Le deal à ne pas rater :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le Coffret Cadeau Les Terres ...
Voir le deal

Sweet night [ pv Jane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité
Lun 10 Juil - 10:33 (#)

La nuit avait posé son voile sombre sur la ville et avec elle ses rumeurs. L’ambiance explosive de ces derniers mois s’était répandue dans l’ensemble de la ville comme une trainée de poudre prenant une ampleur inquiétante. Le fracas de bagarres, les bâtiments défoncés, les vendettas et les chasses à la sorcière. Un vent chaotique soufflait sa tempête, ce qui m’aurait ravie si la haine ambiante n’était pas orientée contre les CESS.

«Tu es l’une des leurs c’est ça ? » D’ordinaire, je ne me serais pas arrêtée, mais la réponse crachée avec ardeur me disait quelque chose, cette voix ne m’était pas inconnue. Je recule de quelque pas pour revenir en arrière et passe la tête dans la ruelle d’où provenait la discussion. Oreille de métamorphe, pratique en toute circonstance ou presque. « Ou alors tu es l’une de leurs putes ? »
Trois contre un, comme c’était étonnant, mes yeux glissent sur les carrures dégingandées des hommes qui entourent une silhouette plus petite. Le juron que je laisse échapper n’est pas assez fort pour les alerter.
Ouaip, je la connaissais, non, je ne pouvais pas la laisser dans cette merde. Putaiiiin, ma main passe sur mon visage comme si ce geste pouvait contrôler la colère et la violence qui réchauffait mon sang.

En plus elle répliquait avec hargne sans se rendre compte que chacun de ses mots les tendaient davantage leur donnant les excuses nécessaires à leur cruauté. J’étais presque fière d’elle si je n’avais pas si peur de la voir être réduite en bouillie par ces ânes stupides.
Ils ne lâcheraient pas l’affaire, sans doute qu’elle non plus. Chacun mordant son côté de la corde jusqu’à faire céder l’autre, un jeu de dupe ou elle ne sortirait pas gagnante. La pression qui alourdissait la ville combinée à leur haine évidente ne se finirait pas par une simple humiliation. Ils allaient la massacrer pour… hé bien sans doute pas grand-chose, mais en ce moment tout ce qui se rapportait au CESS de près ou de loin prenait une ampleur ridicule et si les mots qu’ils échangeaient encore, s’envenimant de plus en plus, ne m’échappaient pas totalement. Ils s’agissaient totalement et complètement de ça. Des CESS, du racisme, de la peur,d e la haine, encore et toujours, nous étions le bouc émissaire de notre millénaire.
Même d’ici je voyais ses mains trembler qu’elle tentait de contrôler, de cacher pour ne pas montrer sa faiblesse.

Ça me foutait dans une rage…

Cette gamine était trop innocente pour subir ce genre de harcèlement. Pour des putains de connerie de race. Il voulait voir le grand méchant garou ? Je pouvais le leur en donner un aperçu s’ils le voulaient. Ils repartiraient la queue entre les jambes.
La question était de savoir comment désamorcer la bombe et si je voulais éviter l’explosion plutôt que de la provoquer et danser sur leur cendre. Je vois une main se lever, un couvercle de poubelle qui la heurte avec un bruit métallique, et trois paires d’yeux qui se tournent vers mois dans une étrange synchronisation.
C’est à ce moment que je me rends compte que j’avais agi par réflexe et que la seule personne ayant ouvert la porte d’une frénésie violente n’était autre que…hé bien…moi.

Par.fait.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
January Rosefield
January Rosefield
Princesse planche à pain : un jour, mon février viendra.
ASHES YOU WERE

En un mot : Je voudrais être calice à la place du calice
Qui es-tu ? : Une humaine insignifiante, programmatrice dans un théâtre, qui aime se faire mordre.
Créa par obsessed artist
ASHES YOU WILL BE

Pseudo : Elnaië
Célébrité : Elle Fanning
Double compte : Aucun
Messages : 829
Date d'inscription : 10/04/2023
Crédits : fkthephobia & obsessed artist (avatar & gifs) // ©️crackintime (signature)
Lun 17 Juil - 23:31 (#)

January était lasse. Réellement lasse de l’attitude fermée des gens, lasse de devoir être constamment sur ses gardes et encore plus depuis le début du mois, depuis l’attaque sur le voodoo et les révélations qui s’en étaient suivies. Elle qui avait déjà des problèmes avec sa… condition avant, les choses manquaient de dégénérer de plus en plus, depuis. Et elle avait de moins en moins de patience pour faire profil bas, en plus d’une volonté ardente de défendre les intérêts des créatures surnaturelles depuis toujours.

Inspirant, s’efforçant de ne pas bousculer l’un ou l’autre des hommes autour d’elle, de peur de ne pas doser sa nouvelle force, elle parla d’une voix marquant son indignation. « Je ne suis rien de tout ça. Et vous seriez bien contents si j’étais l’une de vos putes – alors que je serai mille fois mieux traitée en étant l’une des leurs ! » Elle savait qu’elle mentait pour l’avoir expérimenté en direct avec Lloyd – et avec Luther aussi. Mais, d’un autre côté, les hommes face à elle étaient rustres, clairement pas les couteaux les mieux aiguisés de la trousse.

January avait glissé sa main dans le sac qu’elle portait négligemment sur l’épaule, prête à saisir son taser s’ils se montraient violents comme elle l’envisageait – il n’y avait aucune raison qu’il en soit autrement, avec des gens comme ça. Et elle comptait bien les neutraliser et se barrer sans demander son reste. Avec sa vitesse améliorée grâce aux dons de sang de Myrtle – auxquels elle s’était habituée maintenant, même s’il lui avait été étrange initialement de s’abreuver ainsi de sa force vitale, et même un peu écœurant même si elle se sentait honteuse de l’admettre – elle n’aurait pas le moindre mal à le faire sans même qu’ils ne comprennent ce qui leur était tombé dessus. Mais elle devait être discrète et le faire au bon moment. Ils pourraient aisément se retourner contre elle si elle leur laissait la moindre ouverture, et c’était pour ça qu’elle n’avait pas encore agi.

Et elle avait du mal à cacher sa fureur, malgré tout : son corps était figé dans une rigidité trop statique pour être normale, elle ne cessait de jouer avec sa main visible, agitant les doigts, effleurant chacun d’entre eux à l’aide de son pouce comme un TOC nerveux non maîtrisé – ce que c’était, si elle devait être honnête, même si elle ne voulait pas leur donner raison ou leur donner l’impression qu’ils parvenaient à la toucher. Elle prit la parole avec un ton sardonique, alors que ses yeux se posaient tour à tour sur les trois hommes à tour de rôle, un sourire qui se voulait ironique sur le visage. « Quel homme fort s’en prendra à la frêle jeune femme que je suis, alors ? Mais vous devez le savoir, non ? Les gens comme moi sont plus forts que la moyenne, j’aurai sûrement le temps de vous atteindre en moins de temps qu’il ne vous en faut pour vous satisfaire – et pourtant, ça doit pas vous prendre bien longtemps… » Elle n’était pas fière de les attaquer comme ça en-dessous de la ceinture, n’appréciant que peu ce genre de remarques peu raffinées et stupides, mais… Elle était persuadée que face à des gens comme ça, c’était le moyen le plus efficace de les rabaisser.

Et ça aurait sûrement marché si un bruit métallique puissant n’avait pas retenti, détournant leurs attentions à tous, elle aussi bien que ses futurs agresseurs. Eh merde ! Elle n’avait pas reconnu Iris, pas tout de suite, mais elle pensait surtout que, si elle avait un témoin, elle l’empêcherait d’agir. Et ce serait problématique. A moins que… Profitant de la distraction, elle courut vers le premier, s’efforçant de ne pas trop profiter de sa nouvelle condition de Marquée, et le neutralisa à l’aide de son taser, priant pour que le cri n’attire pas trop rapidement ses compagnons. Priant pour que, si c’était le cas, ils hésitent entre son amie – parce que c’en était une, après tout – et elle. Suffisamment pour leur donner une chance.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sweet Home Chicago | feat. Anaïs
» Jane Rosefield (perso +1 318 940 872 & pro +1 318 635 154)
» Jane | “Let us see how high we can fly before the sun melts the wax in our wings.”
» Pas de sentiments, juste des centimètres ! [Ft. Lizzie & Jane]
» Night of the Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: