Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Cool winds [Serguey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
That kid you called a weirdo
Hélix L. Moxley
Hélix L. Moxley
That kid you called a weirdo
WAKE UP SINNERS

En un mot : I'll drink the poison to find the cure.
Qui es-tu ? : Cool winds [Serguey] SUPS85Et_o
Cool winds [Serguey] JPFyyhQ9_o
Cool winds [Serguey] EAWHCNtL_o
Facultés : ☽ Voir les auras
☽ Aspiration des énergies, relâchement, stockage, balancer des énergies démoniaques à la gueule des connards
☽ Chasser des démons, esprits en tout genre et soigner les corps meurtris
☽ Faire frétiller des pantalons
Thème : Teenage Rock God - Rob Zombie
Cool winds [Serguey] Ruby-rose
THE DEVIL GET HIS DUE

Pseudo : Akira
Célébrité : Ruby Rose Langenheim
Double compte : Ithan N. Kawhena
Messages : 135
Date d'inscription : 03/01/2019
Crédits : Awona (ava) | Drake (signa) | Prima luce (icons)
Mer 28 Sep - 18:20 (#)

Serguey & Hélix / Fin Octobre 2020
I just want a day where it feels like I'm not falling apart anymore. ( @unknown)

« Ferme ta gueule avant que j’vienne t’en coller une à toi et tes petits copains de la NFL ! ». Tu claquais ta langue contre ton palais avec un mouvement de bras pour encourager les trois jeunes hommes à prendre une certaine distance avec vous. Ils étaient sûrement en âge d’être des petits étudiants qui passent leur temps à faire la fête dans leur fraternité et à compter sur l’argent de papa pour assurer le diplôme même s'ils n'ont pas participé à la moitié des cours obligatoires. Que ce soit au Canada ou ici, les mecs populaires restaient toujours les mêmes entre le lycée et l’université. Déjà, il y a quinze ans tu ne pouvais pas les voir en pâture et aujourd’hui encore, ils arrivaient à te faire hérisser le poil.« Ils ont toujours les mêmes têtes d’abrutis. Viens, on va se mettre plus loin. » Malgré les insultes et le ton de ta voix, tu étais d’une excellente humeur à ne pas croire. Tu avais décidé d’attraper Serguey par le bras pour l’emmener en vadrouille. Au départ, tu comptais passer rapidement chez le marchand de serpent, mais ton ami avait catégoriquement refusé, sa phobie des reptiles rampants étant plus fort que l’envie de croiser son pote. Tu ne voulais pas faire la difficile, alors tu avais décidé de ne pas trop l’emmerder avec ça. Tu attendais toujours une occasion pour faire criser l’autre sorcier, c’était un exercice facile. Avec un de tes meilleurs amis avec toi qui pouvait être aussi bas du plafond que toi quand vous l’aviez décidé, ça aurait été une sacrée soirée. Mais ce n’était que partie remise.

« Alors, c’est pas trop classe ? On dirait que tu joues au Viking tu vois le genre. » Tu offrais ton meilleur sourire à l’autre, excitée comme une puce. Tu n’avais pas pratiqué toi-même depuis un moment. Mais tu en avais gardé un très bon souvenir. Vous auriez aussi pu faire votre classique tournée des bars, mais tu avais décidé de baisser un peu ta consommation d’alcool. Alors autant aller dans un endroit où tu es sûr qu’ils ne vont pas en servir ou en tout cas, pas des alcools avec un haut degré. Sans compter qu’ils surveillaient la consommation. Vu le sport qui était pratiqué ici, ce n’était pas le moment de confondre sa tête avec son cul et la tête du voisin avec une cible pour hache. Et en vue de la légère esclandre qu’il venait d’y avoir en partie à cause de toi, il valait peut-être mieux que ça ne soit pas le cas. On écoute les consignes de sécurité et les démonstrations pour débutant, avant qu’on vous laisse tranquille. Tu attrapes la première hache qui vient sous tes doigts, soupèse la chose. Ça restait moins lourd que votre beauferie notoire quand vous n’étiez que tous les deux. Et encore, tu pouvais te féliciter que vous étiez relativement calme pour l’instant. L’agression verbale ne comptait que comme un simple échauffement.

Le premier lancer n’est pas très convaincant. Tu rates la cible principale, mais au moins la hache s’accroche au mur. « Et du coup, ça vient de quelque part la peur des rampants ou c’est juste… comme ça ? » Il y avait bien des gens qui avaient peur des chiens parce qu’ils avaient été mordus étant enfant. Serguey, c’était un vrai ami. Mais finalement, vous ne connaissiez que la surface de vos propres histoires. Il y avait des choses dont on ne parlait pas. Des choses qui restaient tabou malgré tout à tort ou a raison. Par ta nature même, tu étais plus proche de Serguey que de vos autres amis. Pourtant, vous n’en aviez jamais réellement discuté ensemble. Le sujet semblait toujours sensible avec lui, on détournait toujours cette conversation ou on passait à un autre sujet pour ne pas laisser le malaise s’installer entre vous. Ce n’était jamais le bon moment. Les derniers mois avaient été pénibles pour tout le monde. Pour tout un tas de raison. Le fait d’être dans un lieu public sans qu’on vous prête trop attention, en pouvant vous entendre sans pour autant avoir besoin de hurler comme dans un bar. Et se retrouver seul à seul dans son appartement ou ton mobil-home rendait la chose trop sérieuse. En laissant une meilleure chance a la fuite aussi. Parce que tu avais envie de demander quelque chose à Serguey. Et tu pensais que pour l’instant, il était le meilleur pour te guider, au moins au début. Tu allais retirer la hache que tu venais de planter pour lui laisser son tour d’échauffement. Tu allais peut-être attendre qu’il n'ait plus une arme blanche entre les mains pour lui demander. Dommage qu’on ne puisse pas fumer dans cet endroit. Tu en aurais bien besoin. « Tu t’en sors comment ? » Et tu ne parlais pas de son skill en lancé de hache ou de sa capacité a soulever des meufs.
(c) mars.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» There is no escape from yourself ♣ Hay-Lin & Serguey
» Les poings sur les i. | Serguey
» The thrill is gone ☽☾ Serguey
» Here is where I don't wanna be • Zach & Serguey
» Nope, we’re not stopping right now [Serguey]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: