Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 Zénith Suprême : où trouver les coffrets ...
Voir le deal

There's no use crying about it - Evangeline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Mar 24 Sep - 22:44 (#)

Evangeline O'Callaghan
There's no use crying about it - Evangeline 1562777063-x3bluck2
Date et lieu de naissance
Nouvelle-Orléans, 31 octobre 1982

Nationalité
Américano-Irlandaise

Profession
Orfèvre magique aux doigts de fée, tu fabriques des amulettes enchantées.

Lieu d’habitation
Ton refuge à l'écart du monde, tu l'as trouvé au sud de Shreveport. Les pieds dans le bayou, la demeure familiale de Rhil Trasam t'a accueillie et est devenue un antre où tu te terres, où tu te soignes.

Situation financière
Tu es économe et pourtant tu n’es pas à plaindre. Tes besoins ne sont pas énormes et tu te contentes de peu. Tu mets soigneusement ton argent de côté pour les jours difficiles et même si ton affaire a du succès, tu restes prudente. Qui sait ce qu’il pourrait arriver ? Pour le moment tu es heureuse d’avoir un toit sur la tête et d’avoir le temps de t’isoler en pleine nature quelques heures par semaine au lieu de t’enfermer dans ton atelier.

Apprentissage
Tu as commencé ton apprentissage dès ton plus jeune âge, avec ta grand-mère ainsi que tes tantes. Tu l’as terminé il y a quelques années, peu avant ton départ pour les Etats-Unis.

Magie
Mage élémentaire de terre. Spécialisée en magie blanche, tu utilises parfois de la magie rouge.

Clan
Juggler’s Bazar


  • TEMPÉRAMENT
    Caractère

    Tu es douce et craintive, délicate Evangeline. Ta voix s’élève, calme et parfois inaudible mais tu ne sembles pas t’en rendre compte. C’est ce calme que tu recherches tant, parfois désespérément, qui fait que tu ne supporte que peu le bruit et les cris. Pourtant tu sais écouter. Tu ne dis rien, tu écoutes. Tu panses les plaies sans un mot, parce que tu ne sais pas quoi dire, parce que tu sais que les actes valent souvent mieux que les mots. Ta présence apaise, ce sont les autres qui le disent. Avec toi le silence n’est pas une chape de plomb, étouffante de malaise. Avec toi le silence c’est une parenthèse hors du temps, une brise rafraichissante, un moment de grâce.

    Les gens ne comprennent pas ce besoin, cette nécessité impérieuse qui parfois t’anime. Alors un mur froid d’indifférence infranchissable leur fait face. Leur insistance t’épuise dans ces moments-là, tu te transformes en bloc de glace à l’air renfrogné et tu ne te donnes même plus la peine de répondre. Tu t’échappes, tu cours hors de la ville, tu recherches l’ombre du bayou, ou celle de la forêt. Tu effleures les plantes de tes pas, tu t’endors entre les racines d’un arbre. Tu n’as plus peur, loin du monde des hommes. Loin des cris, loin des déceptions, loin des larmes. Quand tu ne peux pas t’échapper, tu t’enfermes dans ton atelier, tu te perds dans l’éclat des gemmes qui coulent entre tes doigts, tu te repais avidement des lueurs colorés qui éclairent ton regard. Entre tes mains expertes, elles se révèlent dans toute leur splendeur. Dans un caillou grisâtre, tu vois le pouvoir, le potentiel sorti de terre. Tu cisèles des amulettes délicates et porteuses d’énergie à l’équilibre exquis et raffiné. Le métal se plie à ta volonté en volutes gracieuses, sveltes et sensibles. Dans ces moments-là, le temps se fige, plus rien n’existe. Absorbée par ton travail minutieux, tu n’entends plus ni ne vois. Ta grand-mère disait qu’un jour une pierre finirait par te figer dans sa contemplation, que tu serais prisonnière jusqu’à ce qu’on t’arrache à l’objet de tes désirs.

    Dans ton refuge à l’extérieur de la ville, tu as créés une oasis de calme et de verdure, envahissant ta chambre de plantes et de cristaux savamment disséminés dans tous les coins de la pièce. Ton antre tu en prends soin, terre d’asile pour fée en exil. Tu le protèges jalousement à l’aide de sortilèges que tu prépares avec une attention presque maniaque, alimentée sans doute par tes traumatismes et ta paranoïa latente. Il s’agit d’un cocon où tu t’autorises à tout relâcher, à vider ce qui te pèse sur le coeur et te bloque la gorge. Parce que tu es sensible -bien plus que tu ne veux le montrer- tu cadenasses tes sentiments afin d’éviter les débordements publics et tu maintiens de ton mieux un fragile contrôle sur tes émotions. Parce que tu es sensible et à fleur de peau, tu perds parfois ton calme légendaire pour hurler à pleins poumons en une rage libératrice sur l’être qui t’aura bien trop contrariée. Tu l’accables de malédictions que tu ne mettras sans doute jamais à exécution, tu lui jettes au visage ce qui te passe sous la main. Tu perds le contrôle sur ton corps qui parfois te trahit, tu tombes et -marquée par la honte- tu repousses les mains tendues pour te relever seule. Tu as peur et cette peur qui prend le dessus parfois, te coupe des autres, te rend agressive et nerveuse.

    Tu as perdu l’habitude d’être à l’aise avec les gens et tu t’empourpres facilement, embarrassée souvent, titubant sur le fil en permanence. Le rose te monte aux joues, les mots te manquent et s’entrechoquent, tu prends la fuite dès que l’on te montre un intérêt marqué et qu’on te fait la cour. Tu ne veux plus aimer, tu ne veux plus souffrir. Tu voudrais une vie sans histoire, une vie où l’on t’oublie.

  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU


    Tu fabriques des amulettes charmantes et charmeuses. Entre tes doigts les gemmes prennent tout leur éclat, le métal devient des courbes élégantes et le pouvoir vibre dans l’air. Tu es commerçante mais tu passes presque tout ton temps dans ton atelier, n’apparaissant que peu dans la boutique que tu laisses aux bons soins d’une vendeuse émérite. Tu tailles et polis les pierres aux splendides facettes, tu leur insuffles une intention, tu fais fleurir leurs possibilités. Parfois tu t’échappes pour te rendre là où les passionnés et prospecteurs vendent leurs trouvailles afin de dénicher de nouveaux trésors encore à l’état brut. Ton métier est la seule passion qui te reste, alors tu passes la plupart de ton temps en compagnie des cristaux. Tu gagnes ta vie correctement, suffisamment pour prendre quelques jours de congé de temps en temps et t'offrir une menue bricole. Tu fais pourtant attention, tu économises scrupuleusement tout ce que tu peux : si tu devais à nouveau fuir, tu ne te retrouverais pas sans rien.

  • Caractéristiques de race


    Enfant tu montrais déjà des talents pour ressentir la magie. Tu savais précisément vers qui te diriger ou quel objet renfermait du pouvoir. Spontanément, tu les fixais et te sentais irrémédiablement attirée par eux. Ton clan -uniquement composé de femmes- a su cultiver tes dons et les faire grandir soigneusement, comme on s’occupe d’une fleur que l’on souhaite voir pousser et s’épanouir dans toute sa splendeur. L’apprentissage n’a pas été aisé, et l’intransigeance de ta grand-mère et de tes tantes était parfois étouffante. Elles t’ont pourtant patiemment appris à te connecter à la terre, à l’écouter et à la ressentir, t’encourageant à te perdre dans la lande et à communier avec la nature d’Irlande. Mage élémentaire de terre, tu t’es spécialisée dans la fabrication d’amulettes à base de pierres et de cristaux, mais pas seulement. L’herboristerie t’a également été enseignée par l’une de tes tantes et tu tiens d’elle ta passion pour un jardin luxuriant et rempli de toutes sortes de végétaux. Blanche est ta magie quotidienne, parfois soulignée d’une pointe de rouge, car tu le sais : la balance doit être parfaite et l’importance du sacrifice t’a été enseignée dès ton plus jeune âge.

    Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, ton pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque tes yeux avides se posent sur tes trouvailles, tu peux juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsque tu les tiens entre tes mains tremblantes. Ainsi tu es capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Tu sais d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Ton pouvoir s’étend au métal, que tu tords selon ta volonté pour fabriquer tes amulettes. Tu l’attires, tu le repousses à volonté jusqu’à quatre mètres autour de toi. Parfois, par ennui, ou pour te rassurer, tu fais léviter de petites billes autour de toi, mince rempart contre ce qui pourrait t’attaquer. Mais après tout, tu l’as appris à tes dépends : une balle c’est petit et pourtant si dangereux...

    Si tu n’avais pas si peur de croiser son fantôme, peut être que tu ne te fermerais pas tant aux esprits et serais capable de communiquer avec eux. Mais le souvenir de ton ex-fiancé te hante plus sûrement qu’un spectre et sans l’aide d’un autre mage, tu seras incapable de communiquer avec les esprits. Cependant tu restes sensible à l’énergie des vivants (et des moins vivants) : capable de déterminer la nature des uns et des autres, tu es pourtant plus sensible à leurs sentiments qu’à leur espèce. Ce don se manifeste pourtant de façon anarchique, surgissant à n’importe quel moment et en particulier lorsque tu perds le contrôle de tes émotions. Alors submergée par les informations, tu dois à tout prix t’isoler pour te calmer, au risque de sombrer dans la plus totale des paniques si la personne qui te fait face n’a aucun sentiment positif.

    Une chose gênante arrive parfois lorsque tu te concentres sur les minéraux afin de les trouver, ou bien pour jauger de leur potentiel : tu perds totalement conscience du monde extérieur, te laissant happer par la contemplation des gemmes que tu aimes tant. Perdue dans l’observation extatique des cristaux et de leur énergie, tu te repais de cette vision magnifique pendant des heures, immobile comme une statue de marbre, oubliant de te nourrir, de boire ou de dormir... jusqu’à ce que l’on arrive à te sortir de cette transe ou que ton corps n’en puisse plus et que tu t’évanouisses. Tu dois te montrer particulièrement vigilante pour résister à la tentation de te perdre dans cette sublime extase qui te fait te sentir si sereine et apaisée, d’autant plus lorsque tes tourments habituels plantent leurs griffes dans ton esprit fragile.


  • AFFILIATION ET OPINIONS

    Tu as toujours traité le secret qui t’entourait avec respect et circonspection. Pourtant tout le monde semblait au courant que les femmes de ta famille n’étaient pas juste des personnes ordinaires. Rebouteuses, magnétiseuses, herboristes, tels étaient les mots qui accompagnaient leurs pas, leurs noms prononcés avec une certaine tendresse mêlée d’incrédulité par les mortels qui venaient les trouver. A la Révélation, tu as senti les regards changer mais bien vite, tu t’es rendue compte qu’on craignait bien plus les vampires qui se présentaient pourtant sous le masque de la civilisation. Malgré tout, tu as senti le fossé se creuser et cela s’est ajouté au poids pesant sur tes épaules. Sans doute cela a-t-il orienté ton choix sur Shreveport, l’idée d’être anonyme et inconnue au milieu d’une foule mêlée de surnaturel t’aura rassurée sur ta capacité à disparaître. Cette cité d’accueil s’est révélée être étouffante et effrayante à tes yeux habitués aux landes de ton île bien aimée. Apeurée par le monde et l’hostilité à peine masquée des anti-CESS, tu as trouvé refuge à l’extérieur de la ville, mais tu crains en permanence leur soudaine apparition et tu as truffé les environs d’amulettes et charmes pour alerter les habitants de ce précieux asile. Par opportunisme et pragmatisme, ton allégeance est allée au Juggler’s Bazzar mais tu te tiens à l’écart de l’Eglise wiccane n’y trouvant pas vraiment d’intérêt et plus encore de l’Irae. Pour toi, un clan -un vrai- doit être composé de ceux que tu considères comme ta famille, tes proches. Tu restes persuadée que se mêler des affaires de l’un de ces trois clans ne t’apportera rien de bon, et si ce n’était pour le bien de ton commerce, tu n’aurais sans doute pas pris mollement parti.

  • Singularités
    BONUS Tu es sarcastique parfois, ça surprend les gens cette pointe d’acidité et ce micro-sourire qui ne leur indique pas vraiment si tu plaisantes ou non ● Tu adores regarder Rhil et Ithan faire leur taï-chi le matin. Comme tu dis « voir deux mecs à moitié nus bouger au ralenti, ça me fait l’effet d’un xanax » ● Ton café est souvent agrémenté de whisky dans tes périodes les plus troublées ● Te retrouver devant Dr House, c’est réconfortant simplement parce que ce type insupportable mais follement attachant se traîne une canne, comme toi ● Tu as pris la mauvaise habitude de t’endormir sur le canapé du salon, obligeant tes hôtes à te porter jusqu’à ta chambre une fois endormie.
Who am I ?
There's no use crying about it - Evangeline 1569352155-tumblr-p3e4ouzlvb1wcpipoo2-1002
Je suisun inventé Blase Moony  Visage Doutzen Kroes Sagesse :larme: noooon DécouverteToujours via Vivi :keur: PrésenceLes week-ends principalementAvis si je peux me permettre une suggestion, arrêtez d’être si géniaux vous donnez trop d’idées de rp et de personnages :eyes: CréditsTumblr et Bazzart si je me souviens bienMot de la finCailloux :mouton:
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Mar 24 Sep - 22:44 (#)

Already choking on my pride, so there's no use crying about it
Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

BIO


Enfance
:copyright: FRIMELDA


Mais un jour, il murmura, en riant de plaisir : « Quand une sorcière est belle, eh bien, ça s'appelle une fée ! ».
Manon des sources - Pagnol

Tu ne te rappelles plus de leurs visages. Tu avais quoi, trois ans ? lorsqu’ils t’ont amenée à elles, ces femmes magnifiques qui n’ont pas cessé de s’extasier sur ton minois de lutin, tes cheveux dorés de nymphe et tes grands yeux d’aigue-marine. Ton regard enfantin glissait de fleur en fleur dans le jardin de cette grande dame à la chevelure striée d’argent. Elle avait pris ta main avec douceur et son visage s’était illuminé en un instant. Granny. Elle était devenue en un instant ton univers, la magie comme fil invisible entre toi et elle, entre toi et ces autres dames aux visages marqués par quelque chose d’indéfinissable. Ils étaient partis bien vite, te laissant aux bons soins du coven, car telle était ta place : au milieu de tes semblables, treizième sorcière de la famille O’Callaghan. Tu les avais bien vite oubliés pour ne t’en souvenir que des années plus tard.

Et aujourd’hui tu repenses à eux, de retour sur les terres qui t’ont vue naître. Tu ne veux pas les revoir. Car après tout, qu’auraient-ils à dire à la petite sorcière qui était autrefois leur fille, ces parents dépassés ? Qu’ils auraient préféré une enfant normale sans doute ? Ordinaire et jouissant d’une vie simple à leurs côtés. Une vie douce et sans heurt... Mais qui sait, cela ne t’aurait sans doute pas épargnée. Quand tu y penses, pour une sorcière ou une humaine sans pouvoir, les créatures les plus dangereuses restent encore et toujours les hommes qui détestent les femmes.


Brisée
:copyright: FRIMELDA


« Les roses de notre amour ne fleurissent plus qu'en épine.  »
Jacques Demy

« Et qu’a fait l’accusé ? » Tu trembles. Tes doigts nerveux triturent les manches de ta veste, trop grande, trop sombre pour toi. Ton coeur bat vite, si vite, comme ce soir où tu pensais que tout s’arrêterait. Tu n’es pas morte. Tu n’es pas… Pourtant tu es incapable d’émettre le moindre son, figée comme une biche éblouie par les phares d’une voiture. Tu n’arrives pas à le quitter des yeux, happée par son visage fermé parfois agité d’un tic nerveux. Comment en es-tu arrivée là ? Tu l’avais aimé fort, si fort. Tu te souviens parfaitement de votre rencontre, de son sourire à la fois gêné et canaille alors qu’il arrêtait ta voiture à cause d’un phare cassé. Tu te rappelles ses attentions exquises, les petits mots semés un peu partout dans la maison, les pâtisseries dont tu raffolais qu’il ramenait parfois en rentrant du travail, ses sourires et ses surnoms ridiculement adorables. Tu te rappelles l’avoir aimé, follement, innocemment, avec passion. Tu l’avais laissé étendre son emprise sur toi, insidieusement. Au point de te briser. Tu n’es plus rien. « Miss O’Callaghan ? » Tu n’écoutes plus. Tout ton être est tendu vers lui, Seamus, cet homme que tu as tant aimé. Que tu aimes encore ? Qui là, à cet instant précis, alors même qu’il se tient dans le box des accusés, te torture encore. Il est et cela suffit à te faire souffrir. L’aimes-tu ? La question se pose encore et encore, tourne dans ta tête à t’en donner la nausée.

« Tu ne te casses pas Evy ! Tu fermes ta gueule espèce de… » Tu te souviens de chacun de ses mots. Ce soir-là quand il… « Il a essayé de me tuer. » Ta voix s’élève tremblante et cassée, pourtant ton regard est rivé au sien. Tu es brisée. Tu n’es plus toi. Avant cette nuit-là, il n’y avait eu qu’un avertissement. Tout s’était fissuré, ce beau masque qui t’avait séduite, à la place de l’amour, la haine dans ses yeux. Ses mains autour de ton cou, son regard fou alors que rien n’aurait laissé présager cette nuit là... « Vous pouvez nous expliquer comment cela a commencé ? » Tu voudrais expliquer que c’était quelque chose de beau, quelque chose de grand et de puissant entre vous deux. Une chose qui te rendait heureuse et t’enivrait chaque jour. Tu voudrais dire que Seamus a été pour toi un roc où t’accrocher, un refuge où te sentir aimée et désirée plus que tout, acceptée pleinement. Mais tu ne peux pas. Tu te rends compte que tu t’es désespérément accrochée à lui, avide d’être adorée, prête à tout lui pardonner. Tu te rends compte que l’abandon de tes parents a été bien plus qu’une simple anecdote dans ta vie, qu’une simple péripétie, que les conséquences sont là, étalées en public et tu as si honte que tu voudrais disparaître. Tu veux que cela s’arrête, qu’on en finisse ! Que ta fierté jetée au sol soit épargnée et non pas anéantie comme tu le crains. « J’ai trouvé de la drogue dans le grenier. Je cherchais une vieille lampe pour remplacer celle qui était cassée. » Ta voix s’élève, tremblante et faiblissante, témoin de ta fragilité. Tu ressembles à une apparition éthérée, le visage blanc comme une statue de marbre, les yeux humides et craintifs. Tu te croyais forte. Tes illusions ont volé en éclat et aujourd’hui il ne te reste plus rien. « Je lui ai demandé ce que c’était et il... » Ta voix n’est plus qu’un filet plaintif et un sanglot te secoue. Toute entière cernée par la douleur, tu te recroquevilles et ne réponds plus aux questions du procureur que par quelques mots hachés.

Oui il t’avait frappée pour la toute première fois ce jour-là et tu avais dévalé les escaliers après une chute dont tu ne te rappelais que par flashs péniblement arrachés à tes souvenirs. Oui tu t’étais réveillée à l’hôpital et il était à ton chevet, ses yeux adorables remplis de larmes, te jurant qu’il avait commis la plus grande erreur de sa vie et qu’il t’aimait de tout son coeur. Tu avais essuyé ses joues d’une main douce et consolatrice, cédant aux fourbes sirènes de l’espoir et après seulement quelques jours de convalescence, tu étais repartie avec lui. Les premiers jours il avait été d’une douceur exemplaire, d’une galanterie folle, aux petits soins avec toi. Répugnant à te laisser seule plus d’une minute, à se rendre même à son travail. Il lui avait bien fallu se résoudre à te quitter pour quelques heures chaque jour. Quelques heures durant lesquelles tu dormais encore et encore, comme épuisée par sa présence quasi constante, du moins au début. Puis tu avais commencé à te méfier. A l’épier sans en avoir l’air. A t’interroger, avant de surprendre une conversation qu’il avait eue avec son complice visiblement : il n’avait pas arrêté de trafiquer, loin de là. Il le cachait mieux.

Ton coeur s’était arrêté de battre un instant et tu avais fait mine de dormir alors qu’il partait au travail. Et tu t’étais précipitée pour appeler ta grand-mère, tes tantes qui t’avaient convaincue de faire tes valises sur le champ pour venir te réfugier au coven. Sans réfléchir davantage, tu avais jeté tes vêtements pêle-mêle dans un sac, les mains tremblantes après avoir appelé un taxi. Tu avais descendu les escaliers en te mordant la lèvre inférieure pour ne pas t’effondrer en pleurant, pour continuer d’avancer... et tu t’étais retrouvée face à lui, à Seamus. S’il n’avait pas oublié son portable ce jour-là alors peut-être que tout aurait été différent. Tu aurais pu t’enfuir sans qu’il le sache. Sans qu’il se mette à te hurler dessus en voyant tes bagages. Sans qu’il ne braque sur toi son arme de service, rendu fou par la colère et la peur que tu dises tout ce que tu savais de lui. Ce que tu avais lu dans ses yeux ce jour-là te hanterait jusqu’à la fin de ta vie, qu’elle soit courte ou longue.

« Il a tiré sur moi en hurlant qu’il allait me tuer. »

Tout était allé si vite. Et Seamus aurait réussi à te tuer si tu n’avais pas été toi. Il ne t’avait pas ratée, mais de cela tu ne souffles aucun mot au procureur et tu te contentes de fixer celui qui avait presque pris ta vie. Il y avait un secret que tu ne lui avais jamais dit, que tu avais gardé au plus profond de ton coeur. Un mot qui à une époque aurait scellé ton destin. Sorcière. Un mot qui à cet instant t’aurait faite passer pour folle. Sorcière. Un don qui t’avait sauvé la vie mais laissée marquée par la douleur, car si tu avais pu dévier la balle au dernier instant, elle t’avait bel et bien touchée à la jambe. Tes doigts serrent convulsivement le pommeau de ta canne et tu cherches le courage de prononcer les paroles qui rompront définitivement le sort. Ton regard s’accroche à celui de ta grand-mère, à celui de tes tantes dans la salle d’audience et tu inspires profondément. « Il m’a ratée. Mais si le chauffeur de taxi n’était pas arrivé et ne l’avait pas maîtrisé, il m’aurait sans doute achevée. Il devait me faire taire. Mais tu n’as pas réussi Seamus, je suis toujours là. »



Sentence
:copyright: FRIMELDA


He had it comin'
He had it comin'
He only had himself to blame
If you'd have been there
If you'd have seen it
I betcha you would have done the same

Cell Block Tango



« Je te crèverai Evy ! Tu m’entends ?! Je te crèverai ! » Entourée de ta famille, tu fixes Seamus, les mains de ta grand-mère agrippées à tes bras. Les visages accusateurs des sorcières O’Callaghan dévisagent le désigné coupable se débattre comme un beau diable et tu vois l’une de tes tantes se détacher et faire un pas en avant. Aoife pointe sur lui un index accusateur et secoue son opulente chevelure de feu alors que son regard se fait mauvais. « C’est toi qui es déjà mort Seamus Grady. Mais tu ne le sais pas encore. » Terrible Cassandre qui jamais ne se trompe vient d’énoncer sa sentence répétée par les douze femmes dans son dos en un effroyable et parfait ensemble. Treize sorcières qui ensuite lui tournent le dos en retournant vers leur refuge, laissant Dublin derrière elles. Au coeur du coven tu reprends des forces, loin du monde extérieur, loin de tout. Entourée de l’affection redoutable de tes semblables, tu tentes de rassembler les morceaux de ton être et de te réparer. Mais Evangeline est morte. Ne reste qu’une ombre trop meurtrie pour savoir comment se soigner. Malgré les attentions tendres et délicates de tes tantes, les gestes doux et rassurants de ta grand-mère. L’ombre erre à pas maladroits, trainant derrière elle une jambe meurtrie qui se rappelle à elle en éclairs de douleur fulgurants. Tu n’es plus que l’ombre de la lumineuse Evy. Tu n’es pas prête à être réparée. Tu attends.

Et un an plus tard tu apprends la mort de Seamus. Les prédictions d’Aoife se réalisent toujours.


Nébuleuse
:copyright: FRIMELDA


Ecoutant ta guitare fée
Tes objets te suivent Orphée
Jusqu'à la forme que tu veux

Ode à Picasso, Jean Cocteau

« … vy… E… » Les mots ne t’atteignent, rebondissent sur ton esprit comme des gouttes sur les tuiles de ton attention. Ton être tout entier happé par les éclats profonds et hypnotiques de la gemme qui tourne lentement entre tes doigts, tu te perds dans les volutes colorées de l’opale qui s’est révélée à ton regard. La gangue de roche qui l’entourait ne laissait pas présager de sa dérangeante splendeur, seule l’énergie qui t’avait presque brûlée à son contact avait enflammé ton désir d’extraire et de dévoiler ce que tu pressentais. Patiemment, minutieusement tu avais dégagé la pierre de sa prison et maintenant c’est toi qui es captive. La silice compose une symphonie discordante et merveilleuse, un ballet entêtant de lumières colorées qui apparaissent et disparaissent au moindre mouvement. Tu n’existes plus, tu ne ressens plus rien. Le monde extérieur s’efface et ne reste que cette paix indicible, cette satisfaction de savoir que cette chose merveilleuse est et restera. Tu n’es plus qu’une statue de pierre incapable de penser. Tu n’es plus et cela te convient parfaitement. Une rareté absolument splendide et dont on ne soupçonne pas le pouvoir. Mais toi tu sais. Toi tu vois. Tu ressens. Tu… « EVY ! »

Les mains sur tes épaules donnent naissance à un frisson qui te parcourt toute entière. Des yeux d’un bleu azuré sont plongés dans les tiens. Tu ne vois plus cette merveille, arrachée à ta vue. Le retour à la réalité est brutal, douloureux. L’air brûle ta gorge et tes poumons et une quinte de tous te plie en deux. Les tremblements qui t’agitent sont une tempête qui arrache le moindre lambeau de ton esprit. Tu ne veux pas être et pourtant tu n’as pas le choix. Enfin tu reconnais le visage familier de ta gardienne et le monde reprend ses droits. La nuit est tombée depuis longtemps déjà, tu avais perdu la notion du temps, toute entière à cette contemplation avide et dangereuse. « Il est presque minuit Evy. Ça fait combien de temps que tu regardes ce fichu caillou ? » Tu secoues la tête, tu t’ébroues. « Une opale. Pas un fichu caillou. » Ta voix est rauque, depuis combien de temps n’as-tu pas parlé à un être humain ? Deux jours ? Trois jours ? Tu oublies de parler dans ces périodes troublées où, assaillie par la douleur, tu t’isoles, idolâtrant ton travail, ce que tes mains peuvent fabriquer, créer, rendre meilleur. Ce que tu n’es pas capable de faire pour toi. Délicatement, presque avec tendresse, tu reposes la pierre que tu tiens toujours entre tes doigts dans un écrin que tu refermes bien vite pour ne pas être tentée de te perdre à nouveau en elle. Tu essayes de te lever mais ton corps est faible, tes mains tremblent. La douleur irradie à nouveau, éclair blanc qui frappe ta jambe et remonte jusqu’à ton crâne.

Ce sont des bras fins et osseux qui t’enserrent et te relève. Comme d’habitude. C’est le visage inquiet de ta grand-mère qui te fait face et la honte court dans tes veines. C’est elle qui à chaque fois parvient à te sortir de ces transes dont tu ne veux plus sortir.  Tu ne parviens plus à soutenir son regard et tu te détournes alors que sa main effleure tes cheveux en un geste qui se veut tendre mais qui te poignarde en plein coeur. C’est en silence que tu la repousses et attrapes ta canne. Raide et maladroite, tu t’éloignes et tu te diriges vers la cuisine où un repas t’attend. Comme d’habitude. Tu ne supportes plus la peine que tu lis sur chacun de ses traits. Tu ne peux plus continuer. Et pourtant tu ne peux pas te résoudre à le dire. Tu restes muette. « Je sais que tu vas partir Evy. Tu en as besoin. » Un sourire épuisé étire tes lèvres. « Tu sais toujours tout Granny. » « Non pas tout. Où vas-tu aller ? » Tu ne réponds pas, pas tout de suite. Tu prends le temps de boire le bouillon de légumes qui t’attend depuis… sans doute trop longtemps. « Shreveport. »


Refuge
:copyright: FRIMELDA


Pendant que nous rêvons à régner et à tisser nos toiles
La nuit, j'hisse la voile pour rebaptiser les étoiles
Les poids sur mes épaules ne me feront pas plier

La marée, LEJ

Tu aimerais que la terre t’avale toute entière. Tu aimeras te fondre à l’herbe sur laquelle tu reposes, entendre les pas délicats et précautionneux des insectes, devenir arbre et étendre tes branches en un souffle, un soupir apaisé. Te gorger de soleil et rester immobile, tes feuilles seules dansant au gré de la brise. Tu aimerais te perdre en forêt, te transformer en brume qui tapisserait la mousse et effleurerait les fougères. Tu serais une aubépine, couronnée d’or au matin et d’argent au soir, tes racines courant profondément à l’abri des regards, plantées dans la terre férocement, comme un démon plante ses griffes dans une âme et ne la lâche plus. Tu serais un courant d’air, un souffle à peine perceptible qui viendrait effleurer une fleur, délicatement, avant de repartir te perdre dans les nuées cotonneuses d’un ciel écarlate du crépuscule. Le vagissement lointain d’un alligator fait s’ouvrir tes yeux, prunelles azurées paresseuses et tu te redresses. La nuit est tombée sur le bayou. Il est temps de rentrer. Tes pieds nus effleurent l’herbe sans un bruit, tu flotterais presque -dans un état second- si ta canne ne frappait pas précautionneusement le sol pour éloigner tout reptile serpentant près de ton chemin. Tu te fais statue à la peau élastique alors que passe devant toi une famille d’opossums, marbre tiède au défilé des oiseaux de nuit. A travers la galerie de magnolias, tu aperçois les lumières de ton refuge. Arrivée sur le perron tu te figes à nouveau et baisses les yeux. Tes pieds sont couverts de terre, tes vêtements tâchés et dans tes cheveux emmêlés ornés de brins d’herbe, un grillon se débat. Ta main vient le cueillir et le déposer sur une fleur et tu t’assieds maladroitement sur les marches. La lune happe ton regard. Il est temps de rentrer. Mais pas tout de suite.
CHRONOLOGIE
31 octobre 1982Naissance d’Evangeline à la Nouvelle-Orléans.

1987A l’âge de 5 ans, Evangeline est confiée à sa grand-mère par sa mère, montrant déjà des signes d’affinité avec la magie. L’enfant vient donc vivre en Irlande, à quelques kilomètres de Dublin et grandit entourée presque exclusivement par les femmes de sa famille formant un coven.

1991Evangeline connaît sa première transe involontaire face à une pierre et n’en sort que trois heures plus tard grâce à l’une de ses tantes qui la met en garde.

2010Rencontre avec Seamus Grady, jeune officier de police. Evangeline et lui se mettent en ménage quelques mois après leur premier rendez-vous.

juin 2015Après cinq ans de vie commune, Evangeline découvre que Seamus cache de la drogue dans le grenier de leur maison, saisie lors de perquisitions. Elle le confronte et se réveille quelques heures plus tard à l’hôpital après être soit-disant « tombée dans les escaliers ».

août 2015A peine rentrée de convalescence, Evangeline se retrouve surveillée en permanence par son compagnon qui lui jure pourtant qu’il a arrêté toute activité illégale. Découvrant que non, elle décide de quitter la maison pour retourner au coven mais se fait tirer dessus par Seamus.

2016Lors du procès de Seamus, Evangeline témoigne et se retrouve menacée de mort par ce dernier lors de sa condamnation à perpétuité.

2017Mort de Seamus en cellule dans des conditions suspectes.

2018Révélation : Evangeline et le coven s'isolent peu à peu de la population, partagée entre curiosité et franche hostilité pour les plus religieux.

2019Prévenue par l’un des anciens collègues de son ex-compagnon, Evangeline décide de partir aux Etats-Unis pour refaire sa vie et fuir la police locale devenue méfiante à l'égard des arcanistes du coin.


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 24 Sep - 22:54 (#)

Rebienvenue sur le forum donc There's no use crying about it - Evangeline 917569026

Bonne continuation pour la suite de ta fiche, il me tarde de lire l'histoire ! :hey:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 25 Sep - 9:25 (#)

Hey rebienvenue copine !

Allez hop, finis cette fiche, depuis le temps que tu en parles ! :razz:
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Rhil Trasam
Rhil Trasam
When witches don't fight, we burn
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_pp5hccDMhm1tr84wbo5_540Are we magic or science ?
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_pp5hccDMhm1tr84wbo6_540
En un mot : Like he's smart. But so so stupid.
Qui es-tu ? : There's no use crying about it - Evangeline Jnws4iBT_o There's no use crying about it - Evangeline MtCf9VNo_o
There's no use crying about it - Evangeline XbLgRSRE_o
Facultés : • Mage rouge
• Thermokinésie
• Artisan du feu
• Chercheur magique
• Scientifique
• Apprenti tatoueur.
There's no use crying about it - Evangeline 1569421175-ithan-rhil-1
You can't make fire afraid

Pseudo : Elorin
Célébrité : Charlie Hunnam
Double compte : /
Messages : 731
Date d'inscription : 31/08/2019
Crédits : avatar jenesaispas • animation myselfsquared.tumblr • moodboard awona • signature astra + nightblood + jenesaispas
Mer 25 Sep - 11:12 (#)

Coupine mage :bravo: Formons un clan :fume:

J'espère que tu t'amuseras bien avec Evy, et toujours contente que tu te sentes bine ici :wii:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 25 Sep - 13:51 (#)

Rebienvenue dans le coin, amuse-toi bien avec ce nouveau perso. :heart:
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Sam 28 Sep - 14:20 (#)

@Morgane : :heart: merci tout plein ! J’peux avoir un gratin de gnocchis pour m’aider à avancer mon histoire ? :oups:

@Liv : chef oui chef ! (mais d’abord je fais mes corvées, enfin j’essaye :arrow: ) Réserve moi une place pour aller boire une tisane entre blondes d’accord ?  :keur:

@Rhilou : porte-moi :eyes: (et ouiiiii un clan de mages ! on fera pousser des plantes et on se fera des soirées au coin du feu en mangeant des crêpes :mouton: )

@Berislav : merci grand louloup :dédé: memangepasjsuispascomestible :brille:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 28 Sep - 14:29 (#)

Halseyyyy

Re bienvenue ! Courage pour le reste de la fiche, je suis si hypée par ta chrono :brille: :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 28 Sep - 15:27 (#)

Je te réserve ça sans soucis :heart:
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Sam 28 Sep - 21:03 (#)

@Dahlia : hypée par ma chrono ? :what: j'ai la pression maintenant *sort très loin* je vais essayer d'être à la hauteur :superman: (ouiiii Halseyyyy :heart: :heart: :heart: :heart: enfin une personne de goût qui a la référence :boing: )

@Serenity : :moh:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 1 Oct - 15:07 (#)

Contente de te voir débarquer ici avec cette nouvelle tête There's no use crying about it - Evangeline 2135486406 hâte de te voir dans les pattes de Faith :dildo: (même si même pas on prévient qu'on utilise mon pnj, les bonnes manières ça se perd :baille: :heart:)
Hâte de lire la suite, je vais de ce pas lui préparer son thé au whisky :lovecat:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 1 Oct - 15:19 (#)

Doutzen Kroes :tombe: Petite je la trouvais tellement magnifique et c'est toujours le cas. Elle dégage tellement de pureté :moh:
L'histoire a l'air fort intéressante, j'ai bien hâte d'en lire plus sur elle :heart:
Re chez toi ! :heart:
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Mar 1 Oct - 21:20 (#)

@Leon > j'avais demandé la permission à ton fils mais il m'a pas signalé que c'était ton PNJ :brille: mais jte ferai des cookies et du café-whisky pour me faire pardonner :sisi:

@Honor > :moh: j'ai un gros faible pour Doutzen aussi, elle a l'air toute douce :heart: merci pour tes gentils mots je vais essayer d'être à la hauteur :sisi:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 2 Oct - 19:13 (#)

j'aime beaucoup la trame de son histoire, re welcome here :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 6 Oct - 13:08 (#)

En voyant l'avatar je croyais que c'était la nana de Lucifer, mais non, c'est Doutzen Kroes! Super choix en tout cas, et j'ai hâte de voir la damoiselle en jeu!
Revenir en haut Aller en bas
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) -
Evangeline O'Callaghan
Evangeline O'Callaghan
La Winx du Bayou qui met des paillettes dans ta vie (faut pas lécher les cailloux ça fait tousser) - "Répare ma clôture t'auras d'la confiture"
☽ Souffler finalement☽

There's no use crying about it - Evangeline 3fkb There's no use crying about it - Evangeline Emj9 There's no use crying about it - Evangeline Lak1

En un mot : Nature & Cristal Witch
Qui es-tu ? :
☽ Et pourrir dans la terre ☽

There's no use crying about it - Evangeline Gwag There's no use crying about it - Evangeline Osc1 There's no use crying about it - Evangeline Xn94

Mage baignant dans l'énergie de la terre, Evangeline est douce, craintive et délicate. Aspirant au calme plus que tout, elle ne se mêle pas volontiers aux autres et préfère se perdre en pleine nature plutôt que d'aller se balader en ville. Passionnée par son travail, elle se laisse souvent happer par ses projets et perd parfois le contrôle de sa magie, se laissant fasciner par les pierres qu'elle tient entre ses doigts, allant parfois jusqu'à l'évanouissement. Ne se confiant pas facilement, elle écoute cependant volontiers les gens et a toujours une tasse de thé à offrir pour consoler une âme en peine. Traumatisée par la violence de son ex-fiancé, elle fuit les relations amoureuses et désire plus que tout une vie tranquille en pleine nature.
Facultés :
☽ Et renaître encore ☽

There's no use crying about it - Evangeline Ag1d There's no use crying about it - Evangeline Uvzt There's no use crying about it - Evangeline Drmv

Magnéto-kinésie et phytokinésie, mais surtout déterminer l'énergie retenue dans chaque pierre et ses qualités magiques.

Capable de détecter les minéraux et à déterminer leur nature sans les voir, son pouvoir s’étend sur une portée de dix mètres. Lorsque ses yeux avides se posent sur tes trouvailles, elle peut juger avec précision de leur qualité et de leur « énergie », et cela mieux encore lorsqu'elle les tient entre ses mains tremblantes. Ainsi elle est capable de repérer les pierres les plus précieuses, même non taillées, même emprisonnées dans une gangue de calcaire. Elle sait d’instinct quel cristal renferme le plus d’énergie et quel type. Son pouvoir s’étend au métal, qu'elle tord selon sa volonté pour fabriquer ses amulettes. Elle l’attire, elle le repousse à volonté jusqu’à quatre mètres autour d'elle.
There's no use crying about it - Evangeline Tumblr_po3k3mkT4d1rkpdeto5_400
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Moony
Célébrité : Doutzen Kroes
Messages : 2205
Date d'inscription : 23/09/2019
Crédits : avengedinchains| frimelda | eiwhaz
Dim 6 Oct - 21:45 (#)

@Hena > merci beaucoup :moh: j'espère que l'histoire une fois terminée te plaira tout autant

@Victoria > la nana de Lucifer ? (Chloé ? :hum: )  merci à toi :keur:

Petit message si tu passes par là Eo', j'ai enfin récupéré mon ordi tout réparé et je n'ai pas de "gros" rendu à faire cette semaine, donc je devrais pouvoir avancer et finir mon histoire d'ici la semaine prochaine. Est ce qu'il est possible d'avoir un délai jusqu'à dimanche ? (je n'aurais pas la possibilité de la finir avant le délai qui court jusqu'à mardi hélas, pardon :cache: )
Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

There's no use crying about it - Evangeline 3h4m There's no use crying about it - Evangeline Ceip There's no use crying about it - Evangeline Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

There's no use crying about it - Evangeline UIvGoQsk_o
There's no use crying about it - Evangeline YeRbsxjy_o
There's no use crying about it - Evangeline Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


There's no use crying about it - Evangeline Q4BUzZsR_o
There's no use crying about it - Evangeline 6lntMzcG_o
There's no use crying about it - Evangeline MO4zSK4d_o
There's no use crying about it - Evangeline D9AIXJc1_o
There's no use crying about it - Evangeline XWzAa0hC_o
There's no use crying about it - Evangeline 5JE2qTJB_o
There's no use crying about it - Evangeline HzUXXWGP_o
There's no use crying about it - Evangeline QO6gtmzb_o
There's no use crying about it - Evangeline CEzM03zd_o
There's no use crying about it - Evangeline ICKtMWI7_o
There's no use crying about it - Evangeline Y4jnIZ4I_o
There's no use crying about it - Evangeline RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2764
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 6 Oct - 23:20 (#)

Bienvenue belle sorcière There's no use crying about it - Evangeline 2135486406




Adopte ces beaux scénarios !
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

There's no use crying about it - Evangeline 1E5CfUE There's no use crying about it - Evangeline AoZyjkn There's no use crying about it - Evangeline BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

There's no use crying about it - Evangeline KOVXegv There's no use crying about it - Evangeline WZKlL7H There's no use crying about it - Evangeline J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
There's no use crying about it - Evangeline KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

There's no use crying about it - Evangeline ZfHtADc There's no use crying about it - Evangeline Jq60QrG There's no use crying about it - Evangeline MaP8TbX

"Before I die alone."

There's no use crying about it - Evangeline GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Lun 14 Oct - 13:41 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

Tu as très bien cadré le personnage d'Evangeline, et j'ai surtout apprécié la mise en avant de sa magie blanche et de son utilisation. J'y ai retrouvé un peu de Misty d'American Horror Story Coven, d'ailleurs. Le côté j'me planque dans le bayou, j'm'endors entre les racines et je rentre les cheveux en broussailles et les pieds boueux. :face: Amuse-toi bien avec ce nouveau visage et re-bienvenue, tu connais la maison ! :heart

Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant des avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.
D'ailleurs, si tu as pris un prédéfini ou un scénario comme personnage, tu peux d'ores et déjà réclamer tes premiers points dans Collecter vos points.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And now, the fall [Pv : Evangeline]
» The garden meeting ☽☾ Evangeline
» The Rains & the Willows • Evangeline
» Distorted Angels • Evangeline & Serguey
» Nature to be commanded must be obeyed // Ft Evangeline O'callaghan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: