous les fronts, et son tempérament la rend assez crédible dans ce positionnement. Encore une fois, on se fait pas d'idées : ça va probablement mal finir, mais on va suivre tout ça avec attention. :face: Re-bienvenue par ici avec ce super perso et amuse-toi bien !

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We show our will to go further • Tsukiko
» Carnage • Groupe 4 : Dana, Rhys, Tsukiko, Archimède, Orihime, Wynonna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: