Le Deal du moment : -25%
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD ...
Voir le deal
1499 €

Parlons peu, parlons RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Anonymous
Invité
Invité
Mar 19 Fév - 12:55 (#)

"Parlons peu, parlons RP"




Ici, on parle exclusivement de RP ou d'écriture même si l'idée se rejoint pour le coup. Le but est simplement de se poser des questions sur notre vision du RP(G) et de pouvoir en apprendre un peu plus les uns sur les autres. (Oui je trouvais l'idée chouette d'avoir un sujet consacré à ça :sisi:)

Pour commencer : A quelle personne et quel temps préfères-tu écrire ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 19 Fév - 13:35 (#)

Bonne idée Didi :yeah:

J’écris toujours à la troisième personne, j’y suis beaucoup plus à l’aise que la première ou la seconde. Mais j’ai jamais vraiment tenter donc pourquoi pas un jour :hum:
Pour le temps j’utilise souvent le présent, même si des fois j’ai des sautes d’humeur et je passe au passé sans trop comprendre pourquoi.

Est ce qu’il y a quelque chose de récurrent dans les personnages qu’il t’a été donné d’incarner ?
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Parlons peu, parlons RP  1E5CfUE Parlons peu, parlons RP  AoZyjkn Parlons peu, parlons RP  BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Parlons peu, parlons RP  KOVXegv Parlons peu, parlons RP  WZKlL7H Parlons peu, parlons RP  J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Parlons peu, parlons RP  KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Parlons peu, parlons RP  ZfHtADc Parlons peu, parlons RP  Jq60QrG Parlons peu, parlons RP  MaP8TbX

"Before I die alone."

Parlons peu, parlons RP  GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Mar 19 Fév - 14:08 (#)

Oui, plutôt ! J'aime beaucoup reprendre ou décliner certaines branches scénaristiques, mais avec le temps je me suis rendu compte que je ne m'en apercevais que bien plus tard, malgré moi. Tous mes personnages sont en effet confrontés à une mort qui n'est pas tant là pour le côté drama du perso que pour agir comme un élément déclencheur d'une attitude ou d'un état d'esprit qui sera ce qui les définit, pour le meilleur ou pour le pire. La mort de Johanna pour Eoghan, celle de Marisol pour Sanford, celle de son père pour Aliénor. Ces décès sont suivis d'un accomplissement fait dans la douleur (devenir un sorcier le plus retors possible pour compenser un meurtre forcé, reprendre les rênes d'un cartel déchu, accepter la lettre de marque d'un roi en adoptant l'héritage…) par des personnages certes pas aidé par un destin tragique (coucou Racine), mais qui ont les ressources nécessaires pour le combattre. À eux ou non de trouver le ressort et l'énergie nécessaire pour faire leur bout de chemin par la suite. Et souvent, mes personnages font les mauvais choix. Un personnage "secondaire" et un peu garde-fou leur est souvent nécessaire pour ne pas devenir taré. Ce peut être un PJ comme un PNJ. Bon, j'pourrais disserter des heures là-dessus donc je vais m'arrêter là :facepalm:


Quel a été ton premier écrit marquant en RP ?


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
Anaïs Wilhm
Anaïs Wilhm
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
A SONG OF BLOOD

En un mot : Outre en perdition
Qui es-tu ? : *Un esprit traumatisé par la cruauté de ceux qu'elle pensait être ses camarades, à jamais marqué par l'absurdité de la violence humaine.
* Fille émancipée d'une famille humaine qu'elle a fui pour sa propre sécurité. Outre dans un monde d'humains qui ne cherchaient pas à la comprendre, juste à la plier au conformisme réconfortant de la normalité.
*Jeune fille de dix-huit ans attentionnée envers son grognon de père de substitution, Zach Solfarelli, qui essaie tant bien que mal de surveiller cet aimant à ennui qu'est sa protégée. Recueil de souvenirs de son père, rôle qu'elle remplit avec acharnement, voulant créer autant de souvenirs que possible pour le garder près d'elle à tout prix, terrifiée à l'idée d'être à nouveau abandonnée. Elle vit avec lui dans un appartement des Kingston building.
* Apprentie curieuse et consciencieuse de Daphné Calabrezzi. Se donne beaucoup de mal pour contrôler ce don qu'elle se tarde de maîtriser sous les encouragements de l'Outre qui l'aide à se dépasser et à lui apprendre les rouages du monde surnaturel.
* Petite sœur de cœur de Lilas Hirsch, toujours au rendez-vous pour une soirée glace et série ou pour aller danser pour briser un quotidien parfois morne.
* Inscrite à la LSU, en médecine. Malgré un dossier scolaire chaotique à cause d'une année de fugue, se démène pour prouver, aux autres et à elle-même, qu'elle réussira.
Facultés : *Hémokinésie, contrôle du fluide vital. Pouvoir accepté par peu, rejeté par beaucoup, craint pour d'autres, convoité par ceux qui en voit les possibilités. Une faculté qu'elle entraîne et dont elle a pu, une fois, en effleurer le potentiel immense.
*Musicienne et chanteuse amateur ne sortant jamais sans son casque. Danseuse du dimanche. Incollable sur la musique, sa passion, son refuge.
*Cordon bleu en herbe
Parlons peu, parlons RP  Homepics
Thème : "Your Name" by Chiai Fujikawa
Parlons peu, parlons RP  7966a56de4e176e5fc55fb78d95c1720
Parlons peu, parlons RP  1559401933-honor-anais
Pseudo : Jambreaker
Célébrité : Georgie Henley
Messages : 1469
Date d'inscription : 17/12/2018
Crédits : Avatar: Pinterest; Sign : frimelda
Mar 19 Fév - 14:32 (#)

Oh mais c'est une super idée ça :moh:

Le premier écrit marquant ça a été lorsqu'une de mes PJ sur un autre forum s'est faite torturée et presque violée. J'ai longuement hésité avant d'écrire ça et il fallait tourner les choses pour que ça ne soit assez horrible mais pas au point de dégoutter le lecteur ou de me manger une interdiction. Un sacré casse-tête qui est trop soft et court au final et avec le recul j'aurai dû attendre, histoire de gagner en expérience d'écriture, je pense que ce serait bien plus intéressant de le faire maintenant (met Anaïs à l'abri). Faut que j'arrête d'être aussi sadique avec mes PJs moi...

As-tu des inspirations pour ton/tes personnages ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 19 Fév - 15:12 (#)

Ca, c'est ma question :arrow:

Disons que je m'inspire très souvent de livres que je lis. Je ne pioche que des détails ou un concept qui m'intéressent. Parfois, ça peut être indépendamment d'un livre, bien sûr et simplement, quelque chose que je vois, une image, une musique qui m'inspire un fait (je m'inspire même de certains criminels de Faites Entrer l'Accusé, c'est pour dire) et je brode un personnage autour. Je trouve mon inspiration vraiment partout.

Pour Dillon, c'est complexe. De base, c'est un scénario mais que je me suis totalement approprié au fil du temps et que j'ai totalement modifié ici. C'est un personnage qui m'est venu seulement sur la base de la folie et de l'Irlande (oui oui). J'avais envie de dessiner une Dillon plus tarée qu'autrefois mais dans un concept plus subtil, pas juste "elle est complètement folle sans raison." Derrière, il y a des maux bien ancrés qui font qu'elle est comme ça. Et puis la folie sous toutes ses formes, que ce soit psychologique, amoureuse ou haineuse, ça m'a toujours passionné du coup, ici j'avais l'occasion de le développer correctement.

Pour Alessio, c'est un PV alors je saurais pas dire si des inspirations extérieurs me sont venues. J'avais très envie de jouer ce conflit mère/fils qui le hante toujours, ce spectre du père violent et alcoolique qui continue de planer des années après et dont, malheureusement, je suis parfois témoin IRL (pas sur moi, calmez vous) donc j'avais un exemple type et je pouvais esquisser mon perso autour assez facilement. Cependant, l'inspiration la plus parlante qui me vient c'est Alma, la mère d'Alessio qui est directement inspirée d'un perso que j'ai joué auparavant #lameufnarcissique.

Pour Honor, le concept d'avoir été violée par des vampires me vient d'une série de livres de bit-lit. L'idée c'était juste ça à la base. J'avais ni prénom, ni âge, ni tête (je voulais qu'elle soit métisse et c'est tout) donc j'ai brodé autour, comme d'hab, en lui cherchant une intrigue et des sous-intrigues qui tiennent la route. Pour le fait qu'elle ait été abandonnée dans un presbytère (j'avais écrit couvent mais Eo m'a corrigé :rire:), ça vient de ma grand-mère maternelle qui a vécue dans un couvent espagnol quand elle était jeune. Tout le reste vient seulement de moi et je m'en rends compte que maintenant parce que j'avais l'impression d'avoir pioché çà et là des idées alors que ça vient juste de mon cerveau :hum:

Est-ce que tes personnages te rappellent des personnages fictifs existants ? (dans une série/livre/film/etc.) (Je sais pas si c'est clair :arrow:)
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Dalida - Elle devra choisir entre son amour et sa mort.
Aliénor Bellovaque
Aliénor Bellovaque
ADMIN ۰ Dalida - Elle devra choisir entre son amour et sa mort.
♚ TAKE AWAY THE COLOUR ♚

Parlons peu, parlons RP  OGUkIML Parlons peu, parlons RP  4q8vfGT Parlons peu, parlons RP  RORgjLL

"Eh bien ; la guerre."

En un mot : La Vipère sous la rose.
Qui es-tu ? :
"Don't die with a clean sword."

♚ Caïnite âgée de trois siècles ; Accomplie du bel âge à portée d'ongles carmins.
♚ L'Ambition la ronge, mais laquelle ? ; le vide de nuits interminables la détruit plus sûrement que n'importe quelle balle en argent. L'Ennui pour seul véritable danger.
♚ Gorgone gauloise, sa réputation parle pour elle, surnommée Mère sanglante ou Reine rouge. Nombre d'enfants sont tombés sous ses crocs.
♚ Fille de corsaire, héritière de ses lettres de Marque ; navigua au service de Louis XV dans les eaux des Caraïbes à la tête de l'Espérance, frégate à l'équipage composé de deux centaines d'hommes.
♚ Trahie par un Britannique ; capturée et ramenée de force sur l'île de Mona, torturée , abusée, échappée - mourante (malaria). Transformée par un autre, à l'aube de sa trentaine.
♚ Éprise de coups d'État et féroce opposante à l'Essaim. Antique imperméable à l'ordre. Partisane du clan du Chaos. Danseuse sur le fil acéré de leur rigueur.
♚ Maudite ; aucun enfant n'a pu sortir de son ventre. Aucun Infant n'a pu résister à son vice, transmis tel un fléau. Sire matricide par deux fois. Échec toujours en gestation.
♚ Sang turc dans les veines, manie les us et coutumes perses. Son réseau d'Orient et d'Occident est dessiné comme une arachnide file sa soie.
♚ Incapable d'aimer son époque ; craintive pour l'avenir, répudiant son passé.
♚ Se joue d'une beauté en laquelle seuls les autres croient. Compagne de Serguey Diatlov, mère de substitution de Yago Mustafaï, protectrice de Mei Long.
♚ Pie voleuse, elle a dérobé le Clan du Chaos aux mains trop glissantes de Salâh ad-Dîn Amjad, qu'elle compte bien refonder en un ordre sérieux pour s'opposer à la Mascarade ainsi qu'au dictat de l'Essaim en place.

♚ SLAVE TO DEATH ♚

Parlons peu, parlons RP  FASlTSW Parlons peu, parlons RP  UByGHjO Parlons peu, parlons RP  W6JtYIp

"I know where you sleep."

Facultés : ♚ Vicissitude (niveau III)
♚ Mains de la destruction (niveau I)
♚ Chimérie (niveau I)
♚ Stratège. Rapide. Teigneuse.
Thème : Sleep Alone ♚ Bat for Lashes
Parlons peu, parlons RP  X13YkvN
♚ CANNIBAL ♚

Parlons peu, parlons RP  9KgtXIf Parlons peu, parlons RP  7iJSCrv Parlons peu, parlons RP  6gla5CK

"Mind if I cut in?"

Parlons peu, parlons RP  BFJjZXP


Pseudo : Nero.
Célébrité : Laetitia Casta.
Double compte : Eoghan Underwood, Sanford R. De Castro, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 1587
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : Lune Noire (ava') ; Amiante (signa')
Mer 20 Fév - 7:51 (#)

Oui ! Je m'en suis même fait une liste pour le fun y'a pas longtemps.

Eoghan possède des traits de Norman Bates, dans le rapport fusionnel et destructeur avec sa mère, qui quelque part est presque la main qui l'incite à tuer. J'aime beaucoup son côté Carrie White, également. Et enfin, forcément puisque je lui ai donné son nom, le personnage tiré du Fléau (par S. King) : Larry Underwood, le genre de mec médiocre qui au fil des rencontres se transforme petit à petit et finit par prendre une vraie envergure. Ils n'ont pas du tout le même passif ni la même histoire, mais quand je vois l'évolution que prend mon perso, ça m'y fait penser de plus en plus.

Sanford me fait penser à un Michael Corleone : le type qui était pas du tout censé prendre la tête d'une mafia, mais qui s'y est retrouvé bon gré mal gré, et qui finalement ne gère pas ça si mal. Il a également un côté Julian Thompson (Only God Forgives), dans la balance très étrange qu'il maîtrise entre violence inouïe et tempérament calme et réfléchi, parfois presque trop.

Quant à Aliénor, je dirais que les personnages qui me font le plus penser à elle sont en général des destins féminins brisés, ou de grandes dames à la Merteuil dans les Liaisons dangereuses. Je pousserai même jusqu'à dire qu'elle a finalement un côté Bellatrix Lestrange (dans les bouquins HP), que je trouve assez agréable à titiller, bien que je tente de le rendre plus subtil que bourrin. Ah, et pour sa relation tumultueuse aux hommes et son rapport à la solitude : Dalida. Ça m'a sauté aux yeux en voyant le biopic réalisé sur la chanteuse, ajouté à ses origines orientales, comme Aliénor.


As-tu déjà eu envie d'écrire un livre tiré d'un personnage de RP ?


Before I'm dead

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 20 Fév - 16:17 (#)

Bon, j'arrive à point nommé pour une personne aux fiches... comment dire, un petit peu longues :dildo:

Donc, logiquement quand on regarde la tête de mes présentations, oui, j'ai déjà eu l'idée du "Ce personnage m'inspire tellement que j'écrirais bien un livre sur sa petite vie", en fait, pour être honnête, j'ai déjà enlevé certaines idées de la fiche d'Abel parce que c'était l'abus le plus total. Genre, j'avais prévu au moins sept passages de sa vie de plus, mais j'aurais atteint les 20000 mots :arrow: En résumé, oui, j'ai déjà eu envie de le faire, seulement j'le ferais pas pour qu'il soit forcément lu (j'sais pas qui le lirait aussi :sisi:) et encore moins pour qu'il soit publié donc c'est du secondaire et je le fais pas :fuck: Surtout que j'ai déjà un gros projet très chronophage sur le feu, alors... bah j'peux pas tout faire, j'ai pas encore trouvé le moyen de me multicloner...

As-tu une majorité de personnages féminins/masculins? Si oui et si raison particulière, pourquoi? (genre moi par exemple, je joue que des mecs, j'sais pas si la question est claire... :arrow:)
Revenir en haut Aller en bas
When witches don't fight, we burn
Daphné G. Calabrezzi
Daphné G. Calabrezzi
When witches don't fight, we burn
"❀ I'VE GOT THICK SKIN ❀"

"Be nice with plants, in the end, they eat you"

Parlons peu, parlons RP  Z58WISI Parlons peu, parlons RP  DJvbXfY Parlons peu, parlons RP  LKwrOxC

En un mot : Blossom.
Qui es-tu ? : ❀ Italienne naturalisée Américaine. Elle débarque sur le sol américain à 8 ans, accompagné de son jumeau et de sa mère.
❀ Gitane. Elle n'a toujours connu que ça. Élevée par sa tante autant que par sa mère et les autres habitants du camp, elle leurs doit tout et elle le sait bien.
❀ Maternelle. Elle a cette tendance à prendre tout le monde sous son aile. C'est comme ça qu'elle se retrouve avec l'apprentissage d'Anaïs à sa charge.
❀ Spirituelle. Elle respecte profondément la terre, à la fois mère de son don et outil, elle se sent mal si elle reste trop longtemps éloignée d'une zone de verdure.

"❀ AND AN ELASTIC HEART ❀"


Parlons peu, parlons RP  OtKezjM Parlons peu, parlons RP  UC3L3ii Parlons peu, parlons RP  Y4uiaVX

"When twins are separated, their spirits steal away to find the other."

Facultés : ❀ Chamane, magie rouge.
❀ Acrescence phytokinésique ❀ : Daphné à la capacité d'influer sur la croissance des végétaux, en insuflant une quantité de magie dans la plante, elle peut la faire pousser bien plus rapidement, stopper sa croissance (ou sa maturation dans le cadre d'un fruit ou d'une fleur), ou la ralentir. Elle peut ainsi faire pousser et maintenir en vie des essences qui n'aurait jamais pu s'épanouir sous le climat Louisianais.

❀ Communication avec la Terre ❀ : Daphné est capable, en se mettant en transe, d'obtenir des informations sur le lieu où elle se trouve, grâce à une forme de communication avec le sol.

❀ Vargamor ❀ : Elle est capable d'effectuer tous les rituels nécessaire au bon fonctionnement de la meute, de l'invocations des Munins, à la transmission du Loup durant la grossesse.

❀ Très douée pour les potions et les baumes de soins, elle possède aussi une vaste connaissance des rituels propre aux Comanches ayant effectué son apprentissage avec eux.

Thème : Elastic Heart - Sia
"❀ I'M LIKE A RUBBER BAND ❀"


Parlons peu, parlons RP  1m6nZmN Parlons peu, parlons RP  QAzD2PO Parlons peu, parlons RP  U2AoZ4H

"Until you pull too hard."

Pseudo : Akhmaleone
Célébrité : Emilia Clarke
Double compte : Lilas Hirsch & Archimède O'Connell & Maria Parado
Messages : 957
Date d'inscription : 27/05/2018
Crédits : Corvidae (Ava) Pando (Icon)
Mer 20 Fév - 16:44 (#)

Tain, j'adore l'idée :moh:

Oui, j'ai principalement joué des gonzesses, si on omet une période, assez courte, où j'ai exclusivement joué des mecs, je pense que le ratio doit être à 70/30. Je pense pas qu'il y ait eu de raisons particulières, c'était juste que j'avais des envies de bouilles féminines ou masculines, ou que l'histoire du perso me plaisait, j'me suis jamais arrêté sur le genre de mon perso (ou son orientation sexuelle d'ailleurs), c'est plus l'histoire, le caractère ou même juste parfois, la plume qui avait écris le scénario, ou l'univers qui m'inspirait un perso plutôt féminin ou masculin.

Est-ce que tu as déjà vécu un changement drastique dans ton style d'écriture ? (Par exemple tu écrivais très court, ou toujours au passé, ou toujours à la première personne, et du jour au lendemain tu t'es mis à écrire des pavés etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 20 Fév - 17:03 (#)

(Contente que le jeu plaise, ça me fait kiffer d’en apprendre sur vous comme ça :cute:)

Alors oui. Disons que j’ai démarré sur Skyblog (me jugez pas) donc c’était des rps de quelques lignes et les pavés étaient limite mal vus. J’ai démarré en créant des personnages Mary Sue en plus mais avec toujours la dose de drama qui va avec. J’suis passé sur Facebook où c’était pire, on faisait des rps d’une ligne. C’est en rencontrant une partenaire rp sur un RPG FB Fantastique que je me suis laissé prendre au jeu des pavés. Je me brimais beaucoup pour ne pas faire long d’habitude car à l’époque c’était mal vu de faire long et donc moins rapide selon eux et cette fille m’a ouvert au développement de mes rps, des actions de mes persos etc. Puis mon arrivée sur forum a fait que j’ai pas eu le choix que de développer. Je tournais au 700-800 mots avant, j’écrivais à la deuxième personne du singulier et toujours à l’imparfait-passé simple. Je maîtrisais mal les métaphores, la ponctuation et je ne me corrigeais pas donc quand je relis mes rps de l’époque j’ai envie de me gifler :rire:

Quand j’ai débarqué sur le forum dont on parle souvent ici, ma plume s’est étoffée au contact de celles des autres. C'était maladroit mais ça restait une évolution. Ce n’est que depuis mon passage sur les forums city (malgré tout le mal qu’on peut en penser parfois) que mon style a atteint sa ligne finale. J’ai pu écrire avec des gens qui ont des styles très différents, en même temps je lisais beaucoup de livres qui m’ont aidés à développer ma plume, c’est un tout quoi. J’ai un style très touffu, très (trop parfois) poétique/métaphorique, je donne beaucoup plus de détails sur l’univers qui entoure mon perso parce que j’aime bien :dildo: alors qu’avant je me contentais d’une phrase très simple (même si le simple a du bon) sans faire l’effort d’en dire plus. En soit, c’est pas du jour au lendemain que ça m’est venu de faire du 900 ou +1000 mots, ça s’est développé au fil du temps quoi :hum:

Quel genre de personnage aimes-tu jouer ? (Pas niveau sexe mais niveau caractère)
Revenir en haut Aller en bas
Parlons peu, parlons RP  DPfsesr
Lilas Hirsch
Lilas Hirsch
"THE BOOTY" : la plus belle paire de France et de Navarre.
☽ YOU LEFT ME IN THE DARK ☾

"She was poetry in a world that was still learning the alphabet."


Parlons peu, parlons RP  WyLHcm2 Parlons peu, parlons RP  XUhs7fD Parlons peu, parlons RP  0xQu1ZP

En un mot : Wild thoughts
Qui es-tu ? : ☽ Outre. Pouvoir qu'elle ne peut nier, l'amenant sans cesse à visualiser le monde sous un prisme différent de celui du commun des mortels. Agression visuelle, physique, sonore, olfactive, constante, d'une magie qu'elle voit en tant qu'entité propre.
☽ Artiste. Pour exprimer ses visions, elle s'acharne à peindre, sculpter, dessiner, ce monde qui l'entoure et qu'elle ne peut expliquer oralement.
☽ Née en France, en Alsace précisément, enfant non-désirée, d'une relation adultère. Ce sont ses grands-parents qui l'élève et son grand-père qui la forme.
☽ Elle déménage aux USA dans le but de retrouver cette mère qui l'a abandonnée, pour apprendre qu'elle est décédée, préférant ne pas se battre contre un cancer qui finira par avoir raison d'elle.
☽ Elle atterrit à Los Angeles presque par hasard, en suivant son compagnon de l'époque. Elle y rencontrera Vinzent, qui changera sa vie.
☽ Un début d'apprentissage arcanique inachevé au côté de celui qui deviendra son ami, son amant, son amour. Un rituel magique lie leurs âmes peu de temps après le décès de Léonard, le mentor de Lilas.
☽ Elle se laissera malmener pendant des années par un homme néfaste avant de finalement tout quitter pour rejoindre la Louisiane dans l'espoir d'y retrouver sa demi-soeur et peut-être Vinzent.
☽ Elle passe 2 ans dans un camp regroupant des femmes CESS avant de rejoindre finalement Shreveport, où elle retrouvera sa demi-soeur, Hannah Miller, et l'autre moitié de son âme, Vinzent Henkermann.

☽ NO DAWN, NO DAY ☾

Parlons peu, parlons RP  AdPjFI9 Parlons peu, parlons RP  USZhV3d Parlons peu, parlons RP  H0dVnoF

"your name i spoke many times
alone in the darkness in the night"

Facultés : ☽ Clairvoyance : Lilas a un niveau de sensibilité aux flux magiques qui lui permet de lire sous la surface des choses qui composent le réel. Cela se traduit par toutes sortes de stimuli cognitifs ou physiques. Son don est passif, elle vit avec un second filtre de vision constant.

☽ Psychométrie : En touchant un objet, qu’il soit magique ou non, Lilas peut en voir l’histoire, a qui il a appartenu, ce à quoi il a servi, tout ce qu’il s’est passé à son contact. La capacité n’est pas maîtrisée.
Thème : Cosmic Love - Florence + The Machine
Parlons peu, parlons RP  1564094826-lilas-vinzent
I'm always in this twilight


Parlons peu, parlons RP  P7xF5iI Parlons peu, parlons RP  HYHmQYL Parlons peu, parlons RP  8RKyX42

"and prayed a thousand prayers
and my many dreams were of you"

Pseudo : Akhmaleone
Célébrité : Xian Mikol
Double compte : La Plante Verte, Le Hibou, La Catin et La Sorcière
Messages : 1187
Date d'inscription : 16/12/2018
Crédits : Jenesaispas (Ava) Pando (Icon)
Mer 20 Fév - 17:57 (#)

J'aime jouer des perso qui ont pris assez cher, mais qui garde, quelque part en eux, une part de naïveté et d'optimisme. Daphné est l'exemple type des personnages que j'aime jouer en vrai, des persos qui ont eu une histoire compliqué (par forcément en allant dans le full drama de l'angoisse ou ton perso à jamais rien vécu de beau) et qui s'en sont sorti. Qui ont aussi, presque toujours, cette faim d'aller mieux, de chercher le bonheur et de continuer à avancer à la recherche du beau. Des persos avec cette douceur dans l'âme, ou une certaines formes de tendresse. Un peu cassé et cabossée, avec des fêlures mais aussi beaucoup de force. Même si j'ai joué des maxi-bitch, ou des persos full psychopathe, et que j'me suis éclatée avec eux, c'est ceux que je préfère.

Pourquoi préfères-tu écrire à la première, a la seconde, ou à la troisième personne ? Qu'est ce qui te plait, plus que dans les autres, avec celle-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
Anaïs Wilhm
Anaïs Wilhm
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
A SONG OF BLOOD

En un mot : Outre en perdition
Qui es-tu ? : *Un esprit traumatisé par la cruauté de ceux qu'elle pensait être ses camarades, à jamais marqué par l'absurdité de la violence humaine.
* Fille émancipée d'une famille humaine qu'elle a fui pour sa propre sécurité. Outre dans un monde d'humains qui ne cherchaient pas à la comprendre, juste à la plier au conformisme réconfortant de la normalité.
*Jeune fille de dix-huit ans attentionnée envers son grognon de père de substitution, Zach Solfarelli, qui essaie tant bien que mal de surveiller cet aimant à ennui qu'est sa protégée. Recueil de souvenirs de son père, rôle qu'elle remplit avec acharnement, voulant créer autant de souvenirs que possible pour le garder près d'elle à tout prix, terrifiée à l'idée d'être à nouveau abandonnée. Elle vit avec lui dans un appartement des Kingston building.
* Apprentie curieuse et consciencieuse de Daphné Calabrezzi. Se donne beaucoup de mal pour contrôler ce don qu'elle se tarde de maîtriser sous les encouragements de l'Outre qui l'aide à se dépasser et à lui apprendre les rouages du monde surnaturel.
* Petite sœur de cœur de Lilas Hirsch, toujours au rendez-vous pour une soirée glace et série ou pour aller danser pour briser un quotidien parfois morne.
* Inscrite à la LSU, en médecine. Malgré un dossier scolaire chaotique à cause d'une année de fugue, se démène pour prouver, aux autres et à elle-même, qu'elle réussira.
Facultés : *Hémokinésie, contrôle du fluide vital. Pouvoir accepté par peu, rejeté par beaucoup, craint pour d'autres, convoité par ceux qui en voit les possibilités. Une faculté qu'elle entraîne et dont elle a pu, une fois, en effleurer le potentiel immense.
*Musicienne et chanteuse amateur ne sortant jamais sans son casque. Danseuse du dimanche. Incollable sur la musique, sa passion, son refuge.
*Cordon bleu en herbe
Parlons peu, parlons RP  Homepics
Thème : "Your Name" by Chiai Fujikawa
Parlons peu, parlons RP  7966a56de4e176e5fc55fb78d95c1720
Parlons peu, parlons RP  1559401933-honor-anais
Pseudo : Jambreaker
Célébrité : Georgie Henley
Messages : 1469
Date d'inscription : 17/12/2018
Crédits : Avatar: Pinterest; Sign : frimelda
Mer 20 Fév - 18:09 (#)

Je préfère écrire à la première personne mais il m'arrive de faire à la troisième.
La première personne ça me permet d''explorer le caractère et les pensées du personnage plus en profondeur je trouve et je trouve intéressant de devoir adapter son langage aux pensées du perso. Typiquement, Anaïs ne va pas se mettre à parler de manière guindée et ultra recherchée, c'est une adolescente, pas un docteur en littérature. Donc des fois je dois faire attention à ne pas balancer des phrases qui, dans la bouche d'une ado, même avec une bonne éducation et un cursus scolaire irréprochable, paraîtraient complètement hors de propos.
Je trouve que l'écriture varie beaucoup plus en fonction des persos que je joue et ça donne plus de variété. J’aime à penser que ça permet aussi à ceux qui lise de comprendre plus facilement le raisonnement et les choix que les persos font, de comprendre leur évolution au fil des histoires et de voir comment un perso à l'origine perdu, trahi, brisé ou au contraire plein de vie ou heureux, peux devenir quelqu'un d'autre.


Es-tu du genre à penser à l'évolution de ton perso longtemps à l'avance ou est-ce que tu fais ça sur le tas, au fil des rps ? (Je sais pas si c'est clair :hum: )
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 20 Fév - 23:30 (#)

Ça dépend du personnage en fait :arrow:

Pour les inventés, j'y vais au freestyle, je vois au fil des RP, des liens et de ce qu'ils ouvrent comme possibilités ; pour les scénar et prédéf, je me fie d'abord aux suggestions, pré-liens, et ressentis des créateurs, qui donnent une bonne ligne directrice. Ensuite j'avise en fonction de la matière que j'ai.

Aimes-tu réfléchir fréquemment à la possibilité de changer le forme de tes RP, comme la personne d'écriture, ou le code RP ; ou bien tu restes longtemps, voire toujours sur le même formalisme pour tes RPs, par confort ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mer 20 Fév - 23:40 (#)

Non, j’aime bien chancer de codes, ne pas en mettre parce que la flemme ou parce que je trouve pas les images qui vont avec l’ambiance du rp. Puis niveau écriture, ça fait un bail que j’ai pas changé la personne à laquelle j’écris ou son temps, j’reviens toujours au présent :moh:

Combien de temps mets-tu en moyenne pour écrire un RP ? Et du coup, quel est le maximum de RP que tu peux écrire en un jour ? (Oui c’est deux questions mais ça se rejoint donc je profite :rire:)
Revenir en haut Aller en bas
Parlons peu, parlons RP  DPfsesr
Lilas Hirsch
Lilas Hirsch
"THE BOOTY" : la plus belle paire de France et de Navarre.
☽ YOU LEFT ME IN THE DARK ☾

"She was poetry in a world that was still learning the alphabet."


Parlons peu, parlons RP  WyLHcm2 Parlons peu, parlons RP  XUhs7fD Parlons peu, parlons RP  0xQu1ZP

En un mot : Wild thoughts
Qui es-tu ? : ☽ Outre. Pouvoir qu'elle ne peut nier, l'amenant sans cesse à visualiser le monde sous un prisme différent de celui du commun des mortels. Agression visuelle, physique, sonore, olfactive, constante, d'une magie qu'elle voit en tant qu'entité propre.
☽ Artiste. Pour exprimer ses visions, elle s'acharne à peindre, sculpter, dessiner, ce monde qui l'entoure et qu'elle ne peut expliquer oralement.
☽ Née en France, en Alsace précisément, enfant non-désirée, d'une relation adultère. Ce sont ses grands-parents qui l'élève et son grand-père qui la forme.
☽ Elle déménage aux USA dans le but de retrouver cette mère qui l'a abandonnée, pour apprendre qu'elle est décédée, préférant ne pas se battre contre un cancer qui finira par avoir raison d'elle.
☽ Elle atterrit à Los Angeles presque par hasard, en suivant son compagnon de l'époque. Elle y rencontrera Vinzent, qui changera sa vie.
☽ Un début d'apprentissage arcanique inachevé au côté de celui qui deviendra son ami, son amant, son amour. Un rituel magique lie leurs âmes peu de temps après le décès de Léonard, le mentor de Lilas.
☽ Elle se laissera malmener pendant des années par un homme néfaste avant de finalement tout quitter pour rejoindre la Louisiane dans l'espoir d'y retrouver sa demi-soeur et peut-être Vinzent.
☽ Elle passe 2 ans dans un camp regroupant des femmes CESS avant de rejoindre finalement Shreveport, où elle retrouvera sa demi-soeur, Hannah Miller, et l'autre moitié de son âme, Vinzent Henkermann.

☽ NO DAWN, NO DAY ☾

Parlons peu, parlons RP  AdPjFI9 Parlons peu, parlons RP  USZhV3d Parlons peu, parlons RP  H0dVnoF

"your name i spoke many times
alone in the darkness in the night"

Facultés : ☽ Clairvoyance : Lilas a un niveau de sensibilité aux flux magiques qui lui permet de lire sous la surface des choses qui composent le réel. Cela se traduit par toutes sortes de stimuli cognitifs ou physiques. Son don est passif, elle vit avec un second filtre de vision constant.

☽ Psychométrie : En touchant un objet, qu’il soit magique ou non, Lilas peut en voir l’histoire, a qui il a appartenu, ce à quoi il a servi, tout ce qu’il s’est passé à son contact. La capacité n’est pas maîtrisée.
Thème : Cosmic Love - Florence + The Machine
Parlons peu, parlons RP  1564094826-lilas-vinzent
I'm always in this twilight


Parlons peu, parlons RP  P7xF5iI Parlons peu, parlons RP  HYHmQYL Parlons peu, parlons RP  8RKyX42

"and prayed a thousand prayers
and my many dreams were of you"

Pseudo : Akhmaleone
Célébrité : Xian Mikol
Double compte : La Plante Verte, Le Hibou, La Catin et La Sorcière
Messages : 1187
Date d'inscription : 16/12/2018
Crédits : Jenesaispas (Ava) Pando (Icon)
Jeu 21 Fév - 0:09 (#)

Je met entre 30 minutes et 1h30 à écrire en moyenne, selon l'inspi, l'état de mon attention, si y a du monde sur la chatbox, ce genre de connerie, mais en général c'est rapide et fait en un seul jet :sisi: ! Après, le maximum de rp que j'ai fait en une journée, je crois que c'étais 4, et j'étais lessivée à la fin :rire: en général j'en écris deux d'un coup, quand c'est une bonne journée et presque toujours avec le même personnage, j'ai du mal à switcher entre deux rps, si j'suis dans le mood pour Machine et bah ce sera Machine.

Est-ce que tu as besoin d'une sorte de préparation, ou d'un rituel, que tu mets en place avant tes rps ? (Ca peut aller de la simple installation au même endroit, à la mise en route d'une playlist en passant par toute sortes de rituel vaudou pour appeler Dame Inspiration, j'accepte tout et on veut tout savoir Parlons peu, parlons RP  2135486406 )
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Dalida - Elle devra choisir entre son amour et sa mort.
Aliénor Bellovaque
Aliénor Bellovaque
ADMIN ۰ Dalida - Elle devra choisir entre son amour et sa mort.
♚ TAKE AWAY THE COLOUR ♚

Parlons peu, parlons RP  OGUkIML Parlons peu, parlons RP  4q8vfGT Parlons peu, parlons RP  RORgjLL

"Eh bien ; la guerre."

En un mot : La Vipère sous la rose.
Qui es-tu ? :
"Don't die with a clean sword."

♚ Caïnite âgée de trois siècles ; Accomplie du bel âge à portée d'ongles carmins.
♚ L'Ambition la ronge, mais laquelle ? ; le vide de nuits interminables la détruit plus sûrement que n'importe quelle balle en argent. L'Ennui pour seul véritable danger.
♚ Gorgone gauloise, sa réputation parle pour elle, surnommée Mère sanglante ou Reine rouge. Nombre d'enfants sont tombés sous ses crocs.
♚ Fille de corsaire, héritière de ses lettres de Marque ; navigua au service de Louis XV dans les eaux des Caraïbes à la tête de l'Espérance, frégate à l'équipage composé de deux centaines d'hommes.
♚ Trahie par un Britannique ; capturée et ramenée de force sur l'île de Mona, torturée , abusée, échappée - mourante (malaria). Transformée par un autre, à l'aube de sa trentaine.
♚ Éprise de coups d'État et féroce opposante à l'Essaim. Antique imperméable à l'ordre. Partisane du clan du Chaos. Danseuse sur le fil acéré de leur rigueur.
♚ Maudite ; aucun enfant n'a pu sortir de son ventre. Aucun Infant n'a pu résister à son vice, transmis tel un fléau. Sire matricide par deux fois. Échec toujours en gestation.
♚ Sang turc dans les veines, manie les us et coutumes perses. Son réseau d'Orient et d'Occident est dessiné comme une arachnide file sa soie.
♚ Incapable d'aimer son époque ; craintive pour l'avenir, répudiant son passé.
♚ Se joue d'une beauté en laquelle seuls les autres croient. Compagne de Serguey Diatlov, mère de substitution de Yago Mustafaï, protectrice de Mei Long.
♚ Pie voleuse, elle a dérobé le Clan du Chaos aux mains trop glissantes de Salâh ad-Dîn Amjad, qu'elle compte bien refonder en un ordre sérieux pour s'opposer à la Mascarade ainsi qu'au dictat de l'Essaim en place.

♚ SLAVE TO DEATH ♚

Parlons peu, parlons RP  FASlTSW Parlons peu, parlons RP  UByGHjO Parlons peu, parlons RP  W6JtYIp

"I know where you sleep."

Facultés : ♚ Vicissitude (niveau III)
♚ Mains de la destruction (niveau I)
♚ Chimérie (niveau I)
♚ Stratège. Rapide. Teigneuse.
Thème : Sleep Alone ♚ Bat for Lashes
Parlons peu, parlons RP  X13YkvN
♚ CANNIBAL ♚

Parlons peu, parlons RP  9KgtXIf Parlons peu, parlons RP  7iJSCrv Parlons peu, parlons RP  6gla5CK

"Mind if I cut in?"

Parlons peu, parlons RP  BFJjZXP


Pseudo : Nero.
Célébrité : Laetitia Casta.
Double compte : Eoghan Underwood, Sanford R. De Castro, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 1587
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédits : Lune Noire (ava') ; Amiante (signa')
Ven 22 Fév - 7:38 (#)

C'est plutôt simple, comme "rituel". Je consulte ma page de RPs à faire et jette mon dévolu sur l'un d'eux. J'ouvre ma page Open Office d'un côté, et le RP auquel je vais répondre de l'autre, de sorte à avoir l'écran comme scindé en deux. Ça me permet de pouvoir rapidement jeter un œil sur un détail de la réponse de mon partenaire sans trop perdre de temps ni ma concentration en cas de besoin. Je relis un peu de la partie texte et de mes dialogues avant de me replonger dans le post de mon partenaire, je branche mon casque au téléphone, que je connecte à Spotify-ordi, choisis une playlist ou un seul morceau pour être certain là encore de ne pas me déconcentrer dans le choix de la musique. Je m'assure de mettre Skype un peu en veilleuse, de ne pas avoir de conversation en cours avec mes potes pour rester dans le mood écriture, et go :sisi:


As-tu déjà fait mourir l'un de tes personnages ?


Before I'm dead

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Ven 22 Fév - 11:58 (#)

Non, j'en ai pas eu besoin pour justifier une suppression de persos, ni l'envie pour en changer.

T'arrive-t-il de brouillonner pour tes RP à l'écrit, voire d'écrire un RP entier sur papier avant de le poster ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Ven 22 Fév - 18:50 (#)

Je le faisais au collège pour mes « romans » mais je l’ai rarement fait pour du rp, je note tout sur mes notes Iphone et ça reste généralement du détail, une phrase que je trouve particulièrement percutante, pas un rp entier.

Fais nous une liste des avatars que tu as vraiment aimé jouer jusqu’à maintenant :perv:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Sam 23 Fév - 15:46 (#)

J'suis généralement pas autant marquée par un avatar que par le personnage, enfin c'est pas réellement l'avatar que j'aime jouer... je sais pas comment dire. :rire:
Mais y en a quelques uns que j'ai joués un certain temps et du coup, je leur associe vraiment le personnage duquel ils étaient respectivement le visage.

TwiggX, déjà, parce que je l'ai quasiment jamais vue sur les forums. En 2009 j'ai choisi cette fille pour incarner une mutante qui avait le pouvoir de porter dans la réalité ce qu'elle dessinait. Le personnage avait vraiment mal fini, c'était devenu une névrosée totale, elle était allée jusqu'à créer une fresque représentant son frère disparu, qui s'était donc changée en un clône de celui-ci, une figure à  moitié consciente et sans âme. Ambiance.

J'ai aussi beaucoup joué Michael Fassbender, en loup-garou, et pendant longtemps je ne pouvais plus voir l'acteur autrement que dans ce rôle, qu'il n'a pourtant jamais réellement joué. xD J'avais pris le parti de voir tous ses films principaux pour voir plusieurs facettes du bonhomme, et surtout m'imprégner de ses tics et expressions, au-delà de tout caractère. C'est un de mes persos majeurs, j'étais partie de rien avec lui et il avait failli prendre une place de premier plan sur le forum, sur le point de prendre la tête de la meute locale dans une période extrêmement difficile. Malheureusement l'époque était difficile aussi hrp et j'ai dû partir du forum à ce moment-là.

Erik Danielsson en Vinzent, c'est quand même un de mes préférés aussi. Pourtant j'ai pas mal hésité, en le reprenant ici, à switch avec quelqu'un qui aurait plus de ressources niveau images. C'est en partie dû au film Only Lovers Left Alive où le personnage d'Adam m'avait énormément fait penser à Vinz, à tous points de vue. Mais cette représentation est anecdotique dans la filmographie de Tom Hiddleston et du coup, j'me retrouvais au même point, avec un défaut de ressources. Et puis j'ai été inspirée par Danielsson, sa personnalité, sa dégaine, l'imagerie et la musique de son groupe, au moment de créer Vinzent, donc en fin de compte ce serait très étrange de changer de tête.

De manière plus anecdotique j'ai aussi énormément aimé jouer Rhona Mitra. D'abord en femme des bois, un peu, sur un forum fantasy, puis en louve-garou sur un post-apo fantastique. C'est un archétype de personnage que j'ai récemment repris avec Olga Kurylenko sur un forum medieval fantasy. Une femme résolument rustique, brute, avec quelque chose de viril presque, mais doublée d'une figure maternelle très ancrée.

Je peux aussi mentionner Tomasz "Orion" Wróblewski qui a été le visage de mon seul personnage un tant soit peu viable sur un forum city, j'ai été tentée de le reprendre parce que je suis une grosse fangirl, essentiellement, mais aussi parce que j'aimais vraiment ce que j'avais commencé à construire.

Pour finir, Jon Bernthal, gros gros coup de cœur finalement assez récent parce que je ne crois pas que je le connaissais avant The Walking Dead, et ce type est fabuleux. Ça faisait longtemps que j'avais envie de prendre sa trogne et c'est une grosse surprise de voir comment un personnage aussi peu recherché en amont a pu aussi bien prendre - et je le dois en partie à l'acteur lui-même dont le jeu m'a beaucoup influencée, plus que ses rôles je pense, même s'ils se sentent certainement.



As-tu des projets à long terme pour tes personnages actuels, ici ou ailleurs, et quels sont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
Anaïs Wilhm
Anaïs Wilhm
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
A SONG OF BLOOD

En un mot : Outre en perdition
Qui es-tu ? : *Un esprit traumatisé par la cruauté de ceux qu'elle pensait être ses camarades, à jamais marqué par l'absurdité de la violence humaine.
* Fille émancipée d'une famille humaine qu'elle a fui pour sa propre sécurité. Outre dans un monde d'humains qui ne cherchaient pas à la comprendre, juste à la plier au conformisme réconfortant de la normalité.
*Jeune fille de dix-huit ans attentionnée envers son grognon de père de substitution, Zach Solfarelli, qui essaie tant bien que mal de surveiller cet aimant à ennui qu'est sa protégée. Recueil de souvenirs de son père, rôle qu'elle remplit avec acharnement, voulant créer autant de souvenirs que possible pour le garder près d'elle à tout prix, terrifiée à l'idée d'être à nouveau abandonnée. Elle vit avec lui dans un appartement des Kingston building.
* Apprentie curieuse et consciencieuse de Daphné Calabrezzi. Se donne beaucoup de mal pour contrôler ce don qu'elle se tarde de maîtriser sous les encouragements de l'Outre qui l'aide à se dépasser et à lui apprendre les rouages du monde surnaturel.
* Petite sœur de cœur de Lilas Hirsch, toujours au rendez-vous pour une soirée glace et série ou pour aller danser pour briser un quotidien parfois morne.
* Inscrite à la LSU, en médecine. Malgré un dossier scolaire chaotique à cause d'une année de fugue, se démène pour prouver, aux autres et à elle-même, qu'elle réussira.
Facultés : *Hémokinésie, contrôle du fluide vital. Pouvoir accepté par peu, rejeté par beaucoup, craint pour d'autres, convoité par ceux qui en voit les possibilités. Une faculté qu'elle entraîne et dont elle a pu, une fois, en effleurer le potentiel immense.
*Musicienne et chanteuse amateur ne sortant jamais sans son casque. Danseuse du dimanche. Incollable sur la musique, sa passion, son refuge.
*Cordon bleu en herbe
Parlons peu, parlons RP  Homepics
Thème : "Your Name" by Chiai Fujikawa
Parlons peu, parlons RP  7966a56de4e176e5fc55fb78d95c1720
Parlons peu, parlons RP  1559401933-honor-anais
Pseudo : Jambreaker
Célébrité : Georgie Henley
Messages : 1469
Date d'inscription : 17/12/2018
Crédits : Avatar: Pinterest; Sign : frimelda
Sam 23 Fév - 17:12 (#)

Anaïs c'est le seul personnage auquel j'ai pensé à un développement sur le long terme, au moins dans les grandes lignes, parce que c'est celle qui a le plus de possibilités au final, parmi les quelques forums que je fréquente, les autres étant trop récents ou moins réfléchis sur le long terme (big up à Minou qui me donne trop d'idées sans forcément le vouloir ou le savoir :loveyou3:)

Sur le long terme, en plus de développer ses capacités, Anaïs va découvrir que l'hémokinésie n'est qu'une des possibilités de son don et elle va finir par s'orienter sur la biokinésie, faire des études de médecine et utiliser son pouvoir pour soigner les gens, les CESS en particulier. Elle finira par vouloir créer une association similaire au Morsus (qu'elle aidera au passage), mais pour les Outres qui, comme elle, ont été repoussés ou pourchassés, pour les aider, qu'ils ne subissent pas les mêmes épreuves qu'elle et les aider à gérer leur don (dans l'idéal, elle informerait les gens sur les Outres, pour amener à une prise de conscience d'un peu tout le monde, puisque personne ne semble s'inquiéter de leur sort, pourquoi pas aider à leur Révélation même.).

Au niveau personnel, elle montera un groupe amateur de musique, trouvera l'amour, confrontera sa famille et ses ennemis, fera un peu de tourisme et mettra un point d'honneur à calmer les sautes d'humeur de Zach :sisi:. Mais ça c'est pas forcément du ressort du long terme. J'aurais probablement pleins d'autres idées et j'en garde en réserve pour la surprise, mais bon c'est déjà pas mal :mdr:

Donnes-tu un trait de caractère commun à tes personnages (en gros ont-ils un point commun, même involontaire) ? Et est-ce que tu mets une part de toi dans tes personnages, niveau caractère, niveau pensées ou conviction ou sont-ils foncièrement différents ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 25 Fév - 12:11 (#)

Le trait commun que je retrouve souvent chez mes personnages, il est pluriel. Il y a le conflit avec la mère (qu'il soit, dans un sens, positif ou négatif), le père qu'on met sur un piédestal, que ce soit pour de bonnes ou mauvaises raisons et qui se raccrochent pas mal à un point de vue personnel. Puis le trait obsessionnel qui revient souvent, le côté écorché vif que le personnage soit doux ou pas. Mes persos vivent des trucs assez trash, j'y tiens parce que je ne sais sûrement jouer que ça et que c'est là-dedans que je puise mon inspiration. Ca vient peut-être aussi de mon côté dramaqueen, faut avouer :saoule: Et même quand je veux pas ne mettre de gros drama à la construction du perso, je finis quand même par en mettre une pincée parce que les personnages heureux et positifs me font coincer à un moment. Ca empêche pas que certains le soit mais y'a un côté toujours plus gris/noir dans leur personnalité.

Dernièrement, le personnage qui me ressemble le plus sans que je ne m'en sois rendu compte au départ, c'est Honor. Dans des traits plus exagérés, c'est moi et même si je n'ai pas son passif (Dieu merci) niveau caractère, elle me ressemble beaucoup. Autant dans sa timidité, que dans la peur de vexer/blesser l'autre, l'envie de se faire petite pour ne pas être regardé, sa passion des livres et sa manière de s'y perdre pour fuir la réalité. Son passif est aussi une sorte de métaphore mais je ne vais pas m'étendre là-dessus. :rire: Bref, j'arrive à la jouer avec beaucoup de facilité car on se ressemble, ses réactions peuvent paraître excessives à cause de sa propre histoire mais elles sont réalistes parce que j'aurais pu réagir de la même manière IRL dans des situations différentes.

Du niveau des convictions, ça dépend. Je me suis posée la question un jour, si mes personnages étaient racistes, par exemple. Je sais que Dillon est plutôt xénophobe, elle supporte pas ce qui n'est pas irlandais, ce qui n'est pas "blanc" non plus (donc son rapport avec Abel va être compliqué par ça aussi je crois). Bref, c'est une connasse. En général, mes persos partagent naturellement certains de mes principes et de mes convictions. Ca a toujours été dur pour moi de jouer une personne intolérante mais c'est un exercice qui me déplairait pas non plus et que j'amorce avec Dillon de toute façon.

Justement, quel est le personnage qui a été le plus dur à jouer pour toi ? A contrario, le perso le plus facile à jouer ?
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
Eoghan Underwood
Eoghan Underwood
ADMIN ۰ Se faire péter la vitrine : bien plus qu'un métier, une passion. Featuring : Dramaking
⛤ SMALLTOWN BOY ⛤

Parlons peu, parlons RP  1E5CfUE Parlons peu, parlons RP  AoZyjkn Parlons peu, parlons RP  BvRyGpi

"This is not the right way."

En un mot : Sorcier venimeux ondulé de la toiture. Gosse du bayou.
Qui es-tu ? :
"Let it spread like a disease."

⛤ Maître des arcanes, sorcier à l'essence écarlate. 37 ans de vice (et râles) et de chair corrompue. Manipulateur d'hormones, télépathe patenté.
⛤ Second, bras droit de Circé van derr Ven dans la secte de l'Irae. S'y démarque pour sa loyauté ciselée par les griffes de Morgan Leroy (missing). Mais les failles perlent.
⛤ Incube de Louisiane ; fils de ces terres marécageuses, du bayou poisseux et des routes cahoteuses. Né à Bâton-Rouge, n'a connu que Shreveport et les frontières de son État.
⛤ Né seul homme dans la famille des sorcières irlandaises Mulligan. Privé de père (tué) par la harpie noire : élevé par Sylia Mulligan, descendant du Rouge de sa grand-mère Julianna.
⛤ Cauchemar des femmes ; nourrit sa magie (Rougeoyante) des hormones sexuelles de ses partenaires, ainsi que des émotions primaires.
⛤ Traître à ses passions, criminel et meurtrier de Johanna Andros (missing). Pourfendeur d'amitiés, éternel débiteur, clébard soumis à ses attaches.
⛤ Ne vit que pour les Mardi-Gras de New Orleans ; caresse le rêve de s'y installer un jour dans son propre "shotgun", malgré le fantôme de Katrina.
⛤ Mystique, déchiré entre deux hommes : partagé entre le sorcier et l'humain, entre la sagesse et une ire destructrice. Le latin s'efface sans mal sous l'accent du Sud, coriace sous sa langue.
⛤ Commerçant du Downtown (Crawling life), antre de ses serpents vénérés, lézards et autres reptiles, dont il cède les corps, les soins et les cages de verre.
⛤ Pratique à l'arrière de sa boutique, dans un laboratoire farouchement défendu et protégé par les runes. Recèle secrets et savoirs, expérimentations douteuses et dangereuses.
⛤ Mauvais mentor. L'une de ses apprenties en a subi les conséquences. Guide de Morgane Wuntherson, compagnon des crimes et des nuits de Yago Mustafaï. Meilleur ami indigne de Vinzent Henkermann et cousin de Shannon Mulligan.
⛤ Pacte tissé avec Scox : Prince démon s'étant dissimulé derrière les brumes de Baal. Immortalité odieusement acquise, âme vouée à obéir et marcher aux côtés des Antiques.
37 ans d'âge réel ; 36 ans d'apparence.

⛤ ENAE VOLARE MEZZO ⛤

Parlons peu, parlons RP  KOVXegv Parlons peu, parlons RP  WZKlL7H Parlons peu, parlons RP  J8B1rxa

"I put a spell on you."

Facultés : ⛤ La Rougeoyante s'infiltre dans les corps et y bouleverse les hormones ; flèche apollonide : distille poison, fléau, mort, mais aussi fièvre rouge saphique. Chaos total.
⛤ Télépathe raisonnable : ne s'infiltre de préférence que dans les esprits des humains misérables. Capable de communiquer en pensée avec quiconque lui ouvre les grilles de son esprit. Savant fou ; tâche de connecter sa psyché aux êtres muets, cobras et crotales comme cobayes.
⛤ Herboriste né, sa maîtrise des potions n'a d'égale que celle de son mentor maternel. Capable d'élaborer des philtres complexes ; créateur infatigable de breuvages en tous genres.
⛤ La Rougeoyante se défend et protège son hôte plus férocement qu'elle n'attaque : limitée par la nécessité d'un contact physique. Sorcier doué au corps-à-corps, secondé par son aisance au maniement d'athamés et autres lames rituelles.
⛤ Chercheur d'artefacts, quémandé des Longue-Vies : détisseur de leurs malédictions et autres mauvais sorts.
Thème : The Way ⛤ Zack Hemsey.
Parlons peu, parlons RP  KL9jJO9
⛤ VENGEANCE ⛤

Parlons peu, parlons RP  ZfHtADc Parlons peu, parlons RP  Jq60QrG Parlons peu, parlons RP  MaP8TbX

"Before I die alone."

Parlons peu, parlons RP  GIeraGW
Pseudo : Nero
Célébrité : Ian Somerhalder.
Double compte : Sanford R. De Castro, Aliénor Bellovaque, Ian C. Calloway & Gautièr Montignac.
Messages : 5606
Date d'inscription : 09/06/2017
Crédits : Tag (ava') ; Amiante (signa')
Lun 25 Fév - 13:28 (#)

Le personnage le plus difficile à jouer a probablement été un serial killer difficile à cerner. Le genre de type dont on ne sait pas si on compatit au moins un tant soit peu ou si on le catégorise d'office comme une erreur de la nature à éradiquer, un truc dangereux qui a clairement pas sa place dans la société. Rhys l'a bien connu d'ailleurs ( :cachotier: ). Fils de bourge né d'un père dans la finance et qui s'est pris de plein fouet la crise financière de la fin des années 2000, un climat particulièrement délétère s'était installé dans la famille, conduisant vers des excès et des brimades parfois graves qui ont fini par agir comme un déclencheur. Mais la personnalité du gars de base n'était déjà pas très équilibrée. Sa fiche perso, déjà, avait été une épreuve, puisqu'il s'agissait d'une scène pendant laquelle un écrivain spécialiste en SK l'interrogeait sur son passé et ses crimes en prison. Jouer le détachement de mon personnage tandis qu'il raconte, tout en l'humanisant un tant soit peu (parce que pour lui, ses meurtres se justifiaient toujours), a été un vrai challenge que je regrette de n'avoir pu pousser au bout de l'idée.

Pour les personnages les plus faciles à jouer, il y en a un que je me trimballe depuis neuf ans maintenant, et qui a été le premier grand perso de ma vie de rpgiste. Le second, c'est Eoghan, tout simplement. Je l'ai dans la peau et il me ressemble énormément à bien des égards (bon par contre j'ai tué personne, calmez-vous, ou alors juste symboliquement :arrow: )


Quel a été le RP le plus douloureux / délicat à écrire pour toi, et pourquoi ?


Louisiana Burning

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 25 Fév - 14:07 (#)

Alors... le rp le plus dur... j’en ai deux qui me viennent en tête pour des raisons très différentes. Les deux cependant sont avec le même personnage (qui me tente tellement pour AA mais je suis en hésitation constante parce que j’sais pas, il est un peu violent peut être pour mon style actuel).

Le premier donc, pour en revenir à nos moutons, c’était un rp de torture où mon petit était le tortionnaire, j’m’étais vachement renseignée sur les méthodes de torture pour le réalisme de la chose et mon partenaire rp était très doué pour faire passer les ressentis de son perso. Alors quand il a fallu écrire, que ça s’éternisait, c’est vite devenu dur d’un côté comme de l’autre je pense. Puis mon chasseur trouvait ça réellement fun voire jubilatoire et ça ne faisait qu’ajouter une couche au dégoût que je pouvais ressentir. Sans compter que le personnage d’en face était une femme déjà traumatisée par la perte de son enfant donc bref... jouer le connard de l’histoire c’est pas simple des fois.
Puis le deuxième c’était encore un rp plus ou moins violent (je sais pas j’ai peut être un peu de mal à jouer la violence gratuite) mais qui concernait un lien important de mon personnage. En gros le joueur qui a pris le scénario du fils de ce mec (un chasseur qui était aussi un garou) que je jouais a dû quitter le forum sauf que je voyais plus ce scénario joué par quelqu’un d’autre donc le jeune a été mordu par son père en perte de contrôle et lui a ensuite demandé de le mettre à mort pour pas vivre avec ça et bordel trop d’émotions j’ai peut être un peu chouiné en écrivant la mort de ce fils que mon personnage chérissait tant.

T’arrives t’il fréquemment de faire des recherches (qui peuvent être ou non étranges hein) spécifiques pour la cohérence d’un personnage? (Précisez ou non comme vous voulez :dildo:)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Lun 25 Fév - 17:33 (#)

Oui, tout le temps. Sur la géographie scandinave, sur les métiers de la banque, sur la presse écrite en Scandinave, bla bla bla bla .... Si j'écris sur un truc, je veux être renseigné dessus au maximum. Ça me fait perdre un temps fou d'ailleurs

T'aimes bien inclure des PNJ dans un RP, genre en introduction pour lancer la trame, ou au contraire, tu les écris toujours en incluant le moins de "facteurs extérieurs" possibles ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
Mar 26 Fév - 0:19 (#)

J'aime beaucoup le faire. Assez régulièrement les PNJ prennent une certaine importance d'ailleurs et c'est pas si rare qu'ils aient fini en scénarios ou en personnages récurrents de mes histoires. Je trouve que ça habille énormément un récit d'y inclure de l'interaction en plus de celle créée par les PJ. Ça rend souvent les scènes plus dynamiques que le one to one (ou one to +, hein, pour ceux qui aiment les plans à plusieurs).

Quelle importance donnes-tu au passé de tes personnages dans leur développement en jeu ? Est-ce que, habituellement, ils le traînent et doivent résoudre des choses héritées d'un autre temps, ou bien est-ce qu'ils ont plus souvent tourné la page et sont essentiellement tournés vers l'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
Anaïs Wilhm
Anaïs Wilhm
Baby Chaos - Là où je passe, la paix trépasse.
A SONG OF BLOOD

En un mot : Outre en perdition
Qui es-tu ? : *Un esprit traumatisé par la cruauté de ceux qu'elle pensait être ses camarades, à jamais marqué par l'absurdité de la violence humaine.
* Fille émancipée d'une famille humaine qu'elle a fui pour sa propre sécurité. Outre dans un monde d'humains qui ne cherchaient pas à la comprendre, juste à la plier au conformisme réconfortant de la normalité.
*Jeune fille de dix-huit ans attentionnée envers son grognon de père de substitution, Zach Solfarelli, qui essaie tant bien que mal de surveiller cet aimant à ennui qu'est sa protégée. Recueil de souvenirs de son père, rôle qu'elle remplit avec acharnement, voulant créer autant de souvenirs que possible pour le garder près d'elle à tout prix, terrifiée à l'idée d'être à nouveau abandonnée. Elle vit avec lui dans un appartement des Kingston building.
* Apprentie curieuse et consciencieuse de Daphné Calabrezzi. Se donne beaucoup de mal pour contrôler ce don qu'elle se tarde de maîtriser sous les encouragements de l'Outre qui l'aide à se dépasser et à lui apprendre les rouages du monde surnaturel.
* Petite sœur de cœur de Lilas Hirsch, toujours au rendez-vous pour une soirée glace et série ou pour aller danser pour briser un quotidien parfois morne.
* Inscrite à la LSU, en médecine. Malgré un dossier scolaire chaotique à cause d'une année de fugue, se démène pour prouver, aux autres et à elle-même, qu'elle réussira.
Facultés : *Hémokinésie, contrôle du fluide vital. Pouvoir accepté par peu, rejeté par beaucoup, craint pour d'autres, convoité par ceux qui en voit les possibilités. Une faculté qu'elle entraîne et dont elle a pu, une fois, en effleurer le potentiel immense.
*Musicienne et chanteuse amateur ne sortant jamais sans son casque. Danseuse du dimanche. Incollable sur la musique, sa passion, son refuge.
*Cordon bleu en herbe
Parlons peu, parlons RP  Homepics
Thème : "Your Name" by Chiai Fujikawa
Parlons peu, parlons RP  7966a56de4e176e5fc55fb78d95c1720
Parlons peu, parlons RP  1559401933-honor-anais
Pseudo : Jambreaker
Célébrité : Georgie Henley
Messages : 1469
Date d'inscription : 17/12/2018
Crédits : Avatar: Pinterest; Sign : frimelda
Mar 26 Fév - 1:34 (#)

Je pense que c'est un thème récurrent pour TOUT mes PJs sur différents forums, affronter le passé pour avancer vers l'avenir. J'ai toujours un gimmick où mon perso a eu un problème dans son passé et s'y accroche, ne sachant pas trop comment évoluer sans avoir avant tout régler ce problème. Ils finissent ou finiront par le régler mais il sont toujours hantés pas un événement passé. L'agression et le rejet familial pour Anaïs est un bon exemple puisqu'elle n'arrive tout simplement pas à oublier, à aller suffisamment de l'avant pour se détacher de ça, y revenant constamment dans ses pensées ou ses paroles. Dans son cas la blessure est récente mais ce n'est pas toujours le cas et mes persos traînent souvent ça un bon moment avant de s'en défaire.

T'arrives-t-il de regretter certains choix que tu as fait dans le développement de ton/tes personnages, et le(s)quel(s) ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: