-48%
Le deal à ne pas rater :
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L – 1200W
77.79 € 149.99 €
Voir le deal

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Ven 12 Jan - 23:57 (#)

Eoghan Underwood
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. G4t2FiD
Date et lieu de naissance
Né le 3 octobre 1983 à Bâton-Rouge.

Nationalité
Américain pur et dur. Origines irlandaises gravées dans la chair et les gènes, qui trimballent avec elles leur lot d'alcool, de stupre et de rire.

Profession
Vendeur de reptiles.

Lieu d’habitation
Le glauque de Stoner Hill.

Situation financière
Si la situation n'est plus aussi catastrophique qu'autrefois, les mois restent parfois difficiles à boucler, s'il ne met pas du beurre dans les épinards à sa manière.

Apprentissage
Depuis sa plus tendre enfance. Initié par sa mère alors qu'il n'était encore qu'un môme à peine capable de lire correctement dans sa langue natale.

Magie
Sorcier, adepte de magie rouge sans l'ombre d'un doute.

Clan
L'Irae, toujours. Il tisse une relation complexe avec ses membres et son chef depuis l'adolescence, mais se voit incapable de rompre ses chaînes oxydées. Fidèle à sa secte, quelle que soit la blessure, quelles que soient les rancunes.

  • TEMPÉRAMENT
    Caractère L'homme s'est épanoui, d'une certaine façon. Le goût de la vie, il le cultive à chaque instant, chaque portion de quotidien, aussi médiocre soit-il. L'odeur des ruelles de Stoner Hill un dimanche matin, celle du goudron après la pluie, ou encore un parfum de vase dans les marécages... Les voix qui résonnent jusqu'à l'aube, le son des bagnoles dans le lointain et le roulis discret du pilon au fond d'un mortier...  Il lui en faut peu pour savourer le fait de se tenir debout et de vaquer à ses occupations, dans ce qui fut longtemps un bouge lambda, au fin fond de la Louisiane. Côtoyer la mort, les esprits défunts et les abominations l'a poussé à s'ouvrir aux sensations les plus infimes, aidé par sa nature écarlate qui sait comment décupler vue, goût et toucher. Opiniâtre, il s'est sali les mains comme ses ancêtres avant lui pour bâtir son bout de territoire. Le sens du commerce dans la peau, il ne compte pas ses heures, se complaît dans le labeur, la sueur au front et les bras douloureux. Il se sait humble et fait partie des petits, de ceux dont l'opinion et l'existence ne comptent pas vraiment. Il ne cherche pas à laisser une trace derrière lui, ayant fait le deuil de tout héritage quel qu'il soit. Du moins le croit-il. L'humour est une arme, bien plus souvent qu'un réflexe, un moyen de dresser la barrière, la distance, de rabrouer et de moquer sans trop se soucier de heurter le concerné. Scindé en deux créatures distinctes, l'arcaniste se souhaite sombre et sérieux, l'homme rieur et naturel. Animal né pour s'adapter et courber l'échine lorsqu'il le faut, lorsqu'il le doit, il sait être un allié de poids pour ceux qui savent l'enchaîner et le faire se tenir coi.

    Tâche ardue s'il en est, tant son vocable ponctue sans y réfléchir de près mots fleuris et autres jurons sans véritable haine. Mieux vaut craindre les psaumes maudits d'Underwood, nés de l'excès qui le tient, qui le porte. Excès pour l'alcool, pour le sexe. Excès dans la rogne, dans la violence, dans cette manie de persécuter celle qu'il couronnera victime. Il n'est que le bras du véritable instigateur, et ses pulsions prédatrices se consument d'elles-même, tant que la solitude le brime. Il n'est pas fait pour mener, plutôt pour obéir. Nerveux, la peur a souvent rendu son sang acide. Peur des mortels ignorants, peur des immortels trop savants, peur de sa propre mère, peur du monde, peur du temps. Peur inscrite depuis des âges, seule mémoire léguée de la part des cadavres carbonisés ; chasses aux sorcières. Le feu ne purifie pas, il noircit.
    Sans-gêne, non pas par bêtise, mais par choix, pour le plaisir de se montrer odieux quand il l'entend, quand il le peut – ou pas. Son zèle est exemplaire, lorsqu'il s'agit de se faire haïr par les juges hâtifs, qu'il ne cherche qu'à endormir.  




  • UNE JOURNÉE DANS VOTRE PEAU
    C'était un rêve de gosse. Un besoin de s'inscrire dans l'histoire mercantile du bouge. Comme sa mère avant lui, il s'est creusé une place parmi les enseignes de Downtown. Son commerce est sa fierté, son principal lieu de vie, et la rencontre entre ses deux facettes. A l'avant, la boutique et ses quelques reptiles, somnolant dans la tiédeur de la pièce rectangulaire, sombre et paisible - guère plus que quelques lueurs tamisées -, accueillent connaisseurs, touristes et curieux. Au gré de ses humeurs, il s'affiche en vendeur cordial, circonspect ou enjoué, heureux dans ce monde qui n'appartient qu'à lui, et qu'il a bâti, rénové de ses mains. C'est souvent le soir, durant les heures les plus calmes et une fois ses tâches accomplies que le sorcier se replie dans le laboratoire planqué à l'arrière et réaménagé à sa guise. Un vaste carré qui concentre en son cœur une large paillasse de bois, véritable bureau et/ou plan de travail sur lequel il se livre à sa passion principale : herboristerie et autre concoctions de potions diverses, celles-là même qui lui permettent de gagner quelques dollars en outrepassant l'hégémonie du Juggler's Bazaar. Capable de rester calfeutré indéfiniment dans ce double-espace, il n'en est pas moins friand de plein air. Son temps libre demeure, lui aussi, divisé, duel. Le jour le voit s'enfoncer dans le bayou, cueillir, récolter, plantes et venins, mousses et fluides sanguins, quand il ne s'agit pas de répondre à l'appel d'un quidam craignant le serpent planqué dans son jardin. La nuit, il visite les bars, s'égare dans des rues mille fois parcourues, à la recherche d'alcool, de femmes ou simplement de calme.

  • Caractéristiques de race
    Inhérente aux Mulligan, dont sa mère était l'héritière, il porte en son sang une magie forte, cultivée par plusieurs générations de sorcières intransigeantes. Les mâles se sont faits rares, massacrés dès la naissance au nom d'une tradition absurde, boucherie fétide. Le matriarcat a ainsi dominé jusqu'à ce que sa naissance brise la chaîne. Lourd fut le prix à payer : celui d'une magie travaillée au corps depuis son plus jeune âge. L'apprentissage s'est fait dans la douleur, en l'absence d'un père éloigné par la furie qui lui servait d'épouse. Longues, longues les journées passées courbé à apprendre les runes, le latin et les herbes, pierres et ingrédients nécessaires au potions. Brûlantes, les après-midi de soleil ardent passées agenouillé pour vénérer les dieux et implorer le pardon pour une quelconque bêtise d'enfant. Car en réalité, d'enfance, il n'y eut point longtemps. L'innocence tuée dans l'œuf à force d'acharnement, de coups et de cris, d'insultes et de sermons. Par sa mère, mais également par sa grand-mère, celle-là même dont il hérita de la couleur de sa magie, dans une famille à dominante de noir. De cette époque, il ne conserve que des souvenirs amers, des regrets cuisants. Certaines cicatrices sont restées, physiques ou morales.

    L'œuvre a porté ses fruits. Il est aujourd'hui un sorcier doué, bien que spécialisé en magie de défense, plutôt que d'attaque. Son expertise d'herboriste n'est plus à démontrer. Sa magie est vivace, ambitieuse et vorace, composée de teintes carmines qui crépitent dans les entrailles de son hôte. Magie du sang, magie du sexe, elle opère sur les hormones de ses proies, s'en nourrit et s'en purge en un cycle sans fin et nécessaire. C'est elle qui pousse le sorcier à multiplier les étreintes et le toucher des corps, à se nourrir des émotions fortes, de violence et de pulsions diverses et variées. Par elle, il peut affoler l'organisme d'un simple toucher, perturbateur endocrinien humain, capable d'allumer le désir, d'apaiser les chairs comme de propager un vent de mort et de froid au sein des organes vulnérables. Il a déjà pu voir le reflet de sa propre essence dans un miroir, et n'a pu, depuis, s'empêcher de la nommer ; elle est vivante, et il le sait. Elle a sa volonté propre tout en demeurant inévitablement liée à son porteur, dans une relation agressive, exigeante et étrangement affective. Les mauvaises langues des vipères Mulligan parlent toutes d'un gâchis, d'une magie trop féminine pour leur faire oublier qu'un homme n'aurait jamais dû naître du ventre de Sylia. Cette union contre-nature les a effrayées, apeurées et contrariées, et le fils maudit en a fait les frais.
    Télépathe entraîné et doué d'empathie, il a dû lutter pour appréhender deux facultés aux revers de médailles souvent sévères, et face auxquels il a dû se blinder. L'aspect le plus dur de son éducation a probablement été liée aux esprits et aux auras. Pour ces dernières, la lecture n'a pas été facile à maîtriser, brouillée pour peu que ses propres émotions perturbent sa compréhension des "couleurs" qu'il discerne. Quant aux fantômes et aux spectres de l'au-delà, il les ressent bien plus qu'il ne les voit, puisque le toucher reste son sens le plus développé.

    Les contrecoups sont donc pluriels : une utilisation trop prononcée de ses dons de télépathe peuvent entraîner des migraines sévères. Quant à l'empathie, une mauvaise défense contre les émotions d'autrui peut automatiquement affecter les siennes, déjà sérieusement mises à mal en cas de mécontentement de la Rougeoyante. Si sa magie devait ne pas être purgée, condamnée à tourner et tourner encore dans un seul et même corps, le sien, un état de fièvre dangereux s'installerait, synonyme de fébrilité, agitation, troubles nerveux et humeurs instables.



  • AFFILIATION ET OPINIONS
    La Révélation a marqué d'une empreinte indélébile son quotidien et son futur. En transformant la ville de son enfance, en voyant affluer cette masse d'inconnus et de créatures surnaturelles, en remettant en jeu une forme d'insouciance qui n'existe plus, aujourd'hui. S'il apprécie les éclats de modernité qui ont permis à Shreveport de se façonner autrement et d'enrichir sa culture et sa diversité, il n'a pu refréner un pincement en cœur en voyant les quartiers multiples se construire, toujours plus nombreux. Ces terres comportent une part de sacré, qu'il craint de voir bafoué. Les guerres de clans ont pris une tournure nouvelle, aux enjeux inquiétants. Il n'est plus question de demeurer à distance, désormais, car tout est devenu politique. Un carcan dont il ne parvient pas à s'extirper. Par ailleurs, l'idée de livrer une vérité nue à une foule de mortels ignares l'a longtemps fait sortir de ses gonds. Ses ancêtres ont eu à subir le feu des chasseurs de sorcières, et le culte du secret défoncé par la Révélation lui a échappé des mains, sans qu'on ne se soucie réellement des conséquences.
    Il observe, alors, côtoie désormais les Immortels avec admiration et méfiance, les thérianthropes avec crainte et dégoût. Il ne compte pas quitter sa ville, même si elle pullule, à présent, d'ennemis potentiels. Certaines de ses rencontres récentes l'ont grandement influencé, l'obligeant à reconsidérer la situation, et à prendre du recul.
    Quant aux milices anti-CESS, il les redoute, tout en s'efforçant de ne pas y penser. Trop de peur, déjà, corrode son sang et précipite ses actes. Il courbe l'échine, tente de se fondre dans l'ensemble de la population qui ne cesse d'augmenter. S'il y a bien une chose qu'il ne regrettera pas, c'est l'anonymat dont il bénéficie à présent dans certains quartiers parmi les derniers créés, en demeurant dans sa zone de confort. Son rôle dans l'Irae s'est complexifié au fil des ans ayant suivi la Révélation, jusqu'à devenir aujourd'hui le bras-droit de Circé van Derr Ven il y a peu.
    Il fait partie de ceux qui croient l'Eglise Wiccane coupable de leur massacre. Une haine tenace macère, l'empêchant parfois de dormir la nuit, encore traumatisé par les événements. Il s'est promis d'être là, le jour où la vérité éclatera, et savourera la vengeance comme il se doit. Quant au Bazaar, il se tient à distance de la guilde commerciale, tout en repoussant régulièrement les propositions de rallier leur corporation, agacé de les voir phagocyter le marché de l'économie surnaturelle.

  • Singularités
    BONUS
    • Depuis quelques mois, le voici devenu le mentor de Marlow Havenford. Une gamine sortie tout droit d'un Walt Disney un peu hardcore. Et tout est à reprendre. Son rapport à ses dons, il le construit avec elle et pour elle. Il sait son pouvoir phénoménal et monstrueux, si jamais elle devait en perdre le contrôle. Pour autant, son désintérêt total envers une possible exploitation de la chose le rend probablement plus rassurant aux yeux d'une paranoïaque flippée à la moindre feuille morte lui passant devant les yeux sans prévenir. Il ne se ment pas à lui-même en avouant aimer cette sorte d'emprise sur elle. Plus qu'un simple guide, il semble bien s'être collé plusieurs autres étiquettes sur le front, et notamment celle d'un protecteur officieux. Il ne compte pas la trahir au profit de sa propre secte, confiant en sa capacité à leur dissimuler le potentiel de l'Éveillée. Elle l'amuse, le distrait, le responsabilise et, surtout, a remis en question le deuil qu'il s'était persuadé d'entamer. En lui transmettant un peu de son savoir, un peu de lui, il construit une forme d'héritage auquel il s'était efforcé de renoncer. Une forme de possessivité s'est ainsi instaurée entre elle et lui, et il a bien l'intention d'écarter tout autre Arcaniste de son sillage, quelles que soient leurs velléités à son égard. Il ne laissera personne d'autre faire son apprentissage, et balise comme il le peut le chemin de la jeune femme, pour lui éviter de nouvelles déconvenues.  

    • Le diable est dans les détails, et la panoplie du sorcier, comme de l'homme, est rôdée depuis des années. Toujours un paquet de clopes à portée de main (Pall Mall sinon rien), le zippo paternel, mais également un bout de craie et quelques brins de sauge, sans oublier au moins un athamé, objet fétiche de son existence. Limité par une magie de défense, le combat au corps-à-corps lui est plus évident, afin d'utiliser la Rougeoyante, voire de lutter à l'arme blanche. Toutefois, la proximité de ces lames rituelles lui est aussi agréable que nécessaire, et il n'est pas rare de le voir jouer avec l'acier entre ses doigts. Il n'avouera jamais que son attachement premier envers le dit objet concerne un épisode particulièrement douloureux de sa pré-adolescence, mêlant sa cousine Shannon Mulligan et une angoissante tentative d'émasculation ratée.

    • Il possède une palanquée de cicatrices, toutes issues de l'oeuvre de rituels divers. Les plus visibles jonchent ses avant-bras et le creux de ses paumes, mais de nombreuses autres courent un peu partout.

    • Il a longtemps souffert de sa position dans l'Irae. Pris en grippe par Morgan Leroy pour une raison qu'il ignore, il s'est longtemps tenu le plus possible à l'écart de la secte, ne se montrant que pour les réunions et cérémonies obligatoires, contraint et forcé. Le souvenir du sacrifice forcé de Johanna Andros, son amour de jeunesse, ne passe toujours pas. Il ne supporte pas les liens qui l'y rattachent, revendiquant en sourdine une indépendance nécessaire, tout en se sentant rassuré de disposer de la communauté en renfort, si jamais sa vie, un jour, devait être menacée. Un confort de poids, notamment pour sa propre mère, elle-même membre pilier de la congrégation, et dont l'âge avançant n'est pas pour le rassurer, concernant sa sécurité. S'il a réussi à tisser des liens avec quelques-uns de ses membres, c'est principalement en rapport à sa foi, exemplaire, notamment envers deux des dieux les plus vénérés : Baal et Ishtar.
    Sa promotion récente accordée par Circé rebat les cartes en sa faveur, même s'il sait que son investissement s'en verra renforcé. Il a encore du mal à réaliser ce qu'implique une telle nomination au rang de Second, tout en se montrant corvéable et déjà soucieux de panser les plaies de l'Irae.

    • Protégeant son chez-lui grâce aux runes, personne n'a plus franchi le seuil de son appartement depuis son aménagement à Stoner Hill hormis Yago Mustafaï. Quant à Marlow Havenford, elle est la seule à avoir pu pénétrer dans son laboratoire, antre farouchement défendue des regards extérieurs.
Who am I ?
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WvsXJvm
Je suisUn inventé Blase Bagheera / Jean Valjean / Stéphane Bern. Visage Ian Somerhalder. Et j'vous emmerde.  :bonjour:  Sagesse 25 balais. (balais, sorcier, kamoulox.)  :snape:  Découverte Ah bah ça on s'le demande, hein.  :face: Présence H24. Ou presque, histoire de prodiguer l'illusion d'une vie sociale et professionnelle. Avis  :like:  Mot de la fin This is it.


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Ven 12 Jan - 23:57 (#)

Vice et Râle
Monsters are real, and ghosts are real too.
They live inside us, and sometimes, they win.

BIO A million candles burning for the help that never came...

La pièce est grande. Poussiéreuse. Elle lui rappelle un atelier dont il semble avoir foulé le plancher une éternité auparavant. Quelques meubles rongés par les mites propulsent un éclat de vie factice ; on a abandonné les lieux il y a bien longtemps. Les fenêtres au verre éclaté par la chaleur ne laissent guère passer que de paresseux filets de fumée. Il devrait être en bas avec les autres, mais l'orage qui tourmente les esprits agités lui a paru suffisamment insupportable pour qu'il se replie à l'écart. Affaibli, assis par terre à même le sol, le dos appuyé contre une paroi au papier peint vétuste, sa respiration est sifflante, inquiétante. C'est le troisième jour. La troisième nuit. Pas de nourriture et à peine plus d'eau. Les rations gardées en réserve par le Clan ont eu tôt fait de se voir liquidées. Partout, la mort rôde.
Sa tête dodeline, retombe lourdement sur le côté, provoquant une décharge électrique tout du long de sa nuque. Le réveil est brutal. Aussitôt, la sensation intolérable de sécheresse contre son palais ; sa langue crisse désagréablement, le manque d'eau devient plus que préoccupant. S'ils ne parviennent pas à trouver une échappatoire, personne ne s'en sortira. Pas même lui.
Il croit entendre des gens parler fort. Cela n'a rien à voir avec les hurlements des premiers massacrés. Non. Il s'agit d'une dispute. D'une querelle évidemment née de la folie qui les contamine tous, les uns après les autres. Assoiffés, affamés, en proie à la terreur la plus animale, piégés comme des rats, et coincés avec un meneur tout aussi impuissant. Il n'en faut pas plus pour que l'anarchie, le chaos, règnent. Un rictus étire à peine ses lèvres.

Tu l'as bien cherché... Fils de pute.

Morgan Leroy, le tortionnaire de son enfance, celui-là même qui s'évertuait à lui promettre monts et cauchemars, qui ne lui a rien épargné. S'il avait su qu'il mourait là, au fin fond de la Louisiane brûlé vif en compagnie de ses fidèles...  Personne n'aurait pu imaginer que le fondateur de la communauté puisse les abandonner à une telle défaite. Le sorcier avait toujours gardé de lui une image de monstre intouchable, de mage noir dont l'âme n'avait sans doute jamais effleuré la surface terrestre, avortée.

La tête lui tourne, et il s'efforce de battre plusieurs fois des paupières pour ne pas replonger dans l'apathie. Sa main tâtonne, trouve une lame dont il dirige aussitôt la pointe contre son poignet gauche. L'acier se plante dans la chair. Il siffle entre ses dents, à peine, couleuvre indolente, et dessine un tracé délicatement incurvé, blessant la veine sans la pourfendre. Il porte aussitôt l'articulation à ses lèvres, les badigeonnant de Rouge. Sentir un brin d'humidité, même rouillée, même cuivrée, ravive ses papilles et ses sens.

« Eoghan. »

La silhouette décharnée, haute et noire de Sylia Underwood a fait irruption à pas feutrés. Il ne peut s'empêcher de noter les cloques qui parsèment ses longues mains fatiguées, ses cheveux emmêlés et ternis, et les deux orbites noires de ses yeux enfoncés. Il serre les dents face à sa dignité éprouvée. Pour tout l'amour et la haine que lui a inspiré sa mère par le passé, il n'aspire désormais qu'à les voir s'en sortir, ensemble. Les brimades, les insultes et les malédictions lancés de part et d'autre de la salle à manger ne comptent plus, disloquées, dissipées. Il ne ressent en cet instant qu'une étrange gratitude. Celle d'être devenu suffisamment robuste pour survivre. Celle d'être devenu un arcaniste honorable.
Il ne doit pas avoir meilleure allure, mais il lui aurait volontiers tout donné pour lui permettre de supporter cette torture un peu mieux.

« Qu'est-ce qui se passe en bas.. ? »
« Je ne suis pas sûre de le savoir... Je crois que certains veulent livrer Morgan aux... »

C'est bien là, le mystère. Qui se tient donc dehors ? Qui a érigé entre eux et le monde extérieur un mur de flammes tel que même les mages les plus puissants de la secte s'y sont cassés les dents ? Il se relève lourdement, s'accrochant au mur, lui faisant face.

« Qu'est-ce qu'on va faire.. ? »
« On ne va rien faire. On ne doit pas se mêler de ça. Ils ne peuvent pas... Ils n'ont pas le droit. »

En bas, un fracas retentissant les fait tous les deux sursauter comme un seul homme. Une femme crie. Il croit reconnaître la voix d'Elian. En s'approchant de sa mère, ses phalanges se referment plus fermement sur le manche de son athamé, lorsque le bras de Sylia interrompt sa course.

« Non. Toi, tu restes là. Tu ne bouges pas. Je préfère autant te savoir ici. »
« Je ne suis plus un gosse. J'vais quand même pas te laisser y aller toute seule ! »
« Tu restes là, j'ai dit. »

Ils se toisent, aussi butés l'un que l'autre, le noir fusillant le bleu. Elle consent à soupirer et, dans une caresse aussi rare que surprenante, empaume la joue de son fils unique.

« Tu vas t'en sortir. Ils ne peuvent pas nous retenir cloîtrés indéfiniment. Mais je ne fais pas confiance aux autres. Tout peut dégénérer d'un moment à l'autre, et je refuse que tu figures parmi les dommages collatéraux. Je ne t'ai pas élevé pour ça. Tu vas vivre. Et à la moindre occasion, je veux que tu en profites pour t'échapper d'ici et retourner à Shreveport. Tu as bien compris, Eoghan ? »

Conscient de ne pouvoir jouer à la forte tête plus longtemps, il acquiesce, effleure l'avant-bras de sa mère avant de reculer, la regardant dévaler silencieusement l'escalier conduisant aux étages inférieurs.
Il se retourne, épuisé. Ses muscles tétanisent, son ventre creux et le manque de sommeil ajouté au stress l'ont changé en loque humaine, incapable de tenir debout plus de quelques minutes d'affilée. Le fait de joindre ses efforts en vaines tentatives pour créer une brèche et permettre aux membres de l'Irae de s'enfuir n'a en rien aidé les choses. Il s'apprête à se rasseoir quand un bruit de pas l'alerte à nouveau. Il ne se retourne pas. Il sait qu'il ne s'agit pas du retour de Sylia.

En bas, l'affolement paraît à son comble, contrastant d'autant plus sévèrement avec le silence qui s'étale entre eux deux.

« Pas maintenant. S'il te plaît. »
« Et pourquoi pas ? Nous n'avions pas terminé. »
« Sois raisonnable. Nous n'avons plus rien à nous dire. »
« Ça c'est ce que tu crois. »

Il lui fait face et soutient la vision de l'Insatisfaite, la Jalouse, la Mesquine. Au fond de ses prunelles cernées brûle sûrement la même lueur de doute que dans les siennes. Tout dans son attitude en appelle à la lutte, au règlement de compte, au paiement de la dette. Une dette de sang, une dette de foi, une dette de liens brisés et de serments rompus.

« Je ne veux pas te faire de mal. »

Elle paraît ciller, à peine. Il sait à quel point son cœur s'est endurci, scellé dans un coffre de tôle au profit de son ambition, de son narcissisme. Elle ressemble à une héroïne grecque en proie au dilemme qui précipitera son histoire, une Pandore dont la boîte entrouverte a commencé à répandre ses fiels, ses monstres et ses immondices. Damnée.

« Ce n'est pas moi qui vais avoir mal. Pas moi. Plus moi. »

Quelque chose dans sa posture change, l'alerte.

« Tu l'as choisi, lui. Comment as-tu pu ? Après toutes ces années, comment as-tu.. ? »
« Tu es mal placée pour parler de trahison. »

Les yeux féminins s'embuent. Il ne saura jamais qui en blâmer. L'air toxique qui embaume la pièce et pollue leurs poumons ? Une fureur telle qu'impossible à contenir ? Ou bien toute la charge du regret qui leur laboure l'esprit ?

Il ne se souvient pas.
Tandis que les survivants de l'Irae se déchirent au sujet de Morgan Leroy, Elle et Lui ont plongé l'un sur l'autre. Dans la pénombre tâchée du rouge de la fournaise, leurs corps s'enlacent en une étreinte vipérine qui leur arrache plaintes et soupirs. Ils tournoient, jusqu'à ce qu'ils cognent de leur hanche le mur qui s'effrite. Il éprouve avec une rare intensité les courbes plaquées contre lui, atrophiées par le jeûne, par le tribut payé à ses rêves fous d'immortalité. Déchéance, violence que les deux essences écarlates qui se mordent l'une et l'autre, cherchant chacune à prendre l'avantage. Cinq ongles viennent lacérer sa joue, manquant l'œil de peu. Il la gifle à toute volée, lui arrachant un cri de chatte furieuse. Mais la voilà qui enserre son crâne et, déjà, met à bas ses défenses pour fouiller dans ses souvenirs, se les approprier. Une panique sourde l'enserre ; plus que le tuer, il redoute l'effacement pur et simple des milliers, millions, milliards d'images qui l'ont fait homme. Il la repousse. Une fois, deux fois, mais les vagues sont retorses, et les assauts de plus en plus vicieux. Ses paumes cherchent la peau nue de ses reins pour briser ses organes, déchargeant semonce après semonce pour faire plier son système nerveux et hormonal, la saper comme un parasite de l'intérieur. Ni l'un ni l'autre n'accepte de céder d'un pouce.

Mais il va perdre.
Il va perdre.
L'instinct de survie remplace la pensée. Ses lèvres s'écrasent contre les siennes. Il la hait pour leur infliger cela. Ses paumes ont empoigné son visage, et tout ce qu'il lui reste de Rougeoyante se déverse en elle, par l'énergie du désespoir. Et dans un ultime traquenard, il fait mine de céder. Les barrières mentales tombent, et c'est lui qui l'assaille du kaléidoscope de son existence.
La pauvreté d'un quartier minable, l'enfance annihilée, le départ du père, le rejet des "sœurs", l'amour de sa terre, le meurtre impardonnable, les caresses reptiliennes, les nuits de chasse, la haine tenace, la détresse d'une médium, l'étranger oriental. Il l'envahit, l'attire dans son monde comme pour chercher à l'absorber, à l'y noyer, à la perdre, à l'enterrer. Jusqu'à la nuit interdite, le fantôme d'une gamine et les crocs d'ivoire, l'invasion d'un Autre qu'elle aurait voulu Sien. Juste Sien. Et, dans ses yeux, il peut lire l'incompréhension, la révélation qui lui a coûté la vie. Une seconde d'inattention qui voit la pression se relâcher sur son crâne comprimé.

Elle hoquète, tousse, et le sang coule le long de sa lèvre inférieure. Sa bouche articule en vain l'interrogation suprême, qu'il n'entendra jamais. Il tremble en la sentant s'affaisser, incapable de la retenir. Elle tombe comme une masse sur les lattes poussiéreuses, les orbes grandes ouvertes. Le pommeau émerge, de sous son sein gauche, et les faibles soubresauts qui l'agitent encore ne l'en délivreront pas. Choqué, il aspire l'air à grandes goulées, enfonçant l'ongle de son pouce dans le poignet tailladé, pour rester conscient. Il la regarde agoniser, titubant légèrement, sonné. Il se réfugie dans un coin du grenier pour se plier en deux lorsque la nausée se fait trop forte. Mais il n'a rien à vomir. Il va craquer à son tour. Il ne le fera pas. Ils ne sortiront jamais de cette maison devenue tombeau. Il va mourir là où Johanna est morte. Il aura alors tout le loisir de leur éternité pour se faire pardonner encore et encore, en un mythe de Sisyphe poussant plus loin encore l'absurde, fantômes prisonniers de leurs errances mortelles. Il expiera ainsi.
Il tombe à genoux près de son amie d'enfance, s'allonge sur le flanc, priant presque pour que sa magie agisse à retardement, métastase fatal qui lui épargnerait de se relever pour de bon. Il sombre. Les voix sont devenues faible rumeur. Il se demande ce que deviendra Marlow Havenford. Si elle survivra, elle aussi. Si elle le reverra, sous sa forme spectrale. Marlow. Un drôle de nom pour une drôle de nana. On dira qu'il y a pire comme dernier souvenir.

•••

« Eoghan... OH ! Eoghan ! On s'en va ! »

Une poigne solide le redresse, le remettant presque debout sans qu'il ne sollicite ses propres muscles, interdit.

« Quoi.. ? »
« On a trouvé une brèche. Mais si on veut se barrer, c'est maintenant que ça se passe ! »

Il la cherche aussitôt du regard et la trouve, là où il l'a laissée, figée pour toujours. Et soudain, c'était comme si la lame qu'il lui avait planté dans le cœur se trouvait fichée dans le sien.

« … elle... »
« C'est fini, pour elle. J'sais pas ce qu'il s'est passé et je veux pas le savoir mais tu peux plus rien faire pour elle, alors BOUGE si tu veux pas terminer dans le même état ! »

C'est ainsi qu'il a suivi Sebastian Crowe, traversant la demeure de part en part, du grenier au sous-sol. Les flammes ont déjà commencé à dévorer une partie de celle-ci, à proximité de l'ancien autel. Les poutrelles s'effondrent les unes après les autres. La chaleur menace de le faire tourner de l'œil, mais il cavale, rampe, fuit. Il abandonne derrière lui les âmes égorgées, éventrées par les intronisés de l'Irae. Il tente d'effacer l'image de la Reine poignardée laissée à pourrir, laissée à brûler.
Ils ne sont plus que trois ; le groupe s'est sclérosé, et seule la poigne ferme de Sebastian sur son épaule l'empêche de se retourner une nouvelle fois, happé par les hurlements de détresse qui s'échappent de la demeure ; certains sont restés piégés. Ils courent, mais il semble inéluctable qu'un de leurs bourreaux ne finisse par leur barrer le chemin, et que le feu ne vienne putréfier ce qu'il reste de l'Irae. Ils courent, et chaque foulée est un pas de plus vers la survie, et un nouveau Chaos. Il peut entendre le souffle rauque et déterminé de son frère de culte, derrière lui. Il peut sentir l'odeur de chair calcinée qui plane autour d'eux. Il voit les épaules nues, souillées de suie, d'Elian Reed.
Les trois nuits les plus longues de son existence venaient de s'achever, mais il vivait encore.

Il vivrait encore.


CHRONOLOGIE
1983 Naissance.

1990 Chris Underwood abandonne le domicile conjugal. Sylia s'acharne sur son fils et se consacre corps et âme à son initiation.

1997 La disparition brutale de Christopher Underwood, représentant de commerce, est rendue officielle. Assassiné par Sylia dans une vaine tentative pour revenir chercher son fils, elle ne lui confessera le meurtre que sept ans plus tard.

2001 Disparition de Johanna Andros, fille d'un jazzman respecté. Avènement total de l'Irae, et intronisation d'Eoghan Underwood, après avoir accompli le sacrifice demandé.

2006 Reprise de l'ancienne animalerie de Shreveport, à vendre, dans l'intention de créer son propre commerce dans la vente de reptiles.

2011 La Révélation amène avec elle son lot de chaos et de chambardement, tandis qu'il parvient de mieux en mieux à joindre les deux bouts.  

Début 2017 Rencontre de Marlow Havenford, Vinzent Henkermann et Yago Mustafaï.

Avril 2018 Massacre de l'Irae.


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 0:27 (#)

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Bromance

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 13 Jan - 0:48 (#)

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. IjcN8uy

Spoiler:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 0:58 (#)

On vous dérange pas trop ? Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 1:03 (#)

Toi ? Jamais.

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 733b20579ca2d21d826ab725b102ac7b50fc58aa58af8e871fef4d90b813839f
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 1:07 (#)

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 4bc
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 13 Jan - 1:07 (#)

Marlow > Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Fy9r1q3


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 1:19 (#)

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 22lhar
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 1:24 (#)

ME CALMER ALORS QU'IL Y A DU FUN SUR CETTE FICHE ?
NON :taggle: :taggle:

Eoghan, tu es censé tuer le fun. Si tu faillis à ta mission, le monde risque de dérailler, ne l'oublie pas. :eyes:

La vie d'Eo:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 13 Jan - 1:27 (#)

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. LtaamiI


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 1:30 (#)

:bonjour: :bonjour: :bonjour: :bonjour: :bonjour:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 13:33 (#)

M'sieur Underwood vous êtes bien beau, j'ai hâte que nos chemins se recroisent. :riri:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 13 Jan - 13:54 (#)

Au plaisir de te voir massacrer quelqu'un d'autre. :thuglife:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 19:11 (#)

:rire:

Il paraît que la photo de son mariage trône encore sur le comptoir d'un bar de quartier, à côté d'un pot de crayon en forme de noix de coco... :arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 13 Jan - 21:38 (#)

Dream on the bayou :lustuu:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Sam 13 Jan - 22:11 (#)

:snape: :snape: :snape: :snape: :snape: :snape:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 14 Jan - 0:05 (#)

Jorgen Anders a écrit:
Il paraît que la photo de son mariage trône encore sur le comptoir d'un bar de quartier, à côté d'un pot de crayon en forme de noix de coco... :arrow:

:rip:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 15 Jan - 1:30 (#)

TU ES VALIDÉ(E)
Let the RP games begin

J'ai pas envie de te valider, mais je crois que je suis obligée. :roll: :roll:
Bienvenue chez toi, tout ça, tout ça, tu connais la chanson depuis le temps. J'ai quelques indications spéciales pour toi : TUE PAS TROP LE FUN STP MERCI Y A ENCORE DES GENS QUI EN ONT BESOIN.

(Mais sinon ta fiche est parfaite.)
(J'ai hâte que tu me victimises, mais pas trop quand même.)


Voilà, tu es officiellement dans la famille et ça implique de grandes responsabilités mais aussi beaucoup de fun. (Mais pas trop, Eoghan risque de le tuer.) Bref, tu as maintenant accès à tout le forum, ce qui veut dire que tu peux créer ta fiche de liens pour te faire plein d'amis ! Tu peux aussi nous tenir au courant dans avancées de ton personnage dans un carnet d'évolution, mais c'est facultatif. Si tu es pressé d'écrire et que tu n'as pas encore de partenaires, n'hésite pas à poster dans les demandes de RP ou à te lancer dans l'aventure du fil rp ! Et si tu te sens seul, tu peux lancer ton propre scénario ou créer des pré-liens. Tu as sûrement constaté que nous avons un système de points sur AA, nous t'invitons à découvrir comment en gagner et surtout, comment les dépenser.

Si tu as des questions, le staff est toujours à ta disposition pour y répondre. Et si tu veux un aperçu de la bonne humeur (pour ne pas dire folie) de nos membres, n'hésite pas à venir voir sur la CB ou à participer au flood ! Mais si on te fait un peu peur, n'hésite pas à demander l'aide d'un parrain ou d'une marraine pour t'intégrer. Ce sont des membres dévoués aux nouveaux !

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite donc la bienvenue dans ses rangs et à très vite pour les prochaines aventures !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 15 Jan - 10:53 (#)

Congratulations :lala:
J’ai hâte de venir t'embêter :yuhou:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Lun 15 Jan - 18:29 (#)

Hâte réciproque. :boing:


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Autiste Ier - Première dame du Chaos :
Yago Mustafaï
Yago Mustafaï
Autiste Ier - Première dame du Chaos :"La chair fraîche c'est kascher" ; Coucou, tu veux voir ma papillote? Signé Shéhérazade aux cuisses rondes.
Chaos is everywhere.

En un mot : Ombre atemporelle, Cauchemar éternel, Murmure d'Orient.
Qui es-tu ? : • Vampire de 120 ans, homme-siècle venu d'ailleurs, infatigable nomade. Éternel étranger à la peau hâlée.
• Infant de Salâh ad-Dîn Amjad, dont il partage les aspirations destructrices. Renégat, il rejette en bloc la Mascarade et ses règles castratrices.
• Foncièrement psychotique, ses attitudes décalées et ses humeurs lunatiques sont le reflet de sa psyché défragmentée.
• Insatiable curieux, il observe les Hommes vivre, dérobe aux vivants des fragments d'existence pour emplir sa propre béance, sinistre fantôme des fenêtres citadines.
• Enfant de Jérusalem, sa vie humaine a notamment été marquée par de ferventes croyances religieuses. Désormais, il n'est plus que l'ombre d'un Juif errant, persuadé d'avoir été répudié par le Très-Haut qu'il n'ose plus prier.
• Ancien horloger, il est habile de ses mains et répare encore des rouages à ses heures perdues. Maître du Temps, il aspire secrètement à le détraquer.
• Fasciné par les arcanes, il voue une obsession à la magie rouge, qui le canalise et réveille en lui les souvenirs de sa vie d'antan.
• Polyglotte, il s'exprime d'une voix grave et chantante, vent chaud d'Orient qui séduit les mortels. S'il s'exprime très bien en anglais, sa compréhension de certaines métaphores tout comme sa maîtrise de l'écrit laissent encore à désirer.
• Unique descendance de Salâh ad-Dîn Amjad, enfant adoptif d'Aliénor Bellovaque, amant des nuits d'Eoghan Underwood, Némésis de Dillon Ó Shaugnessy. Stalkeur de tous les autres.
Facultés : • Maître des illusions, il tisse des mensonges et déforme la réalité, altère les sens et bouleverse l'ordre. (Chimérie Niveau II palier 2)
• Ombre des toits, il est capable de dissimuler sa présence dans le secret de la pénombre, et devenir alors imperceptible. Insaisissable. (Occultation Niveau I palier 4)
• Voleur habile, il a la fâcheuse manie de dérober des objets à la plupart des personnes qu'il croise, et les entrepose dans son atelier, où il accumule les bibelots et fragments de vies arrachés.
• Redoutable chasseur, il excelle dans la traque, qu'il s'agisse d'humains ou d'artefacts.
• Souple et aérien, il est un excellent grimpeur et préférera toujours se déplacer en hauteur. Familier des toits des bas-quartiers, il évolue comme un véritable chat dans la jungle urbaine.
• Une sensibilité insoupçonnée se cache derrière cet étrange faciès. Lorsqu'il tue le temps dans la poussière de son atelier, il lui arrive de jouer de la musique ou de gribouiller.
Thème : Opium • Dead Can Dance
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
PREMIERE DAME DU CHAOS.

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Q7W8755J_o

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 6AJbxoju_o
Pseudo : Queen of Chaos.
Célébrité : Gaspard Ulliel.
Double compte : Serguey Diatlov.
Messages : 4465
Date d'inscription : 15/07/2017
Crédits : WIISE (code signature) ; SHIYA (avatar).
Dim 21 Jan - 16:07 (#)

:blbl:

:cachotier:
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 1E5CfUE Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. AoZyjkn Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KOVXegv Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. WZKlL7H Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ZfHtADc Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Jq60QrG Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MaP8TbX

"Before I die alone."

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5609
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Dim 21 Jan - 22:04 (#)

Très fin. On adore.


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
Rhys Archos
Rhys Archos
MJ ۰ Trop de DC, pas assez de décès.
L'IVRESSE SOLAIRE DU CRÉPUSCULE

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 3h4m Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Ceip Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Aii8

« Wild men who caught and
sang the sun in flight,
And learn, too late, they
grieved it on its way,
Do not go gentle
into that good night. »

En un mot : Furie et Fiel
Qui es-tu ? : Sans visage, une force animale grouillant sous une peau humaine qui s'étire, trop étriquée, n'attendant que de jaillir à l'intérieur du monde pour le ravager.
Facultés :
Troubles à l'ordre public ;
Outrages à agents ;
Attentats à la pudeur ;
Violations de propriétés privées ;
Ivresse sur voie publique ;
Expert du pistolet à clous ;
Vols de voitures ;
Faux et usage de faux ;
Briseur de vitrines ;
Bagarres ;
Fusillade de masse ;
Vol de poules ;
Thème : https://www.youtube.com/watch?v=L7a8hmoOsx0
ÉPITAPHE DES DIVAGATIONS SAUVAGES

Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. UIvGoQsk_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. YeRbsxjy_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Av9wAMWB_o
Ordures jetées à la poubelle :
     Yago x1


Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Q4BUzZsR_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 6lntMzcG_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. MO4zSK4d_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. D9AIXJc1_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. XWzAa0hC_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. 5JE2qTJB_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. HzUXXWGP_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. QO6gtmzb_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. CEzM03zd_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. ICKtMWI7_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. Y4jnIZ4I_o
Baby, you ain't looking right • Eoghan Underwood. RWsUmenv_o
Pseudo : Chaton - Rhysk
Célébrité : Josh Beech
Messages : 2767
Date d'inscription : 13/07/2017
Crédits : © Internet
Dim 4 Mar - 16:42 (#)
En ligne

TU ES DÉVALIDÉ

J'vais t'arracher les dents avec les couilles p'tit pédé  :quoi:

ALORS. Déjà, je suis extrêmement déçu de voir que tu as repris cette tronche de déformé pour ton avatar. ENSUITE. D’OÙ tu es validé sans que je ne vienne mettre bon grain de sel dans cette fiche ? Je suis au sincère regret de t'annoncer que plusieurs choses ne vont pas du tout dans ton personnage. Déjà, j'ai reçu un courrier du syndicat des chats fats et mal peignés m'indiquant que tu avais cessé les livraisons de lait devant ta porte tous les soirs à 22:00. Ensuite, j'ai ici 48 doléances de la municipalité m'indiquant que ton animal de compagnie, Yago Mustaphaï était à l'origine de destructions de biens publics, d'outrage à agent en fonction et d'exhibitionnisme en place publique.

Aussi, je tiens à signaler les divers cas de maltraitance animale dont j'ai été victime ces quatre derniers mois de la part d'Eoghan « tueur de fun » Sousbois.

Aussi, en vertu du pouvoir de jemangelerespect qui m'est confirmé, je dévalide ton personnage tant que les conditions suivantes ne seront pas remplies :

- livraisons de bols de laits tous les soirs a 22:00 et tous les matins à 06:00 devant ton perron (à la fenêtre ça sera toléré).
- marquage et puçage GPS de l'animal sauvage Yago Mustaphaï
- chips et bières à volonté dans ton salon
- chatière instalée sur ta porte
- regarder les looney tunes tous les dimanches soir ensemble et obligation de grattouilles derrière les oreilles.


Une fois ces conditions remplies tu pourras de nouveau être validé et tu auras l'insigne privilège de bénéficier de la terrible présence du fier et dangereux animal sauvage que je suis. La terreur félidée de Shreveport, qui te fait boum bitch dans ton chili con carne. Avec ça, même Eva osera plus venir t'importuner.

Bisous et à très vite,

Ton Rhystouquette plein d'amour ♥️

Tout le staff d'Ashes Arise te souhaite l'agonie la plus terrible et douloureuse ainsi qu'une fin en apothéose à base d'overdose de schnaps et de crucifixion par pistolet à clous !
En ligne
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 12 Mar - 18:22 (#)

Rhys tu m'as tuée :rire: le mec il vient pas pendant 8 millions d'années mais quand il est de retour, il pose les bollocks sur la table sans pression :eyes: :arrow:

Félicitations pour ta validation Eo :brille: *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Do I terrify you Or do you feel alive? / FT Eoghan Underwood
» Se ti serve baby chiama me ft. Heidi
» You make me feel • Baby & Daddy Chaos
» For all these demons, wish I could just go on. [Eoghan]
» ⛤ Le shotgun d'Eoghan ⛤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: