Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

A tale about old cars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Cannot a Beast be tamed
Samuel Miller
Samuel Miller
Cannot a Beast be tamed
ASHES YOU WERE

En un mot : Bolverk de la Meute
Facultés : Thérianthrope de naissance, Samuel maitrise toutes les phases de transformation (glabro, crinos, hispo, ferus). Loup de grande taille au pelage gris argenté, allant des teintes plus claires au plus foncées.
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=7yHTpGog0IY
A tale about old cars - Page 2 Wolf-wolves
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Tissou
Célébrité : Skeet Ulrich
Double compte : Naya Cahann
Messages : 311
Date d'inscription : 06/03/2023
Crédits : Shereen
Sam 27 Mai - 19:27 (#)

Pendant un instant, j’ai l’impression que cette discussion prend une toute autre tournure, sans que j’arrive vraiment à saisir pourquoi. Quelque chose qui m’échappe, comme si ça allait bien au-delà de ma simple compréhension. Ca arrive pas souvent, seulement quand je suis avec des personnes bien plus âgées que moi. Et, au vu de tout ce que je peux entrapercevoir dans le regard de la brune, je me rends bien compte qu’elle a vu et vécu bien plus de choses que j’en verrais jamais. Et franchement, je l’envie pas du tout. L’immortalité m’a jamais attiré, encore moins maintenant que j’ai passé déjà 70 ans sur cette Terre. Encore moins alors que j’imagine toutes ces personnes que je pourrais encore perdre si j’étais à sa place. A force, la boite à souvenirs doit finir par exploser. Ou alors, y a plus de place pour de nouveaux souvenirs. Dans tous les cas, je l’envie pas. Vraiment pas. Et je me rends compte que je devrais peut-être un peu mieux cultiver ma propre boite à souvenirs, arrête de vouloir fuir tout ça.

Je lui rends un sourire plus doux quand elle me remercie et je me contente d’un bref haussement d’épaules, avant de reprendre, avec une pointe d’amusement. « C’est un vrai don de savoir remonter le moral. Vous en avez déjà suffisamment comme ça. Et puis, un peu de nostalgie, c’est pas si mal non ? » Et c’est pas comme ça posait réellement un problème. Je pense qu’elle est comme moi et qu’elle sait largement comment gérer ce genre de sentiments. Le reste me prend un peu plus au dépourvu, alors que je capte le mouvement de sa main du coin de l’oeil. Et je la fixe quelques instants sans rien dire, avant de tousser un rire en secouant la tête. « C’est la première fois de ma vie que je me prends un râteau avant même d’avoir songé à tenter quoi que ce soit. On dit toujours râteau d’ailleurs ? » Je me pince l’arête du nez avant de reprendre, un brin plus sérieux. « Myrtle… je sais pas ce qui vous amène à devoir faire cet… éclaircissement. Très franchement, j’attendais rien de cette soirée. Je pensais même pas qu’elle aurait lieu à dire vrai. » Parce que j’étais à peu près certain qu’une vampire aurait bien mieux à faire de son temps libre.

Mais je continue de l’observer, curieux. « Je vous cacherais pas que je suis un peu surpris et je me doute que vous donnerez pas plus d’explications que ça. » Trop de secrets de toute façon et clairement, il m’appartient pas d’aller chercher les siens. Je suis trop occupé à m’occuper de mes propres zones d’ombre pour ça. « Parce que je passe aussi une très bonne soirée. » J’évite de dire que j’en suis le premier surpris soit dit en passant, je me dis que ça pourrait être vexant. « Mais va pour un autre verre à défaut d’une autre soirée donc. » Libre à elle de me donner plus de détails, même si je suis à peu certain que ce sera pas le cas. Finalement, je préfère repartir sur cette anecdote, avant d’enchainer sur la musique et autres sujets légers qui nous intéressent tous les deux. La soirée file plus vite que je l’aurais cru et finalement, on se retrouve dehors, par une de ces belles nuits d’automne que j’ai appris à aimer ici. Je me tourne vers la brune en soufflant, d’un ton léger. « Vous inquiétez pas pour moi, je vais rentrer à pieds. J’ai envie de marcher un peu. » Même si toutes les bières que j’ai pu boire ont pas vraiment eu d’effet sur moi, c’est le genre de moment que j’apprécie, surtout après m’être autant sociabilisé.

Et j’ai un temps, fronçant légèrement les sourcils, alors que mon regard accroche le sien quelques instants. « Je pourrais chercher à faire tout un argumentaire pour essayer de vous convaincre de repasser une soirée avec moi. Mais c’est pas trop le genre de la maison. » Un mince sourire alors que je reprends, à mi-voix. « On est moins différents que vous pourriez l’imaginez Myrtle. Et je crois que pourriez être surprise. Mais oui, c’est mieux pour votre santé de pas trop m’approcher. » Je me rapproche, effleurant sa joue d’un baiser. « Mais si vous avez envie d’un ami, vous savez où me trouver. Je cherche un nouveau partenaire aux échecs. » Quitte à sortir de l’ordinaire, autant aller jusqu’au bout hein. Même si je me doute déjà de sa réponse et que je suis prêt à reprendre la route de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse Von Myrtille :
Myrtle Blackstone
Myrtle Blackstone
Duchesse Von Myrtille : "Chéri, j'ai mangé les gosses"
START FROM SCRACTH

En un mot : ☽☾ Détruite ☽☾ Rafistolée ☽☾ Borderline ☽☾
Qui es-tu ? : ☽ Duchesse anglaise née en 1778, elle était veuve et mère de deux enfants lors de son Etreinte en 1819.
☽ Animée par une haine viscérale à l'égard de co-Infant et de son Sire. Cette haine est le moteur qui la pousse à avancer depuis plus de 200 ans.
☽ Lunatique, elle oscille entre une discrétion taiseuse et des envies de violence.
☽ Les années et les ressentiments rongent et effritent sa psyché. Elle n'est plus la femme altruiste et maternelle qu'elle a été de son vivant.
☽ Croit en dieu mais ne pratique plus et n'entretient pas de vain espoir de rédemption. Lorsqu'elle mourra pour de bon, elle brûlera en Enfer pour le reste de son éternité.

☽ Certaines personnes la connaissent sous son autre identité : Apple Murray. Ce n'est qu'un nom de scène.

☽☾

☽ 1m75 / ~60 kg;
☽ Cheveux de jais & yeux vert crocodile.
☽ Crocs de vampires atypiques : elle en possède deux paires, sur la denture supérieure, eu lieu de simplement deux canines.
☽ Suit les modes moderne : sa tenue préférée se compose de jean, tee-shirt et blouson
Facultés : ☽ Facultés ordinaires des vampires : force, vitesse, régénération, hypnose basique.
☽ Obténébration II-3 / Métamorphose I-4 / Aliénation I-4
☽ Formée au combat et à l'assassinat : au XIXè siècle, son Sire et Primogène de son camp éduquait ses membres à repousser les chasseurs de vampire qui les menaçaient régulièrement.
☽ Particulièrement observatrice, préfère analyser les situations en se faisant oublier.
☽ Parle parfaitement anglais (avec des restes d'accent anglais) et français.
A tale about old cars - Page 2 Qtm1
BLOW UP THE SUN

☽ ♫ ☾


Pseudo : Myrtle Blackstone
Célébrité : Krysten Ritter
Double compte : Isalín & Orihime
Messages : 577
Date d'inscription : 03/03/2023
Crédits : Lunar (sign) - Wild avatar (avatar)
Mar 30 Mai - 23:25 (#)

Jusqu’au bout, il aura su la surprendre. Samuel prend son discours avec une dérision qui rend la suite plus facile. Ce n’est qu’une soirée. Une bonne soirée. Un instant éphémère suspendu hors de leur temps respectif ; une photographie. Dans l’échange qui se déroule ensuite, Myrtle a la sensation qu’ils touchent du doigt une sorte de complicité instinctive, pudique et intelligente. Il boit, elle non, et elle cesse de faire semblant. Elle se doute qu’il sait, elle devine aussi qu’il n’est pas qu’humain, mais cela reste un non-dit réciproquement accepté. Il n’y aura pas d’idylle, pas de sexe, pas même un baiser. Ils sont amis ce soir, ils seront inconnus demain.

Lorsqu’ils quittent l’établissement, l’Immortelle a rarement été si peu pressée de se soustraire à une compagnie mortelle. January est la seule personne ayant ce privilège actuellement. Le garagiste la gratifie d’un dernier trait d’esprit, laissant planer un sous-entendu qui confirme ce qu’elle pensait jusque-là. Ils ne sont pas si différents, et pourtant… il peut vivre le jour, il peut se nourrir comme un humain, il peut aimer comme un humain. Elle est privée de ces privilèges, depuis si longtemps que dans sa mémoire, les aliments sont cendres et que son cœur s’est couvert de corne.

Myrtle ferme les yeux lorsque ses lèvres effleurent sa joue. Instant fugace, qui lui permet de capturer toute l’essence de son odeur. Dernier vestige de cette soirée. Quand elle les rouvre, elle darde sur lui ses prunelles vert crocodile qui reflètent la lueur vive des lampadaires. Elle laisse un sourire mélancolique fleurir sur les pétales charnues de sa bouche.

- Alors peut-être qu’un jour, je viendrai pour une partie d’échec.

Elle ne pense pas. Au-delà de ses plans futurs, et de son refus de s’attacher à un mortel, la caïnite préfère rester sur cette image de lui. L’homme en quête de paix, comme un vieil ours de combat qui cherche une forme de tranquillité intérieure. Tout comme il n’aurait d’elle que la facette d’une femme un peu triste, rongée par la nostalgie, mais amoureuse de la photo et de la musique.

- Je ne regrette pas d’avoir dû remplacer mon collège pour cet article, dit-elle sur le ton de la confidence. Vous êtes quelqu’un de bien, Samuel.

Myrtle le pense, et elle a connu suffisamment de monstre pour flairer qu’elle ne se tromper pas. Il a ses fêlures, ses deuils, peut-être même ses démons ; mais au fond, arrivé au bout du chemin, il est le genre de personne qui choisira la lumière. Elle y mettrait sa main à couper. Sa tête s’incline légèrement sur le côté, puis elle se détourne pour retrouver sa voiture. La bulle perdure encore, jusqu’à ce qu’elle soit au volant, puis elle coupe le flux de ses pensées et ouvre son smartphone. Un sms de Charlie lui apprend que son Infante a faim et s’impatiente. Vrai que l’horloge annonce déjà minuit passé, elle n’a pas vu filer le temps. Clef dans le contact, l’Immortelle pose les yeux sur la route. Il est l’heure de retourner à son existence…
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: