Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

Next to me - Alastair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Anonymous
Invité
Invité
Dim 31 Oct - 12:12 (#)


Next to me
'Cause I've got my love stuck in my headI've got my love stuck in my thoughts I've got my love stuck in my soul, in my throat

HOLDEN HUGHES


ALASTAIR AINSLEIGH

Pas l'envie qui lui manquait de rester là, dans la cuisine, à juste être contre lui, mais il fallait bien déplacer ce lit. Alors il avait souri quand Holden s'était écarté et avait acquiescé, ne doutant pas un instant que le vampire aurait fait attention, même sans lui pour le guider. Il avait laissé faire, juste guidant avec les draps et autres dans les bras, pas une tâche trop difficile pour lui, et rapidement, le lit avait été déplacé dans la chambre d'Holden. Ce serait beaucoup mieux pour lui, plus de risque de voir le soleil se pointer alors qu'il n'aurait pas fallu. Mais il fallait qu'il arrête de traiter ça comme "la chambre d'Holden", ce n'était plus le cas. Maintenant, c'était "leur chambre", totalement différent. Et ça l'avait fait rire de constater que le vampire était essoufflé, que ça l'avait fatigué de déplacer le lit. Encore plus en se laissant emporté dans le lit avec lui. « On peut continuer à déplacer des trucs, si t'es pas trop fatigué par tous ces efforts, se moqua-t-il gentiment avec un sourire joueur. »

Mais déjà, il n'avait plus envie de bouger, parce qu'Holden était là, à côté de lui et qu'il avait passé un bras autour de lui. Juste envie de rester comme ça, encore une fois. Il faudrait vraiment qu'il apprenne à faire autre chose que rester dans ses bras, sinon ça allait sérieusement impacter son travail. Au moins, il savait qu'Holden penserait toujours à lui dire de manger, déjà une consolation, il ne pourrait jamais oublier de s'alimenter à cause de leurs étreintes qu'il aimait tant. Devenir totalement improductif à cause de son homme, voilà bien quelque chose à laquelle il n'avait jamais pensé, quelque chose qu'il ne croyait même pas vraiment possible. Il se laissa juste faire, réfléchissant à la question posée. Pas vraiment besoin de réfléchir longtemps cela dit, il préférait de loin avoir ses vêtements dans la chambre qu'ils partageaient maintenant et faire de l'autre un bureau, un coin à dessin, n'importe quoi d'autre qu'une chambre en tout cas. Et il allait répondre quand il avait senti le vampire s'approcher et murmurer avant de le mordiller, encore.

Son coeur qui s'était remis à battre plus fort, sa respiration qui s'était un peu accélérée, son sang qui allait plus vite...Il aimait sentir les mains d'Holden sur lui ainsi, il aimait qu'il l'embrasse, qu'il mordille sa peau, même sans la percer. Il aimait juste cette proximité qu'ils avaient et le fait de savoir que ça n'allait pas s'arrêter de sitôt. « On peut en retrouver un alors, je crois pas en avoir à la bonne taille dans ma chambre... avait-il soupiré, avant de venir l'embrasser, n'y tenant plus. » Son bassin qui avait bougé, frotté juste ce qu'il fallait, et ses mains qui s'étaient glissé dans le cou d'Holden pendant que ses lèvres descendaient sur l'angle de sa mâchoire et un peu dans son cou... « Pourquoi tu me fais cet effet-là au juste...? C'est le côté vampire, comme dans les films ? » Il avait soupiré doucement contre la peau d'Holden, laissant son souffle chaud s'y poser avant de recommencer ses baisers, de plus en plus nombreux et enfiévrés.   

underratedboogeyman
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 1 Nov - 16:46 (#)



Next to me
His hand lay across my stomach as he slept soundly. I entwined my fingers with his and breathed through the warmth that seeped through my chest. Such a simple, sweet thing to do, yet holding hands in bed was incredibly intimate.

Des années qu'il attendait cette proximité qu'ils avaient maintenant, à juste être proches et profiter de la présence de l'autre, à pouvoir le caresser juste pour le plaisir de le faire, et répondre à ses baisers. Ses mains qu'il avait placé sur les hanches de l'homme quand il l'avait senti se presser un peu plus contre lui, un demi-sourire en l'embrassant parce qu'il adorait quand Alastair prenait les devants et lui faisait comprendre ses envies. Le rire qu'il n'avait pas pu retenir en l'entendant questionner l'effet qu'il lui faisait, et les frissons causés par ses baisers et son souffle chaud sur sa peau. J'en doute, t'es pas un vampire et tu me fais aussi un effet pas possible... La prise sur ses hanches qui s'était légèrement raffermie alors qu'il le pressait juste un peu plus contre lui, et les baisers qu'il était venu poser sur son épaule. Simplement profiter de la chaleur de sa peau sur ses lèvres, son odeur qu'il aimait tant.

Remonter dans son cou du bout des lèvres, puis l'angle de sa mâchoire, frôlant du nez sa barbe avant de venir poser un baiser tendre sur ses lèvres. Ou alors c'est juste que je te plais, et que tu me plais. Lâcher ses hanches pour poser une main sur sa joue, la caressant doucement, alors que l'autre passait autour de sa taille pour le serrer un peu plus contre lui. Que je t'aime, et que tu m'aimes. Lui sourire doucement, le regard plongé dans le sien, avant de venir l'embrasser, tout ce qu'il ressentait pour lui lui serrant le cœur si agréablement. Lentement et tendrement, lui faire comprendre comme ça, avant de poser son front contre le sien, frôlant son nez et murmurant contre ses lèvres. Pas besoin d'autres raisons, non? C'était déjà le cas avant qu'il devienne un vampire, ces nombreuses nuits où Alastair le rejoignait dans son lit, où il pouvait sentir le désir qu'il avait pour lui à défaut de l'assumer, et faire comme s'il ne s'était rien passé le lendemain matin.

Un petit soupir et il l'avait serré un peu plus contre lui. C'était terminé tout ça, derrière eux, et tellement mieux maintenant. Embrasser la tempe de son amour en le gardant tout contre lui, inspirant son odeur et savourant sa chaleur tout contre la sienne, avant de l'éloigner juste un peu pour le regarder à nouveau dans les yeux, caressant l'angle de sa mâchoire du pouce. Est-ce que tu es heureux comme ça? Qu'on soit plus proches toi et moi, et qu'on dorme dans le même lit tout le temps maintenant, ça va aller? C'était un énorme pas en avant, il en était bien conscient, et qu'il voulait que tout se passe bien pour Alastair. Qu'il n'ait pas de regrets, ou de doutes qu'il taisait et qui ne pourraient que leur faire du mal. Dis-moi ce que je dois faire pour que tu gardes ce sourire. Frôler du pouce ses lèvres en soulignant son sourire qu'il aimait tant, encore plus maintenant qu'il le voyait plus souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 9 Nov - 16:40 (#)


Next to me
'Cause I've got my love stuck in my headI've got my love stuck in my thoughts I've got my love stuck in my soul, in my throat

HOLDEN HUGHES


ALASTAIR AINSLEIGH

Son rire léger qui s'était envolé quand Holden avait répondu, en entendant le rire du vampire, ce sentiment d'avoir exactement ce qu'il voulait et d'être heureux...Il n'y avait rien qui lui faisait plus plaisir que d'être là, que de ressentir cela, que de savoir qu'il était aimé et qu'il l'aimait en retour. Il se laissait faire, laissait les mains d'Holden sur ses hanches, ses lèvres sur sa peau, savourant juste son contact, son odeur, le fait d'être avec lui sans qu'il n'y ait besoin de rien en retour, sans se sentir coupable de quoi que ce soit. Parce qu'il ne l'était pas. Rien de tout cela n'était mal, rien de tout cela n'était interdit. Ils étaient heureux et c'était tout ce qui comptait.

Son regard dans le sien, exprimant tout ce qu'il ressentait et qu'il avait osé dire pour la première fois un peu plus tôt. Les mêmes sentiments puissant dans le baiser qu'il partagea avec le vampire. « Pas besoin d'autres raisons, non, répondit-il doucement, le laissant le serrer dans ses bras un peu plus. » Il aimait se sentir au creux de ses bras, se sentir avec lui, contre lui, avec lui, peu importe comment la phrase était tournée, parce qu'au fond, c'était lui qu'il aimait. Il ne voulait pas s'en éloigner, pas encore une fois, mais puisqu'il le devait, il plongea de nouveau les yeux dans les siens. La question était soudainement si sérieuse, si importante, que l'outre en était presque troublé. Il ne savait pas réellement quoi répondre et détourna un peu les yeux, perdant légèrement ce sourire dont parlait le vampire.

Quelques instants, passés à réfléchir, à tourner la question longuement dans sa tête, à se demander si tout allait bien, si il était heureux, si c'était ce qu'il voulait...Elle se posait réellement, cette question, en particulier quand on savait de quoi était capable Alastair quand il regrettait quelque chose, quand il ne voulait pas s'avouer quelque chose. Mais il finit par relever les yeux pour retrouver le regard rassurant d'Holden. « Je suis heureux, je crois. Heureux de...comprendre un peu mieux ce que je ressens...Et je veux pas attendre et me poser des questions...Parce que je sais comment je suis, tu sais comment je suis...Si tu me laisses le temps de réfléchir, ça pourrait mal se passer, on le sait tous les deux... » Il avait soupiré doucement et posé son front sur celui du vampire, fermant les yeux. « Tout ce que je veux, c'est rester avec toi. Je veux pas me poser plus de questions que ça pour l'instant, juste...savoir que tu m'aimes et avoir compris que je t'aime, ça me suffit pour l'instant. »   

underratedboogeyman
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Dim 14 Nov - 23:24 (#)



Next to me
His hand lay across my stomach as he slept soundly. I entwined my fingers with his and breathed through the warmth that seeped through my chest. Such a simple, sweet thing to do, yet holding hands in bed was incredibly intimate.

Il avait sagement attendu qu'Alastair réfléchisse à sa réponse, préférant lui laisser le temps plutôt que de le presser et risquer de le brusquer, se contentant de caresser doucement sa hanche sur laquelle sa main s'était posée. Il craignait certaines réponses qui pouvaient venir bien sûr, mais à écouter le pouls lent et régulier de son meilleur ami, il se doutait qu'elles ne viendraient pas. Pas maintenant en tout cas. Lui sourire en retour quand il avait enfin retrouvé son regard, quand il lui avait confirmé qu'il était heureux comme ça, et accueilli son front contre le sien en posant une main sur la nuque de l'homme pour le garder comme ça. Bien sûr qu'il savait comment il était, c'était aussi pour ça qu'il préférait lui demander si tout ça lui allait. Et sourire un peu plus quand Alastair avait répété qu'il l'aimait, ses doigts passant lentement dans les cheveux de l'homme alors qu'il venait poser un léger baiser sur ses lèvres avant de murmurer. C'est tout ce qui compte. Qu'il se rappelle qu'il était aimé, et qu'il l'aimait aussi.

Lentement il s'était laissé un peu glisser contre la tête de lit, s'y calant un peu plus confortablement avant de prendre un peu mieux Alastair dans ses bras, posant la tête de son amour sur son épaule avant de presser ses lèvres contre son front. Reste dans mes bras et dors, t'en as besoin. Sourire tout contre sa peau et baisser un peu la tête pour venir lui voler un petit baiser. La prochaine fois tu réfléchiras deux minutes avant de demander à un vampire de te démonter... En espérant que ça soit seulement deux minutes, qu'il soit le seul vampire à qui il proposait ce genre de choses, et que ça ne change rien à ses désirs, parce que lui avait particulièrement apprécié la nuit précédente, et pas juste parce qu'il avait pu profiter un peu sur le plan purement physique. Et il avait passé un bras dans le dos de l'homme contre lui, l'autre tâtonnant un instant avant de trouver la couette pour la remonter sur eux et s'assurer qu'Alastair était bien au chaud pour poser son autre bras autour de lui. Juste le garder comme ça, à poser quelques baisers sur son front ou le haut de son crâne pendant qu'il écoutait sa respiration ralentir et se poser, son cœur prendre un rythme tranquille.

Il était resté comme ça encore une bonne heure après que son ami se soit endormi, à juste profiter du bonheur de le sentir dormir sur lui, avant de se résoudre à le lâcher pour l'installer sur le matelas avec toutes les précautions du monde pour ne surtout pas le réveiller. Passer une main dans ses cheveux, un baiser sur sa tempe, et murmurer tout bas quand il s'était légèrement agité sous le changement de position. Dors, mon amour. Il avait remonté la couette sur lui, avant de sortir sans un bruit de la chambre. Pour boire surtout, parce qu'il sentait la faim revenir après les efforts du déménagement, mais aussi pour se choisir un livre qu'il avait emporté avec lui au lit, laissant Alastair se blottir contre lui dans son sommeil alors que lui lisait. Et une heure avant l'aube il s'était à nouveau levé, pour ce petit rituel de tous les matins qu'il ne comptait pas abandonner maintenant qu'ils s'étaient réellement rapprochés. Sortir céréales, bol et tasse, préparer le café juste pour quand l'homme se lèverait, vérifier qu'il n'avait rien oublié et écrire un petit "je t'aime" sur le post-it qu'il avait laissé sur la boite de céréales avant de retourner se coucher, se blottissant tout contre son amour pour sombrer avec son odeur, dans leur lit, dans leur chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Schism - Alastair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: