Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la 3ème offerte
Voir le deal

Chronologie détaillée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Forgive me, Father, for I am sin
L'impératrice
L'impératrice
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL

Chronologie détaillée O422ctq
En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE
Chronologie détaillée REjIVMI
Messages : 456
Date d'inscription : 24/03/2017
Ven 15 Avr - 2:01 (#)

Chronologie détaillée
Step by step.



En un mot
Il est aisé de se perdre dans le dédale du lore. Si vous souhaitez y voir plus clair et recouper les données contenues dans les annexes mais également comprendre le déroulement de l'histoire dans le jeu au fil des mois, vous êtes au bon endroit. Dates, faits marquants, conséquences et personnages impliqués... Vous saurez tout, point par point, sur l'Histoire de Shreveport et de ses infortunés habitants.
Avril 2018 : Le Massacre de l'Irae

• Un statut quo fragile
Au printemps 2018, la secte de l’Irae, fondée par Morgan Leroy, compte environ une soixantaine de membres (rassemblant à la fois les intronisés et les novices). Cette force discrète mais bien implantée en Louisiane dispose de deux antennes parallèles à celle de Shreveport : Bâton-Rouge et New Orleans. Elle s’oppose en de nombreux points à la mouvance incarnée par l'Eglise Wiccane, dont la dominance européenne s’est étirée outre-Atlantique sans effort. Ce clivage s’explique à la fois pour des questions d’origine culturelles et historiques, mais également de par leur différent positionnement face à la Révélation. En effet, quand les Wiccans ont eux choisi d’assumer une existence médiatique en marchant dans les pas des autorités vampiriques, l’Irae quant à elle a préféré opter pour un retranchement dans l’ombre systématique, ne jurant que par la protection et le secret des traditions. Les pratiques magiques et ancestrales, les panthéons vénérés, le rapport entre membres et hiérarchie, sont autant d’autres points divergents séparant les deux congrégations. Le Juggler's Bazaar, quant à lui, préfère jouer la carte d’une neutralité confortable, renforcée par une mainmise grandissante sur de nombreux commerces ésotériques de l’État. À cette époque, la situation reste tendue entre les différents clans arcanistes, tout en privilégiant cependant des rapports diplomatiques et cordiaux, au moins de façade. Il est à noter toutefois que des échanges réguliers existent bien évidemment entre ces castes, qu’ils soient purement de l’ordre d’un opportunisme assumé, ou bien tissés par des amitiés tangibles, voire par une estime réelle. S’il peut donc arriver que des rumeurs enflent parfois ou que le ton monte entre différents protagonistes, les leaders des trois factions n’oublient pas qu’un conflit ouvert risque fort de desservir chacun des arcanistes ayant choisi leur camp. Sept ans après la Révélation, il semble donc clair que personne ne s’aventurerait à jeter de l’huile sur le feu de potentielles hostilités.

• Trois jours, trois nuits
Un soir d’avril 2018, l’Irae réunit la plus grosse partie de ses fidèles dans le QG de la secte, dans les sous-sols d’une demeure ancrée dans le South, en lisière de bayou. En pleine nuit, les lieux se voient rapidement cernés par des flammes surnaturelles, rendant prisonniers des murs les arcanistes coincés à l’intérieur. Durant pas moins de soixante-douze heures, des assaillants d’origine inconnue alimentent ce feu rongeant moins rapidement la pierre que l’énergie vitale des Éveillés visés par l’attaque. Parmi les membres de la communauté, sont notamment présents : Alessio Davis, Circé van Derr Ven, Elian Reed, Eoghan Underwood, Morgan Leroy, Nephtys Klein, Saul Hillman et Sebastian Crowe. Inlassablement, des relais s’organisent afin de lutter depuis l’intérieur pour tâcher de fendre une brèche dans le mur de flammes. Le brasier consume les chairs, au même titre que les essences. La faim et la soif, renforcées par l’absence de réserves de vivres, mais également la privation de sommeil, la mort de plusieurs arcanistes et la peur de ne pas en réchapper des survivants, brisent peu à peu la solidité de la ligne de défense, qui tient bon cependant. Morgan Leroy n’en réchappe pas, lynché par plusieurs têtes de l’Irae persuadées que les positions toujours plus radicales de leur prédicateur les ont changées en cible toute désignée. Dans la panique, il disparaît lors d’une violente échauffourée, peu avant qu’une échappatoire ne soit enfin trouvée par les derniers combattants. Sous l’égide de Circé, ils fuient et se dispersent, trouvant pour chacun abri et asile pour panser leurs blessures et se remettre de l’épreuve traumatisante qui vient de leur être infligée. Sur les 57 personnes présentes, 26 seulement sortent vivantes de la bâtisse promise à la ruine.

• Un silence embarrassant
Le récit du massacre de l’Irae se répand peu à peu dans les couloirs des antres arcanistes. Il soulève alors dans les consciences une foule de questions que personne, toutefois, n’aura l’audace de poser à voix haute. En effet, en dépit de la violence d’une secte souvent décriée pour ses pratiques cruelles, l’incendie en appelle à un écho douloureusement connu des sorciers et autres mages, car rappelant immanquablement les chasses inquisitrices du passé. Un vent de peur sème le trouble et le doute dans quelques cerveaux avisés, car rien n’assure les autres clans qu’eux-mêmes n’auront pas à subir un sort similaire. Malheureusement, aucune concertation réelle n’aboutira à des investigations sérieuses. Seul le Juggler’s Bazaar jouera son rôle de parti neutre en soutenant quelques survivants de l’Irae s’étant réfugié temporairement en leur sein. Ce silence est mal considéré par les survivants de la secte, et les conséquences seront immédiates : l’Eglise Wiccane est immédiatement suspectée d’être à l’origine de cette frappe vicieuse et indigne. Les dénégations seront instantanées et fermes, avant que la page ne soit comme tournée dans les esprits par bon nombre d’Éveillés locaux. Une injustice de plus pour les réchappés de l’incendie, dont certains portent encore aujourd’hui les stigmates de l’assaut.  

• L'étouffement médiatique
Outre l’omerta côté arcaniste, la justice tout comme les médias « humains » restent eux aussi étonnamment muets. Aucune ligne, aucun mot ne sont accordés à l’incendie de la demeure isolée, et moins encore à la disparition d’un sénateur apprécié de l’État de Louisiane. Aucune instruction judiciaire n’a été diligentée, et pour cause : l’absence de corps et, surtout, la discrétion absolue de Morgan Leroy quant à ses activités claniques, n’attirent pas l’attention des autorités. En guise de dernière trace concernant le politicien, on ne trouve qu’un unique communiqué émanant de Bâton-Rouge, sans expéditeur annoncé, excusant le retrait du parlementaire pour motifs personnels.

• De nouvelles fondations
Désormais en position de faiblesse, l’Irae se voit obligée de rebondir le plus rapidement possible. Circé van Derr Ven, autrefois Seconde de Morgan Leroy, se retrouve à la tête de la congrégation. Elle nomme comme nouveau bras droit officiel Eoghan Underwood, et confie à Sebastian Crowe la mission de débaucher de nouveaux visages pour repeupler la secte. Le premier entame peu à peu sa propre enquête relative à la fin mystérieuse de leur leader, quand le second se lance dans une campagne de recrutement rendue plus complexe par le contexte. Au fil des semaines puis des mois, la disparition mystérieuse de leur chef, le choc post-traumatique et les séquelles physiologiques entraînant des conséquences réelles sur la pratique de leur art conduit à un sentiment de révolte et d’injustice profond que rien ne pourra plus empêcher de croître. Malgré les affirmations des wiccans, il reste clair dans la tête des survivants que la congrégation est bel et bien responsable, indirectement ou non, de la disparition des leurs, décimés.

• Un coupable insoupçonnable
En réalité, le commanditaire de la frappe contre l’Irae n’est autre qu’Uther Richardson, figure reconnue et appréciée de l’Eglise Wiccane pour son aplomb, son charisme et ses qualités de meneur d’hommes. Poussé par un fanatisme exacerbé, il s’est depuis longtemps déclaré comme le plus farouche opposant de tout ennemi réel ou soupçonné de sa congrégation. Ayant depuis longtemps considéré la présence de l’Irae comme dangereuse, nocive voire intolérable, il noue en secret, et sans en aviser sa propre hiérarchie, une alliance avec une organisation quasi-inconnue : Les Purificateurs. Michael Adamson est ainsi directement impliqué dans l’affaire du brasier surnaturel, suite à l’accord passé entre Uther et l’antenne de l’Ordre à Shreveport.


• CONCLUSION
L’acte d’Uther Richardson a mis le feu aux poudres à plusieurs années d’un équilibre précaire mais bien réel entre les différents clans arcanistes. En agissant de son propre chef, il a non seulement mis à mal l’Eglise Wiccane toute entière, mais également conduit au meurtre d’une trentaine d’autres arcanistes de l’Irae. Le Juggler’s Bazaar, quant à lui, dispose d’un recul suffisant pour comprendre que rien de bon ne pourra découler d’une tension aussi vive entre les factions, et durcit le ton face à ses différents interlocuteurs. Le silence général qui suivra cet attentat incompréhensible pour les survivants mènera ces derniers sur le chemin périlleux d’une vendetta à la hauteur de leur préjudice.
L'Impact sur votre personnage
Arcanistes et OutresIl dépend bien sûr du clan auquel vous appartenez. Si vous n’êtes rattachés à aucun d’entre eux, il y a cependant peu de chances que vous ayez pu échapper aux murmures discrets et à l’inquiétude ambiante palpable, d’autant plus si vous connaissez un personnage appartenant à l’une des trois communautés.

Démons, Humains, Thérianthropes et VampiresSi vous ne connaissez aucun arcaniste impliqué dans l’affaire, rien ne vous prédispose à connaître les remous qui agitent les clans arcanistes. Toutefois, vous auriez pu être le témoin lointain de l’incendie.


The Mother who reigns over the bounty of nature and the rhythms of the Earth. The Crone that brings us death and the end of the cycle. She is now the Winter-time of our life.
Revenir en haut Aller en bas
Forgive me, Father, for I am sin
L'impératrice
L'impératrice
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL

Chronologie détaillée O422ctq
En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE
Chronologie détaillée REjIVMI
Messages : 456
Date d'inscription : 24/03/2017
Ven 15 Avr - 2:54 (#)

Chronologie détaillée
Step by step.



31 octobre 2019 • Halloween, ou l’histoire d’une catastrophe

• Les origines
À l’envie de récolter des preuves tangibles de la culpabilité de l’Eglise Wiccane se dispute peu à peu un autre son de cloche : celui d’une vengeance en bonne et due forme. Soutenue par la plupart des membres de l’Irae avec une conviction forgée dans la rancœur, la genèse de cette contre-attaque est née de la traque d’un artefact particulièrement puissant. Sur une piste induite par le vampire Yago Mustafai, Vinzent Henkermann et Eoghan Underwood remontent à la surface de l’auditorium abandonné dans le North une relique que Circé van Derr Ven compte bien mettre au cœur du châtiment promis. À l’intérieur : une part de l’essence de Scox, Prince démon déterminé à créer une incursion dans notre dimension et qui, couplée à l’idole de Morgan Leroy, s’apprête à relâcher une véritable calamité sur Terre. Nous sommes alors en mars 2019. Il faudra plus de six mois à la secte pour tisser la malédiction promise aux wiccans. Rien n’est laissé au hasard, et surtout pas la date du revers, prévu pour le 31 octobre 2019. La date est d’autant plus terrible qu’Artemis Edwards elle-même a déclaré inviter les habitants de Shreveport, toutes races confondues, à une grande célébration en l’honneur de la Samain. Outre un élégant coup de communication médiatique en faveur de la congrégation, il s’agit là également de tendre la main à de potentiels alliés, de rassurer la population locale, tout comme d’exposer au passage la beauté des rituels rassurants et tournés vers la Nature mis en exergue par le clan. Pour la prédicatrice de la secte, cette mascarade est la preuve de plus de la dangerosité des wiccans et de leur propension à étaler aux yeux des « cowans » la richesse de leur savoir séculaire. En une seule occasion, il s’agira donc de venger les morts de l’Irae, de ruiner l’image publique de l’Église Wiccane, et d’un énième coup de semonce dans le monde arcaniste, rappelant que tous ne militent certainement pas en faveur de la Révélation.

• Un chaos généralisé
Il n’aura pas fallu longtemps avant que la cérémonie de l’Eglise Wiccane, installée devant un public nombreux au beau milieu du Downtown et en présence de plusieurs personnalités politiques, ne dégénère sérieusement. Parmi les Wiccans, outre Artemis, on trouve évidemment la présence attestée de Karl Mathison, de Nicolas d'Harcourt, d’Uther Richardson et de Victoria Osborne. D’autres officiels émanant du Juggler’s Bazaar ont eux aussi fait le déplacement, et notamment l’indispensable Seth Adkins. C’est depuis l’une des plus hautes tours de la ville, aux alentours de minuit, que la secte déploie ses forces vives comme surnaturelles. Une série de hantises se répandent partout dans Shreveport, avec pour seules barrières l’enceinte des frontières invisibles de la ville elle-même. Avec plus ou moins de rage, mauvais esprits, hallucinations, phénomènes électriques inexpliqués, se glissent dans les rues et jusque dans les bâtiments. On remarque même l’apparition de goules et autres créatures jamais aperçues encore en centre-ville. Le réseau téléphonique devient vite introuvable. Certains véhicules ne parviennent même plus à rouler. La panique se propage partout. Il est devenu impossible de sortir ou d’entrer à l’intérieur de Shreveport, par la faute d’un barrage surnaturel tressé par les coupables de l’attentat. Les blessés sont nombreux, les premières victimes s’égrainent. Une partie des membres de l’Irae s’assure de maintenir en place le sort concocté par leurs soins via leurs précieux artefacts, quand les autres agissent en véritables agents du chaos, se répartissant en plusieurs points nerveux de la métropole. Leur mission est simple : assassiner le plus grand nombre de membres de la confrérie dite « blanche ».

• Un imprévu de taille
En dépit de la puissance de l’Irae, la nuit si particulière choisie pour officier associée à l’artefact employé comme boîte de Pandore ouvre une faille pour Scox, qui n’hésite pas à utiliser une poignée d’individus soigneusement désignés pour matérialiser sa présence sur terre. Eoghan Underwood ainsi qu’Anaïs Whilm, font partie de ces malheureux élus, et c’est au cœur du St Vincent Mall, situé dans la zone de The Haven, qu’apparaîtra pour la première fois aux yeux de ces témoins infortunés la figure cauchemardesque, bien qu’ils ne reconnaissent évidemment pas sa véritable identité. Les deux premiers pactes avec le « diable » sont tissés, liant les deux Éveillés au destin de l’Entité démoniaque. Anaïs fait promettre en retour un effort de sa part pour atténuer l’inévitable hystérie collective qui frapperait la ville. C’est à ce prix qu’environ 90% de la population humaine en particulier se verra frappée d'amnésie et ainsi détournera ses soupçons d’un événement surnaturel impliquant les factions pratiquant la magie. Il ne s’agit pas d’un coût effarant pour Scox : en effet, en tant que prince de l’occulte, le massacre à grande échelle d’arcanistes est une chose qu’il souhaite éviter. En parallèle, il apparaît comme clair que les membres de la secte parviennent de moins en moins à assurer un contrôle sur leur propre furie. Nephtys finit par ordonner à tous une retraite totale, consciente des dérives inopinées et du risque grandissant que courent les recrues éparpillées. Il faudra plusieurs heures et l’arrivée de l’aube pour que la totalité des phénomènes ne s’évanouisse, et qu’un « calme » factice ne retombe enfin sur la ville traumatisée.

• L'état d'urgence déclaré
Dès le matin du 1er novembre, les plus hautes instances humaines s’affairent à établir le bilan désastreux, tant sur le plan matériel et économique qu’humain. Les entrées et les sorties de Shreveport, délestées des enceintes surnaturelles, sont de nouveaux bouclées, cette fois par les forces de l’ordre du shérif. La circulation est très sévèrement limitée tant que le scénario nocturne reste flou dans l’esprit de la police américaine. Neufs sites ont été frappés particulièrement puissamment par le maléfice de l’Irae, marquant les esprits par leur état de délabrement suite aux ravages du maléfice, comme après le passage d’une tempête redoutable. Parmi eux, on compte notamment :
•• The Dungeon
•• La Belle Esplanade
•• Le Shreveport Hospital
•• La Shreve Memorial Library
•• Le St Vincent Mall
Les dommages n’ont pas été sans conséquences. La Belle Esplanade a dû fermer ses portes pendant plusieurs semaines afin de rénover chambres et couloirs saccagés. De même, le Shreveport Hospital, principal centre de soin de la ville, s’est rapidement vu débordé et rendu pour une bonne partie inutilisable, devant composer avec une installation temporaire de tentes dressées sur son parking. De plus, les autres dispensaires et hôpitaux de la région ont dû absorber l’excédent de patients, et le personnel de l’établissement a encaissé de plein fouet le surcroît de travail, de stress et de perturbations engendrées par cette adaptation. Enfin, il faut évidemment mentionner le Mall, victime d’une véritable modification de la réalité : la structure du bâtiment a littéralement changé, passant d’une forme carrée à ronde. Ce changement, uniquement perceptible par ceux dont la mémoire n’a pas été affectée par l’amnésie, est visible jusque sur les photographies existantes des lieux. Seule une infime quantité de preuves matérielles encore présentes peut démontrer qu’une transformation ahurissante et inexplicable du centre commercial a été opérée depuis Halloween 2019. Aujourd'hui encore, il n'a toujours pas rouvert pleinement ses portes.   

• CONCLUSION
Les États-Unis se sont réveillés le 1er novembre avec un goût amer dans la bouche, et comme des relents de mauvais souvenirs. 2800 victimes (intégrant à la fois les morts, les blessés et les disparus) sont progressivement comptabilisées au bilan officiel. La situation est d’autant plus exceptionnelle qu’elle a donné lieu à une foule de théories et d’hypothèses complotistes qui, encore aujourd’hui, agitent la toile et les agitateurs du dimanche. Aidé par l'amnésie distillée par Scox ayant frappé de nombreux témoins des événements, le gouvernement dissimule la vérité à l’ensemble du pays comme à la presse du monde entier : Shreveport aurait été frappé par une sorte d’ouragan imprévisible et particulièrement puissant, responsable de la panique, de la destruction d’un grand nombre de bâtiments, et qu’il aurait été impossible de contrer par des moyens humains lambdas. Ces déclarations concises et volontairement floues ne sont pas parvenues à convaincre un certain nombre de septiques, et le bruit persiste à courir que le monde arcaniste ne serait pas totalement étranger à la catastrophe de cette nuit-là. Il faudra attendre le 15 novembre pour que la circulation reprenne normalement aux entrées et sorties de la ville. Aussitôt, bien que sous le choc, le Pasua déploie une armada d’enquêteurs dans l’espoir de comprendre ce qu’il s’est passé, aidés par les CESS dans leurs rangs.
Les efforts de l’Irae, la présence d’artefact et d’idole précis, ainsi que l’énergie libérée par des années de pratiques et de sacrifices par la secte en plus de celle perpétrée par les Purificateurs lors de son massacre… Il aura fallu cette succession d’événements hasardeux (ou non) et de tueries pour enfin permettre à Scox de pénétrer dans cette dimension. Et personne n’en a encore pris conscience, jusqu'alors.
Déjà, les premiers désirs de vengeance émergent, comme par exemple dans l’esprit d’Uther Richardson, à son tour persuadé qu’il ne s’agit que d’un coup d’éclat de plus de l’Irae destiné à ruiner l’entreprise de l’Eglise Wiccane. L’envoi d’une nouvelle espionne censée graviter dans le cercle de la secte en la personne d’Astaad Sayegh n’est que la première pierre d’un long sentier revanchard. D’autres infiltrés comme Darya Lazarev sont eux aussi au premier rang des perturbations absorbées par les différents acteurs du paysage arcaniste.
L'Impact sur votre personnage
ArcanistesImpossible de ne pas déceler les relents de magie noire qui persistent à traîner dans l’enceinte de la ville. Impossible également de ne pas s’interroger profondément sur l’origine comme le pourquoi de l’événement. Membres de l’Irae, éprouvez-vous de la culpabilité ? Du remords ? Ou au contraire, une profonde satisfaction ? Wiccans, suspectez-vous la possible trace de l’Irae, sempiternel ennemi ? S’agit-il pour vous d’une injustice inscrite dans la longue lignée de martyr de votre race ? Ou bien d’une fatalité malheureusement trop prévisible ? Figures du Juggler’s, prendrez-vous parti ? Laisserez-vous parler votre colère, ou chercherez-vous, à l’inverse, à créer une paix primordiale à la survie de tous les vôtres, en Louisiane, comme le souhaite ardemment la wiccane Victoria Osborne ?  

OutresSi vous ne faites guère partie d’un clan d’arcanistes, vous n’avez cependant pu demeurer insensible au sortilège. Votre extrême sensibilité a dû vous rendre la tâche on ne peut plus pénible pour résister à l’impact d’une magie noire aussi rebutante que terrifiante.

DémonsSelon le Prince démon auquel vous êtes affilié, peut-être avez-vous senti bruire quelque chose dans l’air ? L’appel a pu être clair, diffus, ténu… seul vous, et votre propre rapport à votre identité pourriez exprimer ce que vous avez clairement ressenti, cette nuit-là.

HumainsSi vous n’avez pas conservé la pleine mémoire de l’événement, vous mettrez probablement sur le compte d’un épisode météorologique dévastateur les potentielles blessures ou chocs psychologiques subis cette nuit-là. Embrasserez-vous totalement la version officielle ? Ou vous laisserez-vous tenter par les rumeurs plus officieuses ?

HumainsSi vous avez gardé vos souvenirs : Si vous êtes du genre à haïr les surnat’, difficile de ne pas sentir votre haine croître encore un peu plus. Halloween 2019 vient de vous fournir une preuve supplémentaire éclatante que la Révélation n’a fait que pousser ces créatures infernales à se croire légitimes pour répandre l’horreur parmi les hommes. Les engagés dans le clan des Shepherds y trouveront des arguments précieux pour leurs futurs enrôlés. D’autres, en revanche, pourraient bien trouver là l’ultime grain de motivation pour s’engager en effet dans des actions plus extrémistes. Qu’il s’agisse de rejoindre un groupe rodé et armé ou de céder à des impulsions isolées et intolérantes à l’encontre de réels ou prétendus CESS, tout est bon pour punir les responsables de la catastrophe. De leur côté, les sympathisants auront de quoi vaciller sur leurs bases. Il s’agit bien sûr de ne pas tomber dans les amalgames faciles et de promouvoir un appel à la raison, mais la lutte en faveur des droits civiques vient de prendre un sacré coup dans l’aile.

Vampires, ThérianthropesVotre possible appréhension pour la magie, votre sensibilité à elle… Vous aussi, vous avez passé un sale quart d’heure. Personne n’a été épargné, même pas vous. Votre longévité n’a pas dû jouer en votre faveur, surtout si les hantises sont venues titiller de mauvais souvenirs, réveillant des traumatismes, jouant avec des secrets cachés que vous espériez ne jamais voir remonter à la surface. Certains immortels ont même pu être poussés à des actes de panique, de frénésie… Quant aux garous, ceux qui sont restés prisonniers de Shreveport ont vu l’influence de la lune, pourtant guère pleine, forcer certains d’entre eux à une transformation involontaire. Qu’il s’agisse des Caïnites ou des change-formes, voilà une bien fâcheuse manière de faire son coming out auprès de témoins indésirables, voire carrément non-avertis... et mis en danger par votre simple présence. Si vous faites partie de la Horde, là encore, le réveil est rude. La destruction du Mall – appartenant pour 50% à la reine des rats Riley Grant – et ce qu’il s’y est déroulé amorcent une perte d’influence comme financière significatives pour la souveraine des souterrains.  


The Mother who reigns over the bounty of nature and the rhythms of the Earth. The Crone that brings us death and the end of the cycle. She is now the Winter-time of our life.
Revenir en haut Aller en bas
Forgive me, Father, for I am sin
L'impératrice
L'impératrice
Forgive me, Father, for I am sin
SINFUL

Chronologie détaillée O422ctq
En un mot : Righteous cross
Thème : Dies iræ
WHAT HAVE WE DONE
Chronologie détaillée REjIVMI
Messages : 456
Date d'inscription : 24/03/2017
Ven 15 Avr - 3:39 (#)

Chronologie détaillée
Step by step.



Janvier 2020 - Juillet 2021 : Déclin, remous, tensions

• Un sentiment d'insécurité grandissant
Dès le mois de novembre 2019, un changement palpable se fait sentir dans l’ouest de la Louisiane. Outre un renfort croissant des forces de police en patrouille dans la plupart des quartiers de la ville, l’arrivée de l’hiver, le souvenir récent des morts et des disparus et la vision quotidienne des bâtiments en réfection, ont eu pour effet une presque-désertification du Downtown, notamment à la nuit tombée. Les rassemblements se sont vus pendant longtemps beaucoup plus contrôlés, et de toute manière, spontanément moins nombreux. En effet, malgré une version officielle mettant en avant un ouragan dévastateur, la tension sous-jacente à Shreveport a eu pour effet une hausse de la criminalité très sensible, à en croire les rapports du bureau du shérif. Agressions, cambriolages, pillages dans certaines zones très affectées par les dommages matériels… De fait, les médias ont eux aussi joué un rôle très important dans la propagation de ces peurs plus ou moins fondées, mettant régulièrement en avant des faits divers anxiogènes, quand il ne s’agissait pas d’évoquer les avancées des programmes de reconstruction, les cérémonies de recueillement envers les victimes, ainsi que les débats politiques qui n’ont pas manqué d’agiter tout le pays. L’antenne du Pasua de Shreveport a été considérablement renforcée elle aussi en terme d’agents, de tous profils.

• Un déclin économique inquiétant
Les répercussions ne se sont pas fait attendre là non plus pour les commerçants de la ville. Il a en effet fallu attendre plusieurs mois pour que le tourisme reprenne, d’abord timidement, puis avec plus de vigueur au fur et à mesure que le temps s’écoulait et redonnait la part belle au visage le plus avenant de Shreveport. En attendant, de nombreux hôtels, motels et autres établissements de loisir ont eu du mal à rentrer dans leurs frais. Certains n’ont d’ailleurs pas résisté : on a rapidement assisté à la fermeture de plusieurs enseignes, pourtant durablement installées jusque-là, mais dont les caisses n’ont pas pu attendre la reprise d’une activité économique pérenne. Sur le plan immobilier, de nombreux projets ont eux aussi été mis à l’arrêt. Si Shreveport a profité pendant une dizaine d’années d’une croissance exponentielle (et souvent mal vécue par les locaux) de son parc immobilier, les dommages causés sur les travaux en cours et la fuite d’une partie des habitants, récents ou plus anciens, ont provoqué une crise dans un secteur ayant connu un véritable âge d’or depuis une décennie. On a ainsi pu assister à une dévaluation massive, incluant bien sûr une chute du prix des loyers. Les quelques nouveaux installés dans les mois qui ont suivi Halloween 2019 ont donc pu profiter d’appartements agréables à des tarifs plus qu’intéressants, qu’ils n’auraient jamais pu s’offrir auparavant. Ce schéma de bouleversement démographique n’est pas sans rappeler à la Louisiane le phénomène de l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans en 2005, qui avait vu une grosse partie de sa population se réfugier à Bâton-Rouge et dans les environs, la plupart du temps pour s’y fixer sans retour. Aujourd’hui encore, la capitale de l’État a fonctionné comme une véritable terre d’asile, au grand dam de ses dirigeants. Car si à l’époque c’est une certaine paupérisation qui en a terni l’influence, on craint cette fois-ci une sorte d’arrivée massive de créatures surnaturelles, réveillant un certain terrain d’intolérance.

• Une crise de confiance durable
Si les Louisianais ont donc souvent eu à connaître les affres d’une nature particulièrement cruelle à l’égard de leur région, les 2000 morts ont laissé des traces douloureuses dans les cœurs comme dans les mémoires. Un deuil d’autant plus difficile à effectuer, quand les compagnies d’assurance rechignent à dédommager les familles des victimes, elles-mêmes encore sujettes à douter quant aux circonstances des décès, parfois floues, sans compter des disparitions pour la plupart irrésolues. Autant d’enquêtes que les policiers locaux comme les services du FBI incluant le Pasua ont bien du mal à mener jusqu’à leur terme : débordés. Nul doute qu’il faudra plusieurs années de procédures interminables avant d’obtenir un résultat probablement bien en deçà des attentes de ceux qui espèrent toujours, cependant.
Les observateurs sociaux ont ainsi pu constater une perte significative de la confiance des Américains envers leur gouvernement, de même qu’une remise en cause totale et inédite des conséquences de la Révélation sur leur quotidien. Les théories fleurissent partout sur Internet, alimentées par l’absence de preuve justifiant l’existence de la « prétendue tornade ». Aucun document, photo ou vidéo, n’atteste du phénomène, si ce n’est l’analyse d’« un épisode venteux très puissant » (causé par Scox) et relaté dès le lendemain dans la presse. Ces doutes galopants favorisent aussi l’émergence de nouveaux visages dans le monde de la politique, souvent issus de milieux divers, et considérés comme désormais potentiellement plus crédibles et dignes d’attention. Cette quête d’interlocuteur fiable et de croyance solide ne touche cependant pas uniquement cette sphère. En effet, on assiste également à un retour en force de la religion et de la foi, et les pasteurs ont parfois eu le plaisir agréable de voir les églises se remplir significativement. Églises qui, pour leur part, n’ont étonnamment pas été touchées par les perturbations, fin octobre 2019.
Ce climat perturbé donne la part belle à d’autres personnalités notables, notamment dans le monde du droit, telle que l’avocate Anna Janowski. En parallèle, d’autres noms bien connus parviennent eux aussi à conserver leur assise et leur capital sympathie, comme le très célèbre sénateur Jake Hamilton.  

• Une guerre de clans vampiriques
L’été 2020 n’a pas été de tout repos pour la communauté des immortels. Si les règles de la Mascarade sont restées de mise autant que faire se peut suite à la Révélation, cela n’a pas empêché le clan de Salâh ad-Dîn Amjad, composé de vampires renégats à sa solde ainsi que d’arcanistes ayant pris son parti, de s’établir dans le North au Lucky Star Motel depuis plusieurs années. C’était sans compter une rivalité intime opposant l’Oriental à Aliénor Bellovaque, vampire elle aussi renégate et déterminée à faire du Clan du Chaos bien plus qu’une simple force d’opposition, qu’elle estime alors trop passive. Profitant de l’absence du maître des lieux et entourée de ses propres sbires, elle opère un nouveau massacre conduisant à la mort des sorciers fidèles à Salâh, et obligeant les vampires du clan à se ranger sous ses ordres ou à préférer la fuite. Ainsi qu’il en a souvent été question dans la longue histoire des Immortels, la discrétion de la Longue-Vie et la localisation isolée du motel, ont assuré une confidentialité suffisante pour éviter que l’affaire ne s’ébruite auprès des autorités humaines. Bien décidé à ne pas se laisser dérober son assise sans réagir, le chef déchu a aussitôt entrepris de nouer des alliances internes ou de plaider sa cause à l’Essaim, et notamment auprès d’Alaric T. Lanuit, mais aussi extérieures. S’il s’agit en apparence d’un conflit tel qu’il en a toujours existé depuis des siècles, la radicale entreprise de Salâh ad-Dîn couplée à la détermination froide et aux revendications politiques sérieuses d’Aliénor (bien décidée à modifier les contours de la Mascarade), ont largement de quoi interroger les acteurs de la vie politique vampirique. Il va sans dire que d’autres figures célèbres telles qu’Aurora Lane auront elles aussi à rendre une opinion déterminante pour la suite de l’épisode malheureux.

• CONCLUSION
La première moitié de l’année 2021 a vu les esprits s’adoucir, du moins en apparence. Le temps faisant son œuvre, les reconstructions ayant été pour la plupart achevées, les enquêtes et dossiers suivant leur cours… Le tourisme a quasiment repris à son niveau pré-Halloween, et les économistes présagent que si la tendance reste au beau fixe, il serait possible de retrouver une croissance démographique certes plus lente, mais bien perceptible à Shreveport. Ce calme apparent n’a cependant rien de rassurant. Si la criminalité a elle aussi de nouveau baissé en intensité et qu’aucun événement majeur n’a éclaté depuis désormais un an et demi, les autorités humaines restent sur leurs gardes, et les protocoles de sécurité se sont largement amplifiés. Les groupuscules s’agitent en interne, et les doutes s’immiscent et lézardent les dernières convictions acquises au fil du temps. Pour beaucoup d’humains, la tension permanente conduit à des prises de décision dont l’impact reste encore inconnu. Qu’il s’agisse des prouesses de hacking d’une Dana Campbell, de la réorganisation d’un clan de chasseurs de créatures surnaturelles soutenue par un Ian C. Calloway ou de la détermination à punir les coupables des crimes commis impunément dans la région d’une Medea Comucci, les esprits s’échauffent, fourmillent. S’adaptent, pour survivre.  
L'Impact sur votre personnage
Arcanistes, OutresLes clans arcanistes ont eux aussi été morcelés par les répercussions des événements. Quelle est votre position ? Vous sentez-vous à l’aise dans votre clan ? Si vous ne faites partie d’aucun d’entre eux, à l’image d’un Serguey Diatlov, avez-vous de fait ressenti le désir d’appartenir à une communauté ? Qu’il s’agisse de la cohésion presque inquiétante de la mystérieuse Irae, de la prétendue morale Eglise Wiccane ou du rassurant Juggler’s Bazaar, certains souhaiteront prendre leurs distances avec les leurs, quand d’autres éprouveront forcément le désir de resserrer les rangs. Halloween 2019 a laissé des traces sanguinolentes, et il semble malheureusement évident que les griefs opposant sectaires et wiccans fassent éclater un jour un nouvel abcès. Quel que soit votre bord, votre réputation a souffert de la part de ceux qui soupçonnent un rapport dangereux entre la cérémonie ratée de la Samain et la catastrophe qui s’en est suivi.

DémonsEtes-vous en quête d’une suite ? Ceux qui ont ressenti l’appel cherchent-ils à en savoir davantage sur leur père descendu sur Terre ? Cherchez-vous à comprendre encore l’essence de votre véritable nature, comme Alexandra Zimmer ? Avez-vous été contacté par votre Prince démon tutélaire ? Vous influence-t-il ? Vous promet-il monts et merveilles pour vous embrigader corps et âme dans ses légions ? Affiliés de Scox, quelle est votre position ?

HumainsVous êtes dans la tourmente. Sans pouvoirs, sans capacités surnaturelles, il y a de quoi se sentir particulièrement angoissé par la conjoncture économique, sociale, politique et culturelle. Avez-vous rodé votre opinion ? Avez-vous milité ? Bastonné ? Vous êtes-vous retranché chez vous ? Vous êtes-vous éloigné de Shreveport pour une période plus ou moins longue, comme d’autres l’ont fait toutes races confondues, à l’image d’une Lilas Hirsch ? Que pensez-vous des décisions gouvernementales relatives à votre sécurité et, plus largement, à l’avenir de ce pays ? Etes-vous pro ou anti-CESS ? Plus que jamais, il devient difficile de rester parfaitement neutre. Surtout lorsqu’on vit en Louisiane.

ThérianthropesDepuis novembre 2019, l’arrivée de Daphné G. Calabrezzi à la demande de Joaquin Quispe comme nouvelle Vargamor de la meute redonne foi et espoir pour la petite communauté. Si vous en faites partie, que pensez-vous de son influence ? Si non, souhaitez-vous rejoindre leurs rangs, comme Gautièr Montignac ? Ou conserverez-vous la prudence d’un Connor Guidry ? Métamorphes et autres garous, comment vivez-vous le climat de suspicion qui entoure désormais votre environnement ? Etes-vous plus prudent qu’autrefois ? Plus agressif ? Plus retors ? Faites-vous partie des créatures particulièrement discrètes aux allures de caméléon, telle une Rachel Callum ? Ou bien collaborez-vous auprès des humains comme Kaidan Archos et Tyler Frisk ?

VampiresSelon le clan de l’Essaim auquel vous appartenez, vous aurez peut-être eu ouïe dire des querelles opposant Aliénor et Salâh autour du clan du Chaos, devenu nouvelle voix de contestation. Quelle est votre opinion, alors ? Estimez-vous qu’il ne s’agit que d’une chamaillerie stupide ne méritant aucune attention, comme le pense peut-être Elinor V. Lanuit ? Etes-vous intrigué par les revendications de la Française ? Sensible aux plaintes de l’Oriental, comme Nicola Alighieri ? Croyez-vous que toute manifestation contraire à la Mascarade devrait aussitôt être broyée ? Ou bien que la Révélation doit aussi servir à changer les mentalités ?  



The Mother who reigns over the bounty of nature and the rhythms of the Earth. The Crone that brings us death and the end of the cycle. She is now the Winter-time of our life.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(#)

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: