-34%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone 6,67 POCO M6 Pro – Ecran 120 Hz ( 8+256 Go)
152 € 230 €
Voir le deal

The American Dream - Matt Damming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cannot a Beast be tamed
Matt Damming
Matt Damming
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : .
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=tQwVKr8rCYw
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Pad
Célébrité : Henry Cavill
Double compte : None...for now ;)
Messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2024
Crédits : HENRY CAVILL - ELLE SPAIN 2022 | ph. Michael Schwartz (recadrée par mes soins)
Dim 11 Fév - 19:06 (#)

Mattew Alphard Damming
The American Dream - Matt Damming Bb9nTL45
Date et lieu de naissance
New York 15 Mai 1985

Nationalité
Matt est né à New York de deux parents américains. Il a de vagues origines européennes bien trop lointaines pour être rapportées.

Profession
PDG de la Damming Corp (entreprise internationale de nouvelles technologies)

Lieu d’habitation
Un appartement luxurieux de Royal Lodge, seul héritage laissé par sa Nonna. Cet appartement est dans sa famille depuis des lustres. Matt y a fait faire des travaux à son installation pour le remettre au gout du jour.

Situation financière
Matt a toujours été a l'abri du besoin. Grâce à son statut et sa famille,il fait partie des grandes fortunes du coin.

Forme animale
Garou : Pygargue à tête blanche. Il maîtrise toutes les formes de transformation, depuis peu de temps (cinq ans à peu près)


Origine
Matt est né dans une famille de garou essentiellement composé de Pygargue à tête blanche. Sa mère était humaine et est décédée à sa naissance. Il a effectué sa première transformation l'été de ses onze ans, en compagnie de son grand-père.

Clan
Matt n'appartient à aucun clan si ce n'est celui de sa famille qui n'en est pas officiellement un. C'est le bras droit du chef de famille, destiné à le devenir par la suite.

  • TEMPÉRAMENT
    CaractèreQuand tu es arrivé dans ton pensionnat suisse, à l’âge de 13 ans, on t’as demandé de te présenter en quelques mots. Et alors que les autres fils à papa parlaient de leurs loisirs, de leurs rêves idiots ou de leurs cours favoris, tu t’étais juste levé, le dos bien droit, les yeux pleins de défi et avait déclaré “je suis Matt Damming”. Et c’était tout. Et ça suffisait dans un sens. Parce qu’être un Damming, c’est un pack. Aucun Damming ne manque d’intelligence, de combativité, de malice. Aucun d’entre vous ne se laissera écraser par le quidam, par un allié, par un ennemi. Ta détermination frise l'indécence, vous êtes ce qui se fait de mieux et Richard n’a cessé de vous le faire comprendre par ce qui punissait vos caprices ou récompensait vos bons actes. Mais sous tes airs de gentleman à la langue acérée et tes attitudes austères se cache encore le petit garçon que tu étais sans moi, d’une douceur infaillible et dont les mots doux ne demandent qu’à sortir. En attendant, tu prends très au sérieux cette image idiote que les humains appellent “mâle alpha” dont tu ne te départit pas. Tu es donc têtu, beaucoup trop fier, et implacable. Tu as raison. Et même quand tu as tort, tu as raison.

    Tu vas à la salle, dès que faire se peut. Tu cours aussi, deux fois par jour, aux mêmes horaires, sans exception. Ta vie n’est qu’une succession de routines que tu adores et que j’abhorre, rythmée par cette montre qui renforce ma prison et m’empêche de diriger notre corps aussi souvent que je le voudrais. Tu cours donc, fais du sport, crois naïvement que ça m’apaise de dépenser notre énergie dans des choses aussi futiles alors que tout ce que je veux c’est voler. Chasser. Trouver une compagne. Mais rien de tout cela ne semble possible dans ton esprit d’humain étriqué qui ne pense qu’à sa petite famille. Alors tu cours et moi je prends mon mal en patience.

    A part ces courses régulières, tu t'autorises rarement à sortir si bien qu'on pourrait t'accuser d'être casanier mais tu aimes ta maison, ton intérieur. Tu t'y sens en sécurité et tu n'es pas un oiseau de nuit, contrairement à ce qu'on pourrait penser.

    Tu me laisses sortir, régulièrement, quand tu sens que ma présence est trop grande pour ton squelette et que tout ton corps fourmille du besoin de devenir celui qu’il est vraiment: moi. Quand les périodes de stress sont plus importantes, mes libertés sont plus rapprochées. Et pendant ces instants là, Matt, tu laisses place à un abandon rare qui ne te ressemble pas mais te fait tellement de bien. Car, bien que tu me détestes et que je te déteste, tu me fais confiance et je te fais confiance. Il ne peut en être qu’ainsi quand deux êtres partagent le même corps. Alors je vole, je chasse, je déchiquète les proies de mes serres acérés, je vis jusqu’à ce qu’il soit de nouveau temps pour moi de retourner dans ma prison. Jusqu’à ce que tu décides de reprendre les rênes.

    Et comme ton esprit est entraîné pour faire plier celui des autres, je disparais de nouveau, dans ma prison de chair et d’os, jusqu’à la prochaine fois. Un jour pourtant, je le sais, je te vaincrais pour de bon.

    Tu es plutôt solitaire, Matt, si bien qu’il est difficile de voir au travers tes murs érigés tels des armes pour quiconque tentera de les franchir. Et, avouons-le, je suis d’accord avec cette nécessité de nous protéger. La seule qui aura toute mon attention sera notre compagne et, à ce jour, aucun de ces frêles humains inutiles n’a su retenir mon attention. Quant aux femelles de mon espèce? L’idée même de s'accoupler par erreur à un animal pourrait te maintenir éveillé pendant des nuits -elle l’a déjà fait- et, dans tous les cas, je n’ai pas su déceler dans la population locale le moindre intérêt pour l’une d’entre elles.

    Ainsi donc, dans ta solitude, tu t’enfonces dans le travail, peu friand des distractions de la vie. Tu fais exactement ce qu’on attend de toi, parfaite petite marionnette de ton grand-père au grand damn d’Alphard qui rêvait de liberté et félicité pour nous deux. Et si je suis pris dans la cage qu’est ton corps, c’est au moins contre ta volonté. La tienne, de cage, porte le nom de Damming Corp et ne semble que se resserrer plus encore par les temps qui courent. Avec notre secret, avec la révélation, avec l’arrivée de ton cousin Horace, le joyaux de votre famille étrange, sur le marché du travail et plus précisément à Shreveport, les barreaux se resserrent, nous étouffent, alors que je crie pour sortir de là. Nous sommes une bombe à retardement, Matt, une cocotte oubliée sur le feu depuis bien trop longtemps. Prions pour que les gens que nous aimons ne soient pas dans les parages quand nous exploserons…
  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU
    Tu te souviens d’une fois où tu avais bien voulu accompagner ton cousin dans une de ces boites branchées un peu mal famées, il y a quelques années. Une femme au parfum écoeurant t’avais abordé et t’avais demandé, tu ne sais plus vraiment pourquoi, une de tes journées types. Tu avais répondu, un sourire prédateur aux lèvres que tu travaillais ta cardios. Une telle idiotie avait eu l’air de la séduire et c’est ce que tu avais fait, cette nuit-là, en sa compagnie. Cette entorse à la routine, tu te l’autorises parfois afin de laisser le surplus de stress évacuer ton corps. Ce n’est pas le genre de stress que mes sorties peuvent vraiment soulager si bien que je te laisse faire sans vraiment protester. A part ces inhabituelles sorties, tu fais toujours la même chose, Matt. Tu te lèves aux alentours de cinq heures du matin et nous partons courir dans les alentours de notre appartement. Une fois rentré, une bonne douche, un petit déjeuner préparé par tes soins, et nous voilà partis pour le travail, où tu resteras jusqu’à vingt et une heure. Tu rentres, te change, retourne courir avant de rentrer manger, te doucher et dormir, pas vraiment dans cet ordre là. Dernièrement tes routines ont été perturbées par nos sens en panique et tu ne vas plus courir aux mêmes heures. Tu t’autorise à rentrer à des heures plus aléatoires et parfois même tu sors te balader en ville, te rappelant qu’il ne fait pas bon d’être prévisible.
  • Caractéristiques de race
    Toi et moi, nous vivons dans une sorte d’harmonie assez précaire qui semble fonctionner depuis que je me suis déclaré à toi. C’est difficile. C’est éreintant pour nous deux, mais nous y parvenons, à grand renfort de combat intérieur. Un combat de tous les jours pour sortir de la cage, pour ma part, pour m’y enfermer, de ton côté. Mes sorties ne sont pas si rares qu’à une certaine époque si bien que ma rage, si pas disparue, est un peu moins puissante et te permet d’évoluer dans le monde sans peur d’être pris de folie à un moment ou un autre. Nous nous détestons, cordialement, obligés de partager ce corps trop sauvage pour toi, bien trop fragile à mon goût. C’est comme si la destinée, si tu avais pu y croire, nous faisait une blague de mauvais goût, car j’appartiens à la nature tout autant que tu appartiens à la civilisation. Et personne ne soupçonnerait un thérianthrope de créer des technologies, si éloigné de sa nature sauvage. Et pourtant. Et pourtant nous faisons en sorte que ça fonctionne.

    Mais tout ceci, ce que nous sommes devenus aujourd’hui, nous savons que nous le devons à Alphard. La première fois que j’ai pris ta place, tu avais onze année humaine et nous étions en compagnie de Richard, ton grand-père, qui semblait n’attendre que ça. Tu ne te souviens plus de ce que nous avait poussé, alors, à la transformation. Mais j’étais sorti de ma cage, dans une lente et difficile transformation du corps. De celle-ci tu ne te souviens que de la peur immense, irrémédiable. De ce quelque chose qui se passe sans que tu sois au courant. Mais aussi de la puissant qui coulait dans nos veine alors et qui n’a, ensuite, fait que se renforcer.

    L’année d’après n’a pas été simple pour toi, sermonné par ton grand-père à propos de l’importance du secret. Enfermé dans l’une de vos résidences jusqu’à ce que tu maîtrises enfin au moins la forme glabro et que tu cesses enfin de déchirer tes chaussures de tes serres, ou que des plumes arrête d'apparaître ça et là dans ta chevelure, douceur blanche au milieu d’une mer noire abyssale. Et ensuite? Sans que tu ne sache réellement pourquoi, Richard abandonna là ton éducation. Ta frustration montante et ma colère grandissante nous ont poussé à s’opposer à lui et, comme à chaque fois que Richard Damming fait face à de la vermine: il s’est débarrassé de toi, au fin fond d’un pensionnat suisse. C’est là qu’est intervenu Alphard. C’est là qu’il nous a pris sous son aile et, avec la patience et l’amour d’un parent soucieux, nous a tout appris.

    Aujourd’hui tu maîtrises toutes les transformations que peut avoir un Thérian tout au long de sa vie. Que ce soit la Glabro qui te fait parfois pousser des plumes dans les cheveux ou la Ferus qui te fait te fondre parfaitement dans la population locale de Pygargues. Que ce soit l’Hispo qui te donne cet aspect majestueux d’oiseau géant qui pourrait cacher la lune. Ou bien la Crino, bien que celle-ci soit particulièrement monstrueuse à tes yeux. Alphard l’a dessinée pour toi, sur ta demande, après ta première transformation: Tu n’es pas si éloigné de ce dessin animé japonais avec le magicien qui se transforme en corbeau: Tes jambes ne sont que celles de l’animal: deux grandes serres qui te permettent de te tenir debout sur des cuisses couvertes de plumes. Ton torse se dévoile, encore humain alors que tes flancs sont cachés derrière mon plumage et nos épaules noueuses et musclées,nues, se glissent dans les plumes pour devenir des ailes. Quand à ton visage, si ce n’est la forme de tes yeux plus allongée, l’iris jaune qui y prend toute la place et le tour de celui-ci, se fondant dans le blanc des plumes, il semble rester le même. La voix qui se dégage de toi, pourtant, monte dans l' aigu vers quelque chose de guttural, strident, comme un cri que tu retiens de pousser.

  • AFFILIATION ET OPINIONS
    Tu as toujours détesté cacher notre secret. Tu comprenais. Richard ne t’as pas laissé le choix que celui de comprendre pourquoi personne n’était au courant pour les thérianthropes. Tu savais très bien que nous n’étions pas seuls. Que les légendes sur les loups-garous étaient en partie vraies. Tu étais au courant pour les hordes, les troupes, les meutes ou autres noms que prenaient leur groupes. Tu savais aussi que nous n’étions pas dans ce genre d’organisation. Avant tout nous sommes une famille et nous l’avons toujours été. Avec un chef à sa tête, un successeur et ses membres à protéger.  Et c’est tout. C’est bien suffisant. La vie était calme et tranquille, même si tu avais du mal à te faire de vraies relations, à cause de moi, à cause de nous. Mentir n’a jamais été ton fort, Matt et ça n’en valait pas la peine.

    Et puis, et puis la révélation a eu lien. D’abord les vampires, puis les arcanistes et même si tu étais surpris de leur existence, tu n’étais pas tant étonné que ça. Nous existions nous-même après tout. Mais alors que les vampires faisaient face à un accueil mitigé et les arcanistes étaient mieux reçus, eux, nous étions tous les deux sûrs qu’il fallait agir avant que le pouvoir de se montrer ne soit pris de nos mains. Ta fierté mis de côté, tu as supplié et supplié Richard de prendre les rênes en main. Refus catégorique. Les thérianthropes n’ont jamais, à notre connaissance, fait front commun et c’est bien normal: nous sommes tous différents. Aucune de nos espèce n’a le même genre de construction sociale et de quel droit certains seraient au dessus des autres? Même comme ça, nous avions tous deux le sentiment qu’il fallait agir, au vue de l’urgence.

    Quand la vidéo de rage de sang d’un lycan est apparue sur internet en 2013, il t’a fallu partir immédiatement pour les rocheuses, tant notre rage et notre dégoût du monde était puissant. Je suis sorti toutes les nuits pendant plus d’une semaine cette fois-là. Mais rien n’a vraiment changé, si ce n’est que la nécessité de se cacher est encore plus importante aujourd’hui qu’avant cette année fatidique. Et que vos avis à Richard et toi était si diamétralement opposés que la fissure qui s’est créer au sein même de votre foyer n’a fait que s’agrandir.

    La première fois que Richard insista pour financer une loi contre les tiens, tu ne compris pas bien le résonnement derrière ses actes. Et même si cela faisait sens, parce  que : qui irait accuser d'être un CESS un homme qui les envoie au casse pipe?, tu ne le cautionna jamais. Encore aujourd'hui, pour chaque versée d'argent que fait ton grand père pour aider une loi à passer, tu fais un don équivalent aux associations d'aides des CESS.

    Aujourd’hui ton grand-père finance avec véhémence toutes politiques, milices, polices anti-CESS, associant votre nos à ces exterminations ou réglementations barbares alors que toi, de ton côté, tu agis dans l’ombre pour fournir les fonds à tous ceux qui voudraient aider les gens comme nous, les vampires, arcanistes ou autres créatures surnaturelles.

    Tu ne sais pas trop où s'arrêtent les légendes et où commence la vraie vie. Tu ignores si les fées existent, si les arcanistes ont la capacité de voler sur des balais comme le raconte les contes et tu t'en fiches bien pas mal. Vampires, humains, arcanistes...ils ne sont pas si différents de nous. Et ce sont tous des client potentiels. Alors peu importe.

    Quand à la Milice, tu n'a pas vraiment d'avis à ce propos. Objectivement tu sais que ce n'est pas un groupe avec lequel il est bon de s'associer. Subjectivement tu aimerais pouvoir réduire ce groupe en charpie à l'aide de mes griffes acérées. Concrètement tu détournes les yeux de tout ce qui pourrait se passer les concernant. C'est plus sûr.

    Malgré tout ça, tu es plutôt heureux d'avoir été envoyer à Shreveport. Tu n'aurais jamais rêvé, à New York, de voir ta vie bouleversée d'une telle manière, de façon négative et positive, par d'aussi grandes communautés CESS. Cette ville...tu as un certaine affect propre à ses immeubles, ses rues. Il n'y a pas un moment qui passe, Matt, ou marchant dans la rue tu te dis que, peut-être, tes pieds passent au même endroit que ceux de ta grand-mère, il y a des années de cela. C'est presque comme si Nonna était encore parmi nous. C'est réconfortant. Pour nous deux.


  • Singularités
    BONUS
    * Durant ton pensionnat en Suisse tu as été défié d'entrer dans un champ et tu l'as fait, comme l'adolescent stupide que tu étais à l'époque et malgré mes immenses réticences. Grâce à cela, tu as connu la douce caresse de l'embrassade d'un cochon sauvage.

    * Tu adores cuisiner, surtout patisser et tu cuisines tous tes repas. Lors de ta course du matin, tu en profites pour faire un tour au marché.

    * La musique fait partie intégrante de ta vie. Que ce soit au bureau, durant tes trajets ou chez toi, tu écoutes beaucoup de musique. La musique a tendance à nous apaiser tous les deux. Ta collection de disques est immense et tu as fait aménager tout un mur de l'appartement juste pour les album, vynils et CD.

    * Tu n'as jamais été au cinéma. Ni à la fête forraine. Les endroits peuplés nous donnent rapidement mal à la tête.

    * Nous ne supportons pas les endroits trop clos. Tu évites les ascenseurs comme ton ombre, notamment.
Who am I ?
The American Dream - Matt Damming SBRSXVRY
Je suis un inventé Blase Pad VisageHenry Cavill Sagesse30 ansDécouverteJ'ai décidé d'accompagner Luis Alaves dans sa folie ;)PrésenceRégulièreAvisIl est sublime et très bien achalandé. Je me suis presque pas perdue! Crédits Crédit des images utilisées. Bazzart/Google/Internet ne sont pas des crédits. Mot de la finChocolatine.
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Matt Damming
Matt Damming
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : .
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=tQwVKr8rCYw
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Pad
Célébrité : Henry Cavill
Double compte : None...for now ;)
Messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2024
Crédits : HENRY CAVILL - ELLE SPAIN 2022 | ph. Michael Schwartz (recadrée par mes soins)
Dim 11 Fév - 19:09 (#)

Sometimes I just wanna fly away
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIOD’aussi longtemps que leur généalogie puisse être remontée, la famille Damming a toujours fait partie des états-unis d’amérique. Depuis l’arrivée de leurs ancêtres irlandais, venus s’installer dans ces terres hostiles, jusqu’à aujourd’hui, il n’est pas un état où les Dammings ne se soient pas étendus. Bien que peu nombreux, leur famille est aujourd’hui connue de tous, si tant est que la personne dont on parle a en sa possession une télévision, un smartphone, une console ou un ordinateur.

Cette entrée fulgurante dans le business remonte à Alphard Damming, arrière grand-père de la nouvelle génération qui, à l’époque, gagnait modestement sa vie en vendant des radios dans une boutique de taille relativement petite. Son bagou et son amour de cette technologie toute neuve devint légendaire, si bien que sa boutique, beaucoup plus grande à la naissance de son fils unique, lui fut léguée. Si Richard Damming n’avait pas le bagou de son père, il avait hérité de la logique sans faille de sa mère et de son sens des affaires. Ses placements en bourses réussis, il se créa un réseau, s’entourant des bonnes personnes, mariant une femme dont la sociabilité n’était plus à démontrer et, au fil des années, l’empire Damming se créa. Richard Damming eut deux enfants, un fils héritier et une fille. Ces deux enfants eurent aussi des enfants et c’est ici, Matt, que tu entres en scène.

Mattew Alphard Damming. C’est comme ça que tu te nommes dans ton entier. La plupart des gens t’appellent Mattew, Matt, ou Mr Damming. Alphard était une injonction de ton grand-père. Mais c’est aussi le second prénom de ton cousin Jacob -Jake- et de celui de son petit frère Horace donc tu n’y accorde pas énormément d’importance. Tu es l’aîné de cette famille, l’héritier de tout l’empire et tu as été élevé en conséquence. Ecoles privées, activités extrascolaires de prestige, rien ne t’as été épargné si bien qu’aujourd’hui tu es un homme complet, un parfait gentleman au grand plaisir de ces dames. Tu parles plusieurs langues couramment, business mondial oblige, sait monter à cheval et te battre à l’épée, comme les chevaliers d'antan, bien que ce dernier fait ait plus été une lubie adolescente qu’autre chose.

Tu étais un enfant aussi sage et attentif qu’un adolescent rebelle et difficile. Avec le départ précipité de ton père quand tu avais à peine cinq ans, ton arrière grand-père t’a pris sous son aile, t’apprenant toutes les bases de votre condition particulière, de notre lien. Et, bien que je sois incapable de pouvoir prendre la place qui me revient de droit, j’observais déjà le moindre de tes faits et gestes, de tes yeux, dans ta peau. Tu étais si docile, comme enfant. D’une douceur qui ressemblait extrêmement à celle de Nonna, que tu aimais beaucoup plus que Richard, et à juste titre. Là où il était dur, implacable et sévère, elle n’était qu’amour et consolation. Sans Nonna, jamais nous n’aurions pu tenir jusqu’à maintenant. Nonna et Alphard. Et où en serions-nous, Matt? Peut-être libres. Probablement morts dans un coin de ruelle, tués parce ceux que ta famille cautionne impunément. Ton enfance ne fut pas un long fleuve tranquille, au contraire. Tu étais calme et silencieux, devant ton grand-père et mes impulsions faisaient de toi un parfait petit aventurier en compagnie d’Alphard. Il t’apprit à faire un feu. A te repérer selon les étoiles et t’offrit une montre, vieille de la guerre, qu’aujourd’hui encore tu portes au poignet. Et si cela fait tâche avec le reste de ton attirail d’homme d’affaires propre sur lui, qu’importe.

Aussi calme et sage que l’enfant que tu était, ton adolescence fut plein de flamme et de colère. Je n’étais pas innocent dans cette “phase” comme l’appelait Richard.

Tu as passé une grande partie de cette phase, ton adolescence, coincé dans un pensionnat en suisse, ne rentrant que pour vos réunions annuelles familiales d’hiver, que d’autres appellent Noël et Thanksgiving mais qui ne ressemblent absolument pas à ça chez les Damming. De ce pensionnat nous ne gardons pas de bons souvenirs. Cette sensation irritante d’étouffement constant qui te fait parfois tirer sur ton col de chemise au milieu d’une réunion. Cette cage, qui te privait de liberté. Qui ME privait de liberté. Quelques cicatrices idiotes dues à la rencontre d’un cochon en colère suite à un défi stupide. Une solide réputation de casa nova, quand tu faisais le mur, la nuit, pour me laisser sortir dans la foret. Pour nous permettre de respirer, même cinq minutes.

Quand tu es ressorti de là, ton diplôme en poche, près à intégrer l’un des programmes les plus prestigieux de business que ton pays avait à proposer, tu étais changé. Par l’isolation. Et par le secret. Ne rentrer que pendant certaines vacances nous poussaient tous deux à prendre notre mal en patience. Et si ma colère ne faisait que grandir, te poussant à te disputer avec tous tes camarades, t’isolant plus encore, ta résignation était encore plus grande. Nous n’avons jamais su si quelqu’un comme nous était dans ce pensionnat. Tout ce que nous savions c’est que nous étions seuls. Tu n’avais que moi. Et, comme habituellement, je n’avais que toi.

C’était sans compter sur Alphard, qui, tu ne sus jamais comment, réussit la prouesse sur tes dernières années de pensionnat de te faire obtenir des congés spéciaux, des week-end réguliers pour voir ton grand-père malade durant lesquels vous passiez votre temps à t’entraîner à devenir…moi.

Etre loin de notre clan, nous a affecté tous deux si bien que revoir Jake minauder auprès de votre grand-père alors que tu étais celui qui avait fait tous ces efforts, t’as mis dans une colère noire. C’est la première fois que tu te battais, pour de vrai. La première fois que tu gagnais, aussi. Et la première fois que tu pouvais voir autre chose que de l’indifférence dans le regard de Richard Damming. Après cela, tu devins le favori, si tu avais été un jour autre chose. Tu passais ton temps à fureter dans les bureaux du siège, décrocha un stage chez Damming Entreprise. A la fin de tes études, ton diplôme enfin en poche, tu avais déjà gravi plusieurs échelons, de stagiaire à secrétaire à temps partiel, de secrétaire à manager, de manager à assistant directeur. Et enfin, enfin tu pouvais épauler ton grand-père, fier de te tenir à ses côtés.

Quand l’entreprise délocalisa à Shreveport il y a une dizaine d’année, il était évident que tu étais le plus qualifié pour y aller. En apparence du moins. Et si c’était autant un test qu’une punition,tu décida que tu t’investirais de la même manière. Après tout, c’était la ville natale de Nonna. Et c’est donc ce que tu fis. Pris ta place de PDG et dirigea d’une main magnanime et juste cette entreprise qui gagna en ampleur.

Shreveport… Et dire que tu craignais de t’ennuyer un peu, Matt. Et si elle n’emmène pas le même lot d’excitation que New York ou toutes ces immenses cités que tu as pu cotoyer un moment, elle est unique en son genre. Elle a su, durant ces années, t’emmener ton lot de contrariétés et de peur. Halloween en fait partie. Tu ne sais toujours pas réellement ce qu’il s’est passé ce soir là. Un ouragan, selon la presse mais tu n’y crois pas. Les médias sont trop facilement corruptibles, tu es certains que ceux de Shreveport ne font pas exception. Tu te souviens d’être sorti courir, oppressé par l’air de ton appartement, comme si celui-ci était différent. Mais je me souviens aussi, comme si les barreaux de ma cage avaient voulu se refermer sur moi. Et puis le flou, une espèce de brume épaisse à partir du moment où nous étions partis sur notre chemin habituel, tard pour une fois, et le petit matin ou tu t’étais réveillé, entouré de quelques corps humains immobiles, nu. Je n’oublierai jamais l’accablement que tu as ressentis alors. Je n’oublierai jamais non plus que tout était comme d’habitude pour moi. j’étais toujours oppressé par la cage, j’étais toujours en colère, je voulais toujours sortir. Je n’étais pas sorti mais je sais, qu’au fond de toi, tu es persuadé d’avoir subi une rage de sang ou quelque chose de similaire. Tu laissa la police comptabiliser ces morts-ci avec le reste des victimes des “ouragans” et fis profil bas pendant quelques temps.

Les gens nous respectent. Les gens nous admirent et ils ont raison. Parce que Matt, nous sommes ce qui se fait de mieux. Mais les gens ne voient pas, n’est-ce pas, à quel point nous sommes seuls face à cette immensité. Et le fait d’être un thérianthrope n’aide pas. Nos deux âmes coincées dans le même corps, à l'affût du moindre mal qui pourrait nous arriver. La colère et la furie qui gronde et qui attendent à chaque fois que ton grand-père décide d’appuyer une loi contre nous. La compréhension aussi,de ton côté, alors que tu sais bien qu’il est crucial de se cacher là où on ne nous attend pas: en pleine lumière. Le dégoût que l’on peut ressentir de faire du mal aux autres comme nous. Mais c’est pour protéger notre clan. Pour Horace le dernier né de tes cousins, qui sort juste de l’adolescence. Pour sa soeur Isabella qui foule les podiums de mode en France et pour Jacob, ce grand crétin. Parce que tu seras amené à prendre la place de ton grand-père, ton père ayant fui avec une maîtresse et ta tante étant une femme. Et que tu dois les protéger, tous. Et faire prospérer l’empire Damming. Quel poids écrasant pour nous Matt. Jamais nous n'aurions cru, plus jeune, à quel point  il était dur de se retrouver à la place d’Atlas, le poids du monde sur les épaules.

CHRONOLOGIE
1 Janvier 1920Naissance d’Alphard Damming d’une mère au foyer et d’un père directeur d’usine. Il ne le sait pas encore mais Alphard, avec son bagou hors du commun et son assurance naturelle, va révolutionner le monde.

12 Septembre 1938 Alphard tombe sous le charme de l’infirmière qui le suit pour une prise de sang et demande sa main peu de mois après. Rosalyn Finch deviendra Rosalyn Damming en ce 12 septembre. Tu ne sais rien d’eux si ce n’est que ton grand-père, au-delà de son austérité et de sa sévérité, semble avoir aimé ses parents du plus profond de son âme. L’idée nous fait toujours étrange. Nous l’avons toujours connu…calme. Froid. Cruel.

16 Juillet 1943Naissance de Richard Lee Damming. Alors qu’Alphard est sur le front, en train de se battre pour son pays et ses alliés, sa si belle Rosalyn donne naissance à leur premier et unique fils, qu’elle nomme Richard en hommage à son père. Ton grand-père n’est alors, qu’à ce moment là, un tas de langes et de matière sanguinolente, qui pour la première fois de sa vie pleure. Avec tes jeunes cousins vous vous amusiez, plus tôt dans votre vie, à raconter que c’était la seule fois où on avait pu voir Richard pleurer. C’est faux bien sûr, mais tu sais que, tout comme toi, ce n’est pas le genre de faiblesse que le patriarche montre.

11 avril 1950L’usine de fabrication de pièces de voiture d’Alphard fonctionnant bien, celui-ci engage un directeur et décide d’acheter une boutique sur new york et d’y vendre radios et téléviseurs. C’est le début de l’empire Damming. La demande ne fera que grandir si bien qu’Alphard se retrouve obligé d’employer puis d’ouvrir des locaux plus importants. Dans les dix années suivantes, l’homme ouvre une franchise: la franchise Damming et décide de transformer complètement son usine, grâce à des investissements faits sur les conseils de Rosalyn et qui s’avèrent très fructueux. L’usine Damming commence à fabriquer ses propres téléviseurs et radio. Alphard engage une équipe d’ingénieurs et techniciens, tous connus durant la guerre, pour venir l’aider sur le projet. La première innovation Damming corp sortira quelques années plus tard, rendant les boutiques plus attrayantes encore.

5 Mars 1956Une première boutique est ouverte au Canada. Les Damming achètent de nouveau bureau dans l’est du pays. Alphard décide de laisser les rennes américains à son fils Richard pour s’occuper du Canada.

21 Août 1959Damming corp signe un contrat colossal avec le gouvernement d’Eisenhower afin de fournir tout l’appareillage radio des nouveaux locaux spatiaux qu’on appellera plus tard la NASA. Débute alors une relation ambiguë de longue date entre les Damming et les différents politiques au pouvoir.

16 Février 1961Richard épouse Eleonora Rivers, descendante d'une grande lignée de joailliers. Ta grand-mère sera connu pour être la femme la plus joviale de l’univers mondain. D’un sourire et d’un joli compliment, elle avait le don de mettre tout le monde dans sa poche et nous le savons tous deux mieux que quiconque. Nanna était l’une des femmes les plus charmantes que tu n’aies jamais eu l’occasion de connaître et, pour toute cruauté que représente Richard, elle était autant de gentillesse. Si elle n’était pas déjà morte, elle aurait tant souffert de voir ton grand-père approuver les lois de répression CESS comme cela.

17 Février 1963Naissance de Raymond Richard Damming. C’est le premier né de cet empire que son père fabrique sur mesure pour qu’il le reprenne à la suite. La Corporation Damming est déjà connue à l’internationale depuis le début de la guerre froide, grâce à son grand-père Alphard.

17mai 1964Naissance de Lilas Rosamund Damming. Tout comme Ray, son grand-frère, Lilas sera entraînée dans une éducation de leader, précisément de leader d’entreprise. Et si la petite fille rêve de devenir danseuse étoile, elle peut toujours le faire…rêver.

29 Septembre 1967Rosalyn décède dans un accident de voiture, ce qui laissera Alphard blessé à tout jamais. Nous nous accouplons pour la vie et Alphard n’a pas supporté de perdre sa femelle. Il décide de léguer tout l’empire à ton grand-père et celui-ci évolue au fil du temps alors qu’Alphard se retire dans l’une des résidences secondaires de ta famille, au fin fond des rocheuses.

15 Mai 1985Notre naissance, Matt. Ton père était jeune, idiot, et ta mère son grand amour. Elle était humaine et pendant longtemps tu t’es demandé si ce n’était pas ce qui l’a tué. Mais c’est la nature et elle était faible. Quand à lui, du haut de ses dix-huit ans, il avait vécu un mariage, un deuil, la paternité et la maturité légale dans la même année. Mais il ne pouvait toujours pas boire pour oublier alors il s’est mis à changer des couches, pour le peu de temps que ça a bien voulu durer.

Quelque part en 1990Ton père prend la fuite, avec sa nouvelle compagne, incapable de surporter le poid de l’entreprise, le poid de sa famille, le poids d’une vie dont il ne veut pas. Tu te retrouves alors à être éduqué par Richard. Durement. Enfermé si jeune dans une vie de règles à respecter. Ton chemin tout tracé à suivre à tout prix.

3 Juin 1996Sous les yeux attentifs de ton grand-père, après avoir montré les signes de mon éveil imminent, tu me laisses la place pour la première fois. Et enfin, enfin je peux respirer un peu. Richard passera une année entière à nous faire comprendre les tenants et aboutissants de notre condition. Les dangers. Le secret. C’est cette année-là que tu rencontres pour la première fois Alphard qui voit en toi… on ne sait pas ce qu’il voit en toi mais Alphard devient notre mentor. Les Rocheuses, notre seconde maison et nous y passons toutes les vacances à apprendre, toi et moi, à vivre. Pas en paix. Je ne serais jamais en paix dans ton petit corps faible.

4 septembre 1998Après une énième dispute avec Richard, celui-ci décide de nous faire rentrer dans le rang, et quitter la famille. C’est avec un déchirement certain que tu quittes tes cousins Jake et Ella pour aller t’enterrer dans un pensionnat suisse pour les fils de bonne famille, quelque part. La vie devient lente et douloureuse pour nous deux.

12 avril 2004DAprès avoir passé six ans loin des notres, nous revenons enfin sur New York, changés. Je me sens plus pris en cage que jamais alors que tu laisses cet homme te marcher éhontément sur les pieds. Mais tu ne feras pas ce plaisir à ton cousin. Hors de question. Nous lui mettons la misère, ce qui semble satisfaire Richard qui, dès lors, nous prend sous son aile. Commence alors un long apprentissage pour comprendre les ficelles de l'entreprise, et les dessous, moins beaux, beaucoup plus illégaux, de votre famille.

5 janvier 2007Tu commences à développer de vrais dons dans le business et, incapable de te salir les mains comme le fait ton grand-père, tu places ton argent dans des entreprises saines, à fort développement et tu gagnes en investissement rapidement.

25 mars 2009 Nonna décède. Notre monde se fissure. Alphard sera là à l’enterrement qui a lieu à Shreveport, sa ville natale. Richard n'apparaît pas à la cérémonie, ni à la fête d’adieu. Il continue de travailler. Et nous n’avons jamais autant haï ton grand-père qu’à ce moment-là.

2012Nous essayons tous deux de pousser ton grand-père, avec l’appui des politiques qu’il a toujours eu, à tenter une révélation, suite à celle des vampires. Il refuse. Tu serres les dents pendant que la colère me dévore. C’est une mauvaise idée, soi-disant. On nous prendrait pour des idiots. Personne n’y croirait. Et nous savons tous deux que ça va mal finir. Mais pour Ella, et pour Horace, son petit frère, nous endurons. Tout sauf se retrouver loin d’eux, encore.

2012L’église Wiccane révèle l’existence des arcanistes. Notre colère gronde si fort que tu décides de prendre congé et de partir chez Alphard. Nous y restons quelques mois où, tous les soirs ou presque, tu me permets d’être moi et de me défouler. Avec les différentes tensions et la gestion de l’entreprise, c’est ça, ou la rage de sang. Nous sommes une bombe constamment sur le point d’exploser. A ton retour Richard t’éloigne du siège et t’envoie dans les nouveaux locaux de Shreveport où tu prendras la tête de l’entreprise.

2013La vidéo. La vidéo nous condamne à nous cacher presque à tout jamais. Combien de fois l’as-tu vue? Tu dois la connaître par cœur. Et la rage qui nous a saisi au moment où nous l’avions visionnée tous les deux était étrangement la même pour toi et moi. Elle signe notre arrêt de mort à tous, les garou. A ta famille. Personne ne doit savoir. Personne ne doit JAMAIS savoir. Il en va de votre sécurité. Et un autre poids vient se poser, lourd, inévitable, sur tes épaules. Le fait d’être pris comme un prédateur te dégoute, mais soyons sérieux, Matt, même en simple humain, tu es un prédateur.

2015Richard associe votre nom et votre entreprise aux politiques anti-CESS. Pour chaque pot-de-vin qu’il versera à l’un de ces hommes dirigeant pour appuyer sa politique, tu verseras autant, de façon anonyme, aux associations créées pour aider les CESS. Tu fais ça pour Nonna. Et pour protéger tes cousins, si le vent parvient à tourner et qu’on vous accuse de vous être retourné contre les votre. Tu te fiches du monde Matt. Ce qui compte, c’est de protéger les tiens. Et je suis bien d’accord.

31 Octobre 2019Rien ne nous aurait préparé à ce que nous avons vécu, ou plutôt imaginé, ce soir là. Déconnecté. Il m’était impossible de te contacter et, dans cette étrange boîte de brume qui nous entourait tous deux, nous avons vu des inconnus… et moi qui les déchirait, les détruisait, leur ôtait la vie. Et cette petite dizaine d'inconnus nous entourant, nous, en vêtements de sport, après ton footing du soir. Une rage de sang. Cela ne pouvait être qu’une rage de sang. Mais d’où était-elle venue? Je n’étais pas plus enragé qu’à l’accoutumée. Tu ne sauras jamais que ce que tu as vu, cette fois-là, n’était qu’une illusion. Moi je le sens. Mais toi, Matt, tu crois avoir perdu les pédales et camouflé le tout dans la discorde ambiante. Une autre pierre sur notre dos.

2020Tout juste sorti d’études accélérées, Horace sort de sa grande école pour prendre sa place dans l’entreprise…à nos côtés. Tu as toujours aimé ce gamin. Moi aussi. Tu le nommes immédiatement assistant du chef des recherches. Tu as failli refuser qu’il vienne, après les déconvenues de l’année passée, mais où sera-t-il plus en sécurité que sous notre aile? Horace s’installe dans ton appartement. Une autre pierre sur notre dos.

2021Tu peux sentir en cette fin d’année une drôle de tension qui règne dans l’atmosphère. Ce n’est pas Richard. Ce n’est pas l’entreprise. Mais j’ai l’impression qu’on nous suit. Qu’on nous veut du mal. Tu arrêtes tes routines pour devenir moins prévisible. Mon inquiétude flambe. Tu deviens de plus en plus irritable. Une pierre encore sur notre dos. Peut-être que nous devrions retourner dans les rocheuses…


Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Aodh Moore
Aodh Moore
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : Lycanthrope malgré lui, autrefois milicien du mouvement Shepherd.
Facultés : Tout juste transformé, Aodh ne maîtrise aucune forme à proprement parlé. Deux d’entre elles s’imposent naturellement à lui : l’hispo à la pleine lune ou sous le coup de violentes émotions, ou celle du glabro lorsque la Bête menace de déborder.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Aodh
Célébrité : Ben Barnes
Messages : 791
Date d'inscription : 02/05/2023
Crédits : Cece
Lun 12 Fév - 1:28 (#)

Ouh le pygargue, c'est la grande classe à l'américaine ! :moh:
Bienvenue par ici ! Hâte d'en savoir un peu plus et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! :superman:
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

The American Dream - Matt Damming S83t

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Émeute, Sang et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :

Trouble à l'ordre public ;
Outrage à agents ;
Attentat à la pudeur ;
Violation de propriété privée ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vol de voitures ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Vol de poules ;
Thème : /watch?v=L7a8hmoOsx0
SOONER OR LATER
YOUR HUMAN SIDE LOSES.
IT HAS TO

The American Dream - Matt Damming Fdel
The American Dream - Matt Damming Lol7
Pseudo : Chaton
Célébrité : Josh Beech
Messages : 3147
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Lun 12 Fév - 10:44 (#)

Bienvenue le deuxième luron :yeah:

Hâte de voir tes aventures avec Luis, et de te voir martyriser un peu le petit (ouais c'était totalement gratuit yakoi The American Dream - Matt Damming 2039972847).

Bonne rédaction et si jamais t'as des questions ou besoin d'un coup de main surtout n'hésite pas à demander !




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Samuel Miller
Samuel Miller
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : Bolverk de la Meute
Facultés : Thérianthrope de naissance, Samuel maitrise toutes les phases de transformation (glabro, crinos, hispo, ferus). Loup de grande taille au pelage gris argenté, allant des teintes plus claires au plus foncées.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=7yHTpGog0IY
The American Dream - Matt Damming Wolf-wolves
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Tissou
Célébrité : Skeet Ulrich
Double compte : Naya Cahann
Messages : 311
Date d'inscription : 06/03/2023
Crédits : Shereen
Lun 12 Fév - 11:38 (#)

Ooooh un pygargue ! J'aime beaucoup !

Bienvenue à toi par ici ! Comme Rhys, j'ai hâte de voir vos aventures à Shreveport :bouya:
Revenir en haut Aller en bas
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
January Rosefield
January Rosefield
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
ASHES YOU WERE

En un mot : Je voudrais être calice à la place du calice
Qui es-tu ? : Une humaine insignifiante, programmatrice dans un théâtre, qui aime se faire mordre.

Inventaire :
L’ŒIL DU DIABLE
C'est un petit anneau de la taille d'un monocle, constitué d'un métal sombre et lourd avec un tout petit crochet permettant d'y passer une chaîne pour le porter en pendentif ou monocle. Son pourtour est entièrement sculpté de ce qui ressemble à des écailles de serpent, sans qu'il n'y ait pour autant ni tête ni queue, avec quelques runes supposément nordiques gravées sur le pourtour. Une fine ligne creusée sur la longueur à l'intérieur et à l'extérieur de l'objet dévoile que cet anneau est constitué de deux parties qui peuvent pivoter l'une l'autre et l'actionner fait se déployer ou replier un petit opercule de métal solide qui ouvre ou clôt le trou en son centre (inspiration visuelle : https://i.makeagif.com/media/6-01-2015/_52SB9.gif).

Lorsque cet anneau est fermé, rien ne se passe. Mais, lorsqu'il est ouvert, le monde qu'on y observe à travers est différent. Ce qu'on y voit est un amalgame de flux, de reflets spectraux et d'auras. Un non initié aurait du mal à comprendre ce dont il s'agit mais un initié comprendra qu'il s'agit d'une lunette de vision sur le plan astral. Ceci permet d'y voir depuis le plan matériel. On peut y déceler en partie les auras (sans forcément savoir les décrypter), les flux magiques (ce qui permet d'aider à identifier la nature magique ou non d'un élément) et surtout percevoir les esprits et autres fantômes.

Néanmoins, attention. Voir, c'est aussi être vu et chaque fois que ce micro-portail est ouvert, il y a une chance que quelque chose du plan astral perçoive cet artifice et soit attiré par celui-ci. Mécaniquement il faudra lancer 1D6 et sur un 1 un problème profitera de l'ouverture ainsi créée pour s'introduire sur le plan matériel ou vous stalker : un fantôme, un résidu de sentiment, autre chose, etc.
Créa par obsessed artist
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Elnaië
Célébrité : Elle Fanning
Double compte : Aucun
Messages : 841
Date d'inscription : 10/04/2023
Crédits : fkthephobia & obsessed artist (avatar & gifs) // ©️crackintime (signature)
Lun 12 Fév - 22:09 (#)
En ligne

Chocolatine \o/

Trop classe la forme de garou !

Bienvenue parmi nous :moh:
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
Jean Delaube
Jean Delaube
You shall be a restless wanderer
DANS LE NOIR

En un mot : Lalalalaaa
Qui es-tu ? : Immortel usé de 610 ans • Torturé et incisif, sentimental et indiscipliné • A grandi dans les traditions de l'Est et parcouru une partie du monde • Musicien virtuose • Libertaire dans l'âme • Sire d'Elinor Lanuit • Déclaré mort en 1895, il réapparait seulement aujourd'hui • En marge du monde moderne
Facultés : • Voie du sang : Niveau 4-1
Goûteur de sang professionnel. Source de vie et de puissance pour lui-même et ses congénères, il sait le sonder, le manipuler et le sublimer. Attention, il lui arrive de le voler...
• Présence : Niveau 1-4
Sait attirer l'attention sur lui et forcer l'adhésion
• Voile cendré : Niveau 1-1
Perçoit naturellement brièvement les esprits, mais s'il concentre son sang, c'est l'intégralité du plan semi-astral qui se révèle à lui
DERRIÈRE LE BROUILLARD

Pseudo : Od'
Célébrité : Adrien Brody
Messages : 130
Date d'inscription : 13/05/2023
Crédits : myself
Mar 13 Fév - 12:06 (#)

Henry Cavill, graouuuh :heart: oups garou pardon !

Bienvenue ici avec ce monsieur !! Petite pression sur ses épaules, on dirait ! J'ai hâte de découvrir davantage son caractère !!

PS : je ne connaissais pas le terme pygargue, je me coucherai moins bête =P
Revenir en haut Aller en bas
Your soul is mine
Orihime Hasegawa
Orihime Hasegawa
Your soul is mine
ASHES YOU WERE

En un mot : Une reine dans l'ombre
Qui es-tu ? : ⛧ Cheffe yakuza qui a mérité sa propre branche dans le règne familiale.
⛧Modelée par 37 ans de terreurs infligées par le prince sadique qui l'a engendrée. Elle a néanmoins accepté sa part démoniaque et embrasse son pouvoir, bien qu'elle est consciente de n'être encore qu'un pantin dans un jeu qui dépasse les Hommes.
⛧ Boulimique de pouvoir, elle cherche constamment à éteindre on influence et se nourrit de la peur qu'elle inflige aux autres.
⛧ Respecte le code d'honneur des yakuzas, dans l'énorme majorité des cas au moins. Mais sa condition d'engeance la pousse parfois à tordre les principes de sa mafia.
⛧ Bois, fume, s'envoie en l'air, elle se vautre sans complexe dans ces petits plaisirs de la vie.
⛧ En façade, elle est une élégante chef d'entreprise à qui tout sembre sourire. Elle fait même des dons à des organismes caritatifs. L'envers du décor, c'est le monde du crime, où elle est connue sous le nom Joō, "la reine".

⛧⛧

⛧ 1m61 / ~55 kg;
⛧ Cheveux sombres & yeux noirs insondables.
⛧ Toujours élégamment vêtue, ne porte jamais de robe ou de jupe.
⛧ A trois tatouages : un chrysanthème (plexus), cerisier en fleur (dos), vague d'hokusaï (avant-bras).
Facultés : ⛧ Orihime incarne la peur. Croiser son regard peut déjà mettre mal à l'aise et, sans raison apparente, stimuler la zone du cerveau qui traite la peur.
⛧ Elle peut déployer une aura d'une dizaine de mètres dans laquelle toutes les personnes présentent ressentent une peur inexplicable à son égard.
⛧ Pendant une durée limitée, elle peut devenir une sorte de cauchemar vivant. Elle ne se transforme pas vraiment, mais ceux qui la regardent y voient un patchwork de leurs terreurs les plus profondes.

⛧ Vieillissement ralentit par la grâce de Beleth.

⛧ Bilingue anglais/japonais
⛧ Ceinture noire de Jissen karaté, manie les armes à feu et le katana.
The American Dream - Matt Damming Pyhc
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Ori
Célébrité : Kiko Mizuhara
Double compte : Myrtle & Isalín
Messages : 129
Date d'inscription : 30/05/2023
Crédits : Moi-même / holdthgirl (gif)
Mer 14 Fév - 1:14 (#)

Oups, j'ai raté les nouvelles fiches !

Sois le bienvenu parmi nous :) Bonne fin de rédaction pour cette fiche que je vais probablement revenir lire avec un petit thé :diego:
Revenir en haut Aller en bas
Daddy's little bloody candy -
Blanche de Lantins
Blanche de Lantins
Daddy's little bloody candy - "Redécore mon intérieur : casse-moé tout là d'dans et repeins tout en blanc"
ASHES YOU WERE

En un mot : Humain
Facultés : Tes capacités, tes dons.
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Blanche de Lantins
Célébrité : Camille Rowe
Double compte : Ethan Roman
Messages : 167
Date d'inscription : 16/01/2022
Crédits : Alaric
Jeu 15 Fév - 12:56 (#)

Bienvenu !

Waouh ! Ca c'est de la bestiole ! Excellent choix, en plus il est riche, il a un physique plus qu'agréable, que demander de plus ?

Courage pour la fin de ta rédaction et au plaisir de vous rencontrer Monsieur Damming.
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Daphné G. Calabrezzi
Daphné G. Calabrezzi
When witches don't fight, we burn
"❀ I'VE GOT THICK SKIN ❀"

"Be nice with plants, in the end, they eat you"

The American Dream - Matt Damming Z58WISI The American Dream - Matt Damming DJvbXfY The American Dream - Matt Damming LKwrOxC

En un mot : Blossom.
Qui es-tu ? : ❀ Italienne naturalisée Américaine. Elle débarque sur le sol américain à 8 ans, accompagné de son jumeau et de sa mère.
❀ Gitane. Elle n'a toujours connu que ça. Élevée par sa tante autant que par sa mère et les autres habitants du camp, elle leurs doit tout et elle le sait bien.
❀ Maternelle. Elle a cette tendance à prendre tout le monde sous son aile. C'est comme ça qu'elle se retrouve avec l'apprentissage d'Anaïs à sa charge.
❀ Spirituelle. Elle respecte profondément la terre, à la fois mère de son don et outil, elle se sent mal si elle reste trop longtemps éloignée d'une zone de verdure.

"❀ AND AN ELASTIC HEART ❀"


The American Dream - Matt Damming OtKezjM The American Dream - Matt Damming UC3L3ii The American Dream - Matt Damming Y4uiaVX

"When twins are separated, their spirits steal away to find the other."

Facultés : ❀ Chamane, magie rouge.
❀ Acrescence phytokinésique ❀ : Daphné à la capacité d'influer sur la croissance des végétaux, en insuflant une quantité de magie dans la plante, elle peut la faire pousser bien plus rapidement, stopper sa croissance (ou sa maturation dans le cadre d'un fruit ou d'une fleur), ou la ralentir. Elle peut ainsi faire pousser et maintenir en vie des essences qui n'aurait jamais pu s'épanouir sous le climat Louisianais.

❀ Communication avec la Terre ❀ : Daphné est capable, en se mettant en transe, d'obtenir des informations sur le lieu où elle se trouve, grâce à une forme de communication avec le sol.

❀ Vargamor ❀ : Elle est capable d'effectuer tous les rituels nécessaire au bon fonctionnement de la meute, de l'invocations des Munins, à la transmission du Loup durant la grossesse.

❀ Très douée pour les potions et les baumes de soins, elle possède aussi une vaste connaissance des rituels propre aux Comanches ayant effectué son apprentissage avec eux.

Thème : Elastic Heart - Sia
"❀ I'M LIKE A RUBBER BAND ❀"


The American Dream - Matt Damming 1m6nZmN The American Dream - Matt Damming QAzD2PO The American Dream - Matt Damming U2AoZ4H

"Until you pull too hard."

Pseudo : Akhmaleone
Célébrité : Emilia Clarke
Double compte : Lilas Hirsch & Archimède O'Connell & Maria Parado
Messages : 1034
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédits : Corvidae (Ava) Pando (Icon)
Jeu 15 Fév - 15:23 (#)

Aaaah, Henry The American Dream - Matt Damming 2135486406 Bon hormis cet avatar de qualidad j'aime beaucoup ce que j'ai pu lire du perso et j'ai hâte d'en avoir davantage !

Bienvenue officiellement :cute: !
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Elizabeth Finch
Elizabeth Finch
Cannot a Beast be tamed
'Cause there's magic in my bones

En un mot : Ventre sur pattes
Qui es-tu ? : Webmaster talentueuse
Hackeuse d'exception
Geek de compét
Gourmande professionnelle
Concentrée de bonne humeur

Facultés : Lycanthrope, elle a tous les avantages qui vont avec... Tous les handicaps aussi accessoirement. Elle maîtrise les transformations en Hispo et Glabro, mais a du mal avec le Ferus, surtout depuis la mort de son père.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=QGJuMBdaqIw
The American Dream - Matt Damming 266d248ef70145bf470a91f86a4c1879
You're not a voice
You're just a ringing in my ear

Pseudo : Shereen
Célébrité : Zazie Beetz
Double compte : Tsukiko Katsushiro
Messages : 450
Date d'inscription : 02/04/2023
Crédits : Moi
Jeu 15 Fév - 20:34 (#)

Classe le garou **
Bienvenue sur le forum et bon courage pour les questions :calin:
Revenir en haut Aller en bas
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
Alexandra Zimmer
Alexandra Zimmer
NAPALM ROACH : j'adore l'odeur du non-respect au petit matin
FULL DARK NO STARS
En un mot : We're all mad here. I'm mad. You're mad.
Qui es-tu ? :
- Infréquentable et associable romancière pleine de mauvaises humeurs, d'ironie cinglante et d'indifférence, cachant une âme noire et liée aux enfers.
- Allergique à l’autorité avec une langue trop bien pendue pour sa propre sécurité, elle cherche à fuir ce monde humain dans lequel elle se sent étrangère.
- Écrivaine autrefois invisible dont seul le site internet attestait de son existence, elle est l'auteur anonyme d'un livre étrange et dérangeant, dicté par son propre père.
- Américaine et pourtant guère attachée au moindre patriotisme, elle erra longtemps sans attaches ni allégeances, avant d'être l'alliée forcée du plus terrifiant des Princes.
- Une antre modeste dans les Kingston Buildings masque ses noirceurs, ses poches trouées, ses écrits en vrac et une Honda 350 récemment achetée.

Facultés :
- Fille longtemps ignorante du Prince Hornet, l’ombre de celui-ci a influé sur sa vie, en étouffant une à une les dernières lueurs de son âme.
- Au gré des rencontres, des créatures de la nuit et du rêve d'une sorcière noire, ses perceptions se sont aiguisées et lui ont révélé bien des choses.
- Monstrueuse créature, la forme du cafard l'habite depuis toujours, bientôt sublimée et portée à son paroxysme par l'influence d'Hornet.
- Remarquable plume, ses mots sonnent justes, acérés, et empreints d'une ombre beaucoup plus grande qu'elle-même.
- Une insupportable teigne dont les répliques teintées de fiel déclenchent vexations, colères et peines autour d'elle.

Thème : Nick Cave & The Bad Seeds : Red Right Hand
You'll see him in your nightmares
You'll see him in your dreams
He'll appear out of nowhere but
He ain't what he seems
You'll see him in your head
On the TV screen
Hey buddy, I'm warning
You to turn it off
He's a ghost, he's a god
He's a man, he's a guru
You're one microscopic cog
In his catastrophic plan
Designed and directed by
His red right hand

Pseudo : Achab
Célébrité : Rooney Mara
Double compte : Elinor V. Lanuit & Inna Archos
Messages : 1553
Date d'inscription : 28/03/2019
Crédits : Lyrics: Nick Cave & The Bad Seeds ; Avatar: @vestae-vocivus
Jeu 15 Fév - 23:36 (#)

Bienvenue chez nous ! The American Dream - Matt Damming 2135486406

C'est vraiment un concept 100% américain là, j'aime beaucoup cette transformation originale. Je me demande bien ce que ça doit donner visuellement l'hybride humain/pygargue, j'ai hâte d'avoir une description précise. En tout cas, un garou géant qui vole, il y a de quoi flanquer quelques traumatismes, je valide. :sisi:

Bonne rédaction, vivement en lire davantage. :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
Cannot a Beast be tamed
Matt Damming
Matt Damming
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : .
Facultés : Tes capacités, tes dons.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=tQwVKr8rCYw
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Pad
Célébrité : Henry Cavill
Double compte : None...for now ;)
Messages : 5
Date d'inscription : 11/02/2024
Crédits : HENRY CAVILL - ELLE SPAIN 2022 | ph. Michael Schwartz (recadrée par mes soins)
Dim 18 Fév - 17:30 (#)

Merci à tous, vous êtes super cool :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
You shall be a restless wanderer
Stanislas Nevers
Stanislas Nevers
You shall be a restless wanderer
THE HARDEST THING IN THIS WORLD

En un mot : Aiguille et boutons
Qui es-tu ? : Vampire torturé par sa condition, étreint en 1871 à l'âge de 40 ans.
Vit en vase clos avec son Marqué et amant, Oscar, depuis plusieurs décennies.
Cherche un clan pour de nouveau vivre auprès de son espèce.

En vrac : Gentil mais affirmé ; Ambitieux ; Réfléchi ; Ordonné et soigneux ; Possessif et jaloux ; Loyal ; Matérialiste mais généreux.
Facultés : Couturier de talent, peut créer vos rêves les plus fous sur un patron et en faire un vêtement parfait.

Capacités de vampire : Métamorphose N0-P0, Occultation N1-P1, Voie de la conjuration N3-P1.
IS TO LIVE IN IT

Pseudo : Finduilas ou Pouik
Célébrité : Orlando Bloom
Messages : 73
Date d'inscription : 05/09/2023
Crédits : Photoshoot
Mar 20 Fév - 10:59 (#)
En ligne

Bienvenue !
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

The American Dream - Matt Damming 1E5CfUE The American Dream - Matt Damming AoZyjkn The American Dream - Matt Damming BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson et d'Halina Meyer. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
38 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

The American Dream - Matt Damming KOVXegv The American Dream - Matt Damming WZKlL7H The American Dream - Matt Damming J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; capable désormais de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes, corbeaux et autres créatures rampantes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
The American Dream - Matt Damming KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

The American Dream - Matt Damming ZfHtADc The American Dream - Matt Damming Jq60QrG The American Dream - Matt Damming MaP8TbX

"Before I die alone."

The American Dream - Matt Damming GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5928
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Lune noire (ava') ; Amiante (signa')
Sam 2 Mar - 3:54 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Et allez, c'est au tour du dernier du trio ! J'aime bien l'idée d'une sorte de grande famille avec plusieurs générations de garous. C'est intéressant, car jusqu'à présent, on a souvent assisté à des parcours de personnages thérianthropes du mauvais côté de la barrière, et pas forcément nantis. Tu as choisi de creuser très profondément ses racines familiales, et je me demande ce que tu en feras en jeu. En tout cas, le personnage de Matt a un tempérament qui se démarque, et ton choix de métamorphose animale aussi (c'est une première, sur Ashes, comme forme, il me semble. :hum:) Je ne sais pas encore quelle place aura ton personnage auprès des deux précédents (ni même si vous avez prévu des choses :face:) mais en tout cas, je vais suivre vos pérégrinations avec attention, et notamment le drama qui entoure les enjeux de ton protagoniste. Je te remercie en outre pour ta patience lors de la modération, et pour tes efforts vis-à-vis des annexes et du lore, ainsi que pour tes gentils mots. Qui sait, peut-être qu'on se croisera un jour en RP! En attendant, je t'ouvre officiellement les portes du forum et je te souhaite un bon jeu parmi nous !

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: